CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Claude Lanzmann
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bessie Barriscale



Date et Lieu de naissance : 30 septembre 1884 (Hoboken, New Jersey, USA)
Date et Lieu de décès : 30 juin 1965 (Kentfield, Californie, USA)
Nom Réel : Elizabeth Barriscale

ACTRICE
Image
1914 La rose du ranch (Rose of the rancho) de Cecil B. DeMille avec James Neill & Monroe Salisbury
Image
1917 Madame Qui? (Madam Who) de Reginald Barker avec Edward Coxen, Howard C. Hickman & Eugene Pallette
Image
1918 Le pari de Betty (Two-Gun Betty) de Howard C. Hickman avec Lee Shumway & Katherine Van Buren
Image
1919 Marché d’amour (her purchase price) de Howard C. Hickman avec Alan Roscoe, Henry Kolker & Irene Rich

Fille de comédiens venus d’Irlande, Bessie Barriscale (Elizabeth Barriscale de son vrai nom) voit le jour le 9 juin 1884, à Hoboken dans le New-Jersey, alors que ses parents font une tournée théâtrale aux Etats-Unis avec la troupe «Lights of London». Déjà enfant, Bessie joue des rôles de petites filles dans les drames shakespeariens. On la voit aussi dans des rôles plus importants dans «La case de l’Oncle Tom», d’après le roman de Harriet Beecher Stowe, et «Le petit Lord Fauntleroy», tiré de l’œuvre de Frances Hodgson Burnett. Ses cousines, Mabel et Edith Taliaferro, sont aussi comédiennes.

Devenue une ravissante jeune femme, et avant de se faire connaître sur les écrans, Bessie Barriscale mène un riche parcours sur scène. À Broadway, on la voit dans «Cap Code Folks» (1906) de Earl W. Mayo, «We are seven» (1913-1914) de Eleanor Gates et «What would you do?» (1914) de Augustin MacHugh. En 1906, au Théâtre de Chicago, elle rencontre le comédien Howard Hickman qu’elle va épouser quelques mois plus tard. Ils formeront un couple uni sur scène et à la ville jusqu’à la mort d’Howard en décembre 1946.

Alors qu’elle joue une pièce au Théâtre Belasco de Los Angeles, Bessie Barriscale se laisse convaincre par le directeur Frederick Belasco, le frère de David Belasco, de se lancer dans une carrière au cinéma. En 1913, elle débute en interprétant quelques rôles pour les petites maisons de production «Broncho Film Company» et «Domino Film Company». Dès 1914, elle devient une star, avec le film réalisé par Cecil B. DeMille pour la compagnie de Jesse L. Lasky, «La rose du ranch», où elle est la partenaire de Jane Darwell et Monroe Salisbury. Un statut qui lui permet de rester très active jusqu’au début des années 20. À la fin des années 10, on crée même une compagnie chargée de produire ses films. Elle est l’interprète de, entre autres, «The devil» (1915) de Reginald Barker et Thomas H. Ince, «Peinture d’âme» (1915) de Scott Sidney, «Not my sister» (1916) Charles Giblyn, «La petite servante» (1916) de Charles Miller, «Les soeurs jumelles» (1917) de Raymond B. West, «Madame Qui» (1917) de Reginald Baker, «Cupidité» (1918) de James Young, «The heart of Rachael» (1918) de Howard Hickman, «La doctoresse» (1919) de Howard Hickman, «A woman who understood» (1919) de William Parke, «The notorious Mrs. Sands» (1920) de Christy Cabanne, etc. En 1921 elle fait son retour sur les planches de Broadway avec la pièce «The skirt» écrite par son époux Howard Hickman. Elle termine sa carrière d’étoile en étant la tête d’affiche de «The breaking point» (1921) de Paul Scardon. Après quelques années d’absence sur les écrans, elle fait son retour en incarnant une artiste de music-hall expérimentée dans «Show Folks» (1928), dont les vedettes sont Eddie Quillan et Lina Basquette. On la retrouve ensuite dans quelques petits rôles en 1933 et 1934, dont celui d’une servante, auprès de Claude Rains, dans «L’homme qui réclamait sa tête» (1934) de Edward Ludwig. Après ce dernier film, elle se retire définitivement.

Le 30 juin 1965, Bessie Barriscale décède à Kentfield, en Californie. Elle est inhumée à côté de son mari, Howard Hickman, au cimetière Mount Tamalpais de San Rafael, en Californie. Pour sa contribution à l’industrie cinématographique, l’actrice a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 1960.

