CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Douking
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Guy Laporte



Date et Lieu de naissance : 11 mars 1948 (Angers, France)►
Date et Lieu de décès : 11 décembre 2019 (Paris, France)►
Nom Réel : Guy Jacques Germain Laporte

ACTEUR
Image
1978 Les bronzés – de Patrice Leconte avec Josiane Balasko, Luis Rego, Thierry Lhermitte & Dominique Lavanant
Image
1981 Ma femme s’appelle reviens – de Patrice Leconte avec Anémone, Michel Blanc & Xavier Saint-Macary
Image
1985 Moi vouloir toi – de Patrick Dewolf avec Gérard Lanvin, Jennifer, Daniel Russo & Clémentine Célarié
Image
1990 Simple mortel – de Pierre Jolivet avec Philippe Volter, Christophe Bourseiller & Nathalie Roussel

Né le 11 mars 1948 à Angers, Guy Laporte effectue ses études au Lycée de David d’Angers. À l’apogée du «Club Med» de Gilbert Trigano, il travaille en tant que GO dans des villages de vacances dont il devient chef dans les années 1970. Sur les conseils de la réalisatrice Diane Kurys, les membres de la troupe du «Splendid» interprètent leurs pièces dans différents clubs de la planète où ils rencontrent Guy Laporte dès 1974. Ces séjours donnent à la troupe l’idée de la pièce «Amours, coquillages et crustacés» (1977). Avec le producteur Yves Rousset-Rouard, la pièce est adaptée au cinéma sous le titre «Les bronzés» (1978) dont la réalisation est assurée par Patrice Leconte. Guy Laporte joue Marcus, le chef du village du Club Med. Dans la suite de cette comédie culte «Les bronzés font du ski» (1979), il interprète l’amant de la femme de Popeye composé par Thierry Lhermitte que ce dernier fait passer pour son cousin.

Patrice Leconte le dirige dans d’autres comédies à succès «Viens chez moi, j’habite chez une copine» (1980), «Ma femme s’appelle reviens» (1981) et «Circulez y’a rien à voir» (1982) dont Michel Blanc est tête d’affiche. Sur le tournage de «Alors … heureux» (1979) de Claude Barrois, il rencontre Pierre et Marc Jolivet avec lesquels il collabore à plusieurs reprises. Il est dirigé par Pierre Jolivet dans la pièce de théâtre «Le grand bilan» (1981), dont Luc Besson est assistant à la mise en scène, et dans le film de science-fiction «Simple mortel» (1990) avec Philippe Volter. Avec Marc Jolivet, il participe à plusieurs de ses spectacles «seul en scène». Il intègre la distribution de la pièce «En attendant Lucie» (2006), adaptation scénique de Marc Jolivet du film «A l’heure où les grands fauves vont boire» de Pierre Jolivet. Pour la télévision, il joue un ophtalmologue dans le téléfilm «Concours de danse à Piriac» (2004) de Marc Jolivet avec Gérard Rinaldi et Ginette Garcin.

Lorsque les membres du Splendid passent à la réalisation, Guy Laporte est sollicité pour des petits rôles. Il est dirigé par Gérard Jugnot dans «Pinot, simple flic» (1984) en garçon de café et «Une époque formidable» (1991) en clochard, et par Michel Blanc dans «Marche à l’ombre» (1984) en routier et «Grosse fatigue» (1993) en animateur de boîte de nuit. Il joue un barman dans «Subway» (1984) de Luc Besson ou un vendeur dans «Moi vouloir toi» (1985) de Patrick Dewolf ainsi que dans «Le beauf» (1986) avec Gérard Jugnot. Avec les membres du Splendid, Guy Laporte apparaît également au théâtre. Il succède à Jean-François Derec dans le rôle du barman de «Nuit d’ivresse» (1985) de Josiane Balasko. Il joue la pièce avec deux distributions différentes Josiane Balasko et Thierry Lhermitte en 1985 qui sont remplacés par Victoria Abril et Gérard Jugnot en 1986. Il reprend son rôle dans l’adaptation cinématographique réalisée par Bernard Nauer. Attaché au café-théâtre, il a été Président du festival «Performance d’acteur» créé en 1979 sous le nom de «Festival international de café-théâtre» à Cannes.

Alors que les médias célèbrent les 40 ans de la sortie des «Bronzés», Guy Laporte annonce le 18 novembre 2019 sur les réseaux sociaux être atteint depuis 2 ans de la maladie de Charcot qui nécessite son hospitalisation. Le 10 décembre 2019, ses proches annoncent son décès à l’âge de 71 ans. Une cérémonie est organisée le 19 décembre 2019 au crématorium du Père-Lachaise.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1978Les bronzés – de Patrice Leconte avec Josiane Balasko
1979Les bronzés font du ski – de Patrice Leconte avec Marie-Anne Chazel
Alors heureux ! – de Claude Barrois avec Pierre Jolivet
1980Viens chez moi, j’habite chez une copine – de Patrice Leconte avec Bernard Giraudeau
1981Ma femme s’appelle reviens – de Patrice Leconte avec Anémone
1982Circulez, y’a rien à voir ! – de Patrice Leconte avec Jane Birkin
1984Pinot simple flic – de Gérard Jugnot avec Pierre Mondy
Marche à l’ombre – de Michel Blanc avec Sophie Duez
Subway – de Luc Besson avec Isabelle Adjani
CM Toilette n°1 – de Marc Jolivet
CM Repérage – de Marc Jolivet avec Anne Guillard
1985Moi vouloir toi – de Patrick Dewolf avec Gérard Lanvin
1986Nuit d’ivresse – de Bernard Nauer avec Thierry Lhermitte
Le beauf – de Yves Amoureux avec Gérard Jugnot
1990Une époque formidable… – de Gérard Jugnot avec Richard Bohringer
Simple mortel – de Pierre Jolivet avec Nathalie Roussel
1993Grosse fatigue – de Michel Blanc avec Carole Bouquet
Fiche créée le 14 décembre 2019 | Modifiée le 12 janvier 2020 | Cette fiche a été vue 1002 fois
PREVIOUSBoby Lapointe || Guy Laporte || Eric LarcinNEXT