CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Chaumeau
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

José Ferrer



Date et Lieu de naissance : 8 janvier 1912 (San Juan, Porto Rico)
Date et Lieu de décès : 26 janvier 1992 (Coral Gables, Floride, USA)
Nom Réel : José Vicente Ferrer de Otero y Cintrón

ACTEUR
Image
1950 Cyrano de Bergerac – de Michael Gordon avec Mala Powers, William Prince, Edgar Barrier & Elena Verdugo
Image
1957 L’affaire Dreyfus (I accuse!) de José Ferrer avec Viveca Lindfors, Anton Walbrook & Leo Genn
Image
1977 Le retour du capitaine Nemo (the return of captain Nemo) de Alex March avec Burgess Meredith
Image
1981 Comédie érotique d’une nuit d’été (a midsummer night’s sex comedy) de Woody Allen avec Mia Farrow

José Ferrer est né le 8 janvier 1912 à Santurce, quartier de San Juan à Porto Rico. Fils unique de Rafael Ferrer, avocat et écrivain, et de María Providencia (née Cintrón), femme au foyer. En 1915, la famille déménage aux États-Unis. Il fait ses études secondaires à New York, puis en Suisse où il est pensionnaire de l’Institut «Le Rosey». En 1933, il rentre à l’Université de Princeton dans le New Jersey et obtient son diplôme en architecture après avoir exécuter les décors d’un théâtre.

En 1935, José Ferrer renonce a son métier et se lance sur les planches de Broadway. Il aborde la scène avec un rôle de policier dans la comédie «A slight case of Murder» de Damon Runyon. Rapidement il obtient des rôles majeurs comme celui de Iago dans «Othello» de Shakespeare, ou de «Cyrano de Bergerac» (1946) de Edmond Rostand, un personnage qu’il reprend au grand écran, en 1950, pour Michael Gordon. Il est le premier acteur portoricain, à remporter un Oscar et un Golden Globe du meilleur acteur pour sa prestation. José Ferrer acteur aux multiples facettes entame en parallèle une carrière au cinéma avec le rôle de Charles VII dans «Jeanne d’Arc» (1948) de Victor Fleming, au côté de Ingrid Bergman dans le rôle titre. Autre biopic où il est impressionnant de réalisme dans la peau du peintre Toulouse Lautrec pour le «Moulin Rouge» (1952) de John Huston.

Durant les années cinquante, son talent se confirme avec de remarquables prestations, citons: le missionnaire fanatique qui veut remettre dans le droit chemin Rita Hayworth, entraîneuse d’une boîte de nuit, dans «La belle du Pacifique» (1953) de Curtis Bernhardt; il réalise «Ange ou démon» (1955) dans lequel il interprète un metteur en scène dépressif face à June Allyson en épouse dominatrice et finira sa vie dans un hôpital psychiatrique; encore réalisateur de «L’affaire Dreyfus» (1957), où il tient le rôle du capitaine Alfred Dreyfus accusé à tort d’espionnage. Il campe un dirigeant turc dans le film aux multiples Oscars de David Lean «Lawrence d’Arabie» (1962). En 1963, il reprend pour la troisième fois le rôle de Cyrano dans «Cyrano et d’Artagnan» de Abel Gance. Pour Stanley Kramer il glisse vers un rôle austère, celui d’un homme d’affaire allemand raciste, dans «La nef des fous» (1965) avec Vivien Leigh et Simone Signoret. Dans les années 70/80, José Ferrer est Athos dans «Le cinquième mousquetaire» (1977) de Ken Annakin; le capitaine Némo dans «Le retour du capitaine Nemo» (1977) de Alex March; un docteur dans «Les tueurs de l’éclipse» (1980) de Ed Hunt où trois gamins de dix ans nés lors d’une éclipse solaire, se lancent dans une tuerie aveugle; le maire d’une petite ville dans l’Idaho ou ses citoyens disparaissent mystérieusement dans «The being» (1980) de Jackie Kong; dans «L’enfer de la violence» (1983) de Jack Lee Thompson, il engage un tueur à gages, Charles Bronson, pour retrouver un nazi qui a tué son ami.

