CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michael Clarke Duncan
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Stacia Napierkowska



Date et Lieu de naissance : 16 septembre 1891 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 11 mai 1945 (Paris, France)
Nom Réel : Renée Claire Angèle Elisabeth Napierkowski

ACTRICE
Image
1910 Sémiramis – de Camille de Morlhon avec Paul Capellani & Yvonne Mirval
Image
1912 La fièvre de l’or – de René Leprince & Ferdinand Zecca avec Louis Ravet & Henri Etiévant
Image
1915 Les vampires – de Louis Feuillade avec Musidora, Marcel Lévesque, Jean Ayme & Louise Lagrange
Image
1921 L’Atlantide – de Jacques Feyder avec Jean Angelo, Georges Melchior, Marie-Louise Iribe & André Roanne

D’origines polonaises, Stacia Napierkowska naît Renée Claire Angèle Elisabeth Napierkowski le 16 septembre 1891 à Paris. Tout comme Mistinguett, elle débute très tôt comme danseuse dans les revues des Folies-Bergère. Alors qu’elle danse dans une reprise de «Lysistrata» de Maurice Donnay aux Bouffes-Parisiens, Albert Carré directeur de l’Opéra-comique la remarque et l’invite à se produire aux «Fêtes Romaines» qu’il organise au Théâtre Antique d’Orange. Devant plusieurs milliers de personnes, sa performance, mais surtout son corps sculptural et sa beauté, déclenche un indescriptible enthousiasme. La fascination qu’elle exerce alors sur le public ne la quittera plus pendant vingt ans.

En 1908, Stacia Napierkowska, déjà étoile de la danse à l’Opéra, fait ses premiers pas au cinéma aux côtés de Max Dearly et de son amie Mistinguett dans «L’empreinte ou la main rouge» réalisé par Paul Henri Burguet. Sa plastique parfaite, ses longs cheveux noirs et ses grands yeux sombres, sont très vite mis à contribution pour interpréter des rôles exotiques pour les productions de la «Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres» dirigées par Albert Capellani. Elle va ainsi incarner, entre autres, une remarquable Reine «Sémiramis» (1910) dans le sérail en dix volets de Camille de Morlhon et la très voluptueuse gitane Esmeralda, auprès de Henry Krauss en Quasimodo, dans «Notre Dame de Paris» adaptation de Victor Hugo par Albert Capellani. Entre 1913 et 1914, Max Linder toujours en quête de jolies femmes, en fait sa partenaire dans plusieurs courts-métrages.

En 1913, après une tournée et une apparition dans un film en Espagne, Stacia Napierkowska parcours les Etats-Unis avec «La captive» un ballet qui conquiert le public américain. De retour en France en mars 1914, le temps de tourner quelques scènes pour «Les vampires» de Louis Feuillade, elle part aussitôt en Italie pour être la vedette d’une vingtaine de courts-métrages réalisés notamment par Ugo Falena durant les premières années de la Grande Guerre. Pendant son séjour à Rome, elle reçoit sa très proche amie, la journaliste Germaine Dulac et la convint de faire du cinéma. Germaine finit par accepter à condition que Stacia participe à l’aventure («Vénus Victrix / Dans l’ouragan de la vie» en 1916). L’année suivante, elle s’éloigne momentanément du cinéma et de la danse pour se reposer.

En 1919, Jacques Feyder qui prépare son adaptation de «L’Atlantide» d’après l’œuvre de Pierre Benoît, désire plus que tout que ce soit Stacia Napierkowska qui incarne la Reine Antinea. Il organise un rendez-vous, la diva emmitouflée dans un lourd manteau, vient, échange quelques mots, signe le contrat et disparait. Lorsque le tournage débute, en 1920 dans le Sud Marocain, la diva se présente terriblement grossie. Malgré une exubérance de boas, de plumes d’autruches et de peaux de panthères, le cinéaste a du mal à masquer l’embonpoint de la Diva. Finalement l’actrice ne danse pas dans le film se contentant principalement de jouer avec son regard de vamp. «L’Atlantide» remportera malgré tout un beau succès et fera entrer pour l’éternité la grande Stacia Napierkowska dans la légende du cinéma.

