CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Francis Ford
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marie Windsor



Date et Lieu de naissance : 11 décembre 1919 (Marysvale, Utah, USA)
Date et Lieu de décès : 10 décembre 2000 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Emily Marie Bertelsen

ACTRICE
Image
1948 La dernière charge (outpost in Morocco) de Robert Florey avec George Raft & Akim Tamiroff
Image
1950 Cartes sur table (the showdown) de Dorrell McGowan & Stuart E. McGowan
Image
1952 Les démons du Texas (the tall Texan) de Elmo Williams avec Lloyd Bridges, Lee J. Cobb & Luther Adler
Image
1956 L’ultime razzia (the killing) de Stanley Kubrick avec Sterling Hayden, Coleen Gray & Vince Edwards

Fille de Lane Joseph Bertelsen et Etta Marie (née Long), Emily Marie Bertelsen voit le jour le 11 décembre 1919 dans la communauté agricole de Marysvale, dans l’Utah. Marie a un frère Jerry et une sœur Louise. Après ses études secondaires, elle suit des cours de danse et de théâtre à l’université Brigham Young et participe à quelques productions théâtrales. En 1937, la jeune femme s’eintalle à New York et s’inscrit aux cours de comédie de Maria Ouspenskaya. Pour payer ses cours, elle vend des cigarettes au Magambo Club du Sunset Strip à Los Angeles. Après quelques années sur scène et à la radio, elle débute au cinéma en 1941 dans petits rôles, non mentionné au générique. Au cours de cette année, elle prend le pseudonyme de Marie Windsor. C’est en 1944, sur la scène du New Century Theatre, qu’elle campe une méchante fille dans «Follow the girls». Elle est repérée par un dépisteur de talents de la MGM et apparaît enfin au générique de «Meurtre en musique» (1947), drame musical de Edward Buzzell, dans le rôle d’une riche garce, avec William Powell et Myrna Loy en vedettes.

La silhouette élancée, les yeux bleu pâle, qui contrastent avec sa chevelure noire corbeau, la voix sensuelle et provocante, Marie Windsor cache derrière sa beauté, une vamp imposante et autoritaire, dans plusieurs films noirs. En 1948, pour The Enterprise Studios, elle atteint le vedettariat avec son rôle de femme fatale épouse d’un gangster, dans le film sombre de Abraham Polonsky «L’enfer de la corruption» (1948) avec John Garfield en avocat de son mari. Elle campe une princesse arabe amoureuse de George Raft, capitaine de la Légion Etrangère et ennemi de son père, un émir du Maroc, dans «La dernière charge» (1949) de Robert Florey. Elle aborde aussi les westerns avec une forte personnalité.

Qu’elle joue une entraîneuse de saloon ou l’égérie d’un gangster, Marie Windsor interprète fréquemment les femmes de mauvaise vie, cupides, pécheresses, entraînant sur la pente fatale des héros vulnérables. Nous pouvons citer: «La diablesse» (1949) de R.G. Springsteen, où elle campe une hors-la-loi traquée par Bill Elliott; la meneuse d’un gang de faussaire nommée Dakota Lil dans «La reine des outlaws» (1949) de Lesley Selander. Dans «femme sans loi» (1950) de Louis King, son pugilat avec Shelley Winters reste une scène assez mémorable. Retour aux thrillers, elle est la proie d’un tueur incarné par Arthur Franz dans «L’homme à l’affût» (1952) de Edward Dmytryk; dans «Femmes gangsters» (1955) de Roger Corman, elle est une des trois criminelles, avec Beverly Garland et Susan Cummings, qui cherchent a récupérer leur butin de diamants caché dans les marécages de Louisiane, mais les choses ne se passent pas comme prévus. En 1956, elle remporte le prix de la meilleure actrice de soutien de Look Magazine pour «L’ultime razzia» de Stanley Kubrick, pour son rôle de manipulatrice.

Mais les décennies 60/70 sonnent le déclin de sa notoriété, Marie Windsor est encore distribuée d’une dizaine de films, principalement dans des rôles secondaires. Elle poursuit sa carrière à la télévision qui s’arrête en 1991 avec la série «Arabesque». L’actrice se retire définitivement pour se consacrer à sa passion première la peinture et la sculpture. Marie Windsor épouse en 1946 avec le chef d’orchestre Ted Steele, un mariage qui se termine un an plus tard, elle se remarie avec l’agent immobilier Jack Hupp, en 1954, de leur union naîtront deux fils, ils resterons unis jusqu’au décès de l’actrice le 10 décembre 2000.

