CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alberto de Mendoza
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

John Ireland



Date et Lieu de naissance : 30 janvier 1914 (Vancouver, Colombie Britannique, Canada)
Date et Lieu de décès : 21 mars 1992 (Santa Barbara, Californie, USA)
Nom Réel : John Benjamin Ireland

ACTEUR
Image
1949 Les fous du roi (all the king’s men) de Robert Rossen avec Broderick Crawford, John Derek & Joanne Dru
Image
1953 Les bons meurent jeunes (the good die young) de Lewis Gilbert avec Margaret Leighton & Laurence Harvey
Image
1960 Les visages de la peur (faces in the dark) de David Eady avec Mai Zetterling & Michael Denison
Image
1967 Les colts brillent au soleil (quanto costa morire) de Sergio Merolle avec Raymond Pellegrin & Betsy Bell

John Ireland est né le 30 janvier 1914, à Vancouver, en Colombie-Britannique au Canada. Il n’a jamais connu son père naturel, un éleveur de chevaux. Il quitte très tôt l’école pour aider financièrement sa mère professeur de musique. Remariée avec Michael Noone, un acteur de vaudeville, le couple s’installe avec John et leur trois autres enfants à San Francisco puis à Harlem dans l’état de New York. Adolescent délinquant, John est envoyé dans des écoles pour enfants difficiles et des camps disciplinaires où il devient un excellent nageur. Jeune homme il utilise ses prouesses aquatiques dans des shows et parcoure les villes américaines. Après quelques années à effectuer des cascades sous-marines, il rejoint une troupe de théâtre et part en tournée avec la compagnie de James Hendrickson. En 1941, il se retrouve à Broadway dans des pièces d’Ibsen, Shaw et Shakespeare.

John Ireland a la trentaine quand il campe le soldat Windy dans «Commando de la mort» (1945) de Lewis Milestone. Sa prestation attire l’attention de Darryl F. Zanuck qui le recommande à John Ford pour être un des frères du gang Clanton dans «La poursuite infernale» (1946). Acteur intense, il impose son physique robuste et son visage inquiétant, pour toute une panoplie de sale types, dans les westerns ou les films policiers. Citons quelques rôles marquants comme celui du malfrat qui prend plaisir à parfumer les balles de son fusil dans «Railroaded!» (1947) de Anthony Mann; l’assassin soupçonné du meurtre de son épouse qui s’évade d’un asile d’aliénés pour chercher la vérité dans «Le foulard» (1950) de Ewald André Dupont; l’assassin lâche et veule qui tue son associé pour toucher la prime dans «J’ai tué Jesse James» (1948) de Samuel Fuller; le tueur sadique qui s’en prend à Cyd Charisse dans «Traquenard» (1958). Dans un registre différent, son rôle du pleutre journaliste qui cautionne le politicien véreux, Broderick Crawford, dans «Les fous du roi» (1949) de Robert Rosse, un rôle qui lui vaut d’être nommé aux Oscars. Dans «Spartacus» (1960) de Stanley Kubrick, il est Crixus aux cotés de Kirk Douglas.

Durant les années 60/70, John Ireland travaille presque exclusivement en Espagne et en Italie. On le voit dans une série de westerns spaghettis, comme: «Gringo joue et gagne» (1966) de Umberto Lenzi; «Saludos Hombre», (1967) de Sergio Sollima, «Pour un dollar je tire» (1968) de Osvaldo Civirani», «Avec Django ça va saigner» (1968) de Paolo Bianchini, «Pistolets pour un massacre» (1968) de Umberto Lenzi. Il apparaît aussi dans des films d’horreur comme «Le manoir aux sept cadavres» (1973) de John Harrison, où il provoque un drame sanguinaire en réalisant un film d’horreur dans une maison hantée. Il est encore un shérif face à une équipe de pom-pom girls envoûtée par satan dans «Satan’s cheerleaders» (1977), puis un policier qui enquête sur une série de viols abominables dans «Incubus» (1981) de John Hough, avec John Cassavetes. Au cours de sa carrière qui contient plus d’une centaine de films et tout autant de séries et téléfilms, John Ireland co-réalise deux films: le western «Hannah Lee» (1953), avec son épouse Joanne Dru, et le policier «The fast and the furious» (1955) avec Dorothy Malone.