Par la suite, la star enrobée tourne encore quelques productions jusqu’en 1926, puis elle sombre rapidement dans l’oubli. Stacia Napierkowska meurt dans l’indifférence générale le 11 mai 1945.

© Philippe PELLETIER

copyright
1908 CM L’Arlésienne – de Albert Capellani avec Jeanne Grumbach
CM L’empreinte ou la main rouge – de Paul Henry Burguet avec Mistinguett
CM Salomé – de Albert Capellani avec Paul Capellani
CM La fille du saltimbanque – de ? avec Georges Tréville
CM L’assommoir – de Albert Capellani avec Jacques Grétillat
1909 CM Le songe d’une nuit d’été – de ? avec George Footit
CM Angoisses artistiques de Thelos – de ? avec Jean Jacquinet
CM Dans l’Hellade – de Charles Delacroix avec Mademoiselle Mary
Dans l’Hellade – de Charles Delacroix
CM Lucrèce Borgia – de Albert Capellani avec Paul Capellani
CM La peau de chagrin – de Albert Capellani & Michel Carré avec Henri Desfontaines
CM L’œuvre de Jean Serval – de Michel Carré avec Paul Capellani
CM Le fils du saltimbanque – de ? avec Armand Numés
CM Le festin de Balthazar – de Louis Feuillade avec Renée Carl
1910 CM Au temps des pharaons – de Gaston Velle avec Georges Wague
CM La Zingara – de Albert Capellani avec Paul Capellani
CM La tragique aventure de Robert le Taciturne, duc d’Aquitaine – de Ferdinand Zecca & Henri Andréani avec Louis Ravet
CM Sémiramis – de Camille de Morlhon avec Paul Capellani
    Film en 10 parties
    1 : Le roi Ninus frappé de la beauté de la bergère Sémiramis, l’emméne dans son palais
    2 : Mariage de Sémiramis et du roi Ninus
    3 : Ambitieuse et voulant rester maîtresse de l’empire, la reine de Babylone conspire et prépare la mort du roi
    4 : Le régicide
    5 : Après la mort du roi, Sémiramis calme la colère du peuple par son audace et sa beauté
    6 : La déclaration de guerre
    7 : Grande reine, l’Arabie se soulève et marche contre un empire
    8 : Sémiramis célèbre sa victoire par les réjouissances dans les jardins de Babylone
    9 : Sémiramis meurt après un règne glorieux et, selon la légende, est portée au ciel par les colombes
    10 : Après la mort de Sémiramis, la luxurieuse cité est détruite par les barbares
CM La complice / l’écharpe – de Albert Capellani avec Paul Numa
CM Roule-ta-bosse – de ?
CM Le charme des fleurs – de Gaston Velle
CM Messaline – de Henri Andréani & Ferdinand Zecca avec Louis Ravet
CM Danses cambodgiennes – de ?
CM Cagliostro / Cagliostro, aventurier, alchimiste et magicien – de Camille de Morlhon avec Gaston Velle
CM Cléopâtre – de Ferdinand Zecca & Henri Andréani avec Gabriel Moreau
CM David et Goliath – de Henri Andréani avec Louis Ravet
CM Pierrot aime les roses – de René Leprince avec Irène Bardoni
1911 CM Le roman d’une pauvre fille : l’inconduite – de Gérard Bourgeois avec Jacques Normand
    Film en 7 parties
    1 : La vie dorée
    2 : Au music-hall
    3 : Chez Maxim’s
    4 : Abandonnée
    5 : La ruine
    6 : La mort de la mère
    7 : Chassée !
CM Le roman d’une pauvre fille : la déchéance – de Gérard Bourgeois avec Berthe Bovy
    Film en 8 parties
    1 : Une mauvaise rencontre
    2 : Les faux monnayeurs
    3 : Le flair de Nick Winter
    4 : L’attaque nocturne
    5 : L’affaire de la banque Hertzein
    6 : La nuit sinsitre
