CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de George Formby
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean Arthur



Date et Lieu de naissance : 17 octobre 1900 (Plattsburgh, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 19 juin 1991 (Carmel, Californie, USA)
Nom Réel : Gladys Georgianna Greene

ACTRICE
Image
1936 Une aventure de Buffalo Bill (the plainsman) de Cecil B. DeMille avec Gary Cooper & Charles Bickford
Image
1938 Vous ne l’emporterez pas avec vous (you can’t take it with you) de Frank Capra avec James Stewart
Image
1939 Seuls les anges ont des ailes (only angels have wings) de Howard Hawks avec Cary Grant & Thomas Mitchell
Image
1952 L’homme des vallées perdues (Shane) de George Stevens avec Alan Ladd, Van Heflin & Jack Palance

Jean Arthur naît le 17 octobre 1900 à Plattsburgh, aux Etats-Unis. Fille d’un photographe, elle commence très jeune à poser. Elle débute à l’écran en 1923 et, pour son deuxième film, tient un petit rôle sous la direction de John Ford dans «L’homme aux camées» (1923). Mais, durant plusieurs années, on ne la remarque guère et elle doit attendre d’être engagée par la Paramount en 1928 pour commencer à susciter quelque intérêt. Cependant, malgré l’appui de David O. Selznick qui est, à l’époque, très proche d’elle, elle n’arrive pas vraiment à s’imposer.

Elle attire l’attention en fille adoptive du diabolique docteur dans «Fu Manchu le mystérieux» (1929) de Rowland V. Lee et en petite garce, aux côtés de Clara Bow, dans «La cadette» (1929) de A. Edward Sutherland, mais la plupart de ses autres rôles ont malheureusement beaucoup moins d’impact. Son contrat n’ayant pas été renouvelé en 1931, Jean Arthur décide de se tourner vers le théâtre. Elle renoue avec le cinéma en tournant, sans grand éclat, deux films en 1933. A la fin de cette même année, elle obtient d’excellentes critiques grâce à la pièce de B. M. Kaye, «The curtain rises» et les offres en provenance de Hollywood ne se font pas attendre. Elle signe en 1934 avec la Columbia, dont elle devient ainsi une des stars. Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Whirlpool» (1934) de Roy William Neill, «Party wire» (1935) de Erle C. Kenton, «Toute la ville en parle» (1935), où elle retrouve John Ford, film qui l’impose définitivement et qui lui vaut un succès personnel considérable, «La fiancée imprévue» (1935) de William A. Seiter, … L’actrice démontre dans la plupart de ses films un sens du rythme peu commun et un débit de paroles effréné. La voix très particulière, à la fois grinçante et voilée, de l’actrice est alors considérée comme un de ses principaux atouts.

En 1936, la renommée de Jean Arthur s’accroît avec «L’extravagant Mr. Deeds» dirigé par Frank Capra. L’histoire d’un jeune homme, Gary Cooper, qui part pour New York afin de toucher un héritage. Sa candeur et sa naïveté attirent l’attention d’une jeune journaliste cynique (Jean), qui finira par tomber amoureuse de sa «victime». La comédie devient alors son principal domaine, comme le prouvent, notamment, «L’école des secrétaires» (1936) de Alfred E. Green, «La vie facile» (1937) de Mitchell Leisen, «Trop de maris» (1940) de Wesley Ruggles, «Le diable s’en mêle» (1941) de Sam Wood, «Plus on est de fous» (1943) de George Stevens ou encore «La fille et son cowboy» (1943) de William A. Seiter. Elle retrouve en outre Frank Capra pour «Vous ne l’emporterez pas avec vous» (1938) et «Mr Smith au sénat» (1939), incarne Calamity Jane dans «Une aventure de Buffalo Bill» (1936) de Cecil B. DeMille et est une des protagonistes de «Seuls les anges ont des ailes» (1939) de Howard Hawks.

Après «The impatient years» (1944) de Irving Cummings, Jean Arthur décide de s’éloigner de l’univers du cinéma. Par la suite, elle ne tourne plus que deux films, «La scandaleuse de Berlin» (1948) de Billy Wilder et «L’homme des vallées perdues» (1953) de George Stevens, avec Alan Ladd. On la revoit également de temps à autre sur scène et à la télévision. Durant quelque temps, elle fait aussi profiter des élèves de son expérience d’actrice en donnant des cours. Jean meurt d’une crise cardiaque à Carmel, le 19 juin 1991. Ses cendres seront dispersées dans la réserve naturelle de Point Lobos, en Californie.

