CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michael Lonsdale
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Luise Rainer



Date et Lieu de naissance : 12 janvier 1910 (Düsseldorf, Empire Germanique)
Date et Lieu de décès : 30 décembre 2014 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Luise Rainer

ACTRICE
Image
1936 Le grand Ziegfeld ( the great Ziegfeld ) de Robert Z. Leonard avec William Powell & Myrna Loy
Image
1937 Visages d’Orient (the good earth) de Sidney Franklin avec Paul Muni, Walter Connolly & Tilly Losch
Image
1938 Toute la ville danse (the great waltz) de Julien Duvivier avec Fernand Gravey & Miliza Korjus
Image
1943 Les otages de la Moldau (hostages) de Frank Tuttle avec Paul Lukas & Arturo de Córdova

Fille de l’homme d’affaire juif Heinz Rainer et de son épouse Emmy née Koenigsberger, Luise Rainer voit le jour le 12 janvier 1910 dans la ville Rhénane de Düsseldorf. Avec ses deux frères, elle grandit à Hambourg, puis à Vienne en Autriche. À six ans elle découvre le cirque. Elle souhaite alors faire partie un jour du monde du spectacle. Dix ans plus tard, elle choisit de suivre son rêve et va tout faire pour devenir actrice. Après une audition dans un théâtre de sa ville natale, elle débute sur scène à dix-huit ans. Elle rejoint ensuite la troupe de Max Reinhardt. En quelques mois, elle devient une comédienne reconnue sur les scènes de Berlin et de Vienne, avec des pièces comme «Mademoiselle» de Jacques Deval, «Sainte-Jeanne» de George Bernard Shaw ou «Six personnages en quête d’auteur» de Luigi Pirandello.

En 1932, Louise Rainer débute au cinéma auprès de Magda Schneider et Fritz Schulz dans «Passion 202», une comédie musicale réalisée par Max Neufeld. Elle tourne encore trois films, dont «C’est pour aujourd’hui» de Kurt Gerron avec Hans Albers, jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler et de sa menace répressive sur la communauté juive. La jeune actrice, qui a déjà été repérée par un découvreur de talents hollywoodien, signe un contrat de sept ans avec la Metro-Goldwyn-Mayer.

Louis B. Mayer, qui avait visionné ses films allemands, est certain que Luise Rainer peut représenter le charme et la fantaisie de la femme européenne des années trente tel qu’il les affectionne. Seul frein, elle parle mal l’anglais. Mayer engage alors la grande comédienne britannique de théâtre Constance Collier pour qu’elle se perfectionne dans la langue de Shakespeare. Très vite, elle est choisie pour remplacer Myrna Loy sur le tournage de la comédie romantique «Escapade» (1935) de Robert Z. Leonard. Son partenaire William Powell est tellement impressionné par le jeu de la jeune actrice qu’il insiste pour que l’on appose son nom au côté du sien au-dessus du titre sur l’affiche. L’année suivante, elle interprète la chanteuse Anna Held, compagne de Florenz Ziegfeld incarné par William Powell, dans «Le grand Ziegfeld», un rôle qui lui vaut un premier Oscar de la meilleure actrice. Elle remporte une seconde statuette, un an plus tard, pour son émouvante interprétation de paysanne chinoise dans «Visages d’Orient» (1937) de Sidney Franklin, d’après un célèbre roman de Pearl S. Buck. Elle tourne encore cinq films en deux ans, dont «La grande ville» (1937) de Frank Borzage avec Spencer Tracy et «Toute la ville danse» (1938) de Juliette Duvivier avec Fernand Gravey. Déçue par la mièvrerie des films que la MGM lui propose, elle quitte le studio avec fracas et part en Europe. Elle s’investie notamment dans des actions humanitaires, telles que l’aide aux enfants victime de la Guerre Civile espagnole. Par contrat, il lui reste un film à tourner pour la firme au lion. Elle revient brièvement à Hollywood pour «Les otages de la Moldau» (1943) un drame de guerre de Frank Tuttle sans grand intérêt.

Par la suite, Luise Rainer fait encore des apparitions à la télévision et joue un dernier petit rôle dans un film de Károly Makk en 1997. Elle s’est mariée à deux reprises. Une première fois avec le dramaturge Clifford Odets, en 1937, dont elle divorce trois ans plus tard; le second, l’éditeur Robert Knittel, père de sa fille Francesca, la laissera veuve en 1989 après 44 ans de mariage. L’actrice est morte le 30 décembre 2014, à son domicile de Londres, emporté par une pneumonie à l’âge vénérable de 104 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1932 Passion 202 ( sehnsucht 202 / ja, der himmel über Wien) de Max Neufeld avec Fritz Schulz
Tu m’aimeras demain / Deux cœurs… un saxo ( heut kommt’s drauf an ) de Kurt Gerron avec Hans Albers
CM Madame a une visite ( Madame hat besuch ) de Carl Boese avec Attila Hörbiger
1935Escapade / Masquerade – de Robert Z. Leonard avec William Powell
1936Le grand Ziegfeld ( the great Ziegfeld ) de Robert Z. Leonard avec Myrna Loy
    + chansons
    Oscar de la meilleure actrice, USA

    Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1937La grande ville ( big city / skyscraper wilderness ) de Frank Borzage avec Spencer Tracy
Visages d’Orient ( the good earth ) de Sidney Franklin avec Paul Muni
    Oscar de la meilleure actrice, USA

Les chandeliers de l’empereur / Le secret des chandeliers ( the emperor’s candlesticks ) de George Fitzmaurice avec Frank Morgan
CM Screen snapshots series 16, No. 8 – de Ralph Staub avec Tom Brown
    Seulement apparition
1938Frou-frou ( the toy wife ) de Richard Thorpe avec Robert Young
Toute la ville danse ( the great waltz ) de Julien Duvivier avec Fernand Gravey
Coup de théâtre ( dramatic school ) de Robert B. Sinclair avec Alan Marshal
DO Another romance of celluloid – de ? avec Freddie Bartholomew
    Seulement apparition
1943Les otages de la Moldau ( hostages ) de Frank Tuttle avec Paul Lukas
1954Premières amours / Le premier baiser ( der erste kuß ) de Erik Ode avec Hans Nielsen
1997Le joueur ( the gambler / a játékos ) de Károly Makk avec Michael Gambon
2001 DO Greta Garbo : A lone star – de Steve Cole avec George Sidney
    Seulement apparition
2003Poem : Ich setzte den fuss in die luft, und sie trug [Hilde Domin] – de Ralf Schmerberg avec Klaus Maria Brandauer
2007 DO Hollywood Chinese – de Arthur Dong avec Christopher Lee
    Seulement apparition
2008 DO Noi che abbiamo fatto la dolce vita – de Gianfranco Mingozzi avec Adriano Celentano
    Seulement apparition
Fiche créée le 29 novembre 2008 | Modifiée le 1 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 6187 fois
PREVIOUSRaimu || Luise Rainer || Ella RainesNEXT