    7 : Dans les égouts
    8 : La revanche de Nick Winter
CM Le roman d’une pauvre fille : rédemption – de Gérard Bourgeois avec Pierre Bressol
    Film en 10 parties
    1 : Les Champs-Elysées
    2 : Lingère
    3 : La brasserie
    4 : Bonne d’hôtel
    5 : Accusée de vol
    6 : La fuite
    7 : Tentative de suicide
    8 : Sauvée
    9 : Le pardon
    10 : Le retour au devoir
CM Le chef-d’œuvre – de Georges Denola avec Jean Kemm
CM Notre Dame de Paris – de Albert Capellani avec Henry Krauss
CM Le pain des petits oiseaux / Le pain et les petits oiseaux – de Albert Capellani avec Edmond Duquesne
CM La coupable – de ? avec Jean Magnard
CM La pipe d’opium – de René Leprince avec René Alexandre
CM Tristan et Yseult – de Albert Capellani avec Paul Capellani
CM La danseuse de Siva – de Albert Capellani avec Georges Tréville
CM Rival de Satan – de Gérard Bourgeois avec Georges Wague
CM Madame Tallien – de Albert Capellani avec Mévisto
1912 CM La fièvre de l’or : l’oiseau de proie – de René Leprince & Ferdinand Zecca avec Louis Ravet
    Film en 10 parties
    1 : Les loups
    2 : Traqué
    3 : Suprême démarche
    4 : Suprême démarche
    5 : Les deux éclairs
    6 : Les aventures de Jimmy Rudge
    7 : Le masque d’argile
    8 : Le destin complice
    9 : La nuit tragique
    10 : Le mot de la science
CM La fièvre de l’or : la hausse – de René Leprince & Ferdinand Zecca avec Henri Etievant
    Film en 10 parties
    1 : Le vampire
    2 : Roi du marché
    3 : L’argent des autres
    4 : La voix de la sagesse
    5 : La cassette de fer
    6 : La journée des dupes
    7 : Le dixième million
    8 : Le triomphe du veau d’or
    9 : La dangereuse cambodgienne
    10 : Apogée !
CM La fièvre de l’or : la baisse – de René Leprince & Ferdinand Zecca avec Claude Garry
    Film en 10 parties
    1 : Les oiseaux de malheur
    2 : Fatale confiance
    3 : À la bourse
    4 : L’enlisement
    5 : La roue qui tourne
    6 : Le fond du gouffre
    7 : Traînée de poudre
    8 : L’assaut
    9 : La porte qui tremble
    10 : L’absolution du sang
CM Amour tenace – de Max Linder avec Max Linder
CM Mariage au téléphone / Un mariage au téléphone – de Max Linder avec Max Linder
CM Max émule de Tartarin – de Max Linder avec Max Linder
CM Max lance la mode – de Max Linder & René Leprince avec Max Linder
CM Max peintre par amour / Peintre par amour – de Max Linder avec Max Linder
CM Le voyage de noces / Le voyage de noces en Espagne – de Max Linder avec Max Linder
CM Max et la fuite de gaz / La fuite de gaz – de Max Linder avec Léontine Massart
CM Max escamoteur / Le succès de la prestidigitation – de Max Linder avec Gabrielle Lange
CM Une nuit agitée – de Max Linder avec Jane Renouardt
CM Un amour de la Du Barry – de Albert Capellani avec Henry Krauss
CM L’étoile du génie – de René Leprince & Ferdinand Zecca avec Gabriel Signoret
CM La bien-aimée / Douce Alsace – de ? avec Jean Angelo
CM Un tragique amour de Mona Lisa / La Joconde – de Albert Capellani avec Jacques Grétillat
CM La légende des tulipes d’or – de René Leprince avec Irène Bordoni
CM Les martyrs de la vie – de René Leprince avec René Alexandre
CM Milord, l’arsouille – de ? avec Castillan
