CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Anne Meara
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Isabelle Sadoyan



Date et Lieu de naissance : 12 mai 1928 (Lyon, France)
Date et Lieu de décès : 10 juillet 2017 (?, France)
Nom Réel : Isabelle Sadoyan

ACTRICE
Image
1970 Les camisards – de René Allio avec Rufus, Jacques Debary, Gérard Desarthe & Philippe Clévenot
Image
1983 La bête noire – de Patrick Chaput avec Jean Bouise, Richard Bohringer, Georges Géret & Bernadette Lafont
Image
1991 588 rue Paradis – de Henri Verneuil avec Richard Berry, Claudia Cardinale & Omar Sharif
Image
2012 Vandal – de Hélier Cisterne avec Zinedine Benchenine, Chloé Lecerf & Jean-Marc Barr

Isabelle Sadoyan est née le 12 mai 1928 à Lyon d’un père arménien et d’une mère bulgare. Couturière de formation, elle étudie au Conservatoire de Lyon. Elle rencontre Roger Planchon, Alain Mottet, Claude Lochy et Robert Gilbert dans les cours de Suzette Guillaud, pionnière du théâtre dans sa ville natale. La compagnie «Que Vlo-ve» de Roger Planchon constituée s’installe dans des salles paroissiales où elle joue un montage de pièces de Eugène Labiche et Georges Courteline sous le titre «Bottines et collets montés» (1950). Même si la compagnie est reconnue en obtenant le concours de théâtre universitaire et amateur de Mâcon, Isabelle Sadoyan poursuit son métier de couturière ce qui lui vaut d’être sollicitée par Roger Planchon pour les costumes dans certaines pièces. Au cours d’un stage avec la compagnie à Romagne près d’Angoulême, elle rencontre Jean Bouise qui devient son époux en 1954 avec lequel elle restera unie jusqu’à son décès en 1989.

En 1952, Isabelle Sadoyan suit Roger Planchon qui vient de créer le Théâtre de la Comédie de Lyon grâce aux subventions de la ville. Après s’être vu confier le Théâtre de la Cité ouvrière de Villeurbanne (1957), Roger Planchon obtient pour ses acteurs le statut de troupe permanente en 1959 et raccourcit le nom du lieu en Théâtre de la Cité, en 1960, qui devient le Théâtre National Populaire de Villeurbanne, en 1972. Dès lors, il partage la direction avec Robert Gilbert et Patrice Chéreau. Figure emblématique de la décentralisation théâtrale, Roger Planchon s’efforce de bâtir, tout au long de sa carrière, un théâtre engagé et populaire alternant les pièces classiques et ses propres œuvres. En 1976, Isabelle Sadoyan quitte la troupe de Planchon pour s’installer à Paris. Elle est sollicitée à plusieurs reprises par Didier Bezace au théâtre de la Commune d’Aubervilliers ou Christian Benedetti au Théâtre-Studio à Alfortville. Elle est la partenaire de Laurent Terzieff dans «Le bonnet du fou» (1997) de Luigi Pirandello. Nommée pour le Molière de la comédienne pour «Les fausses confidences» (2010) avec Pierre Arditi, elle obtient la récompense pour «L’origine du monde» (2013) de Sébastien Thiéry.