Marié en première noce avec Elaine Rosen, de 1940 à 1948, puis avec l’actrice Joanne Dru, de 1949 à 1957, c’est auprès de Daphne Cameron, épousée en 1962, que John Ireland meurt d’une leucémie le 21 mars 1992. Trois enfants sont nés de ses différentes unions.

© Gary RICHARDSON

copyright
1945Commando de la mort ( a walk in the sun / Salerno Beachhead ) de Lewis Milestone avec Richard Conte
Behind green lights – de Otto Brower avec Carole Landis
Quelques part dans la nuit ( somewhere in the night ) de Joseph L. Mankiewicz avec John Hodiak
    Seulement voix
1946It shouldn’t happen to a dog / It couldn’t happen to a dog – de Herbert I. Leeds avec Jean Wallace
La poursuite infernale ( my darling Clementine ) de John Ford avec Linda Darnell
Wake up and dream / Enchanted voyage – de Lloyd Bacon avec June Haver
1947Repeat performance – de Alfred L. Werker avec Louis Hayward
    Seulement voix & narration
Railroaded ! – de Anthony Mann avec Sheila Ryan
Un gangster pas comme les autres ( the gangster / low company ) de Gordon Wiles avec Barry Sullivan
Les liens du passé ( I love trouble ) de S. Sylvan Simon avec Janet Blair
Open secret – de John Reinhardt avec Jane Randolph
Jeanne d’Arc ( Joan of Arc ) de Victor Fleming avec Ingrid Bergman
1948Coup dur / Marché de brutes ( raw deal ) de Anthony Mann avec Claire Trevor
Mon héros ( a southern yankee / my hero ) de Edward Sedgwick avec Arlene Dahl
La rivière rouge ( Red River ) de Howard Hawks & Arthur Rosson avec John Wayne
J’ai tué Jesse James ( I shot Jesse James ) de Samuel Fuller avec Barbara Britton
Les aventuriers du désert ( the walking hills ) de John Sturges avec Randolph Scott
Fraudes / Le maître du gang ( the undercover man ) de Joseph H. Lewis avec Nina Foch
    Seulement voix & narration
1949Roughshod – de Mark Robson avec Gloria Grahame
Les Doolins de l’Oklahoma ( the Doolins of Oklahoma / the great manhunt ) de Gordon Douglas avec Louise Allbrighton
Anna Lucasta – de Irving Rapper avec Paulette Goddard
Cinq millions dans une poubelle ( Mr. Soft touch / house of settlement ) de Gordon Douglas & Henry Levin avec Evelyn Keyes
Les fous du roi ( all the king’s men ) de Robert Rossen avec Broderick Crawford
1950S.O.S. cargo en flammes ( cargo to Capetown ) de Earl McEvoy avec Ellen Drew
Le retour de Jesse James ( the return of Jesse James ) de Arthur Hilton avec Ann Dvorak
La vallée de la vengeance ( vengeance valley ) de Richard Thorpe avec Burt Lancaster
Le foulard ( the scarf / the dungeon ) de Ewald André Dupont avec Mercedes McCambridge
1951Little Big Horn ( the fighting seventh ) de Charles Marquis Warren avec Marie Windsor
The basketball fix / The big dimension – de Felix E. Feist avec Marshall Thompson
The bushwhackers / The rebel – de Rodney Amateau avec Dorothy Malone
La montagne rouge ( red mountain ) de William Dieterle avec Lizabeth Scott
DO This is Korea – de John Ford avec Douglas MacArthur
    Seulement voix & narration
1952Maître après le diable ( Hurricane Smith ) de Jerry Hooper avec Yvonne De Carlo
Le 49ème homme / Le quarante-neuvième homme ( the 49th man ) de Fred F. Sears avec Richard Denning
CM Screen snapshots : Meet Mr. Rhythm, Frankie Laine – de Ralph Staub avec Frankie Laine
    Seulement apparition
1953Hannah Lee ( outlaw territory ) de Lee Garmes & John Ireland avec Joanne Dru
Combat squad – de Cy Roth avec Lon McCallister
Les bons meurent jeunes / L’engrenage ( the good die young ) de Lewis Gilbert avec Margaret Leighton
1954La caravane du désert ( Southwest Passage / Camels West ) de Ray Nazarro avec Rod Cameron
Security risk – de Harold D. Schuster avec Dorothy Malone
The steel cage – de Walter Doniger avec Maureen O’Sullivan
The fast and the furious – de Edward Sampson & John Ireland avec Iris Adrian
