CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frank Borzage
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rafael Bardem



Date et Lieu de naissance : 10 janvier 1889 (Barcelone, Espagne)
Date et Lieu de décès : 6 novembre 1972 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Rafael Bardem Solé

ACTEUR

Rafael Bardem Solé voit le jour le 10 janvier 1889 à Barcelone, au début du règne du tout jeune Alphonse XIII, qui devint roi d’Espagne dès sa naissance, trois ans plus tôt. Malgré les troubles qui remuent perpétuellement le pays, il passe une enfance paisible au sein d’un famille aisée, et se découvre très tôt une passion pour la littérature et surtout pour le théâtre.

À vingt ans, Rafael Bardem intègre la troupe de Rosario Pino et va très vite devenir un acteur légendaire de la scène espagnole du vingtième siècle. Tout au long de sa carrière, il travaille pour plusieurs compagnies, donne des centaines de représentations à travers l’Espagne, mais aussi en Amérique Latine. Par la suite, il dirigera sa propre troupe. C’est à Madrid qu’il remporte ses plus beau titres de gloire en jouant les grands auteurs classiques et contemporains, parmi lesquels: Noel Coward pour «L’esprit s’amuse» (1946), Miguel Mihura pour «El caso de la mujer asesinadita» (1946), Sophocle pour «Antigone» (1947), William Shakespeare pour «Hamlet» (1949), Pedro Calderón de la Barca pour «El alcalde de Zalamea» (1950), José Zorrilla pour «Don Juan Tenorio» 1950), etc.

En 1918, Rafael Bardem a épousé la comédienne Matilde Muñoz Sampedro, sœur de Guadalupe Muñoz Sampedro et Mercedes Muñoz Sampedro, elles-mêmes actrices. De cette union naquirent Pilar Bardem, Rafael Jr., tous deux comédiens, et Juan Antonio Bardem, cinéaste réputé. Ils sont aussi les grands-parents de Javier Bardem, Carlos Bardem et Mónica Bardem.

Pour le cinéma, Rafael Bardem fait son entrée par la grande porte bien que déjà cinquantenaire. Après un rôle dans un film de Enrique Jardiel Poncela en 1940, il remporte un grand succès pour «Tierra y cielo» (1941) un drame sentimental de Eusebio Fernández Ardavín. Il va ensuite enchaîner plus de cent films jusqu’à la fin des années soixante, se partageant entre les premiers et les seconds rôles, mais privilégiant toujours son parcours théâtral. Pour Rafael Gil, il tournera treize films, quatre pour Ladislao Vajda et six pour José Luis Sáenz de Heredia. Mais c’est son fils, Juan Antonio Bardem qui va lui offrir quelques-unes de ses plus belles compositions: dans «Ce couple heureux» (1951), il partage l’affiche avec Fernando Fernán Gómez et Elvira Quintillá; dans «Joyeuses pâques» (1954) avec le Français Bernard Lajarrige; dans «Vengeance» (1957), il donne la réplique à Raf Vallone, Carmen Sevilla et Jorge Mistral, pour «Sonatas» (1959) il côtoie Francisco Rabal et la grande diva Mexicaine Maria Félix; et enfin dans «Une femme est passée» (1963) il croise Corinne Marchand et Jean-Pierre Cassel. Sa partenaire de prédilection reste sa femme Matilde Muñoz Sampedro pour plus d’une vingtaine de films. Malgré une reconnaissance théâtrale incontestable, sa carrière cinématographique ne fût jamais couronnée de prix, si ce n’est l’admiration de son public.

Patriarche incontesté du clan Bardem, grand artiste de la vie culturelle hispanophone, Rafael Bardem perd progressivement la mémoire après la mort de son épouse Matilde en avril 1969. Atteint de la maladie d’Alzheimer, il se retire de toute vie publique. Très affaibli, il s’éteint emporté par une crise cardiaque le 6 novembre 1972, entouré de ses proches à Madrid.