CM Le miracle des fleurs – de René Leprince avec Irène Bordoni
CM Le réprouvé – de René Leprince avec Jane Rosni-Derys
1913 CM Max jockey par amour / Jockey par amour – de Max Linder & René Leprince avec Henri Collen
CM Max toréador – de Max Linder avec Max Linder
CM Le mariage de l’amour – de Daniel Riche avec Gabriel de Gavone
CM Un roman parisien – de Adrien Caillard avec Jules Mondos
CM Le roi du bagne – de René Leprince avec Gabrielle Robinne
CM El sello de oro / Fanatico de una secta – de José de Togores avec Lola París
1914Désillusion de Pierrot ( il disinganno di Pierrot ) de Ugo Falena avec Gustavo Perrone
    Film en 5 parties
    1 : Le premier amour
    2 : Dans l’île des enchantements
    3 : Les premiers nuages
    4 : Brève félicité
    5 : Le dernier baiser
CM La double Alsace – de Louis Le Forestier avec Jean Angelo
CM La modella – de Ugo Falena
CM Scarpine rotte – de Ugo Falena
CM Il sogno di Giacobbe – de Ugo Falena
CM La stratagemma di Stasià – de Ugo Falena
1915Les vampires – de Louis Feuillade avec Musidora
    Sérial en 10 épisodes
    1 : La tête coupée
    2 : La bague qui tue
    3 : Le cryptogramme rouge
    4 : Le spectre
    5 : L’évasion du mort
    6 : Les yeux qui fascinent
    7 : Satanas
    8 : Le maître de la foudre
    9 : L’homme des poisons
    10 : Les noces sanglantes
CM La double image ( un’immagine e due anime ) de ? avec Ettore Berti
CM La fille d’Hérodiade ( la figlia di Erodiade ) de Ugo Falena avec Suzanne Revonne
CM La pupille ( la pupilla ) de Ugo Falena avec Raffaello Mariani
CM Sabine ( Sabina ) de Ugo Felena avec Silvia Malinverni
CM Cœur et cœurs ( cuore e cuori ) de Ugo Falena avec Fernanda Negri-Pouget
CM Le fantôme du bonheur ( il fantasma della felicità ) de Ugo Falena avec Lia Orlandini
CM La dernière danse ( l’ultima danza ) de Gerolamo Lo Savio avec Alfredo Campioni
1916 CM C’est pour les orphelins ? – de Louis Feuillade avec Musidora
CM Vénus Victrix / Dans l’ouragan de la vie – de Germaine Dulac avec Jacques Volnys
CM Effets de lumière ( effetti di luce ) de Ercole Luigi Morselli & Ugo Falena avec Rodope Furlani
CM Flora, le modèle ( la modella ) de Ugo Falena
CM Le reflet du passé ( il ritorno della mamma ) de Ugo Falena avec Guido Grazioni
1917 CM Le sacrifice – de Frank Reicher avec Noah Beery
CM L’héritière de la manade – de Stacia Napierkowska
CM Caligula ( la tragica fine di Caligula Imperator ) de Ugo Falena avec Raffaello Mariani
CM Chiffonette – de Ubaldo Pittei avec Eduardo d’Accursio
CM Le conclave ( il conclave ) de ? avec Elio Gioppo
CM Mystérieuse / Diane la mystérieuse ( la misteriosa ) de Ubaldo Pittei avec Ernesto Sabbatini
1921La douloureuse comédie – de Théo Bergerat avec Lucien Dalsace
La fille de Camargue – de Henri Etiévant avec Charles Vanel
L’Atlantide – de Jacques Feyder avec André Roanne
1922Inch’Allah – de Franz Toussaint & Marco de Gastyne avec Jacques de Trévières
1925Les frères Zemganno – de Albert-Francis Bertoni avec Constant Rémy
1926Le berceau de dieu / Les ombres du passé – de Fred Leroy-Granville avec André Nox
Fiche créée le 31 octobre 2008 | Modifiée le 8 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 6809 fois
PREVIOUSCharles Napier || Stacia Napierkowska || Neil NarbonneNEXT