CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ángel de Andrés-López
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Shelley Winters



Date et Lieu de naissance : 18 août 1922 (East Saint-Louis, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 14 janvier 2006 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Shirley Schrift

ACTRICE
Image
1951 Une place au soleil (a place in the sun) de George Stevens avec Montgomery Clift & Elizabeth Taylor
Image
1958 Le journal d’Anne Frank (the diary of Anne Frank) de George Stevens avec Millie Perkins & Richard Beymer
Image
1965 Un coin de ciel bleu (a patch of blue) de Guy Green avec Sidney Poitier, Elizabeth Hartman & Wallace Ford
Image
1972 L’aventure du Poseïdon (the Poseidon adventure) de Ronald Neame avec Gene Hackman & Ernest Borgnine

Issue d’une famille d’artistes d’origine juive sans le sou, la petite Shirley Schrift voit le jour le 18 août 1920, à East Saint-Louis, dans l’Illinois. Dès son plus jeune âge, la famille s’installe à Brooklyn (New York). Etudiante à la New Theatre School, elle fait ses débuts à Broadway, en 1941, dans «The night before Christmas», une pièce de S.J. et Laura Perelman.

Très vite repérée par la Columbia, elle est engagée et s’envole vers Hollywood. Sous le nom de Shelley Winters, elle fait sa première apparition devant la caméra de Irving Cummings pour «Une femme pas comme les autres». Employée dans des rôles de blondes sexy et provocantes, elle s’ennuie vite. Sa forte personnalité prend le dessus et suite à une conversation houleuse avec Harry Cohn, elle refuse de participer au film «Nine girls» (1944) de Leigh Jason. Son contrat est alors rompu. Libérée de toute contrainte, elle retourne à New York et remplace Celeste Holm dans la comédie musicale «Oklahoma !». En 1947, George Cukor lui offre le rôle d’une serveuse de mœurs légères qui finira étranglée par Ronald Colman dans «Une double vie», un film déterminant pour sa carrière. Elle signe alors un nouveau contrat avec la Universal et partage un petit appartement avec une autre débutante célèbre, Marilyn Monroe.

Shelley Winters enchaîne les tournages et acquiert rapidement une réputation de bonne actrice au fort tempérament. En 1952, elle décroche sa première nomination aux Oscars pour son interprétation de l’ouvrière enceinte de Montgomery Clift et rivale malchanceuse de Elizabeth Taylor, dans «Une place au soleil» (1951) de George Stevens. Elle rate de peu la statuette au profit de Vivien Leigh. Par la suite, elle tourne sous la direction de William A. Wellman, Robert Wise et Raoul Walsh, mais c’est Charles Laughton qui l’impose définitivement avec «La nuit du chasseur» (1955) auprès de Robert Mitchum.

Membre de l’Actors studio dès le milieu des années cinquante, Shelley Winters joue, en 1955, la première pièce sur le thème de la drogue: «A hatful of rain» avec Ben Gazzara. Après trois années passées sur scène, elle fait un retour triomphal au cinéma en 1958, en remportant l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour «Le journal d’Anne Frank». Trois ans plus tard, elle incarne la veuve excentrique, remariée à James Mason qui n’a d’yeux que pour sa fille, dans «Lolita», réalisé par Stanley Kubrick. En 1965, elle gagne un second Oscar pour «Un coin de ciel bleu», un drame de Guy Green où elle incarne une mère haineuse et débauchée.