José Ferrer parle espagnol, anglais, italien et français. En 1938, il se marie avec Uta Hagen, avec laquelle il a une fille Leticia Thyra. Il épouse ensuite Phyllis Hill, en 1948, danseuse et actrice dont il divorce en 1953 pour se remarier aussitôt avec Rosemary Clooney, (la tante de Georges Clooney) de leur union sont nés cinq enfants: Miguel, Maria, Monsita, Gabriel et Rafael, tous devenus artistes. Le couple divorce en 1961 pour se remarier en 1964 et se sépare à nouveau trois ans plus tard. En 1977, il épouse Stella Daphne Magee. Ils restent unis jusqu’à sa disparition le 26 janvier 1992 d’un cancer du colon.

© Gary RICHARDSON

copyright
1948Jeanne d’Arc ( Joan of Arc ) de Victor Fleming avec Ingrid Bergman
1949Le mystérieux docteur Korvo / Le gouffre ( whirlpool ) de Otto Preminger avec Gene Tierney
Fureur secrète ( the secret fury ) de Mel Ferrer avec Claudette Colbert
1950Cas de conscience ( crisis ) de Richard Brooks avec Cary Grant
Cyrano de Bergerac – de Michael Gordon avec Mala Powers
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA
1952Tout peut arriver / Tout finit par arriver ( anything can happen ) de George Seaton avec Kim Hunter
Moulin Rouge – de John Huston avec Zsa Zsa Gabor
1953La belle du Pacifique ( Miss Sadie Thompson ) de Curtis Bernhardt avec Rita Hayworth
1954Ouragan sur le Caine ( the Caine mutiny ) de Edward Dmytryk avec Humphrey Bogart
Au fond de mon cœur ( deep in my heart ) de Stanley Donen avec Merle Oberon
    + chansons
Meurtre sur la Riviera ( twist of fate / beautiful stranger ) de David Miller avec Ginger Rogers
    Seulement paroles de la chanson « Love is a beautiful stranger »
1955Ange ou démon ( the shrike ) de José Ferrer avec June Allyson
Commando dans la Gironde ( the cockleshell heroes / operation cockelshell ) de José Ferrer & Alex Bryce avec Anthony Newley
1956Le grand homme / Quand le masque tombe ( the great man ) de José Ferrer avec Julie London
    + scénario
1957L’affaire Dreyfus ( I accuse ! ) de José Ferrer avec Viveca Lindfors
1958 L’amour coûte cher ( the high cost of loving ) de José Ferrer avec Gena Rowlands
1960Les lauriers sont coupés / Le scandale / Retour à Peyton Place ( return to Peyton Place ) de José Ferrer avec Jeff Chandler
    Seulement réalisation & voix
1961Forbid them not – de Robert L. Kimble avec Michael Cole
    Seulement apparition, voix & narration
1962Lawrence d’Arabie ( Lawrence of Arabia ) de David Lean avec Peter O’Toole
La foire aux maris / La foire aux illusions ( state fair ) de José Ferrer avec Alice Faye
    Seulement réalisation
À neuf heures de Rama ( nine hours to Rama / nine hours to live ) de Mark Robson avec Diane Baker
1963Cyrano et d’Artagnan – de Abel Gance avec Sylva Koscina
Le train de Berlin s’est arrêté ( verspätung in Marienborn / stop train 349 / un treno è fermo a Berlino ) de Rölf Hädrich avec Nicole Courcel
1964La plus grande histoire jamais contée ( the greatest story ever told ) de George Stevens avec Max von Sydow
1965La nef des fous ( ship of fools ) de Stanley Kramer avec Simone Signoret
1966Enter laughing – de Carl Reiner avec Shelley Winters
Les aventures extraordinaires de Cervantes ( Cervantes / avventure e gli amori di Miguel Cervantes / young rebel ) de Vincent Sherman avec Gina Lollobrigida
1970The whale hunters of Fayal – de ?
    Seulement narration
