CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Félicien Tramel
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marie Glory



Date et Lieu de naissance : 3 mars 1905 (Mortagne-au-Perche, France)
Date et Lieu de décès : 24 janvier 2009 (Cannes, France)
Nom Réel : Raymonde Louise Marcelle Toully

ACTRICE

Marie Glory naît Raymonde Louise Marcelle Toully, le 3 mars 1905, à Mortagne-au-Perche, petite ville de l’Orne, où son père tient un salon de coiffure. Elle passe sa jeunesse à Rouen puis s’installe à Paris au début des années vingt, avec l’espoir devenir danseuse. Elle participe à des concours de beauté et gagne sa vie en posant pour des photos de mode.

Après avoir tourné quelques films sous le nom de Arlette Genny, Marie Glory adopte son pseudonyme définitif lorsque Marcel L’Herbier lui offre un des deux rôles féminins principaux, avec Brigitte Helm, dans «L’argent» (1928), adaptation très réussie du roman de Emile Zola qui va remporter un grand succès. Ce changement lui porte chance et elle ne tarde pas à devenir une star du cinéma français que le public de l’époque peut apprécier dans, entres autres, «Les deux mondes» (1930) de Ewald André Dupont, «Les chevaliers de la montagne» (1930) de Mario Bonnard, «Tu seras duchesse» (1931) de René Guissart, «Dactylo» (1931) de Wilhelm Thiele, «Mon cœur balance» (1932) de René Guissart, «La femme idéale» (1933) de André Berthomieu, «Charlemagne» (1933) de Pierre Colombier, «Le paquebot Tenacity» (1934) de Julien Duvivier, «Les amants terribles» (1935) de Marc Allégret, «L’homme sans cœur» (1935) de Léo Joannon, «Avec le sourire» (1936) de Maurice Tourneur, «Les gens du voyage» (1937) de Jacques Feyder, … Durant sa carrière de vedette, elle donne la réplique à des acteurs aussi populaires que Raimu, Henri Garat, Albert Préjean, Jean Murat, Noël-Noël, Roland Toutain, Fernand Gravey ou encore Maurice Chevalier.

Marie Glory est en outre l’interprète de «La voie lactée / Le roi de Paris» (1934) réalisé par Jack Raymond en Angleterre. Elle termine la première partie de sa carrière en tournant quelques films en Italie, parmi lesquels «Une femme en danger» (1939) de Max Neufeld.

Mariée au scénariste et cinéaste Jacques Constant, rencontré sur le tournage de «Dernier refuge» en 1939 resté inachevé, elle se consacre alors à la peinture et expose plusieurs artistes. Après une absence de plusieurs années, Marie Glory fait son retour dans des seconds rôles dès le début des années cinquante. Elle est notamment la mère de Antonella Lualdi dans «Adorables créatures» (1952) de Christian-Jaque, celle de Jean-Louis Trintignant dans «Et dieu… créa la femme» (1956) de Roger Vadim, la patronne d’un café dans «Rafles sur la ville» (1957) de Pierre Chenal et une infirmière dans «Premier mai» de Luis Saslavsky. Elle se retire du cinéma en 1959, après avoir interprété une concierge dans «La chatte sort ses griffes» de Henri Decoin, dont Françoise Arnoul est la vedette. En 1964, elle fait une ultime apparition devant les caméras de Pierre Cardinal, pour la série télévisée «Les beaux yeux d’Agathe» avec Anne Tonietti, Georges Poujouly et Marcello Pagliero.

Par la suite, Marie Glory ouvre un salon de coiffure dans la capitale puis s’installe définitivement sur la Côte d’Azur dans les années soixante-dix. Devenue la doyenne du cinéma français, la belle ingénue des années trente meurt centenaire, le 24 janvier 2009, dans une maison de retraite de Cannes, où elle était pensionnaire depuis plusieurs années.

