CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marguerite Ducouret
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Rosario Pi



Date et Lieu de naissance : 29 juillet 1899 (Barcelone, Espagne)
Date et Lieu de décès : 22 mars 1967 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Rosario Pi Brujas

REALISATRICE
Image
1934 Douze hommes et une femme (doce hombres y una mujer) de Fernando Delgado avec José Baviera
Image
1935 Le chat sauvage (el gato montés) de Rosario Pi avec Pablo Hertogs & María del Pilar Lebrón
Image
1935 Le chat sauvage (el gato montés) de Rosario Pi avec Pablo Hertogs & María del Pilar Lebrón
Image
1937 Les moulins à vent (molinos de viento) de Rosario Pi avec Pedro Terol & María Mercader

C’est à Barcelone que Rosario Pi naît le 29 juillet 1899. Enfant, elle est atteinte d’une maladie qui lui laisse une raideur à la jambe et l’oblige à marcher avec une canne. Cela ne l’empêche pas d’être très vite une femme de caractère. Elle travaille d’abord comme modiste dans le monde de la haute couture et crée sa propre affaire de lingerie féminine mais elle n’obtient pas les résultats escomptés. Elle décide alors de se lancer dans l’aventure cinématographique.

Rosario Pi fonde avec son compatriote Pedro Ladrón de Guevara, grâce aux capitaux du Mexicain Emilio Gutiérrez Bringas, la compagnie «Star Film» dont elle devient la gérante. Toujours à court d’argent, fourmillante d’idées pour payer le personnel, fabriquer les décors et acheter presque au fur et à mesure les mètres de pellicule nécessaires, elle arrive à produire en 1931 «Yo quiero que me lleven a Hollywood» (Je veux qu’on m’emmène à Hollywood) réalisé par Edgar Neville. Puis vient le succès avec en 1932 «El hombre que se reía del amor» (L’homme qui se moquait de l’amour) une comédie dirigée par Benito Perojo et «Besos de nieve» (Baisers dans la neige) une romance de José María Beltrán; en 1933 «Odio» (Haine) de Richard Harlan sur un scénario de Wenceslao Fernández Flórez; en 1934 «Doce hombres y una mujer» (Douze hommes et une femme) dont elle assure l’écriture du scénario et collabore à la mise en scène de cette œuvre réalisée par Fernando Delgado dont la tête d’affiche est la grande comédienne de théâtre Irene Lopez de Heredia. En 1935 elle réalise son propre film, «El gato montés» (Le chat sauvage) tiré d’une opérette homonyme à succès de Manuel Penella qui raconte la classique histoire andalouse de la femme infidèle, de l’amant torero et du mari trompé devenu bandit de grand chemin, interprété par Pablo Hertogs, María del Pilar Lebrón, Mapy Cortés, Víctor Miguel Meras, Joaquín Valle et Juan Barajas.

Durant la guerre civile elle tourne «Los molinos de viento» (1937 - Les moulins à vent) avec la jeune actrice María Mercader. Á la chute de la Seconde République espagnole et à l’avènement du franquisme, les deux femmes décident de gagner la France (1939) puis l’Italie. Au début des années quarante María Mercader réussit à se faire engager pour plusieurs films aux studios de Cinecittà où elle rencontre son futur mari Vittorio De Sica. Rosario Pi effectue quelques travaux pour le cinéma mais ne parvient pas à s’imposer. Après la Seconde Guerre Mondiale, elle revient en Espagne où elle tente en vain de renouer avec le Septième Art. Rejetée par la profession, elle finit par ouvrir un restaurant à Madrid. C’est dans cette ville qu’elle s’éteint le 22 mars 1967. Elle est inhumée au cimetière Sacramental de San Justo de la capitale espagnole.

Même si on sait très peu de choses sur Rosario Pi, elle apparaît comme le type même de la femme moderne, indépendante, entreprenante et pleine d’idées. Certes, ce n’est pas la première réalisatrice de cinéma en Espagne, la place revenant à sa compatriote Helena Cortesina (1910/1984) avec le film «Flor de España o la leyenda de un torero» tourné en 1921, mais elle a quand même produit les premiers longs-métrages à bande sonore fabriqués dans son pays. C’est aussi la première femme à avoir réalisé un film parlant espagnol. Chapeaux bas, Doña Rosario…

© Caroline HANOTTE

copyright
1931Je veux qu’on m’emmène à Hollywood ( ¡ Yo quiero que me lleven a Hollywood ! ) de Edgar Neville avec Antonio Robles
    Seulement production
1932L’homme qui se moquait de l’amour ( el hombre que se reía del amor ) de Benito Perojo avec Ricardo Muñoz
    Seulement production
Baisers dans la neige ( besos de nieve ) de José María Beltrán avec Carmen Navasqués
    Seulement production
1933Haine ( odio ) de Richard Harlan avec María Fernanda Ladrón de Guevara
    Seulement production
1934Douze hommes et une femme ( doce hombres y una mujer ) de Fernando Delgado avec José Baviera
    Seulement sujet, scénario & réalisation de quelques scènes – Non créditée
1935Le chat sauvage ( el gato montés ) de Rosario Pi avec Pablo Hertogs
    + scénario & production
1937Les moulins à vent ( molinos de viento ) de Rosario Pi avec María Mercader
    + production
Fiche créée le 7 juillet 2012 | Modifiée le 15 avril 2017 | Cette fiche a été vue 2753 fois
PREVIOUSRiver Phoenix || Rosario Pi || Isabelle PiaNEXT