CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Victor Sen Yung
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nancy Gates



Date et Lieu de naissance : 1er février 1926 (Dallas, Texas, USA)►
Date et Lieu de décès : 24 mars 2019 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Nancy Jane Gates

ACTRICE
Image
1951 Le vol du secret de l’atome (the Atomic City) de Jerry Hopper avec Gene Barry & Michael Moore
Image
1953 Je dois tuer (suddenly) de Lewis Allen avec Frank Sinatra, Sterling Hayden & James Gleason
Image
1954 La terreur des sans-loi (Masterson of Kansas) de William Castle avec George Montgomery & Jean Willes
Image
1959 Le shérif aux mains rouges (the gunfight at Dodge City) de Joseph M. Newman avec Joel McCrea & Julie Adams

Fille de Virgil William et Ruth Gates, Nancy Gates est née à Dallas dans l’Etat du Texas, le 1er février 1926. Elle est élevée à Denton où elle est scolarisée à la Robert E Lee School. À sept ans, elle est inscrite à la Denton Dance School, dans le cadre du spectacle «Denton Kiddie Revue», elle obtient un rôle principal dans «Un baiser pour Cendrillon» avec Brenda Marshall et Ann Sheridan.

À 13 ans, l’adolescente anime sa propre émission de radio dans une station de radio universitaire communément appelée UCLA, dirigée par des étudiants de l’Université de Californie à Los Angeles. À 15 ans, Nancy Gates signe un contrat avec la RKO Pictures et débute dans le film d’aventure «Les Tuttles of Tahiti» (1941), mettant en vedette Charles Laughton. Son petit rôle non crédité dans «La splendeur des Amberson» (1942) de Orson Welles, lui ouvre la voie vers le rôle d’une jeune romantique dans «The great Gildersleeve» (1942) de Gordon Douglas. À cette occasion, elle donne son premier baiser à l’écran. La même année elle apparaît dans «Les enfants d’Hitler», film de propagande de Edward Dmytryk, sur les jeunesses hitlériennes. Elle fait de nouveau équipe avec Charles Laughton pour le drame de la Seconde Guerre mondiale, «Vivre libre» (1943) de Jean Renoir. Puis, elle promène sa silhouette juvénile et son joli minois dans une dizaine de westerns de série B. Elle donne la réplique à Robert Mitchum, accusé de meurtre, dans «Nevada» (1944) de Edward Killy; elle est propriétaire d’un saloon dans «Le mystère du ranch El Lobos» (1947) de Ray Taylor avec Lash La Rue et Al St. John; pour le même réalisateur, elle apparaît dans «La cité sans loi» (1947), auprès de Eddie Dean, dans le rôle du shérif.

En 1948, Nancy Gates s’éloigne des plateaux pour épouser William Hayes, avocat et pilote, rencontré alors qu’elle est passagère sur l’un de ses vols. Dès les années 50, la télévision lui offre l’occasion de compléter sa filmographie avec une soixantaine de séries ou téléfilms. Pour le grand écran, sa maturité lui permet d’être engagée dans des films plus ambitieux. Elle interprète ainsi la Princesse Henriette dans le film de cape et d’épée de Lewis Allen «Les fils des mousquetaires» (1951); l’asiatique Ming Shan qui dirige le bar «Le dragon vert» (1952), film d’espionnage signé Fred F. Sears, avec Richard Denning en mercenaire recruté pour anéantir un nid d’espions à Hong Kong; une meurtrière dans «Les bas-fonds d’Hawaii» (1953) de John H. Auer, où elle tue de sang froid l’associé de son petit ami Wendell Corey qui tente de le faire chanter. Elle joue un rôle similaire dans «Je dois tuer» (1953) de Lewis Allen, où elle tue Frank Sinatra venu avec ses complices s’installés chez elle pour assassiner le président des Etats-Unis en visite. Deux westerns terminent sa filmographie: «Le shérif aux mains rouges» (1959), de Joseph M. Newman, elle y est Lily, propriétaire du Lady Gay Saloon aux cotés de Joel Mc Crea qui recherche l’assassin de son frère, et «La prisonnière des Comanches» de Budd Boetticher, où Randolph Scott ramène Nancy Gates auprès de son mari, capturée quelques années plus tôt par les Comanches.

À 33 ans, Nancy Gates quitte les plateaux de cinéma et se tourne vers la télévision. Elle se retire définitivement en 1969 pour se consacrer à sa famille. De son union avec William Hayes (décédé en 1992) quatre enfants, sont nés, les jumelles Cindy et Cathy et deux garçons devenus producteurs, Jeffrey M. Hayes et Chip Hayes. Nancy Gates s’éteint le 24 mars 2019 à l’âge de 93 ans .

