CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alberto de Mendoza
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Wojciech Pszoniak



Date et Lieu de naissance : 2 mai 1942 (Lwów, Pologne)►
Date et Lieu de décès : 19 octobre 2020 (Varsovie, Pologne)►
Nom Réel : Wojciech Zygmunt Pszoniak

ACTEUR
Image
1974 La terre de la grande promesse (ziemia obiecana) de Andrzej Wajda avec Daniel Olbrychski & Andrzej Seweryn
Image
1982 Danton – de Andrzej Wajda avec Patrice Chéreau, Gérard Depardieu, Roland Blanche & Anne Alvaro
Image
1989 Korczak – de Andrzej Wajda avec Teresa Budzisz-Krzyzanowska, Marzena Trybala & Ewa Dalkowska
Image
2006 Nadzieja – de Stanislaw Mucha avec Kamilla Baar, Rafal Fudalej, Lilith Mucha & Zbigniew Zapasiewicz

Wojciech Pszoniak est né le 2 mai 1942 à Lwów en Pologne occupée, ville devenue aujourd’hui Lviv en Ukraine. Alors que sa famille s’installe à Gliwice dans le sud de la Pologne, il joue avec des troupes de théâtre amateur et se produit dans des cabarets. Il suit les cours de l’Ecole nationale supérieure de théâtre Ludwik-Solski de Cracovie, l’école nationale de théâtre polonaise. En 1965, il apparaît pour la première fois dans une série policière bulgare. Diplômé en 1968, il joue dans les théâtres nationaux en interprétant les pièces du répertoire notamment sous la direction de Andrzej Wajda. Dès 1972, il devient professeur à la Faculté de mise en scène de l’Ecole nationale supérieure de Théâtre de Varsovie.

Au cinéma, Wojciech Pszoniak débute au début des années 70. En 1972, il partage l’affiche avec Leszek Teleszynski du film «Le diable» de Andrzej Zulawski qui demeure censuré en Pologne jusqu’en 1988. Dirigé par Andrzej Wajda, il obtient des rôles dans «Les noces» (1973) et «La ligne d’ombre» (1975). Toujours sous la direction du réalisateur, il décroche le Prix du meilleur acteur au Festival de Gdynia pour «La terre de la grande promesse» (1974). Cette reconnaissance lui vaut d’être sollicité par Claude Régy dans «Les gens déraisonnables sont en voie de disparition» (1978) au théâtre ou par Volker Schlöndorff dans «Le tambour» (1979) au cinéma. Alors qu’il fuit la Pologne dirigée par le Général Jaruzelski qui lutte contre le syndicat Solidarność de Lech Walesa, il s’installe en France. En 1982, il interprète le rôle de Robespierre dans «Danton» de Andrzej Wajda avec Gérard Depardieu dans le rôle-titre. Cette composition lui vaut le Prix du meilleur acteur au Festival des films du monde de Montréal. On le voit aussi dans «La diagonale du fou» (1983) de Richard Dembo ou «Je hais les acteurs» (1986) de Gérard Krawczyk. Parallèlement, il interprète des pièces jouées sur les scènes sous la direction de Andrzej Wajda ou Claude Régy. À la télévision, il joue dans le feuilleton «Music-Hall» (1985) avec Simone Signoret, la collection «Sueurs froides» (1987) ou la série «Maigret» (1989) avec Jean Richard.

En 1987, il décroche le premier rôle du film «Les années sandwiches» de Pierre Boutron où il compose un brocanteur d’origine juive. Il apparaît dans «Le complot» (1987) de Agnieszka Holland avec Christophe Lambert en prêtre polonais tué par la police secrète ou «Deux» (1988) de Claude Zidi avec Gérard Depardieu et Maruschka Detmers. En 1989, il fait une composition remarquée dans «Korczak» de Andrzej Wajda. Ce film évoque la vie du médecin Janusz Korczak qui refusa d’abandonner les enfants juifs dont il avait la charge dans le Ghetto de Varsovie et fut déporté à Treblinka avec eux. Par la suite, il tourne sous la direction de Yves Robert, Robert Enrico, Coline Serreau ou Philippe de Broca. En 2001, il joue avec succès dans l’adaptation théâtrale de «La boutique au coin de la rue», tiré du film de Ernst Lubitsch par Miklos Laszlo, dans une mise en scène de Jean-Jacques Zilbermann.

