CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Bardinet
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anne Gwynne



Date et Lieu de naissance : 10 décembre 1918 (Waco, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 31 mars 2003 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Marguerite Gwynne Trice

ACTRICE
Image
1940 Vendredi treize (black Friday) de Arthur Lubin avec Boris Karloff, Bela Lugosi, Anne Nagel & James Craig
Image
1943 Du Texas à Tokyo (we’ve never been licked) de John Rawlins avec Richard Quine & Noah Beery Jr.
Image
1945 Frayeur (fear) de Alfred Zeisler avec Warren William, Peter Cookson, James Cardwell & Darren McGavin
Image
1947 La vallée enchantée (the enchanted valley) de Robert Emmett Tansey avec Alan Curtis & Charley Grapewin

Née le 10 décembre 1918 à Waco, dans l’état du Texas, Anne Gwynne étudie l’art dramatique au Stephens Collège dans le Missouri. Au milieu des années 30, la famille s’installe à Los Angeles. Grâce aux relations de son père, un fabricant de vêtements de qualité, elle devient mannequin de maillots de bain pour la société Catalina. Parallèlement, elle acquière une expérience théâtrale en se produisant dans des spectacles donnés dans des salles de la région.

Avec sa splendide silhouette, ses cheveux de jais, ses yeux couleur noisette et son large sourire, Anne Gwynne ne pouvez qu’attirer l’attention d’un chercheur de talent des studios Universal, ce dernier propose à cette jeune femme pétillante un contrat cinématographique qu’elle s’empresse de signer. Elle débute dans des westerns à petits budget, avant d’évoluer vers une longue série de films d’horreur aux prises avec les rois de l’épouvante, Bela Lugosi, Boris Karloff et aussi Lon Chaney Jr.. On peut citer «Vendredi treize» (1940) de Arthur Lubin, où elle est l’épouse de Boris Karloff un chirurgien qui pour sauver son ami atteint d’une tumeur au cerveau, lui transplante une partie du cerveau d’un ancien assassin, mais petit à petit la personnalité du criminel réapparaît. Dans le même registre, «Le chat noir» (1941) de Albert S. Rogell, sa mère, Cecilia Loftus, vit dans un vieux manoir avec de nombreux chats, dans son jardin se trouve un mystérieux crématorium où finissent les corps de ses félins morts, un soir, elle invite ses héritiers pour faire la lecture de son testament. Puis, elle est l’épouse du détective privé Church, Patric Knowles, dans «L’étrange cas du docteur Rx» (1942) de William Nigh, où il enquête sur un tueur en série qui a étranglé cinq gangsters pourtant acquittés après leur procès.

Entre quelques westerns de série B, Anne Gwynne apparaît dans d’autres films d’épouvante, comme dans «Weird woman» (1943) de Reginald Le Borg, où Lon Chaney Jr, professeur d’université et spécialiste de superstitions en tous genres, épouse Anne Gwynne qui a été élevée par une tribu pratiquant le vaudou. Et même si en 1944, on peut la voir dans deux films musicaux: «Moon over Las Vegas» de Jean Yarbrough et «Babes on Swing Street» de Edward C. Lilley, elle revient vite aux films d’horreur. Dans «La maison de Frankenstein» (1944) de Erle C. Kenton, où Boris Karloff ressuscite Dracula, le loup-garou et la créature de Frankenstein. Elle continue de frissonner avec «Meurtre dans la chambre bleue» (1944) de Leslie Goodwins, dans une maison hantée, elle participe à une soirée ou des gens meurent les uns après les autres, et un homme qui a passé la nuit dans la chambre bleue disparaît. On la voit encore aux cotés de Boris Karloff, dans «Dick Tracy contre le gang» (1947) de John Rawlins, l’infâme Gruesome, Boris Karloff, dérobe la formule secrète d’un gaz neurotoxique pour commettre un hold-up.

Anne Gwynne termine sa carrière, en 1957, avec «Teenage monster» de Jacques R. Marquette, elle est la mère d’un jeune enfant irradié par les rayons d’une météore, devenu poilu, agressif et psychopathe, elle le cache pour le protéger. Après de nombreux rôles macabres, qui la qualifièrent de «reine des hurlements», la télévision lui permet de rebondir dans les années 1950. En 1970, elle revient brièvement à l’écran pour jouer la mère de Michael Douglas dans «Adam à 6 AM». Anne Gwynne décède le 31 mars 2003. Elle fut également une des plus populaires pin-up pendant la Seconde Guerre mondiale.