© Marlène PILAETE & Philippe PELLETIER

copyright
1924Le miracle des loups – de Raymond Bernard avec Gaston Modot
Monsieur le directeur – de Robert Saidreau avec Jean Dax
1925Les dévoyés / La nuit du 3 : Episode 1, vers la ruine – de Henri Vorins avec Marguerite Madys
Les dévoyés / La nuit du 3 : Episode 2, la nuit rouge – de Henri Vorins avec Jean Dax
Les dévoyés / La nuit du 3 : Episode 3, Les chemins de la vérité – de Henri Vorins avec Thomy Bourdelle
Les dévoyés / La nuit du 3 : Episode 4, à la manière de Sherlock Holmes – de Henri Vorins avec Thomy Bourdelle
Les dévoyés / La nuit du 3 : Episode 5, les dernières larmes – de Henri Vorins avec Max Maxudian
1927La maison sans amour – de Emilien Champetier avec Jean Coquelin
Miss Helyett – de Georges Monca & Maurice Kéroul avec Pierre Hot
1928Monte-Cristo, 1ère époque – de Henri Fescourt avec Gaston Modot
Monte-Cristo, 2ème époque – de Henri Fescourt avec Jean Angelo
L’argent – de Marcel L’Herbier avec Brigitte Helm
CM Autour de l’argent – de Jean Dréville avec Alfred Abel
    Seulement apparition
1929Mon béguin ( Miss Lohengrin ) de Hans Behrendt avec Enrico Benter
L’enfant de l’amour – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain
Vater und sohn – de Géza von Bolváry avec Harry Liedtke
1930Les chevaliers de la montagne – de Mario Bonnard avec Luis Trenker
Les deux mondes – de Ewald André Dupont avec Henri Garat
La folle aventure – de André-Paul Antoine & Carl Froelich avec Jean Murat
L’ensorcellement de Séville – de Benito Perojo avec Georges Charlia
    Scènes coupées au montage remplacée par Hélène Hallier
Lévy et Cie – de André Hugon avec Léon Bélières
Le roi de Paris – de Leo Mittler avec Iván Petrovich
1931L’amoureuse aventure – de Wilhelm Thiele avec Albert Préjean
Dactylo – de Wilhelm Thiele avec Armand Bernard
Prisonnier de mon cœur – de Jean Tarride avec Roland Toutain
Tu seras duchesse – de René Guissart avec Fernand Gravey
1932Madame ne veut pas d’enfants – de Constantin Landau & Hans Steinhoff avec Robert Arnoux
Monsieur, madame et Bibi – de Jean Boyer & Max Neufeld avec René Lefèvre
Une étoile disparaît – de Robert Villers avec Constant Rémy
Mon cœur balance – de René Guissart avec Noël-Noël
1933Son altesse impériale – de Victor Janson & Jean Bernard-Desrone avec Maurice Escande
Charlemagne – de Pierre Colombier avec Raimu
La femme idéale – de André Berthomieu avec André Lefaur
1934Dactylo se marie – de Joe May & René Pujol avec Marcel Maupi
Le paquebot « Tenacity » – de Julien Duvivier avec Raymond Aimos
Votre sourire – de Pierre Caron avec Victor Boucher
La voie lactée / Le roi de Paris ( the king of Paris ) de Jack Raymond avec Cedric Hardwicke
1935Les amants terribles – de Marc Allégret avec Charles Granval
L’homme sans cœur – de Léo Joannon avec Pierre Renoir
1936Avec le sourire – de Maurice Tourneur avec Maurice Chevalier
Le mort en fuite – de André Berthomieu avec Michel Simon
1937Les gens du voyage – de Jacques Feyder avec André Brulé
Le porte-veine – de André Berthomieu avec Lucien Baroux
1938Terre de feu ( terra di fuoco ) de Marcel L’Herbier & Giorgio Ferroni avec Tito Shipa
Naples d’autrefois ( Napoli che non muore ) de Amleto Palermi avec Fosco Giachetti
1939Une femme en danger ( una moglie in pericolo ) de Max Neufeld avec Antonio Centa
Dernier refuge – de Jacques Constant avec Saturnin Fabre
    Inachevé
1951La folla – de Silvio Laurenti Rosa avec Gilberto Mazzi
1952Adorables créatures – de Christian-Jaque avec Daniel Gélin
La fugue de monsieur Perle – de Roger Richebé avec Noël-Noël
1953Les hommes sont des fripouilles ! ( gli uomini, che mascalzoni ! ) de Glauco Pellegrini avec Walter Chiari
1955Le célibataire ( lo scapolo / el soltero / Alberto il conquistatore ) de Antonio Pietrangeli avec Alberto Sordi
1956Et dieu… créa la femme – de Roger Vadim avec Curd Jürgens
1957Premier mai / Le père et l’enfant – de Luis Saslavsky avec Aldo Fabrizi
Rafles sur la ville – de Pierre Chenal avec Marcel Mouloudji
1958La chatte – de Henri Decoin avec Bernard Blier
Ramuntcho – de Pierre Schoendoerffer avec Roger Hanin
1959La chatte sort ses griffes – de Henri Decoin avec Horst Frank
Fiche créée le 14 janvier 2009 | Modifiée le 22 janvier 2012 | Cette fiche a été vue 4898 fois
PREVIOUSLeda Gloria || Marie Glory || Vadim GlownaNEXT