CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Darling Légitimus
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Hugues-Lambert



Date et Lieu de naissance : 1er avril 1908 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 7 mars 1945 (Gross-Rosen, Allemagne)
Nom Réel : Hugues Robert Lambert

ACTEUR
Image
1943 Mermoz – de Luis Cuny avec Héléna Manson, Jean Marchat, Camille Bert & Lucien Nat
Image
1943 Mermoz – de Luis Cuny avec Héléna Manson, Jean Marchat, Camille Bert & Lucien Nat
Image
1943 Mermoz – de Luis Cuny avec Héléna Manson, Jean Marchat, Camille Bert & Lucien Nat
Image
1943 Mermoz – de Luis Cuny avec Héléna Manson, Jean Marchat, Camille Bert & Lucien Nat

Robert Hugues-Lambert naît le 1er avril 1908 à Paris. Comédien peu connu, il n’a jamais travaillé pour le cinéma quand, en 1943, il est choisi pour sa ressemblance avec le célèbre aviateur Jean Mermoz qu’il va être chargé d’interpréter devant les caméras. Le film est réalisé sous le contrôle du Comité d’Organisation des Industries Cinématographiques. Le thème ne peut que soutenir les Français dont le moral est au plus bas alors que la France est désormais entièrement occupée par les armées allemandes. C’est la compagnie des Productions Françaises Cinématographiques et André Tranché qui financent ce long métrage. La réalisation en est confiée à Louis Cuny qui jusque là n’a fait que des documentaires.

Les exploits de Jean Mermoz sont extraordinaires depuis son embauche par le célèbre Pierre-Georges Latécoère et ses liaisons aériennes postales vers Barcelone, Villa Cisneros et Dakar dans les années vingt. C’est ensuite l’aventure de l’Aéropostale, des lignes aériennes jusqu’au Chili, la traversée de l’Atlantique Sud (12 mai 1930), et la liaison spectaculaire en 1933 entre Paris et Buenos-Aires à bord du trimoteur «Arc en Ciel» de André Couzinet, d’une étonnante modernité mais qui n’est malheureusement pas retenu pour équiper l’armée de l’air. Le feuilleton télévisé «La conquête du ciel» (1980) de Claude-Jean Bonnardot, avec Bruno Pradal, raconte tous ces exploits. À la même époque Jean Mermoz ne cache pas son anti-bolchevisme et ses sympathies pour le mouvement nationaliste «Les Croix de feu» du colonel de La Rocque. Mais le 7 décembre 1936, avec ses coéquipiers Cruveilher, Ezan, Lavidalie et Pichodou, il s’écrase en mer à bord de l’hydravion «La croix du sud». Le 30 décembre 1936, aux Invalides, Pierre Cot, ministre de l’Air du Front Populaire lui rend un vibrant hommage. Jean Mermoz avait trente-cinq.

Robert Hugues-Lambert a pour partenaires: Lucien Nat qui joue Julien Pranville, le directeur des lignes aériennes d’Amérique du Sud; Camille Bert, l’industriel Marcel Bouilloux-Laffont, successeur de Latécoère et créateur de la Compagnie Générale Aéropostale (1927); Héléna Manson est Madame Mermoz. Des décors et des maquettes reconstituent en studio les sommets andins et les avions. La musique est de Arthur Honegger. Mais à quelques semaines de la fin du tournage l’acteur est arrêté par la police allemande dans un bar parisien. Les producteurs tentent en vain de le faire libérer. Ils se décident à terminer le film avec un autre acteur, Henri Vidal qui tourne des scènes de dos mais sa voix ne correspond pas. Robert Hugues-Lambert, incarcéré au camp de Drancy, enregistre les derniers dialogues à partir d’un micro et d’une perche tendus à travers les barbelés, avec la complicité d’un gardien. Le film est présenté en avant-première à l’Opéra de Paris en octobre 1943. René Château présente dans son précieux ouvrage sur «Le cinéma français sous l’occupation» les circonstances du tournage et parle de l'arrestation de l’acteur pour homosexualité (page 367 de l’édition de décembre 1995). Marcel Bluwal dans son film «Le plus beau pays du monde» (1999) avec notamment Jean-Pierre Cassel, évoquera d’une manière romancée cette période de la vie de Robert Hugues-Lambert interprété par Jean-Claude Adelin.

Robert Hugues-Lambert dont on sait très peu de choses si ce n’est qu’il était un obscur comédien au film unique, meurt d’épuisement au camp de concentration de Gross-Rosen, le 7 mars 1945. Il avait trente-six ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1943Mermoz – de Louis Cuny avec Héléna Manson
Fiche créée le 18 avril 2007 | Modifiée le 16 février 2012 | Cette fiche a été vue 10607 fois
PREVIOUSAndré Hugon || Robert Hugues-Lambert || Jack HulbertNEXT