1973Ordre de tuer ( el clan de los inmorales / mission : To kill / orden de matar / order to kill / ordine di uccidere / la testa del serpente ) de José Gutiérrez Maesso avec Sydne Rome
1975Les orphelins du bon dieu ( forever young, forever free / Lollipop / E’Lollipop ) de Ashley Lazarus avec Karen Valentin
Paco – de Robert Vincent O’Neill avec Panchito Gómez
1976Le voyage des damnés ( voyage of the damned ) de Stuart Rosenberg avec Faye Dunaway
Crash ! ( Akazza, the god of vengeance / death ride ) de Charles Band avec Sue Lyon
The Hughes mystery – de Manuel Zecena Diéguez avec Hope Holiday
La sentinelle des maudits ( the sentinel ) de Michael Winner avec Ava Gardner
Le bus en folie ( the big bus ) de James Frawley avec Ruth Gordon
DO UFOs : It has begun – de Ray Rivas avec Jacques Vallée
    Seulement narration
1977Who has seen the wind ? – de Allan King avec Douglas Junor
Le cinquième mousquetaire ( the fifth musketeers / behind the iron mask ) de Ken Annakin avec Ursula Andress
Les dossiers secrets de J. Edgar Hoover ( the private files of J. Edgar Hoover ) de Larry Cohen avec Celeste Holm
Fedora – de Billy Wilder avec Marthe Keller
Le retour du capitaine Nemo ( the return of captain Nemo / the amazing captain Nemo ) de Alex March avec Mel Ferrer
1978Zoltan, le chien sanglant de Dracula ( Dracula’s dog / Zoltan, hound of Dracula ) de Albert Band avec Reggie Nalder
L’inévitable catastrophe ( the swarm ) de Irwin Allen avec Olivia de Havilland
1979A life of sin / Isabel, la negra – de Efraín López Neris avec Raul Julia
Natural enemies – de Jeff Kanew avec Louise Fletcher
1980Le Chinois ( the big brawl / battle creek / battle creek brawl / sha shou hao ) de Robert Clouse avec Jackie Chan
Les tueurs de l’éclipse ( bloody birthday / creepers ) de Ed Hunt avec Joe Penny
The being / Easter Sunday / Freak / The pottsville horror – de Jackie Kong avec Dorothy Malone
1981Comédie érotique d’une nuit d’été ( a midsummer night’s sex comedy ) de Woody Allen avec Mia Farrow
    + chansons
The red tide / Blood tide / Demon Island – de Richard Jeffries avec Lila Kedrova
1982 TV A conflict of interest – de José Ferrer avec Barnard Hughes
    Seulement réalisation
DO Rodin, the gates of hell – de ?
    Seulement voix & narration
1983To be or not to be – de Alan Johnson avec Anne Bancroft
L’enfer de la violence ( the evil that men do ) de Jack Lee Thompson avec Charles Bronson
1984Dune – de David Lynch avec Silvana Mangano
DO Ingrid – de Ken Annakin avec John Gielgud
    Seulement apparition
1986The sun and the moon / The violins came with the americans / El sol y la luna – de Kevin Conway avec Joaquim de Almeida
DO Jacques Cousteau : The first 75 years – de John Soh avec John Denver
    Seulement apparition, voix & narration
1990Old explorers – de William Pohlad avec James Whitmore
Hired to kill – de Nico Mastorakis & Peter Rader avec George Kennedy
1991Arrest the restless / Laam gong juen ji faan fei jo fung wan / Lan jiang zhuan zhi fan fei zu feng yun / Nam kong legend : Antipunk squad – de Lawrence Ah Mon avec Leslie Cheung
DO Preminger : Anatomy of a filmmaker – de Valerie A. Robins avec Carol Lynley
    Seulement apparition
Fiche créée le 23 septembre 2010 | Modifiée le 9 août 2019 | Cette fiche a été vue 6520 fois
PREVIOUSAndréa Ferréol || José Ferrer || Mel FerrerNEXT