© Gary RICHARDSON

copyright
1941Tamara de Tahiti / Famille de Tahiti ( the Tuttles of Tahiti ) de Charles Vidor avec Charles Laughton
1942La splendeur des Amberson ( the magnificent Ambersons ) de Orson Welles avec Joseph Cotten
The great Gildersleeve – de Gordon Douglas avec Harold Peary
Les enfants d’Hitler ( Hitler’s children ) de Edward Dmytryk & Irving Reis avec Tim Holt
1943Vivre libre ( this land is mine ) de Jean Renoir avec George Sanders
Gildersleeve’s bad day – de Gordon Douglas avec Jane Darwell
CM Family Feud – de ? avec Leon Errol
1944Nuit d’aventure ( a night of adventure ) de Gordon Douglas avec Tom Conway
Fiancée par erreur / Fiancée à dividendes ( bride by mistake ) de Richard Wallace avec Alan Marshal
La race maîtresse ( the master race ) de Herbert J. Biberman avec George Coulouris
Nevada – de Edward Killy avec Robert Mitchum
1945Le pavillon noir / Le corsaire des sept mers ( the spanish main ) de Frank Borzage avec Paul Henreid
1947Le mystère du ranch El Lobos ( Cheyenne takes over ) de Ray Taylor avec Lash La Rue
La cité sans loi ( check your guns ) de Ray Taylor avec Eddie Dean
1949Roll, thunder, roll! – de Lewis D. Collins avec Jim Bannon
1951Sous le plus grand chapiteau du monde ( the greatest show on earth / Cecil B. DeMille’s the greatest show on earth) de Cecil B. DeMille avec Charlton Heston
    Seulement apparition
Les fils des mousquetaires ( at sword’s point / sons of the musketeers ) de Lewis Allen avec Cornel Wilde
Le vol du secret de l’atome / Alerte à Los Alamos ( the Atomic City ) de Jerry Hopper avec Gene Barry
1952L’invitée à la noce ( the member of the wedding ) de Fred Zinnemann avec Brandon De Wilde
Le dragon vert / Objectif Hong Kong ( target Hong Kong ) de Fred F. Sears avec Richard Denning
1953La madone gitane / Corps sans âme ( torch song ) de Charles Walters avec Joan Crawford
Les bas-fonds d’Hawaii ( hell’s half acre ) de John H. Auer avec Wendell Corey
Je dois tuer ( suddenly ) de Lewis Allen avec Frank Sinatra
1954La terreur des sans-loi ( Masterson of Kansas ) de William Castle avec George Montgomery
Tu seras jugé / Le juge Thorn fait sa loi / Le juge fait cavalier seul ( stranger on horseback ) de Jacques Tourneur avec Joel McCrea
1955L’île flottante ( top of the world ) de Lewis R. Foster avec Dale Robertson
No man’s woman – de Franklin Adreon avec Patric Knowles
1956Le fond de la bouteille ( the bottom of the bottle / beyond the river ) de Henry Hathaway avec Van Johnson
L’année 2506 ( world without end ) de Edward Bernds avec Hugh Marlowe
Alerte à la frontière / Chasse à l’homme dans le Pacifique ( wetbacks ) de Hank McCune avec Lloyd Bridges
Casse-cou magnifiques ( magnificent roughnecks ) de Sherman A. Rose avec Mickey Rooney
The search for Bridley Murphy – de Noel Langley avec Louis Hayward
Les amours d’une canaille ( death of a scoundrel / diary of a scoundrel / the loves and death of a scoundrel / loves of a scoundrel ) de Charles Martin avec Victor Jory
Graine de shérif / Midi de feu / Duel au Pas de l’Epervier ( the brass legend ) de Gerd Oswald avec Hugh O’Brian
1957The rawhide trail – de Robert Gordon avec Rex Reason
1958Comme un torrent ( some came running ) de Vincente Minnelli avec Dean Martin
1959Le shérif aux mains rouges ( the gunfight at Dodge City / the Bat Masterson story ) de Joseph M. Newman avec Joel McCrea
La prisonnière des Comanches ( Comanche Station ) de Budd Boetticher avec Randolph Scott
Fiche créée le 24 juillet 2019 | Modifiée le 15 août 2019 | Cette fiche a été vue 673 fois
PREVIOUSVittorio Gassman || Nancy Gates || Marjorie GatesonNEXT