Le reste de la carrière de Shelley Winters se partage entre cinéma, théâtre et télévision. Pour le grand écran, elle promène son physique alourdi et sa verve irrévérencieuse dans plusieurs productions internationales, parmi lesquelles: «Les chasseurs de scalps» (1967) de Sydney Pollack, «L’indien» (1970) de Carol Reed, «L’aventure du Poseïdon» (1972), «Le locataire» (1974) de Roman Polanski, «Un bourgeois tout petit, petit» (1976) de Mario Monicelli et «Portrait de femme» (1996) de Jane Campion. Celle qui fut mariée à quatre reprises, notamment avec Vittorio Gassman et Anthony Franciosa, et qui, dans deux autobiographies, dévoila ses multiples aventures amoureuses avec les plus grands acteurs, succombe le 14 janvier 2006, à Beverly Hills, victime d’une défaillance cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1943Une femme pas comme les autres ( what a woman ! / the beautiful cheat ) de Irving Cummings avec Brian Aherne
The racket man – de D. Ross Lederman avec Tom Neal
Two-man submarine – de Lew Landers avec J. Carrol Naish
1944Sailor’s holiday – de William A. Berke avec Arthur Lake
Knickerbocker holiday – de Harry Joe Brown avec Nelson Eddy
La reine de Broadway ( cover girl ) de Charles Vidor avec Gene Kelly
She’s a soldier too – de William Castle avec Lloyd Bridges
Coup de foudre / Nous deux ( together again ) de Charles Vidor avec Charles Boyer
1945Cette nuit et toujours ( tonight and every night ) de Victor Saville avec Rita Hayworth
Dancing in Manhattan – de Henry Levin avec Fred Brady
Escape in the fog – de Bud Boetticher avec Otto Kruger
Aladin et la lampe merveilleuse / Les mille et une nuits ( a thousand and one nights / 1001 nights ) de Alfred E. Green avec Cornel Wilde
Two smart people – de Jules Dassin avec John Hodiak
Living in a big way – de Gregory La Cava avec Charles Winniger
Un gangster pas comme les autres ( the gangster / low company ) de Gordon Wiles avec Barry Sullivan
Fatalité ( suspense ) de Frank Tuttle avec Albert Dekker
1947New Orleans – de Arthur Lubin avec Louis Armstrong
Une double vie ( a double life / Othello ) de George Cukor avec Ronald Colman
McCoy aux poings d’acier ( killer McCoy ) de Roy Rowlands avec Mickey Rooney
Haute pègre ( larceny ) de George Sherman avec John Payne
1948La rivière rouge ( red river ) de Howard Hawks avec John Wayne
La proie ( cry of the city ) de Robert Siodmak avec Richard Conte
Le faux pas ( take one false step ) de Chester Erskine avec William Powell
Johnny, le mouchard ( Johnny stool pigeon ) de William Castle avec Dan Duryea
1949Le prix du silence ( the great Gatsby ) de Elliott Nugent avec Howard Da Silva
Le bistro du péché ( South Sea sinner / East of Java ) de H. Bruce Humberstone avec Macdonald Carey
La quatrième issue ( the raging tide ) de George Sherman avec Charles Bickford
1950Winchester 73 ( Montana Winchester ) de Anthony Mann avec James Stewart
Symphonie en 6-35 ( behave yourself ! ) de George Beck avec Farley Granger
La femme sans loi ( Frenchie ) de Louis King avec Joel McCrea
1951 DO Cancer fund film notables attend glittering benefits – de ? avec Ethel Barrymore
    Seulement apparition
Menace dans la nuit ( he ran all the way ) de John Berry avec John Garfield
Une place au soleil ( a place in the sun ) de George Stevens avec Montgomery Clift
Quand tu me souris / Sa vie et ses chansons ( meet Danny Wilson ) de Joseph Pevney avec Frank Sinatra
1952L’appel d’un inconnu ( phone call from a stranger ) de Jean Negulesco avec Bette Davis
Passage interdit / La révolte gronde ( untamed frontier ) de Hugo Fregonese avec Scott Brady
1953La femme sans loi ( my man and I ) de William A. Wellman avec Wendell Corey
Tennessee champ – de Fred M. Wilcox avec Keenan Wynn
Mambo – de Robert Rossen avec Vittorio Gassman
La brigade héroïque ( Saskatchewan / O’Rourke of the Royal Mounted ) de Raoul Walsh avec Alan Ladd
1954La tour des ambitieux ( Executive Suite ) de Robert Wise avec Paul Douglas
    Prix spécial du jury pour l’ensemble de la distribution du film au festival du cinéma de Venise, Italie

Fille de plaisir ( playgirl ) de Joseph Pevney avec Richard Long
Un fils pour Dorothy ( to Dorothy a son / cash on delivery ) de Muriel Box avec Wilfrid Hyde-White
1955La nuit du chasseur ( night of the hunter ) de Charles Laughton avec Robert Mitchum
Une fille comme ça / Je suis une caméra ( I am a camera ) de Henry Cornelius avec Laurence Harvey
Le trésor de Pancho Villa ( the treasure of Pancho Villa ) de George Sherman avec Gilbert Roland
Le grand couteau ( the big knife ) de Robert Aldrich avec Ida Lupino
La peur au ventre ( I died a thousand times ) de Stuart Heisler avec Jack Palance
1958Le journal d’Anne Frank ( the diary of Anne Frank ) de George Stevens avec Richard Beymer
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA

