CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vera Ferbasová
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Laurent Cochet



Date et Lieu de naissance : 28 janvier 1935 (Romainville, France)►
Date et Lieu de décès : 7 avril 2020 (Paris, France)►
Nom Réel : Jean Laurent Cochet

ACTEUR
Image
1981 Mille milliards de dollars – de Henri Verneuil avec Patrick Dewaere, Mel Ferrer & Jeanne Moreau
Image
1983 Fort Saganne – de Alain Corneau avec Gérard Depardieu, Philippe Noiret & Catherine Deneuve
Image
2004 Edward & Lulu – de Serge Ioan Celebidachi avec Stéphane Roux, James Olivier & Samira Ferreira
Image
2014 CM Charly – de Jourdan Lucente avec Jourdan Lucente, Paul Gorostidi, Arthur Dagallier & Fabrice Luchini

Né le 28 janvier 1935 à Romainville, Jean-Laurent Cochet s’oriente rapidement vers le théâtre. Dans l’immédiate après-guerre, il suit les cours de Béatrix Dussane ou Maurice Escande. 1957, il entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique dans les classes de Jean Meyer ou René Simon. Au sein de la Promotion 1959, il obtient le Premier Prix de comédie classique et moderne. La même année, il est engagé comme pensionnaire à la Comédie-Française où il reste jusqu’en 1963 après avoir joué 80 rôles du répertoire. En 1963, il prend la direction des matinées classiques du Théâtre de l’Ambigu où il met en scène plusieurs pièces et joue après son départ de la «Maison de Molière».

En 1964, Jean-Laurent Cochet ouvre un cours d’art dramatique au sein du Théâtre Edouard VII. «Le Cours Cochet» va former une génération de comédiens. De Gérard Depardieu à Fabrice Luchini en passant par Isabelle Huppert qui dira qu’«à son cours, j’étais plus spectatrice qu’actrice». À partir de 1968, il ajoute à son cours plusieurs disciplines essentielles: chant, prise de conscience corporelle, eurythmie, motricité du langage, danse… ainsi que des stages pour des comédiens professionnels. Dès 2006, la direction de cette école de théâtre est assurée par Pierre Delavène et est baptisée «Le Cours Cochet-Delavène» en 2013. Jusqu’en 2017, il professe régulièrement. Il consacre sa vie au théâtre où il met en scène 150 pièces, il prend la direction des classiques au Théâtre de la Madeleine en 1965 ou crée les «Saisons du Théâtre Hébertot» en 1983. Professeur au Conservatoire (1972/75), il est nommé inspecteur pédagogique des conservatoires (1981/89). En tant que metteur en scène, il dirige Henri Tisot dans «Chat en poche», Madeleine Robinson et Jean Marais dans «Adorable Julia», Rosy Varte dans «Nina», Paul Meurisse dans «Mon père avait raison», Jeanne Moreau ou Danielle Darrieux dans «L’intoxe» ou Michèle Morgan dans «Chéri». En tant que comédien, il joue un triptyque de comédies au Théâtre Edouard VII avec Madeleine Robinson en 1967, «Le sexe faible» de Edouard Bourdet avec Lise Delamare en 1974 et Patachou en 1985, mais aussi «Le nouveau testament» (1984) ou «Tu m’as sauvé la vie» (1989) de Sacha Guitry. Auteur de deux autobiographies «Mon père avait raison» et «Faisons encore un rêve», il publie «Sacha Guitry par Jean-Laurent Cochet» et «L’art et la technique du comédien».

En 1962, Jean-Laurent Cochet apparaît pour la première fois à la télévision dans l’émission «Théâtre de la jeunesse» où il interprète «La fille du capitaine» de Alexandre Pouchkine. Il enchaîne l’émission avec «La caméra explore le temps» (1963) qui diffuse en direct la dramatique «La conspiration du Général Malet» avec François Maistre. Les téléspectateurs le retrouvent régulièrement dans plusieurs pièces de l’émission «Au théâtre ce soir» de Pierre Sabbagh (1971/82). Il compose Napoléon 1er dans «Les grandes conspirations: Le coup d’Etat du 2 décembre» (1978) de Jean Delannoy. Au cinéma, il obtient des seconds rôles uniquement dans deux films «Mille milliards de dollars» (1981) de Henri Verneuil avec Patrick Dewaere et «Fort Saganne» (1983) de Alain Corneau avec Gérard Depardieu. Sur le petit écran, il est le partenaire de Claude Brasseur dans «Eaux troubles» (1989) et de Véronique Genest dans deux épisodes de la série «Julie Lescaut» (1993). Pour son dernier rôle sur le grand écran, il joue un notaire dans «Edward et Lulu» (2003) de Serge Ioan Celebidachi exploité uniquement en dvd. Hospitalisé à Paris au sein de l’hôpital Bichat, Jean-Laurent Cochet décède le 7 avril 2020 des suites du Covid-19.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1981Mille milliards de dollars – de Henri Verneuil avec Patrick Dewaere
1983Fort Saganne – de Alain Corneau avec Catherine Deneuve
2004Edward & Lulu – de Serge Ioan Celebidachi avec Stéphane Roux
2014 CM Charly – de Jourdan Lucente avec Fabrice Luchini
Fiche créée le 7 avril 2020 | Modifiée le 25 juin 2020 | Cette fiche a été vue 907 fois
PREVIOUSDina Cocea || Jean-Laurent Cochet || Steve CochranNEXT