CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/cinearti/www/index.php on line 348

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/cinearti/www/index.php on line 378
Il n'y a personne a honorer aujourd'hui.
Recherche Rapide :

Prix du Cinéma Européen 1999



Tout sur ma mère (todo sobre mi madre) de Pedro Almodóvar avec Cecilia Roth, Marisa Paredes, Penélope Cruz, Candela Peña (Espagne) Prix décernés le 4 décembre 1999, au Schiller Theater de Berlin, Allemagne.
Meilleur Film :
Tout sur ma mère (todo sobre mi madre) de (Espagne) – PRODUCTION : Agustín Almodóvar Autres nominations :
Fucking Amal / Qui aimes-tu ? (Fucking Åmål) de Lukas Moodysson (Suède/Danemark) – PRODUCTION : Lars Jönsson Mifune, dogme III (Mifunes sidste sang / dogme # 3 - Mifunes sidste sang / dogme 3) de Søren Kragh-Jacobsen (Danemark) – PRODUCTION : Birgitte Hald & Morten Kaufmann Moloch (Molokh / Молох) de Aleksandr Sokurov (Russie/Allemagne) – PRODUCTION : Aleksandr Sokurov Coup de foudre à Notting Hill (Notting Hill) de Roger Mitchell (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Duncan Kenworthy Rosetta – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne (Belgique) – PRODUCTION : Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, Laurent Pétin & Michèle Pétin Sunshine (taste of sunshine / Sunshine : Ein hausch von sonnenshein) de István Szabó (Hongrie/Canada/Autriche/Allemagne) – PRODUCTION : Andras Hamori & Robert Lantos The war zone (Tim Roth’s the war zone) de Tim Roth (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Dixie Linder & Sarah Radclyffe
Autres films sélectionnés :
23 (23, nichts ist so wie es scheint) de Hans-Christian Schmid (Allemagne) – PRODUCTION : Jakob Claussen & Thomas Wöbke La lettre (a carta) de Manoel de Oliveira (Portugal/France) – PRODUCTION : Paulo Branco Adieu, plancher des vaches ! – de Otar Iosseliani (France/Suisse/Italie) – PRODUCTION : Martine Marignac Un mari idéal (an ideal husband) de Oliver Parker (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Barnaby Thompson, Bruce Davey & Uri Fruchtmann Garçons d’Athènes / Au bout de la ville (apo tin akri tis polis) de Constantine Giannaris (Grèce) – PRODUCTION : Dionyssis Samiotis & Anastasios Vasiliou Seuls les nuages déplacent les étoiles (bare skyer beveger stjernene) de Torun Lian (Norvège) – PRODUCTION : John M. Jacobsen Ça commence aujourd’hui – de Bertrand Tavernier (France) – PRODUCTION : Frédéric Bourboulon & Alain Sarde Le jour de la pleine lune (den polnoluniya / День полнолуния) de Karen Shakhnazarov (Russie) – PRODUCTION : Vladimir Dostal Fish & chips (East is east) de Damien O’Donnell (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Leslee Udwin Le miracle de P. Tinto (el milagro de P. Tinto) de Javier Fesser (Espagne) – PRODUCTION : José Luis Garci & Luis Manso Hors du monde (fuori dal mondo) Giuseppe Piccioni (Italie) – PRODUCTION : Lionello Cerri Aller vers le soleil (günese yolculuk) de Yesim Ustaoglu (Turquie/Pays-Bas/Allemagne) – PRODUCTION : Behrooz Hashemian Juha – de Aki Kaurismäki (Finlande) – PRODUCTION : Aki Kaurismäki La fille de tes rêves (la niña de tus ojos) de Fernando Trueba (Espagne) – PRODUCTION : Eduardo Campoy, Andrés Vicente Gómez & Cristina Huete Le petit voleur – de Erick Zonca (France) – PRODUCTION : Gilles Sandoz & Pierre Chevalier Le temps retrouvé (o tempo reencontrado / il tempo ritrovato / time regained) de Raoul Ruiz (France/Italie/Portugal) – PRODUCTION : Paulo Branco L’humanité – de Bruno Dumont (France) – PRODUCTION : Rachid Bouchareb & Jean Bréhat Rencontres nocturnes (nachtgestalten) de Andreas Dresen (Allemagne) – PRODUCTION : Peter Rommel Le retour de l’idiot (návrat idiota) de Sasa Gedeon (République Tchèque) – PRODUCTION : Petr Oukropec Ratcatcher – de Lynne Ramsay (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Gavin Emerson Romance / Romance X – de Catherine Breillat (France) – PRODUCTION : Jean-François Lepetit St. Pauli nacht – de Sönke Wortmann (Allemagne) – PRODUCTION : Kirsten Hager & Eric Moss Train de vie – de Radu Mihaileanu (France/Belgique/Pays-Bas/Israël/Roumanie) – PRODUCTION : Marc Baschet,Ludi Boeken, Frédérique Dumas-Zajdela, Eric Dussart & Cédomir Kolar Vieilles canailles (waking Ned / walking Ned Divine) de Kirk Jones (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Glynis Murray & Richard Holmes
