CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Kôji Wakamatsu
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ethel Merman



Date et Lieu de naissance : 16 janvier 1908 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 15 février 1984 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Ethel Agnes Zimmermann

ACTRICE
Image
1935 Cent blagues! (strike me pink) de Norman Taurog avec Eddie Cantor, William Frawley & Sally Eilers
Image
1938 La folle parade (Alexander’s ragtime band) de Henry King avec Alice Faye, Don Ameche & Tyrone Power
Image
1952 Appelez-moi madame (call me madam) de Walter Lang avec George Sanders & Donald O’Connor
Image
1954 La joyeuse parade (there’s no business like show business) de Walter Lang avec Donald O’Connor & Dan Dailey

Ethel Merman est née Ethel Agnes Zimmermann le 16 janvier 1908, dans le quartier new-yorkais du Queens. Son père, Edward Zimmermann, est comptable dans une entreprise de vente en gros, sa mère, Agnes (née Gardner) est enseignante. Elle grandit dans une famille très religieuse de la congrégation épiscopale de l’église du Rédempteur et fait des études de secrétariat à la William Cullen Bryant High School. Après avoir obtenu son diplôme de l’école secondaire Bryant en 1924, elle est embauchée comme sténographe par la Boyce-Ite Company. Elle se fait connaître à fin des années 20 comme chanteuse dans des cabarets et des night-clubs.

Ethel Merman devient une grande vedette à Broadway grâce à «Girl Crazy» (1930/31) de George et Ira Gershwin. Dans la capitale du théâtre américain, elle est vite considérée comme une des reines de la comédie musicale et on peut la voir dans, entre autres, «Take a chance» (1932/33), «Anything goes» (1934/35), «DuBarry was a Lady» (1939/40), «Panama Hattie» (1940/42), «Something for the boys» (1943/44), «Annie get your gun» (1946/49), «Call me Madam» (1950/52), «Happy hunting» (1956/57) ou encore «Gypsy» (1959/61).

Durant sa brillante carrière, Ethel Merman touche aussi au cinéma. Elle débute à l’écran comme partenaire du comique Ed Wynn dans «Follow the Leader» (1930) de Norman Taurog et apparaît aussi dans plusieurs courts-métrages musicaux. De 1934 à 1936, elle est la partenaire de Bing Crosby dans «We’re Not Dressing» (1934) de Norman Taurog et «Anything Goes» (1936) de Lewis Milestone et de Eddie Cantor dans «Le gosse aux millions» (1934) de Roy Del Ruth et «Cent blagues» (1935) de Norman Taurog. Elle tient également son propre rôle dans «The Big Broadcast of 1936» (1935). En 1937, on la voit aux côtés de Sonja Henie dans «L’escale du bonheur» de Roy Del Ruth, puis de Alice Faye dans «La folle parade» (1938) de Henry King et des Ritz Brothers dans «Un cheval sur les bras» de David Butler. Ne se sentant pas à l’aise à Hollywood et réalisant qu’on ne sait trop comment y employer ses talents, elle passe ensuite une longue période loin des studios de tournage, sauf pour une participation, aux côtés de bon nombre d’autres stars, dans «Le cabaret des étoiles» (1943) de Frank Borzage. De 1953 à 1980, sa filmographie s’enrichit encore de «Appelez-moi madame» (1952) et «La joyeuse parade» (1954) de Walter Lang, «Un monde fou, fou, fou, fou» (1963) de Stanley Kramer, «Gare à la peinture» (1965) de Norman Jewison, «Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood» (1975) et «Y a-t-il un pilote dans l’avion?».

À la télévision, Ethel Merman est, notamment, Lola Lasagne dans la série «Batman» en 1967 et incarne la mère de Gopher dans plusieurs épisodes de «La croisière s’amuse» de 1979 à 1982. En 1979, elle étonne le public en sortant, à soixante-dix ans passés, un album de ses plus grands tubes réorchestrés dans le style disco, très en vogue à l’époque. Elle s’est mariée à quatre reprises. L’imprésario William Smith est le premier, suivi du directeur de presse Robert Levitt, père ses deux enfants Ethel et Robert Jr., puis Robert Six, président de Continental Airlines, et enfin avec l’acteur Ernest Borgnine. Quatre mariages qui se sont tous soldés par un divorce. Le 15 février 1984, 10 mois après avoir reçu un diagnostic de cancer du cerveau, l’artiste décède à son domicile de Manhattan, à l’âge de 76 ans.