1955The glass cage / The glass tomb – de Montgomery Tully avec Honor Blackman
La femme au venin / Une femme diabolique ( queen bee ) de Ronald MacDougall avec Joan Crawford
Hell’s horizon – de Tom Gries avec Marla English
1956La loi des armes / Gunslinger (the gunslinger / the yellow rose of Texas ) de Roger Corman avec Beverly Garland
1957Règlement de comptes à O.K. Corral / Défi à O.K. Corral ( gunfight at the O.K. Corral ) de John Sturges avec Kirk Douglas
Stormy crossing / Black tide – de C.M. Pennington-Richards avec Maureen Connell
1958Son dernier vol / Entre ciel et terre ( no place to land / man mad ) de Albert C. Gannaway avec Gail Russell
Med mord i bagaget / No time to kill / Die teufelin – de Tom Younger avec Ellen Schwiers
Traquenard ( party girl ) de Nicholas Ray avec Cyd Charisse
1960Spartacus – de Stanley Kubrick avec Jean Simmons
Les visages de la peur ( faces in the dark ) de David Eady avec Mai Zetterling
1961Return of a stranger – de Max Varnel avec Susan Stephen
Amour sauvage ( wild in the country ) de Philip Dunne avec Elvis Presley
Brushfire – de Jack Warner Jr. avec Everett Sloane
1962Les cinquante-cinq jours de Pékin ( fifty-five days at Peking ) de Nicholas Ray avec Ava Gardner
1963La cérémonie ( the ceremony ) de Laurence Harvey avec Sarah Miles
La chute de l’empire romain ( the fall of the roman empire ) de Anthony Mann avec Sophia Loren
1964Day of the nightmare / Don’t scream, Doris Mays – de John A. Bushelman avec Elena Verdugo
1965Tuer n’est pas jouer / Le tueur est parmi nous ( I saw what you did ) de William Castle avec Leif Erickson
1966Huyendo del halcón – de Cecil Barker avec Diane McBain
Gringo joue et gagne ( tutto per tutto / la hora del coraje / all out / copperface / go for broke / one for all ) de Umberto Lenzi avec Mark Damon
1967Caxambu – de W. Lee Wilder avec Carol Ohmart
La gloire des canailles / De la gloire à l’enfer ( dalle Ardenne all’inferno /…und morgen fahrt zur hölle ) de Alberto de Martino avec Curd Jürgens
Haine pour haine ( odio per odio ) de Domenico Paolella avec Antonio Sabato
Fort Utah – de Lesley Selander avec Virginia Mayo
Les rebelles de l’Arizona ( Arizona bushwhackers ) de Lesley Selander avec Howard Keel
Saludos, hombre ( corri, uomo, corri / run, man, run ! / big gundown 2 ) de Sergio Sollima avec Tomas Milian
Les colts brillent au soleil ( quanto costa morire / cost of dying / taste of death ) de Sergio Merolle avec Raymond Pellegrin
1968El « Che » Guevara – de Paolo Heusch avec Francisco Rabal
Pancho Villa ( Villa rides ) de Buzz Kulik avec Yul Brynner
Pour un dollar je tire ( t’ammazzo ! – Raccomandati a dio / dead for a dollar / fidarsi è bene, sparare è meglio / I’ll kill you, and recommend you to god /trusting is good... shooting is better ) de Osvaldo Civirani avec Sandra Milo
La malle de San Antonio / Pistolets pour un massacre ( una pistola per cento bare / el sabor del odio / a gun for one hundred graves / pistol for a hundred coffins ) de Umberto Lenzi avec Piero Lulli
Vendetta à l’Ouest ( vendetta per vendetta / odio per odio ) de Mario Colucci avec Gianni Medici
Avec Django ça va saigner / Cette brûlante journée de feu ( que caldo maledetto giorno di fuoco / la ametralladora / damned hot day of fire / gatling gun / machine gun killers ) de Paolo Bianchini avec Ida Galli
1969Les insatiables / Perversion ( exhibition / femine insaziabilli / le insaziabili ) de Alberto De Martino avec Luciana Paluzzi
Perversion story ( una sull’altra / una historia perversa / una historia sull’altra / one on top of the other ) de Lucio Fulci avec Elsa Martinelli
Les mâles / Les derniers aventuriers ( the adventurers ) de Lewis Gilbert avec Olivia de Havilland
Faut pas jouer avec les vierges / Mieux vaut un homme aujourd’hui qu’un cheval demain / La furie du désir / Viens, j’aime ça ! ( Zenabel ) de Ruggero Deodato avec Lionel Stander