© Philippe PELLETIER

copyright
1940Mauricio o una víctima del vicio – de Enrique Jardiel Poncela avec María Isabel Hornedos
1941Tierra y cielo – de Eusebio Fernández Ardavín avec Eloísa Muro
1944Empezó en boda – de Raffaello Matarazzo avec Fernando Fernán Gómez
El clavo – de Rafael Gil avec Rafael Durán
1945El obstáculo – de Ignacio F. Iquino avec Ana Mariscal
Senda ignorada – de José Antonio Nieves Conde avec Alicia Palacios
1946Augustia – de José Antonio Nieves Conde avec Amparo Rivelles
Mariona Rebull – de José Luis Sáenz de Heredia avec Sara Montiel
Barrio / Viela : Rua Sem Sol – de Ladislao Vajda avec Irene Caba Alba
1947Nada – de Edgar Neville avec Mary Delgado
Luis Candelas ( Luis Candelas, el ladrón de Madrid ) de Fernando Alonso Casares avec Isabel de Pomés
Canción de medianoche – de Antonio de Lara avec Julia Caba Alba
El alarido / L’urlo – de Ferruccio Cerio avec Aurelia Carrascal
1948La vida encadenada – de Antonio Román avec Antonio Vilar
La récolte est abondante ( las mies es mucha ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Fernando Sancho
Revelación – de Antonio de Obregón avec Antoñita Colomé
Et la fête continue ( la fiesta sigue ) de Enrique Gómez avec María Isbert
Noche de celos – de Fernando Mignoni avec Gina Montes
Sabela de Cambados – de Ramón Torrado avec Margarita Alexandre
1949Paz – de José Díaz Morales avec Emilia Guiú
Je ne suis pas Mata Hari ( yo no soy la Mata-Hari ) de Benito Rojo avec Marisa de Leza
Vendaval – de Juan de Orduña avec Miriam Di San Servolo
Une femme comme tant d’autres ( una mujer cualquiera ) de Rafael Gil avec José Nieto
Pacto de silencio – de Antonio Román avec José Isbert
Siempre vuelven de madrugada – de Jerónimo Mihura avec María Martín
El santuario no se rinde – de Arturo Ruiz Castillo avec Beatriz de Añara
Tiempos felices – de Enrique Gómez avec Amparo Martí
El último caballo – de Edgar Neville avec Conchita Montes
1950Héros sans uniforme ( sin uniforme ) de Ladislao Vajda avec Julia Caba Alba
Hace cien años – de Antonio de Obregón avec Elena Salvador
Crimen en el entreacto – de Cayetano Luca de Tena avec Fernando Rey
Trafiquants d’opium / Black Jack ( captain Blackjack / Jack, el negro ) de Julien Duvivier & José Antonio Nieves Conde avec George Sanders
Le plus bel amour de Don Juan ( Don Juan ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Annabella
1951Servicio en la mar – de Luis Suárez de Lezo avec Carolina Jiménez
Cielo negro – de Manuel Mur Oti avec Luis Prendes
Una cubana en España – de Luis Bayón Herrera avec Blanquita Amaro
Una cubana en España – de Luis Bayón Herrera avec Ines Orsini
El gran galeoto – de Rafael Gil avec Helga Liné
Ce couple heureux ( esa pareja feliz ) de Juan Antonio Bardem & Luis Garcia Berlanga avec Elvira Quintillá
1952Sœur Intrépide ( Sor Intrépida ) de Rafael Gil avec Dominique Blanchar
El cerco del diablo – de Antonio Del Amo, Edgar Neville, José Antonio Nieves Conde, Enrique Gómez & Arturo Ruiz Castillo avec Tilda Thamar
Les amants de Tolède ( el tirano de Toledo / gli amanti di Toledo/ lovers of Toledo ) de Henri Decoin & Fernando Palacios avec Alida Valli
1953Tout est possible à Grenade / Dans la vie tout s’arrange ( todo es posible en Grenada / all is possible in Granada ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Merle Oberon
La ciudad de los sueños – de Enrique Gómez avec Marta de los Reyes
1954Le baiser de Judas ( el beso de Judas ) de Rafael Gil avec Rafael Rivelles
Joyeuses Pâques ( felices pascuas ) de Juan Antonio Bardem avec Manuel Alexandre
El guardián del paraíso – de Arturo Ruiz Castillo avec Fernando Fernán Gómez
Historias de la radio – de José Luis Sáenz de Heredia avec José Isbert
Le moulin des amours ( la pícara molinera ) de León Klimovsky avec Carmen Sevilla
La hermana alegría – de Luis Lucia avec Lola Flores
1955El coyote – de Joaquín Luis Romero Marchent avec Abel Salazar
El tren expreso – de León Klimovsky avec Matilde Muñoz Sampedro
Para siempre / Para siempre amor mío / Siempre para ti – de Tito Davison avec Jorge Mistral
Sin la sonrisa de Dios – de Julio Salvador avec Julia Caba Alba
Le feu des passions / L’île des désespérés ( pasión en el mar ) de Arturo Ruiz Castillo avec Pascale Roberts
Un après-midi de taureaux ( tarde de toros ) de Ladislao Vajda avec Jacqueline Pierreux
Miedo – de León Klimovsky avec Lida Baarova