À la fin de sa carrière, Wojciech Pszoniak tourne essentiellement avec des cinéastes de son pays natal. Pour la télévision, Il apparaît dans la saison 3 de «Braquo» (2013) avec Jean-Hugues Anglade ou dans un remake de «Rosemary’s baby» (2014) par Agnieszka Holland. Pour son dernier rôle, il est le partenaire de Gael Garcia Bernal et Marine Vatch dans «Si tu voyais son cœur» (2016) de Joan Chemla. Wojciech Pszoniak décède le 19 octobre 2020 à Varsovie, emporté par un cancer généralisé.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1970Le visage d’un ange ( twarz aniola ) de Zbigniew Chmielewski avec Marek Dudek
1972Le diable ( diabel ) de Andrzej Zulawski avec Malgorzata Braunek
Les noces ( wesele ) de Andrzej Wajda avec Emilia Krakowska
DO Pan Dziad z lira – de Slawomir Idziak & Andrzej Kotkowski avec Witold Sobocinski
    Seulement apparition
1973Le nid ( gniazdo ) de Jan Rybkowski avec Wanda Neumann
1974La terre de la grande promesse ( ziemia obiecana ) de Andrzej Wajda avec Daniel Olbrychski
    Prix du meilleur acteur au festival du cinéma polonais de Gdynia, Pologne
1975Le condamné ( skazany ) de Andrzej Trzos-Rastawiecki avec Irena Karel
Images de la vie ( obrazki z zycia ) de Jerzy Domaradzki, Feliks Falk, Krzysztof Gradowski, Agnieszka Holland, Andrzej Kotkowski, Jerzy Oblamski & Barbara sass avec Andrzej Seweryn
La ligne d’ombre ( smuga cienia / the shadow line ) de Andrzej Wajda avec Tom Wilkinson
1976Je suis un papillon ( motylem jestem, czyli romans czterdziestolatka ) de Jerzy Gruza avec Irena Jarocka
1977L’affaire Gorgone ( sprawa Gorgonowej ) de Janusz Majewski avec Ewa Dalkowska
Souvenirs ( rekolekcje ) de Witold Leszczynski avec Ewa Pokas
1978L’hôpital de la transfiguration ( szpital przemienienia ) de Edward Zebrowski avec Ewa Dalkowska
1979Le tambour ( die blechtommel ) de Volker Schlöndorff avec Angela Winkler
Aria pour un athlète ( aria dla atlety ) de Filip Bajon avec Krzysztof Majchrzak
Golem – de Piotr Szulkin avec Krystyna Janda
1980Olympiades 40 ( Olimpiada 40 ) de Andrzej Kotkowski avec Krzysztof Janczar
1981Le consul ( Limuzyna Daimler-Benz ) de Filip Bajon avec Michal Bajor
Spokojne lata – de Andrzej Kotkowski avec Gabriela Kownacka
1982Austeria – de Jerzy Kawalerowicz avec Franciszek Pieczka
Przeprowadzka – de Jerzy Gruza avec Teresa Budzisz-Krzyzanowska
Danton – de Andrzej Wajda avec Gérard Depardieu
    Prix du meilleur acteur au festival des films du monde de Montréal, Canada