© Gary RICHARDSON

copyright
1939Je cherche un papa ( unexpected father / Sandy takes a bow ) de Charles Lamont avec Dennis O’Keefe
Oklahoma frontier – de Ford Beebe avec Johnny Mack Brown
Little accident – de Charles Lamont avec Richard Carlson
L’homme de Montréal ( the man from Montreal ) de Christy Cabanne avec Richard Arlen
Devoir et déchéance ( the big guy / Warden of the big house ) de Arthur Lubin avec Victor McLaglen
Charlie McCarthy, detective – de Frank Tuttle avec Robert Cummings
Honeymoon deferred – de Lew Landers avec Edmund Lowe
Framed – de Harold D. Schuster avec Robert Armstrong
The green hornet – de Ford Beebe & Ray Taylor avec Gordon Jones
    Sérial en 13 épisodes (Seulement 1 épisode)
    3 : Flying coffins
1940Vendredi treize ( black Friday ) de Arthur Lubin avec Boris Karloff
La douce illusion / Un rendez-vous ( it’s a date ) de William A. Seiter avec Walter Pidgeon
Sandy is a lady – de Charles Lamont avec Mischa Auer
Bad man from Red Butte – de Ray Taylor avec Fuzzy Knight
Chanson d’avril / Parade de printemps ( spring parade ) de Henry Koster avec Deanna Durbin
Give us wings – de Charles Lamont avec Billy Halop
Toute à toi ( nice girl ? ) de William A. Seiter avec Franchot Tone
Flash Gordon conquers the universe – de Ford Beebe & Ray Taylor avec Carol Hughes
    Sérial en 12 épisodes (Seulement 8 épisodes)
    2 : Freezing torture
    6 : Flaming death
    7 : The land of the death
    8 : The fiery abyss
    9 : The pool of peril
    10 : The death mist
    11 : Stark treachery
    12 : Doom of the dictator
1941Washington melodrama – de S. Sylvan Simon avec Frank Morgan
Le chat noir ( the black cat ) de Albert S. Rogell avec Bela Lugosi
Un drôle de pari / Des chaussures étroites ( tight shoes ) de Albert S. Rogell avec Broderick Crawford
Mob Town – de William Nigh avec Huntz Hall
Melody Lane – de Charles Lamont avec Leon Errol
    + chansons
Le shérif de l’Ouest ( road agent / Texas road agent ) de Charles Lamont avec Leo Carrillo
Don’t get personal – de Charles Lamont avec Hugh Herbert
Jail house blues – de Albert S. Rogell avec Nat Pendelton
Deux nigauds cow-boys ( ride’em cowboy ) de Arthur Lubin avec Budd Abbott
L’étrange cas du docteur RX ( the strange case of doctor Rx ) de William Nigh avec Lionel Atwill
1942You’re telling me – de Charles Lamont avec Robert Paige
Les bas-fonds de Broadway ( Broadway ) de William A. Seiter avec George Raft
Régime de terreur ( men of Texas / men of destiny ) de Ray Enright avec Ralph Bellamy
La ville du péché ( Sin Town / Sin City ) de Ray Enright avec Patric Knowles
CM Keeping fit – de Arthur Lubin avec Robert Stack
1943Du Texas à Tokyo ( we’ve never been licked / fighting command / Texas to Tokyo ) de John Rawlins avec Richard Quine
Les vengeurs du Texas / Les renégats de la frontière ( frontier badmen ) de Ford Beebe avec Noah Beery Jr.
Place aux jeunes ( top man / man of the family ) de Charles Lamont avec Donald O’Connor
Escadrille de femmes ( ladies courageous / fury in the sky ) de John Rawlins avec Loretta Young
Weird woman – de Reginald Le Borg avec Ralph Morgan
CM To the people of the United States – de Arthur Lubin avec Jean Hersholt
    Seulement apparition
1944Moon over Las Vegas – de Jean Yarbrough avec David Bruce
South of Dixie – de Jean Yarbrough avec Jack Mulhall
    + chansons
Babes on Swing Street – de Edward C. Lilley avec Andy Devine
Meurtre dans la chambre bleue ( murder in the blue room ) de Leslie Goodwins avec Donald Cook
La maison de Frankenstein ( house of Frankenstein ) de Erle C. Kenton avec Lon Chaney Jr.
1945I ring doorbells – de Frank R. Strayer avec Robert Shayne
Frayeur ( fear / black tower ) de Alfred Zeisler avec Warren William
1946The glass alibi – de W. Lee Wilder avec Paul Kelly
The ghost goes wild – de George Blair avec Edward Everett Horton
1947Killer dill – de Lewis D. Collins avec Stuart Erwin
Dick Tracy contre le gang ( Dick Tracy meets Gruesome ) de John Rawlins avec Ralph Byrd
Le justicier de la sierra ( Panhandle ) de Lesley Selander avec Rod Cameron
La vallée enchantée ( the enchanted valley ) de Robert Emmett Tansey avec Alan Curtis
1949Arson, Inc. – de William A. Berke avec Robert Lowery
1950Call of the Klondike – de Frank McDonald avec Tom Neal
King of the bullwhip – de Ron Ormond avec Lash La Rue
The blazing sun / The blazing hills – de John English avec Gene Autry
1952Breakdown – de Edmond Angelo avec Wally Cassell
1954Phantom of the jungle – de Spencer Gordon Bennet avec Jon Hall
1957Teenage monster / Meteor man / Meteor monster – de Jacques R. Marquette avec Stuart Wade
1970Adam at 6 A.M. – de Robert Scheerer avec Michael Douglas
Fiche créée le 14 avril 2013 | Modifiée le 23 octobre 2018 | Cette fiche a été vue 2547 fois
PREVIOUSMagda Guzmán || Anne Gwynne || Fred GwynneNEXT