CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ernst Rückert
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Erich von Stroheim



Date et Lieu de naissance : 22 septembre 1885 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 12 mai 1957 (Maurepas, France)
Nom Réel : Erich Oswald Stroheim

ACTEUR

Né dans une famille juive aisée de chapeliers, Erich Oswald Stroheim voit le jour le 22 septembre 1885, à Vienne, en Autriche. Fasciné par les fastes militaires de l’Empire Autrichien et doté d’une imagination délirante, le jeune Erich s’invente une ascendance aristocratique, afin de cacher ses origines dans une Autriche fortement antisémite. Il prétend alors s’appeler Erich Oswald Hans Carl Marie Stroheim von Nordenwal, enfant d’une dame de compagnie de l’Impératrice Sissi et d’un Colonel des Dragons de l’armée de François-Joseph 1er de Habsbourg. En 1908, il s’exile aux Etats-Unis et pratique plusieurs petits métiers. En 1914, il s’installe à Hollywood et répand la légende de ses fausses origines.

Sous le nom de Erich von Stroheim, il entame sa carrière cinématographique en 1915, comme cascadeur, conseiller technique, assistant réalisateur ou figurant dans des films de John Emerson et de David Wark Griffith. Pour ce dernier, il participe, entre autres, à «Naissance d’une nation» (1915) et «Intolerance» (1916). En 1917, il interprète consécutivement plusieurs personnages d’officiers germaniques rigides et souvent méprisables, notamment dans «Pour la France» de Wesley Ruggles et dans «Sylvia des services secrets» de George Fitzmaurice. Les gazettes hollywoodiennes le surnomment alors «L’homme que vous aimerez haïr». Rapidement, Stroheim passe à la réalisation en 1919, avec «Maris aveugles» interprété par Francelia Billington, en imposant d’emblée un style anti-conformiste.

Dans les années vingt, Erich von Stroheim dirige d’une main de fer, des productions de plus en plus coûteuses. Les trois premiers films de cette période rapportent beaucoup d’argent. Mais les désastres financiers des productions «Les rapaces» (1924) avec ZaSu Pitts et «La marche nuptiale» (1927) avec Fay Wray, lui attirent les foudres des studios et de la censure, malgré l’excellente qualité de son travail. Ses oeuvres sont souvent amputées et remontées, afin d’éliminer toute forme de violence ou d’érotisme latent. En 1929, sa mégalomanie est devenue tellement insupportable, que la maison de production United Artists préfère interrompre le tournage de «La reine Kelly» avec Gloria Swanson. Quelques mois plus tard, le film sort tout de même en salle, non sans avoir subi quelques remaniements.

En 1933, Erich von Stroheim réalise un ultime film: «En descendant Broadway» qui sera re-filmé, pour la majorité des plans, par Alfred L. Werker. Devenu persona non grata à Hollywood, il s’exile en Europe après quelques participations dans des films mineurs. Il s’installe en France en 1936, et en tant qu’acteur, joue dans plusieurs films marquants des années trente, tels que: «La grande illusion» (1937) de Jean Renoir, «Les disparus de Saint-Agil» (1938) de Christian-Jaque et «Macao, l’enfer du jeu» (1940) de Jean Delannoy. Il devient alors l’une des vedettes les plus populaires des écrans français.

Pendant la seconde guerre mondiale, Erich von Stroheim revient aux Etats-Unis et apparaît dans quelques productions. Le conflit terminé, il reprend sa carrière française. En 1950, Billy Wilder lui offre le rôle du chauffeur de Gloria Swanson dans «Boulevard du Crépuscule». Cet extraordinaire touche-à-tout du cinéma termine sa vie dans sa propriété de Maurepas, dans les Yvelines (France). Il y meurt le 12 mai 1957, emporté par un cancer de la moelle épinière.