    Laurel d’Or du meilleur second rôle féminin, USA
1959Le coup de l’escalier ( odds against tomorrow ) de Robert Wise avec Robert Ryan
1960L’étrange destin de Nicky Romano ( let no man write my epitaph ) de Philip Leacock avec Ricardo Montalban
1961Lolita – de Stanley Kubrick avec James Mason
Le temps du châtiment ( the young savages ) de John Frankenheimer avec Burt Lancaster
1962Les liaisons coupables / Sensualité ( the Chapman report ) de George Cukor avec Jane Fonda
Le divan de l’infidélité ( wives and lovers ) de John Rich avec Van Johnson
Le balcon ( the balcony ) de Joseph Strick avec Peter Falk
1963Désirs pervers / Les deux rivales / Les indifférents ( gli indifferenti ) de Francesco Maselli avec Rod Steiger
1964La maison de madame Adler ( a house is not a home ) de Russell Rouse avec Robert Taylor
La plus grande histoire jamais contée ( the greatest story ever told ) de George Stevens avec Max von Sydow
1965Un coin de ciel bleu ( a patch of blue ) de Guy Green avec Sidney Poitier
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA

    Laurel d’Or du meilleur second rôle féminin, USA

Alfie, le dragueur ( Alfie ) de Lewis Gilbert avec Michael Caine
1966Enter laughing – de Carl Reiner avec José Ferrer
The three sisters – de Paul Bogart avec Geraldine Page
1967Détective privé ( Harper / the moving target ) de Jack Smight avec Paul Newman
Les chasseurs de scalps / Joe Bass, l’implacable ( the scalphunters ) de Sydney Pollack avec Telly Savalas
Les troupes de la colère ( wild in the streets ) de Barry Shear avec Christopher Jones
1968Buena sera, madame Campbell ( buena sera, Mrs. Campbell ) de Melvin Frank avec Peter Lawford
1969La fille aux mains sanglantes ( the mad room ) de Bernard Girard avec Stella Stevens
Et pourtant on s’aime ( how do I love thee ? ) de Michael Gordon avec Jackie Gleason
Arthur ! Arthur ! – de San Gallu avec Donald Pleasence
Bloody Mama – de Roger Corman avec Robert De Niro
1970L’indien / Le dernier guerrier ( the last warrior / Flap ) de Carol Reed avec Anthony Quinn
1971Qui a tué tante Roo ? ( how slew Auntie Roo ? / Gingerbread House / whoever slew Auntie Roo ? ) de Curtis Harrington avec Ralph Richardson
What’s the matter with Helen ? – de Curtis Harrington avec Debbie Reynolds
1972L’aventure du Poseïdon ( the Poseidon adventure ) de Ronald Neame avec Gene Hackman
    Golden Globe du meilleur second rôle féminin de cinéma, USA