Comparée à son parcours théâtral composé d’une centaine de pièces, la carrière cinématographique de Isabelle Sadoyan paraît mineure et tardive. Pour sa première composition, elle apparaît en infirmière dans «Les choses de la vie» (1970) de Claude Sautet. Les cinéphiles se souviennent de son interprétation d’une scène dans «Monsieur Klein» (1976) de Joseph Losey où elle doit passer un examen médical pour savoir si elle est juive. Elle est sollicitée pour des petits rôles par Luis Buñuel, Claude Chabrol, Jean-Luc Godard ou Krzysztof Kieslowski et est dirigée à plusieurs reprises par Claude Lelouch. Cantonnée souvent dans des rôles de femmes âgées, elle joue la tante de Richard Berry dans «Mayrig» (1991) de Henri Verneuil, la mère de Pascal Duquenne dans «Le huitième jour» (1995) de Jaco Van Dormael ou celle de François Cluzet dans «Médecin de campagne» (2015) de Thomas Lilti. À la télévision, on la retrouve dans un épisode «Médecins de nuit» (1979), compose la mère de Bernard-Pierre Donnadieu dans «L’affaire Salengro» (2008) de Yves Boisset ou apparaît dans le feuilleton «Un village français» (2016). Pour sa dernière pièce en 2016, elle est la partenaire de Robert Hirsch dans «Avant de s’envoler» de Florian Zeller mise en scène Ladislas Chollat sur la scène du Théâtre de l’Œuvre. Pièce au titre prémonitoire sur les difficultés de vieillir, Isabelle Sadoyan décède le 10 juillet 2017 à l’âge de 89 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1969Les choses de la vie – de Claude Sautet avec Michel Piccoli
1970L’alliance – de Christian de Chalonge avec Anna Karina
Les camisards – de René Allio avec Philippe Clévenot
1976Monsieur Klein / Mr. Klein – de Joseph Losey avec Alain Delon
1977Cet obscur objet du désir ( ese oscuro objeto del deseo ) de Luis Buñuel avec Fernando Rey
L’adolescente – de Jeanne Moreau avec Simone Signoret
1980La banquière – de Francis Girod avec Romy Schneider
L’homme fragile – de Claire Clouzot avec Richard Berry
1981La passante du Sans-Souci / La passante – de Jacques Rouffio avec Romy Schneider
Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Gérard Depardieu
Itinéraire bis – de Christian Drillaud avec Georges Wilson
1982Les fantômes du chapelier – de Claude Chabrol avec Michel Serrault
1983La bête noire – de Patrick Chaput avec Richard Bohringer
CM Esther – de Jacqueline Gozland avec Grisha Huber
1984L’air du crime – de Alain Klarer avec Tchéky Karyo
Partir, revenir – de Claude Lelouch avec Annie Girardot
Subway – de Luc Besson avec Isabelle Adjani
1985Tristesse et beauté ( sadness and beauty ) de Joy Fleury avec Charlotte Rampling
Un homme et une femme, vingt ans déjà – de Claude Lelouch avec Jean-Louis Trintignant
Flagrant désir – de Claude Faraldo avec Sam Waterston
CM Sans odeur – de Yann Legargeant avec Jean Bouise
1986Châteauroux District – de Philippe Charigot avec Giuliano Gemma
Soigne ta droite / Une place sur la terre comme au ciel – de Jean-Luc Godard avec François Périer
1987Embrasse-moi – de Michèle Rosier avec Patrick Chesnais
1988Après la guerre – de Jean-Loup Hubert avec Martin Lamotte
1990La part du serpent / Venins ( in the eye of the snake / im banne der schlange ) de Max Reid avec Malcolm McDowell
1991Mayrig – de Henri Verneuil avec Claudia Cardinale
588 rue Paradis – de Henri Verneuil avec Omar Sharif
1993Trois couleurs : Bleu / Bleu ( trzy kolory : Niebieski ) de Krzysztof Kieslowski avec Juliette Binoche
Carences – de David Rozenberg avec Philippe Nahon
1994Le petit garçon – de Pierre Granier-Deferre avec Jacques Weber
Péché véniel... péché mortel... – de Pomme Meffre avec Nini Crépon
L’appât – de Bertrand Tavernier avec Marie Gillain
Les misérables / Les misérables du vingtième siècle – de Claude Lelouch avec Jean-Paul Belmondo
1995Le huitième jour – de Jaco van Dormael avec Daniel Auteuil
1996La Sicilia – de Luc Pien avec Hubert Koundé
1998Les enfants du marais – de Jean Becker avec André Dussollier
2000Origine contrôlée – de Ahmed Bouchaala & Zakia Tahri avec Atmen Kelif
2002Aram – de Robert Kechichian avec Simon Abkarian
2005Le passager de l’été – de Florence Moncorgé-Gabin avec Catherine Frot
2007Les murs porteurs – de Cyril Gelblat avec Miou-Miou
Didine – de Vincent Dietschy avec Benjamin Biolay
L’heure d’été – de Olivier Assayas avec Charles Berling
2009Des filles en noir – de Jean-Paul Civeyrac avec Léa Tissier
2010Un baiser papillon – de Karine Silla avec Vincent Perez
2011Thérèse Desqueyroux – de Claude Miller avec Audrey Tautou
CM La tête de l’emploi – de Isabelle Le Nouvel avec Gisèle Casadesus
2012Vandal – de Hélier Cisterne avec Jean-Marc Barr
2014Coup de chaud – de Raphaël Jacoulot avec Jean-Pierre Darroussin
2015Médecin de campagne – de Thomas Lilti avec François Cluzet
2016Les fantômes d’Ismaël – de Arnaud Desplechin avec Marion Cotillard
CM 3 visages – de Christophe Loizillon avec Camille Rutherford
2017Le doudou – de Philippe Michelen & Julien Hervé avec Kad Merad
Fiche créée le 11 juillet 2017 | Modifiée le 20 juillet 2017 | Cette fiche a été vue 452 fois
PREVIOUSMedi Sadoun || Isabelle Sadoyan || José Luis Sáenz de HerediaNEXT