1956La justicia del Coyote – de Joaquín Luis Romero Marchent avec Gloria Marín
Le muchacho ( mi tío Jacinto / mio zio Giacinto / Pepote ) de Ladislao Vajda avec Walter Chiari
La gran mentira – de Rafael Gil avec José Luis Sáenz de Heredia
Los ladrones somos gente honrada – de Pedro Luis Ramírez avec José Luis Ozores
La mestiza – de José Maria Ochoa avec Francisco Bernal
Manolo guardia urbano – de Rafael J. Salvia avec Tony Leblanc
Un traje blanco – de Rafael Gil avec José Isbert
Faustina – de José Luis Saénz de Heredia avec Maria Félix
Un abrigo a cuadros – de Alfredo Hurtado avec Juan Calvo
1957Sueños de historia – de José H. Gan avec Lina Rosales
La cenicienta y Ernesto – de Pedro Luis Ramírez avec Antonella Lualdi
Cuando el valle se cubra de nieve – de José Luis Pérez de Rozas avec Michele Corey
J’ai… choisi l’enfer ( ...Y eligió el infierno ) de César Fernández Ardavin avec Gérard Tichy
Dites 33 ( Totò, Vittorio e la dottoressa ) de Camillo Mastrocinque avec Totò
Vengeance ( la venganza / ho giurato di ucciderti ) de Juan Antonio Bardem avec Raf Vallone
1958¿ Dónde vas, Alfonso XII ? – de Luis César Amadori avec Vincente Parra
Un indiano en Moratilla / Dos Mexicanos en Aragon – de León Klimovsky avec María Martín
Aquellos tiempos del cuplé – de José Luis Merino & Mateo Cano avec Rafael Luis Calvo
La vida por delante – de Fernando Fernán Gómez & José Luis de la Torre avec Félix de Pomés
La noche y el alba – de José María Forqué avec Francisco Rabal
Tenemos dieciocho años / Tenemos 18 años – de Jesus Franco avec Isana Medel
Carta al cielo – de Arturo Ruiz Castillo avec Yvonne Furneaux
Camarote de lujo – de Rafael Gil avec Celia Foster
Les révoltés d’Alcantara ( Diego Corrientes ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Marisa de Leza
1959Sonatas ( las aventuras del marqués de Bradomin ) de Juan Antonio Bardem avec Maria Félix
Duelo en la cañada – de Manuel Mur Oti avec Mara Cruz
Gayarre – de Domingo Viladomat avec Lina Huarte
La novia de Juan Lucero – de Santos Alcocer avec Mario Morales
Salto a la gloria – de León Klimovsky avec Miguel Ángel Gil
Con la vida hicieron fuego – de Ana Mariscal avec Georges Rigaud
Fulano y Mengano – de Joaquín Luis Romero Marchent avec Julia Martínez
La casa de la Troya – de Rafael Gil avec José Rubio
El hombre que perdió el tren / Marcelino perdio el tren – de León Klimovsky avec Armando Calvo
Mon dernier tango ( mi último tango ) de Luis César Amadori avec Maurice Ronet
El litri y su sombra – de Rafael Gil avec Licia Calderón
1960Siega verde – de Rafael Gil avec Elvira Quintillá
La rosa roja – de Carlos Serrano de Osma avec Elena Espejo
La mentira tiene cabellos rojos – de Antonio Isasi-Isasmendi avec Marta Flores
¿ Dónde vas triste de ti ? / Pasión de locura – de Alfonso Balcázar & Guillermo Cases avec Marga López
El litri y su sombra – de Rafael Gil avec Licia Calderón
Mi calle – de Edgar Neville avec María Isbert
Fatasmas en la casa / Los habitantes de la casa deshabitada – de Pedro Luis Ramirez avec Manolo Gómez Bur
1961Prohibido enamorarse / Cosas de mama y papa – de José Antonio Nieves Conde avec Isabel Garcés
Sissi 63 ( cariño mio / die liebe ist ein seltsames spiel ) de Rafael Gil avec Marianne Hold
1962Pacto de silencio – de Antonio Román avec Pierre Brice
La alternativa – de José María Nunes avec María Victoria Mateu
Histoire d’une nuit ( historia de una noche ) de Luis Saslavski avec Paquita Rico
1963Une femme est passée ( nunca pasa nada ) de Juan Antonio Bardem avec Corinne Marchand
1964Quatre balles pour Joe ( cuatro balazos / si udirono quattro colpi di fucile / il vendicatore di Kansas City ) de Agustín Navarro avec Paul Piaget
1965X 1-7 Top Secret ( agente X 1-7 operación Océano / Agente X 1-7 operazione / operación Océano / agente X 1-7 ) de Tanio Boccia avec Lang Jeffries
Sept écossais au Texas ( sette pistole per i MacGregor / seven guns for the MacGregors / siete pistolas para los Mac Gregor ) de Franco Giraldi avec Perla Cristal
1966La femme perdue ( la mujer perdida ) de Tulio Demicheli avec Sara Montiel
1967Buenos días, condesita – de Luis César Amadori avec Rocío Dúrcal
1968De l’amour et d’autres sentiments ( del amor y otras soledades ) de Basilio Martín Patino avec Lucia Bosé
Fiche créée le 29 février 2008 | Modifiée le 28 décembre 2013 | Cette fiche a été vue 4865 fois
PREVIOUSJuan Antonio Bardem || Rafael Bardem || Mariemma BardiNEXT