DO Papkin. Sztuka aktorska – de Krystyna Nawrocka avec Joanna Zólkowska
    Seulement apparition
1983Okno – de Wojciech Wójcik avec Zofia Jaroszewska
La diagonale du fou – de Richard Dumbo avec Leslie Caron
DO Avant la bataille – de Janusz Kijowski avec Krystyna Janda
    Seulement apparition
CM Le spectacle – de Gilles Chevallier avec Denise Dax
1984Amère récolte ( bittere ernte ) de Agnieszka Holland avec Armin Mueller-Stahl
1985L’été du samouraï ( der sommer des samurai ) de Hans-Christoph Blumenberg avec Nadja Tiller
1986Je hais les acteurs – de Gérard Krawczyk avec Pauline Lafont
1987Le testament du poète juif assassiné – de Frank Cassenti avec Michel Jonasz
Les années sandwiches – de Pierre Boutron avec Thomas Langmann
Le complot ( to kill a priest / Popieluszku / zabic ksiedza ) de Agnieszka Holland avec Christophe Lambert
1988Deux – de Claude Zidi avec Maruschka Detmers
Coupe franche – de Jean-Pierre Sauné avec Serge Reggiani
Rouge Venise – de Etienne Périer avec Vincent Spano
1989Monsieur – de Jean-Philippe Toussaint avec Eva Ionesco
Korczak – de Andrzej Wajda avec Teresa Budzisz-Krzyzanowska
1990Gawin – de Arnaud Sélignac avec Jean-Hugues Anglade
1991Coupable d’innocence / Quand la raison dort ( gdy rozum śpi ) de Marcin Ziebinski avec Ute Lemper
Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Miou-Miou
Vent d’est ( east wind ) de Robert Enrico avec Malcolm McDowell
1993Le regard d’Ulysse ( to vlemma tou Odyssea / the look of Ulysses / the gaze of Odysseus / to bλέμμα του Οδυσσέα ) de Theo Angelopoulos avec Harvey Keitel
    Seulement apparition
1994La semaine sainte ( wielki tydzien ) de Andrzej Wajda avec Magdalena Warzecha
CM Chicken talk – de David Farr avec Joseph England
1995La chica – de Bruno Gantillon avec Marine Delterme
1996Our god’s brother – de Krzysztof Zanussi avec Christoph Waltz
1997L’amour fou – de Michel Rodde avec Eléonore Hirt
2000Deuxième vie – de Patrick Braoudé avec Maria de Medeiros
Bajland – de Henryk Dederko avec Magda Teresa Wójcik
Chaos – de Coline Serreau avec Catherine Frot
2002Le pacte du silence – de Graham Guit avec Elodie Bouchez
2003Là-haut, un roi au-dessus des nuages / Là-haut – de Pierre Schoendoerffer avec Claude Rich
Vipère au poing – de Philippe de Broca avec Jacques Villeret
2005L’héroïne de Gdansk ( Strajk - Die heldin von Danzig ) de Volker Schlöndorff avec Katharina Thalbach
2006Nadzieja – de Stanislaw Mucha avec Kamilla Baar
2008Mniejsze zlo – de Janusz Morgenstern avec Anna Romantowska
2009Mystification ( mistyfikacja ) de Jacek Koprowicz avec Ewa Blaszczyk
Robert Mitchum est mort – de Olivier Babinet & Fred Kihn avec Olivier Gourmet
Mala matura 1947 – de Janusz Majewski avec Adrianna Biedrzynska
2010Nie ten czlowiek – de Pawel Wendorff avec Bartosz Turzynski
Black thursday ( czarny czwartek. Janek Wisniewski padl ) de Antoni Krauze avec Slawomir Orzechowski
The winner ( wygrany ) de Wieslaw Saniewski avec Pawel Szajda
La dette / Le père ( kret ) de Rafael Lewandowski avec Marian Dziedziel
DA Le chat du rabbin – de Antoine Delesvaux & Joann Sfar
    Seulement voix
2011Cassos – de Philippe Carrèse avec Agnès Soral
2013À la vie – de Jean-Jacques Zilbermann avec Julie Depardieu
2014Carte blanche – de Jacek Lusinski avec Andrzej Chyra
Excentrycy, czyli po slonecznej stronie ulicy – de Janusz Majewski avec Sonia Bohosiewicz
    Aigle du meilleur second rôle masculin aux prix du cinéma polonais, Pologne

    Prix du meilleur second rôle masculin au festival du cinéma polonais de Gdynia, Pologne
2016Si tu voyais son cœur – de Joan Chemla avec Gael García Bernal
    Remerciements à Jean-Pascal Constantin pour ses recherches d’état-civil
Fiche créée le 19 octobre 2020 | Modifiée le 29 décembre 2020 | Cette fiche a été vue 531 fois
PREVIOUSIrén Psota || Wojciech Pszoniak || Mikhail PugovkinNEXT