© Gary RICHARDSON

copyright
1941Weekend for three – de Irving Reis avec Dennis O’Keefe
Oncle malgré lui ( unexpected uncle ) de Peter Godfrey avec Charles Coburn
Le college en folie / Le college à l’envers ( all-american co-ed ) de LeRoy Prinz avec Harry Langdon
Playmates – de David Butler avec John Barrymore
Jeanne de Paris ( Joan of Paris ) de Robert Stevenson avec Paul Henreid
Four jacks and a jill – de Jack Hively avec Ray Bolger
Au fond de l’océan ( call out the marines ) de Frank Ryan & William Hamilton avec Victor McLaglen
1942Flying with music – de George Archainbaud avec William Marshall
Parachute nurse – de Charles Barton avec Forrest Tucker
Smart Alecks – de Wallace Fox avec Leo Gorcey
La poupée brisée ( the big street ) de Irving Reis avec Henry Fonda
Les yeux dans les ténèbres / La victoire de l’ombre ( eyes in the night ) de Fred Zinnemann avec Edward Arnold
La maison de mes rêves ( George Washington slept here ) de William Keighley avec Jack Benny
CM The lady or the tiger ? – de Fred Zinnemann avec Vince Barnett
1943Le bluffeur ( Chatterbox / Lazybones ) de Joseph Santley avec Joe E. Brown
Three hearts for Julia – de Richard Thorpe avec Melvyn Douglas
Pilot No. 5 / Pilot # 5 – de George Sidney avec Franchot Tone
En vadrouille ( let’s face it ) de Sidney Lanfield avec Bob Hope
The iron major – de Ray Enright avec Robert Ryan
1944Follow the leader / East of the bowery – de William Beaudine avec Leo Gorcey
1946 CM I love my husband, but ! – de Dave O’Brien avec Dave O’Brien
1947Living in a big way – de Gregory La Cava avec Gene Kelly
Marchands d’illusions ( the hucksters ) de Jack Conway avec Clark Gable
L’heure du pardon ( the romance of Rosie Ridge ) de Roy Rowland avec Thomas Mitchell
Meurtre en musique ( song of the thin man ) de Edward Buzzell avec William Powell
La danse inachevée ( the unfinished dance ) de Henry Koster avec Margaret O’Brien
Le pirate ( the pirate ) de Vincente Minnelli avec Judy Garland
CM I love my wife, but ! – de Dave O’Brien avec Dorothy Short
1948Dans une île avec vous ( on an island with you ) de Richard Thorpe avec Peter Lawford
Les trois mousquetaires ( the three musketeers ) de George Sidney avec Lana Turner
Le numéro fatal / L’enfer de la corruption ( force of evil / the numbers racket / the story of Tucker’s people / Tucker’s people ) de Abraham Polonsky avec John Garfield
La dernière charge ( outpost in Morocco ) de Robert Florey avec George Raft
1949La blonde diabolique ( the beautiful blonde from Bashful Bend ) de Preston Sturges avec Cesar Romero
La diablesse ( hellfire ) de R.G. Springsteen avec Bill Elliott
Le bagarreur du Kentucky ( the fighting Kentuckian/ a strange caravan ) de George Waggner avec Oliver Hardy
La reine des outlaws ( Dakota Lil ) de Lesley Selander avec Rod Cameron
1950Cartes sur table ( the showdown ) de Dorrell McGowan & Stuart E. McGowan avec Walter Brennan
La femme sans loi ( Frenchie ) de Louis King avec Joel McCrea
Double deal – de Abby Berlin avec Richard Denning
1951Little Big Horn ( the fighting seventh ) de Charles Marquis Warren avec Lloyd Bridges
L’île de l’ouragan ( Hurricane Island ) de Lew Landers avec Jon Hall
Two dollar Bettor / Beginner’s Luck – de Edward L. Cahn avec John Litel
Japanese war bride / East is east – de King Vidor avec Cameron Mitchell
L’énigme du Chicago Express / Les tueurs du Chicago Express ( the narrow margin ) de Richard Fleischer avec Charles McGraw
1952Femmes hors-la-loi ( outlaw women / boot hill mamas ) de Ron Ormond & Sam Newfield avec Jackie Coogan
L’homme à l’affût ( the sniper ) de Edward Dmytryk avec Adolphe Menjou
La jungle ( the jungle / Kaadu ) de William A. Berke avec Cesar Romero
Les démons du Texas ( the tall Texan ) de Elmo Williams avec Lee J. Cobb