© Marlène PILAETE

copyright
1923 L’homme aux camées ( Cameo Kirby ) de John Ford avec John Gilbert
Le temple de Vénus ( the temple of Venus ) de Henry Otto avec William Boyd
CM Somebody lied – de Brian Foy & Stephen Roberts avec Ken Maynard
1924Fast and fearless – de Richard Thorpe avec Jay Wilsey
La femme de Don Juan ( wine of youth ) de King Vidor avec Eleanor Boardman
Biff bang buddy –de Frank L. Inghram avec Buddy Roosevelt
Bringin’ home the bacon – de Richard Thorpe avec Lafe McKee
Travelin’ fast – de ? avec Jack Perrin
Thundering romance – de Richard Thorpe avec Harry Todd
CM Spring fever – de Archie Mayo avec Al St. John
CM The powerful eye – de Ernst Laemmle avec Olin Francis
CM Case dismissed – de Slim Summerville avec Bobbie Dunn
1925Les fiancés en folie ( seven chances ) de Buster Keaton avec Roy Barnes
The drug store cowboy / The galloping dude – de Park Frame avec Franklyn Farnum
A man of nerve – de Louis Chaudet avec Bob Custer
Tearin’ loose – de Richard Thorpe avec Wally Wales
The fighting smile – de Jay Marchant avec Bill Cody
The hurricane horseman – de Robert Eddy avec Wally Wales
Thundering through – de Frederick Bain avec Charles Colby
Galloping on – de Richard Thorpe avec Slim Whitaker
1926Born to battle – de Robert De Lacey avec Tom Tyler
The fighting cheat – de Richard Thorpe avec Al Taylor
The cowboy cop – de Robert De Lacey avec Pat Harmon
The college boob – de Harry Garson avec Bob Steele
Twisted Triggers – de Richard Thorpe avec Al Richmond
The roaring rider – de Richard Thorpe avec Wally Wales
Double daring – de Richard Thorpe avec Hank Bell
Lightning Bill – de Louis Chaudet avec William Bailey
Eight cylinder bull – de Alfred Davis, Max Gold & Jack Leys avec Harold Austin
Under fire – de Clifford S. Elfelt avec Bill Patton
Hello Lafayette ( Lafayette, where are we ? ) de Alfred Davis & Max Gold avec Harry Woods
The mad racer – de Benjamin Stoloff ave Frank Cooley
The block signal – de Frank O’Connor avec Ralph Lewis
Le dernier refuge ( winners of the wilderness ) de W.S. Van Dyke avec Joan Crawford
The broken gate – de James C. McKay avec William Collier Jr.
1927Husband hunters – de John G. Adolfi avec Mae Busch
Horse shoes – de Clyde Bruckman avec Monty Banks
The poor nut – de Richard Wallace avec Jack Mulhall
La menace masquée ( the masked menace ) de Arch Heath avec Larry Kent
Flying Luck – de Herman C. Raymaker avec Monty Banks
CM Bigger & better blondes – de James Parrott avec Mario Carillo
1928Wallflowers – de James Leo Meehan avec Hugh Trevor
Easy come, easy go – de Frank Tuttle avec Richard Dix
Les fautes d’un père ( sins of the fathers ) de Ludwig Berger avec Emil Jannings
Brotherly love – de Charles Reisner avec Karl Dane
Le meurtre du canari ( the canary murder case ) de Malcolm St. Clair avec Gustave von Seyffertitz
Ça porte bonheur ( just married ) de Frank R. Strayer avec James Hall
Pan ! dans le mille ( warning up ) de Fred C. Newmeyer avec Richard Dix
1929Fu-Manchou / Fu Manchu le mystérieux ( the mysterious Dr. Fu Manchu ) de Rowland V. Lee avec Warner Oland
L’affaire Greene ( the Greene murder case ) de Frank Tuttle avec William Powell
La cadette ( the Saturday night kid / love’em and leave’em ) de A. Edward Sutherland avec Clara Bow
Stairs of sand – de Otto Brower avec Wallace Beery
A mi-chemin du ciel ( halfway to heaven ) de George Abbott avec Paul Lukas
1930Young eagles – de William A. Wellman avec Charles Rogers
Paramount on parade – de Edmund Goulding, Ernst Lubitsch, Otto Bower, Dorothy Arzner, A. Edward Sutherland, Victor Heerman, Rowland V. Lee, Edwin H. Knoff, Lothar Mendes, Victor Schertzinger & Frank Tuttle avec Clive Brook
Danger lights – de George B. Seitz avec Alan Roscoe
La rue de la chance ( street of chance ) de John Cromwell avec William Powell