Meilleur acteur :
Ralph Fiennes (Sunshine (taste of sunshine / Sunshine : Ein hausch von sonnenshein) de István Szabó) (Hongrie/Canada/Autriche/Allemagne) Autres nominations :
Rupert Everett (Un mari idéal (an ideal husband) de Oliver Parker) (Royaume-Uni) Anders W. Berthelsen (Mifune, dogme III (Mifunes sidste sang / dogme # 3 - Mifunes sidste sang / dogme 3) de Søren Kragh-Jacobsen) (Danemark) Götz George (Au-delà de la vérité (nichts als die wahrheit) de Roland Suso Richter (Allemagne) Ray Winstone (The war zone (Tim Roth’s the war zone) de Tim Roth (Royaume-Uni) Philippe Torreton (Ça commence aujourd’hui – de Bertrand Tavernier) (France)
Meilleure actrice :
Cecilia Roth (Tout sur ma mère (todo sobre mi madre) de Pedro Almodóvar) (Espagne) Autres nominations :
Iben Hjejle (Mifune, dogme III (Mifunes sidste sang / dogme # 3 - Mifunes sidste sang / dogme 3) de Søren Kragh-Jacobsen) (Danemark) Penélope Cruz (La fille de tes rêves (la niña de tus ojos) de Fernando Trueba) (Espagne) Emilie Dequenne (Rosetta – de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne) (Belgique) Nathalie Baye (Une liaison pornographique – de Frédéric Fonteyne) (France)
Meilleur Scénario :
István Szabó & Israel Horovitz (Sunshine (taste of sunshine / Sunshine : Ein hausch von sonnenshein) de István Szabó) (Hongrie/Canada/Autriche/Allemagne) Autres nominations :
Ayub Khan-Din (Fish & chips (East is east) de Damien O’Donnell) (Royaume-Uni) Sasa Gedeon (Le retour de l’idiot (návrat idiota) de Sasa Gedeon) (République Tchèque)
Meilleure Photographie :
Lajos Koltai (La légende du pianiste sur l’océan (la leggenda del pianista sull’oceano / the legend of the pianist on the ocean / the legend of 1900) de Giuseppe Tornatore) (Italie) & (Sunshine (taste of sunshine / Sunshine : Ein hausch von sonnenshein) de István Szabó) (Hongrie/Canada/Autriche/Allemagne)
Autres nominations :
Jacek Petrycki (Aller vers le soleil (günese yolculuk) de Yesim Ustaoglu) (Turquie) Yves Cape (L’humanité – de Bruno Dumont) (France) Aleksei Fyodorov (Moloch (Molokh / Молох) de Aleksandr Sokurov) (Russie/Allemagne)
Découverte Européenne de l’Année, Prix Rainer Werner Fassbinder :
Tim Roth (The war zone (Tim Roth’s the war zone)) (Royaume-Uni)
Meilleure Performance Mondiale de l’Année :
Antonio Banderas (La tête dans le carton à chapeaux (crazy in Alabama)) (USA) Roman Polanski (La neuvième porte ( the ninth gate)) (USA)
Prix International de l’Ecran pour un film non-européen :
David Lynch (Une histoire vraie (the straight story)) (USA) Autres nominations :
Sam Mendes (American beauty) (USA) Kimberly Peirce (Boys don’t cry) (USA) Khyentse Norbu (La coupe (phörpa)) (Bouthan/Australie) Zhang Yimou (Pas un de moins (yi ge dou bu neng shao) (Chine)
Meilleur Documentaire, Prix ARTE :
Wim Wenders (Buena Vista Social Club) (Allemagne) Autres nominations :
Michel Daeron (La Chaconne d’Auschwitz) (France/Belgique/Pays-Bas) André van In (La commission de la vérité) (Belgique/France) Volker Koepp (M. Zwilling & Mme Zuckermann (Herr Zwilling und Frau Zuckermann)) (Allemagne) Werner Herzog (Ennemis intimes (mein liebster feind – Klaus Kinski / my best friend)) (Allemagne/Royaume-Uni/USA) Thierry Michel (Mobutu, roi du Zaïre) (Belgique/France) Nikolaus Geyrhalter (Pripyat) (Autriche)
Meilleur Documentaire, Mention Spéciale :
Thierry Michel (Mobutu, roi du Zaïre) (Belgique/France)
Meilleur Court Métrage :
Enrico Verra (Benvenuto a San Salvario) (Italie) Autres nominations :
Rita King (La différence) (Suisse) Inês de Medeiros (Senhor Jerónimo) (Portugal) Matthias Müller (Vacancy) (Allemagne) Milla Moilanen (Wanted) (Finlande)
Prix de l’Audience du Meilleur Film :
Pedro Almodóvar (Tout sur ma mère (todo sobre mi madre)) (Espagne)
Prix de l’Audience du Meilleur Acteur :
Sean Connery (Haute voltige (entrapment) de Jon Amiel) (USA)
Prix de l’Audience de la Meilleure Actrice :
Catherine Zeta-Jones (Haute voltige (entrapment) de Jon Amiel) (USA)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Otar Iosseliani (Adieu, plancher des vaches !) (France/Suisse/Italie)
Prix pour l’Ensemble de sa Carrière :
Ennio Morricone
PREVIOUSPrix du Cinéma Européen 1998 || Prix du Cinéma Européen 1999 || Prix du Cinéma Européen 2000NEXT
Fiche créée le 2 septembre 2008 | Modifiée le 8 septembre 2011 | Cette fiche a été vue 2546 fois