CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Franck Villard
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Andy Griffith



Date et Lieu de naissance : 7 juin 1926 (Mount Airy, Caroline du Nord, USA)
Date et Lieu de décès : 3 juillet 2012 (Manteo, Caroline du Nord, USA)
Nom Réel : Andrew Samuel Griffith

ACTEUR

Acteur, scénariste et producteur américain, Andy Griffith est aussi connu sous le nom de Matlock, ce héros d’une série télévisée qu’il incarne pendant neuf années. Né le 7 juin 1926 à Mount Airy, en Caroline du Nord (Etats-Unis), Andrew Samuel Griffith connaît une longue carrière où, en artiste accompli, il aborde tous les genres : chanson, théâtre, cinéma et télévision. Passionné de musique, il se voit bien devenir chanteur d’opéra. Mais sa rencontre avec l’actrice Barbara Edwards, qui devient sa femme en 1949, le pousse vers Broadway, la comédie et le «one man show». C’est le succès. L’un de ses sketches, «What it was football» (1953), est même particulièrement ovationné.

Le cinéma le tente aussi. Andy Griffith débute dans «Un homme dans la foule» (1957) de Elia Kazan. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître, puisqu’il décroche le rôle principal. Il réitère l’exploit l’année suivante, en interprétant le soldat Stockdale dans «Deux farfelus au régiment» (1958), de Mervyn LeRoy, avec Nick Adams. Il délaisse ensuite le grand pour le petit écran, avec des séries télévisées, notamment «The Andy Griffith Show», lancé en 1960, où il se met dans la peau de Andy Taylor, un shérif exemplaire, altruiste et plein de sagesse, d’une petite ville américaine. Huit années durant, Andy Griffith tourne près de 250 épisodes de ce show, très populaire aux Etats-Unis. L’acteur, épanoui à la télévision, choisit d’y poursuivre sa carrière. Hormis quelques longs métrages, comme «Angel in my pocket» (1969), de Alan Rafkin ou «Hollywood cowboy» (1975), de Howard Zieff, le cinéma ne le met plus en haut de l’affiche. C’est le petit écran qui lui apporte succès et renommée.

En 1972, Andy Griffith crée sa propre maison de production qui lui permet de produire des films et des séries TV. La plus emblématique reste «Matlock» (1986), dont il est aussi acteur, scénariste et réalisateur pour certains épisodes. Entre 1986 et 1995, il est Benjamin Matlock, célèbre avocat de la défense d’Atlanta, habile à dénouer les affaires qui lui sont confiées, avec l’aide de sa fille Charlène, Linda Purl, et de l’inspecteur Tyler Hudson, Kene Holliday. Craint des tribunaux et des procureurs, Matlock gagne avec panache tous ses procès ! C’est ce rôle qui va consacrer le talent de Andy Griffith au niveau international. Parallèlement, l’acteur fait aussi des apparitions dans des séries à succès, telles «Hawaï Police d’Etat», «L’Ile fantastique», «Diagnostic meurtre», «La croisière s’amuse», «Dawson».

Heureux à l’écran, Andy Griffith l’est moins dans sa vie personnelle. Depuis 1983, il souffre de la maladie dite syndrome de Guillan-Barré qui lui enlève l’usage de ses jambes. Soumis à une longue et pénible rééducation, il n’en interrompt pas pour autant la série, parvenant courageusement à rester debout, à marcher et à jouer grâce à des prothèses orthopédiques. Lorsque la série prend fin, en 1995, Andy Griffith tourne encore quelques films avec une moindre notoriété: «Agent zéro zéro» (1996) de Rick Friedberg, avec Leslie Nielsen; «Daddy and them» (2000) de Billy Bob Thornton et «Play the game» (2008), de Marc Fienberg, qui sera sa dernière prestation à l’écran. Belle reconnaissance de son talent et de sa contribution à la culture populaire américaine, le président Georges Bush a remis à l’artiste, en 2005, la médaille présidentielle de la liberté. Retiré dans son domaine à Roanoke Island, en Caroline du Nord, Andy Griffith y décède d’une crise cardiaque, le 3 juillet 2012 à l’âge de 86 ans, et y est inhumé.

© Isabelle MICHEL

copyright
1957Un homme dans la foule ( a face in the crowd ) de Elia Kazan avec Patricia Neal
1958Deux farfelus au régiment / Deux casse-pieds au régiment ( no time for sergeants ) de Mervyn LeRoy avec Nick Adams
Cuistots en virée ( onionhead ) de Norman Taurog avec Walter Matthau
1961La coqueluche de l’Arizona / Les amours d’une veuve / La farfelue de l’Arizona ( the second time around ) de Vincent Sherman avec Debbie Reynolds
1965The ghost and Mr. Chicken – de Alan Rafkin avec Don Knotts
    Seulement scénario – Non crédité
1968 CM Rowan & Martin at the movies – de Jack Arnold avec Dan Rowan
    Seulement apparition
1969Angel in my pocket – de Alan Rafkin avec Lee Meriwether
1975Hollywood cowboy ( hearts of the West ) de Howard Zieff avec Jeff Bridges
1985Rustlers’ rhapsody – de Hugh Wilson avec Tom Berenger
1996Agent zéro zéro ( spy hard ) de Rick Friedberg avec Leslie Nielsen
2000Daddy and them – de Billy Bob Thornton avec Laura Dern
2006 DA Christmas is here again – de Robert Zappia
    Seulement voix & chansons
2007Waitress, en amour il n’y a pas de recette ( waitress ) de Adrienne Shelly avec Keri Russell
2008Play the game – de Marc Fienberg avec Paul Campbell
AUTRES PRIX :
      
    Prix People’s Choice de l’acteur favori d’un programme de télévision aux Prix People’s Choice, USA ( 1987 )
Fiche créée le 15 février 2009 | Modifiée le 15 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 3101 fois
PREVIOUSHelmut Griem || Andy Griffith || Corinne GriffithNEXT