CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marcel L’Herbier
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Sophie Moyse



Date et Lieu de naissance : 20 février 1961 (Rouen, France)
Date et Lieu de décès : 21 janvier 2020 (Rouen, France)
Nom Réel : Sophie Marie-France Annie Moyce

ACTRICE
Image
1981 Litan – de Jean-Pierre Mocky avec Marie-José Nat, Jean-Pierre Mocky, Nino Ferrer & Dominique Zardi
Image
1983 À mort l’arbitre! – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Serrault, Eddy Mitchell & Carole Laure
Image
1987 Agent trouble – de Jean-Pierre Mocky avec Catherine Deneuve, Richard Bohringer & Dominique Lavanant
Image
1989 Divine enfant – de Jean-Pierre Mocky avec Jean-Pierre Mocky, Laura Martel & Jean-Paul Bonnaire

Sophie Moyse dont le nom est orthographié Moyce à l’état civil est née le 20 février 1961 à Rouen. Dans sa ville natale, elle suit les cours du Conservatoire dont le professeur est Jean Chevrin. Ce dernier forme notamment Anny Duperey, Patrick Chesnais, Karin Viard, Valérie Lemercier ou Franck Dubosc.

À peine majeure, Sophie Moyse fait sa première apparition au cinéma, sous la direction de Jean-Pierre Mocky dont elle devient la compagne. Dans «Le piège à cons» (1979), elle apparaît furtivement dans une scène où elle joue une étudiante dans un car de police. Dès lors, elle devient l’interprète fétiche du cinéaste qui sera le seul à la diriger tout au long de sa courte carrière. Sur le tournage de «Litan» (1981), avec Marie-José Nat, elle compose une femme dans une mairie mais est également créditée au générique comme assistante de production. Elle retourne sur ses terres natales pour le tournage de «À mort l’arbitre!» (1983) dans le rôle d’une stagiaire de la police qui assiste un inspecteur joué par Jean-Pierre Mocky. Un an avant le drame du Heysel, le réalisateur dénonce les dérives de certains supporters de football incarnés par Michel Serrault face à un arbitre, personnifié par Eddy Mitchell, poursuivi pour avoir sifflé un pénalty entraînant la défaite de l’équipe locale. En dépit d’une carrière modeste dans les salles, le film devient culte lors de ses diffusions à la télévision. En 1985, elle fait une apparition en cliente de chez Maxim’s dans «Le pactole» (1985) avec Richard Bohringer et Patrick Sébastien, long-métrage dont elle est également secrétaire de production. Elle incarne un rôle plus conséquent dans «La machine à découdre» (1985) qui relate la dérive meurtrière d’un membre de l’organisation «Médecins Sans Frontière» éprouvé psychologiquement par les horreurs de la guerre. Ce film marque la rencontre de Jean-Pierre Mocky avec sa future compagne Patricia Barzyk qui lui intente un procès pour avoir diffusé des photos dénudées d’elle dans la presse. Après cette brouille, Mocky et Barzyk se retrouvent sur le tournage de «Tout est calme» et partagent leur vie professionnelle et personnelle jusqu’en 2018.

À la fin des années quatre-vingt, Sophie Moyse est associée aux plus gros succès de Jean-Pierre Mocky. Elle interprète une prétendue gitane dans la comédie satirique sur le pèlerinage de Lourdes «Le miraculé» (1986) avec Michel Serrault et Jean Poiret. Elle incarne la maîtresse de Richard Bohringer dans «Agent trouble» (1987) où Catherine Deneuve, en vieille fille, part à la recherche de son neveu. Avec Hervé Pauchon, elle joue un couple d’amoureux dans la comédie rabelaisienne «Les saisons du plaisir» (1987) avec Charles Vanel et Denise Grey. Mais cette trilogie de succès s’achève avec l’échec de «Une nuit à l’Assemblée Nationale» (1988) où elle se partage entre Jean Poiret et Roland Blanche. Pour sa dernière collaboration avec le réalisateur dans «Divine enfant» (1988), elle incarne une femme de bonne famille qui se dévoue à la cause des orphelins. Sur ces deux derniers films, elle en assure également le montage.

Après sa séparation avec Jean-Pierre Mocky, elle retourne dans sa ville natale où elle réside pendant 25 ans. Le 22 janvier 2020, le quotidien Paris-Normandie annonce le décès de Sophie Moyse à l’âge de 58 ans dans un incendie survenu à son domicile, dans un quartier modeste de Rouen. Au cours de leur intervention, les sapeurs-pompiers découvrent le corps de l’actrice au deuxième étage de l’habitation sans connaître l’origine du sinistre.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1979Le piège à cons – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Francini
1981Litan / La cité des spectres verts – de Jean-Pierre Mocky avec Marie-José Nat
    + assistante de production
1983À mort l’arbitre ! – de Jean-Pierre Mocky avec Eddy Mitchell
1984Le pactole – de Jean-Pierre Mocky avec Richard Bohringer
    + secrétaire de production
1985La machine à découdre – de Jean-Pierre Mocky avec Patricia Barzyck
    + directrice de production
1986Le miraculé – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Serrault
1987Agent trouble – de Jean-Pierre Mocky avec Catherine Deneuve
1988Les saisons du plaisir – de Jean-Pierre Mocky avec Charles Vanel
Une nuit à l’Assemblée Nationale – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Blanc
    + montage
1989Divine enfant – de Jean-Pierre Mocky avec Jean-Pierre Mocky
    + montage
Fiche créée le 22 mars 2021 | Modifiée le 2 avril 2021 | Cette fiche a été vue 400 fois
PREVIOUSAlan Mowbray || Sophie Moyse || Denis MpungaNEXT