© Marlène PILAETE

copyright
1930Follow the leader / Manhattan Mary – de Norman Taurog avec Ed Wynn
CM Her future – de Mort Blumenstock
    + chansons
CM The cave club – de ?
1931 CM Be like me – de Aubrey Scotto
    + chansons
CM The sea devil – de Mort Blumenstock avec Leslie Stowe
CM Old man blues – de Aubrey Scotto avec Hal Forde
CM Roaming – de Casey Robinson
    Seulement apparition & chansons
1932 DA Let me call you Sweetheart – de Dave Fleischer
    Seulement apparition & chansons
DA You try somebody else – de Dave Fleischer
    Seulement apparition & chansons
DA Time on my hands – de Dave Fleischer
    Seulement apparition & chansons
CM Ireno – de Aubrey Scotto avec Brian Donlevy
    + chansons
1933 DA Song shopping – de Dave Fleischer avec Johnny Green
    Seulement voix
1934We’re not dressing – de Norman Taurog avec Bing Crosby
    + chansons
Le gosse aux millions ( kid millions ) de Roy Del Ruth avec Eddie Cantor
    + chansons
1935Symphonie burlesque ( the big broadcast of 1936 ) de Norman Taurog avec Jack Oakie
    Seulement apparition & chansons
Cent blagues ! / 100 blagues ! ( strike me pink ) de Norman Taurog avec William Frawley
    + chansons
Transatlantic Folies ( anything goes / tops is the limit ) de Lewis Milestone avec Charles Ruggles
    + chansons
1937L’escale du bonheur ( happy landing ) de Roy Del Ruth avec Don Ameche
    + chansons
1938La folle parade ( Alexander’s ragtime band / Irving Berlin’s Alexander’s ragtime band ) de Henry King avec Tyrone Power
    + chansons
Un cheval sur les bras ( straight, place and show / they’re off ) de David Butler avec Richard Arlen
    + chansons
1943Le cabaret des étoiles ( stage door canteen ) de Frank Borzage avec William Terry
    Seulement apparition & chansons
1952Appelez-moi madame / Son excellence l’Ambassadrice ( call me madam ) de Walter Lang avec George Sanders
    + chansons
    Golden Globe de la meilleure actrice de cinéma catégorie comédie ou musical, USA
1954La joyeuse parade / Féerie de Broadway ( there’s no business like show business ) de Walter Lang avec Donald O’Connor
    + chansons
1962Un monde fou, fou, fou, fou ( it’s a mad, mad, mad, mad world ) de Stanley Kramer avec Spencer Tracy
1965Gare à la peinture ! / L’art d’aimer ( the art of love ) de Norman Jewison avec Dick Van Dyke
1968 DO Around the world of Mike Todd – de Saul Swimmer avec Elizabeth Taylor
    Seulement apparition
1971 DA Journey back to Oz – de Hal Sutherland
    Seulement voix & chansons
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood ) de Michael Winner avec Dennis Morgan
DO T’as pas 100 balles ? ( brother can you spare a dime ) de Philippe Mora
    Seulement chansons
1979Que le spectacle commence ( all that jazz ) de Bob Fosse avec Roy Scheider
    Seulement chansons
1980Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? ( airplane ! / flying high ) de Jim Abrahams, David Zucker & Jerry Zucker avec Robert Stack
1983Tendres passions ( terms of endearment ) de James L. Brooks avec Jack Nicholson
    Seulement chansons
AUTRES PRIX :
      
    Femme de l’année par le Hasty Pudding Theatricals, USA (1966 )
Fiche créée le 25 septembre 2011 | Modifiée le 3 février 2020 | Cette fiche a été vue 4524 fois
PREVIOUSIsmael Merlo || Ethel Merman || Lynn MerrickNEXT