© Philippe PELLETIER

copyright
1915 La naissance d’une nation ( birth of a nation / the clansman ) de David Wark Griffith avec Lillian Gish
    + assistant réalisateur
The country boy – de Frederick A. Thompson avec Marshall Neilan
Captain Macklin – de John O’Brien avec Jack Conway
Ghosts / The curse – de John Emerson & George Nichols avec Henry B. Walthall
    + costumes & conseiller technique
Old Heidelberg – de John Emerson avec Dorothy Gish
    + conseiller technique
1916Macbeth – de John Emerson avec Ralph Lewis
Intolérance ( intolerance / intolerance : Love’s struggle throughout the ages ) de David Wark Griffith avec Josephine Crowell
    + assistant réalisateur
Sa photo dans les journaux /Amour et publicité ( his picture in the papers ) de John Emerson avec Douglas Fairbanks
    + assistant réalisateur – Non crédité
The flying torpedo – de John O’Brien & Christy Cabanne avec Bessie Love
The social secretary – de John Emerson avec Norma Talmadge
    + assistant réalisateur – Non crédité
Moins que poussière ( less than dust ) de John Emerson avec Mary Pickford
    Seulement apparition & assistant réalisateur
1917Panthea – de Allan Dwan avec Mollie King
    + assistant réalisateur
Blind man’s luck – de George Fitzmaurice avec Earle Foxe
    Seulement conseiller technique
Pour la France ( for France ) de Wesley Ruggles avec Betty Howe
Il court, il court le furet ( in again, out again ) de John Emerson avec Arlene Pretty
    + directeur artistique & assistant réalisateur
Draft 258 – de Christy Cabanne avec Mabel Taliaferro
Douglas dans la lune ( reaching for the moon ) de John Emerson avec Eileen Percy
Sylvia of the secret service – de George Fitzmaurice avec Irene Castle
Who goes there ? – de William P.S. Earle avec Corinne Griffith
1918Le septique ( the unbeliever ) de Alan Crosland avec Marguerite Courtot
Les cœurs du monde ( hearts of the world ) de David Wark Griffith avec Robert Harron
    + conseiller technique – Non crédité
The Hun within – de Chester Withey avec Kate Bruce
The heart of humanity / Hearts of humanity – de Allen Holubar avec Dorothy Phillips
    + conseiller technique
1919Maris aveugles / La loi des montagnes ( blind husbands ) de Erich von Stroheim avec Francelia Billington
    + montage & directeur artistique – Non crédité, scénario & production
1920Le passe-partout du diable ( the devil’s passkey ) de Erich von Stroheim avec Sam De Grasse
    Seulement sujet, scénario, réalisation & directeur artistique
1922Folies de femmes ( foolish wives ) de Erich von Stroheim avec Mae Bush
    + sujet, intertitres & scénario
Chevaux de bois ( merry-go-round ) de Rupert Julian avec Mary Philbin
    Seulement scénario & réalisation de quelques scènes – Non crédité & costumes
1923Ames à vendre ( souls for sale ) de Rupert Hugues avec Eleanor Boardman
CM C-V News: Filming greed – de ? avec Jean Hersholt
    Seulement apparition
1924Les rapaces ( greed ) de Erich von Stroheim avec ZaSu Pitts
    + scénario, montage & directeur artistique
1925La veuve joyeuse ( the merry widow ) de Erich von Stroheim avec Mae Murray
    Seulement scénario, costumes, réalisation & production
DO 1925 studio tour – de ? avec Renée Adorée
    Seulement apparition
1927La marche nuptiale ( the wedding march / the honeymoon ) de Erich von Stroheim avec Fay Wray
    + directeur artistique, costumes & montage – Non crédité & scénario
1928La tempête ( tempest ) de Sam Taylor avec John Barrymore
    Seulement scénario – Non crédité
La reine Kelly ( queen Kelly ) de Erich von Stroheim avec Walter Byron
    Seulement sujet, scénario, réalisation & production
1929Le grand Gabbo / Gabbo le ventriloque ( the great Gabbo ) de James Cruze avec Betty Compson
    + réalisation de quelques scènes – Non crédité
1930Agent Z1 ( three faces east ) de Roy Del Ruth avec Constance Bennett
CM Screen snapshots series 9, No. 14 – de Ralph Staub avec Mary Pickford
    Seulement apparition
1931Friends and lovers – de Victor Schertzinger avec Lili Damita
1932Quatre de l’aviation / L’escadron perdu ( the lost squadron ) de George Archainbaud avec Mary Astor
Comme tu me veux ( as you desire me ) de George Fitzmaurice avec Greta Garbo
1933En descendant Broadway ( hello, sister / walking down Broadway ) de Erich von Stroheim, Alan Crosland & Alfred L. Werker avec James Dunn