DO USSR today – de Georgi Bobrov avec Donna Reed
    Seulement apparition
1953L’homme de bonne volonté / Un homme pas comme les autres ( trouble along the way / Alma mater ) de Michael Curtiz avec John Wayne
Traqué dans Chicago / Traqués dans Chicago ( city that never sleeps ) de John H. Auer avec Gig Young
La route du succés ( so this is love / the Grace Moore story ) de Gordon Douglas avec Kathryn Grayson
Cat-Woman of the moon / Rocket of the moon – de Arthur Hilton avec Victor Jory
The Eddie Cantor story – de Alfred E. Green avec Keefe Brasselle
Les bas-fonds d’Hawaii ( hell’s half acre ) de John H. Auer avec Wendell Corey
1954Terreur à l’Ouest / Traqueur d’hommes ( the Bounty hunter ) de André de Toth avec Randolph Scott
The silver star / The sheriff – de Richard Bartlett avec Edgar Buchanan
1955Deux nigauds et la momie / Deux nigauds et le pharaon ( Abbott and Costello meet the mummy / meet the mummy) de Charles Lamont avec Bud Abbott
La femme aux deux revolvers ( Two-gun Lady ) de Richard Bartlett avec William Talman
No man’s woman – de Franklin Adreon avec Patric Knowles
Femmes gangsters ( cruel swamp / swamp women / swamp diamonds ) de Roger Corman avec Mike Connors
1956L’ultime razzia / Coup manqué ( the killing / clean break ) de Stanley Kubrick avec Sterling Hayden
1957La femme et le rôdeur ( the unholy wife / the lady and the prowler ) de John Farrow avec Rod Steiger
La fille aux bas noirs ( the girl in black stockings / Wanton murder ) de Howard W. Koch avec Lex Barker
Le retour de Billy the Kid ( the Parson and the Outlaw / the killer and 21 men / return of the outlaw ) de Oliver Drake avec Sonny Tufts
L’histoire de l’humanité ( the story of mankind ) de Irwin Allen avec Ronald Colman
La journée des violents ( day of the bad man / decision at Durango / law of the trigger / point of decision ) de Harry Keller avec Fred MacMurray
1958Island women / Island woman – de William Berke avec Vincent Edwards
1961Paradise Alley ( stars in the Black Yard ) de Hugo Haas avec Hugo Haas
1962The day Mars invaded earth – de Maury Dexter avec Kent Taylor
Ma femme est sans critique ( critic’s choice ) de Don Weiss avec Bob Hope
1963À l’ouest du Montana ( maid order bride / West of Montana ) de Burt Kennedy avec Warren Oates
1964Les séducteurs ( bedtime story ) de Ralph Levy avec Marlon Brando
1966La chambre des horreurs ( chamber of horrors ) de Hy Averback avec Patrick O’Neal
1969Un homme fait la loi ( the good guys and the bad guys ) de Burt Kennedy avec Robert Mitchum
1970La dernière cartouche / Le dernier train pour Frisco ( one more train to rob ) de Andrew V. McLaglen avec George Peppard
Tueur malgré lui / Latigo ( support your local gunfighter ) de Burt Kennedy avec James Garner
1971Echec à l’organisation ( the outfit ) de John Flynn avec Robert Duvall
1973Les cordes de la potence ( Cahill, United States Marshal / Cahill / Wednesday morning / Cahill : U.S. Marshall ) de Andrew V. McLaglen avec George Kennedy
1975Hollywood cowboy ( hearts of the West ) de Howard Zieff avec Jeff Bridges
1976Un vendredi, dingue, dingue, dingue ( freaky Friday ) de Gary Nelson avec Jodie Foster
1979Les vampires de Salem ( Salem’s lot / blood thirst / Salem’s lot : The miniseries / Salem’s lot : The movie ) de Tobe Hooper avec James Mason
1981Lovely but deadly – de David Sheldon avec John Randolph
1987Commando squad – de Fred Olen Ray avec Brian Thompson
2000 DO Stanley Kubrick, une vie en image ( Stanley Kubrick : A life in pictures ) de Jan Harlan avec Katharina Kubrick
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1983 )
Fiche créée le 5 septembre 2011 | Modifiée le 22 septembre 2019 | Cette fiche a été vue 5658 fois
PREVIOUSClaire Windsor || Marie Windsor || Paul WinfieldNEXT