© Marlène PILAETE & Philippe PELLETIER

copyright
1913 CM The gambler’s pal – de Scott Sidney avec Charles Ray
CM Eileen of Erin – de Raymond B. West avec Charles Ray
1914Bobby Burnit ( the making of Bobby Burnit ) de Oscar Apfel avec Theodore Roberts
Ready money – de Oscar Apfel avec Monroe Salisbury
La rose du ranch ( Rose of the rancho ) de Cecil B. DeMille avec James Neill
CM The bells of Austi – de Raymond B. West avec Howard Hickman
1915The devil / Satan’s pawn – de Reginald Barker & Thomas H. Ince avec Arthur Maude
The cup of life – de Thomas H. Ince & Raymond B. West avec Frank Borzage
The reward – de Reginald Barker avec Louise Glaum
The mating – de Raymond B. West avec Lew Cody
The golden claw – de Reginald Barker avec Robert Dunbar
Peinture d’âme ( the painted soul / the straight road ) de Scott Sidney avec Tully Marshall
The green swamp – de Scott Sidney avec Bruce McRae
L’autel de l’honneur ( honor’s altar ) de Walter Edwards avec Lewis Stone
Bullets and brown eyes – de Scott Sidney avec William Desmond
The last act – de Walter Edwards avec Clara Williams
1916Not my sister – de Charles Giblyn avec Alice Terry
The sorrows of love – de Charles Giblyn avec Ora Carew
The payment – de Raymond B. West avec William Desmond
Home – de Raymond B. West avec Tom Guise
La petite servante ( Plain Jane / the hick ) de Charles Miller avec Charles Ray
Les quatre irlandaises ( a corner in Colleens / the Pig’s sisters ) de Charles Miller avec Roy William Neill
Bawbs o’Blue Ridge – de Charles Miller avec Arthur Shirley
1917Les sœurs jumelles ( the snarl ) de Raymond B. West avec Charles Gunn
The hater of men – de Charles Miller avec John Gilbert
Borrowed plumage – de Raymond B. West avec Wallace Worsley
Wooden shoes – de Raymond B. West avec Jack Livingston
Celle qui paie ( those who pay ) de Raymond B. West avec Howard Hickman
Madame Qui ? ( Madam Who ) de Reginald Barker avec Eugene Pallette
The cast-off – de Raymond B. West avec Jack Livingston
Au fond de la coupe ( within the cup ) de Raymond B. West avec George Fisher
1918Blindfolded – de Raymond B. West avec Helen Dunbar
Cupidité ( Rose O’Paradise ) de James Young avec Norman Kerry
Patriotism – de Raymond B. West avec Ida Lewis
Fille de la tempête ( maid o’the storm ) de Raymond B. West avec Lois Wilson
Noble mensonge ( the white lie / a wife’s conscience ) de Howard Hickman avec Edward Coxen
The heart of Rachael – de Howard Hickman avec Ben Alexander
    + production
Le pari de Betty ( Two-Gun Betty ) de Howard Hickman avec Lee Shumway
Une femme de tête ( all on a sudden Norma ) de Howard Hickman avec Joseph J. Dowling
Jouet du destin / Le crime d’un autre ( a trick of fate ) de Howard Hickman avec Josef Swickard
1919Hearts asleep – de Howard Hickman avec Vola Vale
    + production
Josselyn’s wife – de Howard Hickman avec Marguerite De La Motte
Tangled threads – de Howard Hickman avec Henry Kolker
The woman Michael married – de Henry Kolker avec Jack Holt
Marché d’amour ( her purchase price ) de Howard Hickman avec Alan Roscoe
La doctoresse ( Kitty Kelly, M.D. ) de Howard Hickman avec Jack Holt
Beckoning Roads – de Howard Hickman avec Niles Welch
The luck of Geraldine Laird – de Edward Sloman avec Niles Welch
A woman who understood – de William Parke avec Forrest Stanley
1920The notorious Mrs. Sands – de Christy Cabanne avec Ben Alexander
Life’s twist – de Christy Cabanne avec King Baggot
The broken gate – de Paul Scardon avec Sam De Grasse
The breaking point – de Paul Scardon avec Wilfred Lucas
CM Screen snapshots, series 1, No. 2 – de ? avec Bert Lytell
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 1, No. 6 – de ? avec Mary Anderson
    Seulement apparition
1928Bataclan / En avant pour la revue ( show folks ) de Paul L. Stein avec Carole Lombard
1932Secrets – de Frank Borzage avec Mary Pickford
1933Maison de refuge / La maison du refuge ( bondage ) de Alfred Santell avec Dorothy Jordan
Les as du reportage ( above the clouds / winged devils ) de Roy William Neill avec Robert Armstrong
Adorée ( beloved ) de Victor Schertzinger avec John Boles
1934L’homme qui réclamait sa tête ( the man who reclaimed his head ) de Edward Ludwig avec Claude Rains
Fiche créée le 10 décembre 2016 | Modifiée le 29 novembre 2020 | Cette fiche a été vue 6528 fois
PREVIOUSMaurice Barrier || Bessie Barriscale || Gene BarryNEXT