Something to hide / Shattered – de Alastair Reid avec Peter Finch
1973Dynamite Jones ( Cleopatra Jones ) de Jack Starrett avec Antonio Fargas
Black vengeance ( poor pretty Eddy / Heartbreak Motel / poor pretty Eddie / redneck county / redneck county rape ) de Richard Robinson & David Worth avec Slim Pickens
Les choses de l’amour ( blume in love ) de Paul Mazursky avec George Segal
1974Voyage de la peur ( journey into fear / burn out ) de Daniel Mann avec Stanley Holloway
Un coup de deux milliards de dollars ( diamonds / diamond shaft / yahlumin ) de Menahem Golan avec Robert Shaw
Le locataire ( the tenant ) de Roman Polanski avec Isabelle Adjani
1975Le veinard / À nous la baraka ( that lucky touch ) de Christopher Miles avec Raf Vallone
Next stop, Greenwich Village – de Paul Mazurski avec Christopher Walken
Peter et Elliott le dragon ( Pete’s dragon ) de Don Chaffey avec Red Buttons
Red Neck County ( poor pretty Eddie ) de Chris Robinson & David Worth avec Slim Pickens
1976Un bourgeois tout petit, petit ( un borghese piccolo, piccolo ) de Mario Monicelli avec Alberto Sordi
Tentacules ( tentacoli / tentacles ) de Olivio G. Assonitis avec Henry Fonda
1977Mimì Bluette ... fiore del mio giardino – de Carlo Di Palma avec Monica Vitti
Gran bolitto / La signora degli orrori – de Mauro Bolognini avec Renato Pozzetto
1978Le roi des gitans ( king of the gypsies ) de Frank Pierson avec Sterling Hayden
Cité en feu ( city on fire ) de Alvin Rakoff avec Leslie Nielsen
Le visiteur maléfique / Le visiteur ( stridulum / the visitor / il visitatore ) de Giulio Paradise avec Glenn Ford
1979Le magicien de Lublin ( the magician of Lublin ) de Menahem Golan avec Alan Arkin
Le roman d’Elvis ( Elvis / Elvis : The movie ) de John Carpenter avec Kurt Russell
1980Looping ( looping – Der lange traum vom kurzen glück ) de Walter Bockmayer & Rolf Bührmann avec Hans Christian Blech
1981Opération sauvetage ( S.O.B. ) de Blake Edwards avec William Holden
1982Fanny Hill / Fanny Hill, ou les mémoires d’une fille de plaisir ( John Cleland’s Fanny Hill: Memoirs of a woman of pleasure ) de Gerry O’Hara avec Oliver Reed
1983Over the Brooklyn Bridge /Across the Brooklyn Bridge /My darling Shiksa – de Menahem Golan avec Elliott Gould
1984Very close quarters – de Vladimir Rif avec Paul Sorvino
Ellie – de Peter Wittman avec Edward Albert
DO George Stevens : A filmmaker’s journey – de George Stevens Jr. avec Frank Capra
    Seulement apparition
1985Witchfire ( a sonnet for the hunter ) de Vincent J. Privitera avec Garry Swanson
    + productrice exécutive
Déjà vu – de Anthony B. Richmond avec Claire Bloom
1986Delta force ( the delta force ) de Menahem Golan avec Lee Marvin
1987 DO Marilyn Monroe : Beyond the legend – de Gene Feldman & Suzette Winter avec Don Murray
    Seulement apparition
1988Purple people eater – de Linda Shayne avec Ned Beatty
1989An unremarkable life – de Amin Q. Chaudhri avec Patricia Neal
1990 DO Superstar : The life and times of Andy Warhol – de Chuck Workman avec Dennis Hopper
    Seulement apparition
Touch of a stranger – de Brad M. Gilbert avec Anthony Nocerino
1991Un amour de prof ( stepping out ) de Lewis Gilbert avec Liza Minnelli
1992Le silence des jambons ( the silence of the hams / il silenzio dei prosciutti ) de Ezio Greggio avec Dom DeLuise
À la recherche de Bobby Fischer ( searching for Bobby Fischer / innocent moves ) de Steven Zaillian avec Ben Kingsley
The pickle / The adventures of the flying pickle – de Paul Mazursky avec Danny Aiello
1993Backfire ! – de A. Dean Bell avec Telly Savalas
1994Heavy – de James Mangold avec Liv Tyler
Jury duty – de John Fortenberry avec Tia Carrere
DO A century of cinema – de Caroline Thomas avec George Burns
    Seulement apparition
1995Mrs. Munck – de Diane Ladd avec Bruce Dern
Raging angels / The spirit realm – de Louis Morneau avec Michael Paré
1996Portrait de femme ( the portrait of a lady ) de Jane Campion avec John Malkovich
1998Gideon ( Gideon’s webb ) de Claudia Hoover avec Christophe Lambert
1999La bomba – de Giulio Base avec Alessandro Gassman
2005A-list – de Shira-Lee Shalit avec Sally Kirkland
AUTRES PRIX :
      
    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 1977 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de Hollywood, USA ( 1998 )
Fiche créée le 15 janvier 2006 | Modifiée le 27 juin 2016 | Cette fiche a été vue 8760 fois
PREVIOUSJonathan Winters || Shelley Winters || Norman WisdomNEXT