Les diables de la guerre ( i diavoli della guerra / los diablos de la guerra / war devils ) de Bitto Albertini avec Pascale Petit
Le défi des MacKenna ( la sfida dei MacKenna / badlands drifter / challenge of the McKennas / un dólar y una tumba ) de Léon Klimovsky avec Daniela Giordano
1972La fuite vers le soleil / Niet / Les amants de la steppe ( habricha el hashemesh / escape to the sun / הבריחה אל השמש ) de Menahem Golan avec Jack Hawkins
Northeast of Seoul – de David Lowell Rich avec Anita Ekberg
1973Le manoir aux sept cadavres ( the house of the seven corpes / the house of seven corpses ) de John Harrison avec Faith Domergue
Welcome to Arrow Beach / Tender flesh – de Laurence Harvey avec Stuart Whitman
1974Dieci bianchi uccisi da un piccolo indiano / Pasión salvaje / Blood River – de Gianfranco Baldanello avec Fabio Testi
1975Adieu ma jolie ( farewell , my lovely ) de Dick Richards avec Charlotte Rampling
Trinita nous voilà ! ( noi non siamo angeli ) de Gianfranco Parolini avec Woody Strode
La banque du crime ( the swiss conspiracy ) de Jack Arnold avec Senta Berger
Salon Kitty / Madame Kitty / Les nuits chaudes de Berlin ( doppelspiel / madam Kitty ) de Tinto Brass avec Ingrid Thulin
1976The moon and a murmur – de Fereydun Gole avec Mickey Rooney
Le tueur parfait ( quel pomeriggio maledetto / objetivo : Matar / the perfet killer / power kill / the satanic mechanic / venaro sangriento ) de Mario Siciliano avec Lee Van Cleef
Il letto in piazza – de Bruno Gaburro avec Rossana Podesta
1977Mission to glory / The Father Kino story / Father Kino, Padre on horseback – de Ken Kennedy avec Rory Calhoun
Satan’s cheerleaders – de Greydon Clark avec Yvonne De Carlo
Love and the midnight auto supply / Midnight auto supply – de James Polakof avec Linda Cristal
Un million de dollars par meurtre ( ransom / assault in paradise / maniac / the town that cried terror ) de Richard Compton avec Oliver Reed
Demain, la fin / La rage au cœur ( tomorrow never comes ) de Peter Collinson avec Raymond Burr
1978Alerte dans le cosmos ( the shape of things to come / H.G. Wells’ the shape of things to come ) de George McCowan avec Jack Palance
Delta fox – de Beverly Sebastian & Fred Sebastian avec Richard Jaeckel
1979La secte de l’enfer ( Guyana, el crimen del siglo / Guyana : Crime of the century / Guyana : Cult of the damned ) de René Cardona Jr. avec Joseph Cotten
On the air with Captain Midnight / Captain Midnight – de Fred Sebastian & Beverly Sebastian avec Tracy Sebastian
1980Las mujeres de Jeremías – de Ramón Fernández avec Michael Conrad
1981Incubus ( the incubus ) de John Hough avec John Cassavetes
1983Martin’s day – de Alan Gibson avec Richard Harris
1984Les diamants de l’Amazone ( the treasure of the Amazon / greed / el tresoro del Amazones ) de René Cardona Jr. avec Donald Pleasence
Miami golem / Cosmos killer / Miami horror – de Alberto De Martino avec Laura Trotter
1985Thunder run – de Gary Hudson avec Forrest Tucker
1986Terror night – de André De Toth & Nick Marino avec Cameron Mitchell
1988Le messager de la mort ( messenger of death ) de Jack Lee Thompson avec Charles Bronson
1989La guerre des vampires ( sundown : The vampire in retreat ) de Anthony Hickox avec Morgan Brittany
1990Graveyard story – de Bozidar D. Benedikt avec Maggie McDonald
1991Waxwork II ( waxwork II : Lost in time / lost in time / space hift : Waxwork II ) de Anthony Hickox avec David Carradine
Hammer down – de James Shavick avec Rachel Walker
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1989 )
Fiche créée le 8 février 2012 | Modifiée le 6 décembre 2019 | Cette fiche a été vue 11548 fois
PREVIOUSJill Ireland || John Ireland || Marie-Louise IribeNEXT