Le retour de Fu Manchu ( the return of Fu Manchu / new adventures of Dr. Fu Manchu ) de Rowland V. Lee avec Warner Oland
La horde d’argent ( the silver horde ) de George Archainbaud avec Evelyn Brent
The gang buster – de A. Edward Sutherland avec Jack Oakie
CM Screen snapshots series 9, No. 24 – de Ralph Staub avec Mickey Rooney
    Seulement apparition
1931The virtuous husband / What wives don’t want – de Vin Moore avec Elliott Nugent
L’impossible fiancé ( ex-bad boy / his temporary affair ) de Vin Moore avec George Brent
Le secret de l’avocat ( the lawyer’s secret ) de Louis J. Gasnier & Max Marcin avec Clive Brook
1932Get that Venus – de Lee Grover avec Harry Davenport
1933The past of Mary Holmes – de Harlan Thompon & Slavko Vorkapich avec Eric Linden
1934The defense rests – de Lambert Hillyer avec Donald Meek
Tourbillon / Naufrage ( whirlpool / the forgotten man ) de Roy William Neill avec Ward Bond
Allô, j’écoute ! ( party wire ) de Erle C. Kenton avec Victor Jory
A qui l’enfant ? ( the most precious thing in life ) de Lambert Hillyer avec Richard Cromwell
Toute la ville en parle ( the whole town’s talking / passport to fame ) de John Ford avec Edward G. Robinson
1935La fiancée imprévue ( if you could only cook ) de William A. Seiter avec Herbert Marshall
Diamond Jim, le milliardaire ( Diamond Jim ) de A. Edward Sutherland avec Edward Arnold
Les hommes traqués ( public hero number 1 ) de J. Walter Ruben avec Lionel Barrymore
Un danger public / Danger public ( the public menace ) de Erle C. Kenton avec George Murphy
1936Mon ex femme détective ( the ex-Mrs. Bradford ) de Stephen Roberts avec William Powell
Aventure à Manhattan ( adventure in Manhattan/ Manhattan madness ) de Edmund Goulding avec Joel McCrea
L’extravagant monsieur Deeds ( Mr. Deeds goes to town ) de Frank Capra avec Gary Cooper
Une aventure de Buffalo Bill ( the plainsman ) de Cecil B. de Mille avec Charles Bickford
L’école des secrétaires ( more than a secretary ) de Alfred E. Green avec Ruth Donnelly
Le destin se joue la nuit / L’histoire s’écrit la nuit ( history is made at night ) de Frank Borzage avec Charles Boyer
1937La vie facile ( easy living ) de Mitchell Leisen avec Ray Milland
1938Vous ne l’emporterez pas avec vous ( you can’t take it with you ) de Frank Capra avec Mischa Auer
CM Screen snapshots series 17, No. 12 – de Ralph Staub avec Frank Capra
    Seulement apparition
1939Seuls les anges ont des ailes ( only angels have wings ) de Howard Hawks avec Cary Grant
Monsieur Smith au sénat ( Mr. Smith goes to Washington / Frank Capra’s Mr. Smith goes to Washington ) de Frank Capra avec James Stewart
CM Screen snapshots series 19, No. 1 – de Ralph Staub avec Fay Bainter
    Seulement apparition
1940Arizona – de Wesley Ruggles avec William Holden
Trop de maris ( too many husbands / my two husbands ) de Wesley Ruggles avec Melvyn Douglas
1941Le diable s’en mêle ( the devil and Miss Jones ) de Sam Wood avec Robert Cummings
1942La justice des hommes ( the talk of the town ) de George Stevens avec Ronald Colman
1943La fille et son cowboy / John le bagarreur ( lady takes a chance / the cowboy and the girl ) de William A. Seiter avec John Wayne
Plus on est de fous ( the more the merrier ) de George Stevens avec Charles Coburn
1944The impatient years – de Irving Cummings avec Lee Bowman
1948La scandaleuse de Berlin / L’ensorceleuse de Berlin ( a foreign affair ) de Billy Wilder avec Marlene Dietrich
1952L’homme des vallées perdues ( Shane ) de George Stevens avec Alan Ladd
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1942 )
Fiche créée le 13 juillet 2006 | Modifiée le 23 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 8638 fois
PREVIOUSAntonin Artaud || Jean Arthur || José ArturNEXT