    Seulement réalisation & scénario
1934Poste frontière ( fugitive road ) de Frank R. Strayer avec Wera Engels
    + scénario, réalisation de quelques scènes & production – Non crédité
Crimson romance – de David Howard avec Ben Lyon
1935Le crime du docteur Crespi ( the crime of Dr. Crespi ) de John H. Auer avec Geraldine Kay
Les poupées du diable ( the devil-dolls / the witch of Timbuctoo ) de Tod Browning avec Maureen O’Sullivan
    Seulement scénario
1936Marthe Richard / Marthe Richard, espionne au service de la France – de Raymond Bernard avec Edwige Feuillère
Le secret des chandeliers ( the emperor’s candlesticks ) de George Fitzmaurice avec Luise Rainer
    Seulement participation au projet – Non crédité
Une femme jalouse / Entre deux femmes ( between two women / surrounded by women ) de George B. Seitz avec Franchot Tone
    Seulement scénario
1937Mademoiselle Docteur ( under secrets orders ) de Edmond T. Greville avec Dita Parlo
La grande illusion – de Jean Renoir avec Jean Gabin
L’alibi – de Pierre Chenal avec Jany Holt
Les pirates du rail – de Christian-Jaque avec Suzy Prim
L’affaire Lafarge – de Pierre Chenal avec Marcelle Chantal
1938Les disparus de Saint-Agil – de Christian-Jaque avec Michel Simon
Ultimatum – de Robert Wiene avec Dita Parlo
Gibraltar – de Fédor Ozep avec Viviane Romance
    + scénario
Derrière la façade / 32 Rue de Montmartre – de Georges Lacombe & Yves Mirande avec Elvire Popesco
Rappel immédiat / Tango d’adieu – de Léon Mathot avec Mireille Balin
DO La vie des artistes – de Bernard-Roland avec Vincent Scotto
    Seulement apparition
1939Pièges – de Robert Siodmak avec Maurice Chevalier
Le monde tremblera / La révolte des vivants – de Richard Pottier avec Madeleine Sologne
Menaces / Angoisse / Cinq jours d’angoisse / La grande alerte – de Edmond T. Gréville avec Mireille Balin
Tempête / Révolte sur Paris / Tempête sur Paris – de Bernard-Deschamps avec Arletty
Paris-New York – de Yves Mirande & Claude Heymann avec Gaby Morlay
1940Macao, l’enfer du jeu / L’enfer du jeu – de Jean Delannoy avec Sessue Hayakawa
J’étais une aventurière ( I was an adventuress ) de Gregory Ratoff avec Vera Zorina
    + scénario – Non crédité
1941Ainsi finit notre nuit ( so ends our night ) de John Cromwell avec Margaret Sullavan
1943Les cinq secrets du désert / Les cinq tombeaux du désert ( five graves to Cairo ) de Billy Wilder avec Anne Baxter
L’étoile du Nord ( the North Star / armored attack ) de Lewis Milestone avec Ann Harding
1944Tempête sur Lisbonne ( storm over Lisbon / inside the underworld ) de George Sherman avec Richard Arlen
La femme et le monstre / Le cerveau de Donovan ( the lady and the monster / the lady and the doctor / monster & tiger man / tiger man ) de George Sherman avec Vera Ralston
1945La cible vivante / Le grand Flamarion ( the great Flamarion ) de Anthony Mann avec Mary Beth Hughes
Une enquête de Scotland Yard ( Scotland Yard investigator ) de George Blair avec Stephanie Bachelor
1946Le masque de Dijon ( the mask of Diijon / the mask of Dijon ) de Lew Landers avec Jeanne Bates
La foire aux chimères – de Pierre Chenal avec Claudine Dupuis
On ne meurt pas comme ça – de Jean Boyer avec Jacqueline Pierreux
Danse de mort – de Marcel Cravenne avec María Denis
    + adaptation & scénario
1947Le signal rouge – de Ernest Neubach avec Denise Vernac
1949Portrait d’un assassin – de Bernard-Roland avec Maria Montez
1950Boulevard du crépuscule ( Sunset Boulevard / Sunset Blvd. ) de Billy Wilder avec William Holden
1951Minuit… Quai de Bercy – de Christian Stengel avec Madeleine Robinson
1952Mandragore / Mandragore, la fille sans âme ( alraune ) de Arthur Maria Rabenalt avec Hildegard Knef
L’envers du paradis – de Edmond T. Gréville avec Dora Doll
1953Alerte au sud – de Jean Devaivre avec Gianna Maria Canale
1954Série noire – de Pierre Foucaud avec Monique van Vooren
Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
1955La madone des sleepings – de Henri Diamant-Berger avec Gisèle Pascal
1956Daisy ( papatya ) de Mümtaz Yener avec Özcan Tekgül
    Seulement nouvelle
AUTRES PRIX :
      
    Certificat du Mérite aux British Academy Awards, Grande-Bretagne ( 1954 )
Fiche créée le 22 mai 2005 | Modifiée le 20 décembre 2011 | Cette fiche a été vue 9217 fois
PREVIOUSJosef von Sternberg || Erich von Stroheim || Max von SydowNEXT