CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gérard Kikoïne
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Claudette Colbert



Date et Lieu de naissance : 13 septembre 1903 (Saint-Mandé, France)
Date et Lieu de décès : 30 juillet 1996 (Speightstown, La Barbade)
Nom Réel : Emilie Chauchoin

ACTRICE
Image
1934 Cléopâtre (Cleopatra) de Cecil B. DeMille avec Warren William, Henry Wilcoxon, Ian Keith & Irving Pichel
Image
1934 New York-Miami (it happened one night) de Frank Capra avec Clark Gable & Walter Connolly
Image
1944 Depuis ton départ (since you went away) de John Cromwell avec Joseph Cotten & Jennifer Jones
Image
1951 Tempête sur la colline (thunder on the hill) de Douglas Sirk avec Ann Blyth, Robert Douglas & Anne Crawford

Emilie Chauchoin, dite «Lili», naît le 13 septembre 1903, à Saint-Mandé dans la banlieue parisienne. En 1912, après de graves problèmes financiers, la famille Chauchoin quitte la France et s’installe à New York. La jeune Lili étudie le stylisme et les beaux-arts à la Washington Irving School. En 1919, elle devient décoratrice de théâtre et interprète en amateur sa première pièce, «The window’s veil».

En 1923, Emilie rencontre la dramaturge Anne Nichols qui la fait débuter en professionnelle, sur scène, dans «The wild Mescotts». La pièce est un échec, mais cela lui vaut d’autres engagements. Devenue Claudette Colbert, elle obtient son premier grand succès en 1927 dans «The baker». La même année, elle signe un contrat avec la First National Pictures et joue le premier rôle féminin dans «Pour l’amour de Mike» de Frank Capra. Insatisfaite de cette expérience, elle résilie son contrat et retourne sur les planches. Adolphe Zukor la persuade, en 1928, de signer avec la Paramount et l’année suivante, elle tourne pour le studio «Un trou dans la tête» aux côtés de Edward G. Robinson.

Dans les année trente, Claudette Colbert devient une star grâce au grand réalisateur Cecil B. DeMille qui la dirige dans deux super productions historiques, «Le signe de croix» (1932) avec Charles Laughton puis «Cléopâtre» (1934) avec Henry Wilcoxon. Dès ce moment, les plus grands réalisateurs se l’arrachent. Parmi les plus remarquables, nous pouvons citer entre autres: Frank Capra pour «New York Miami» (1934) aux côtés de Clark Gable (elle reçoit un Oscar pour sa prestation), Ernst Lubitsch pour «La huitième femme de Barbe Bleue» (1938), George Cukor pour «Zaza» (1939), John Ford pour «Sur la piste des Mohawks» (1939) et Henry King pour «Adieu ma jeunesse» (1941).

Mariée à Norman Foster depuis 1928, elle divorcera en 1935 pour épouser le Dr. Joel Pressman. Un couple qui sera très uni, jusqu’à la mort de ce dernier en 1968.

En 1942, Claudette Colbert quitte la Paramount et entame une carrière indépendante. Elle excelle entre autres dans les comédies sophistiquées et, elle est nominée une nouvelle fois aux Academy Awards en 1945, pour «Depuis ton départ» de John Cromwell, mais la statuette lui échappe au profit d’une autre très grande star: Ingrid Bergman. Dans les années cinquante, elle apparaît encore dans plusieurs productions télévisées et fait aussi son grand retour au théâtre, notamment avec la pièce «The marriage go-round», aux côtés de Charles Boyer, et qui sera un énorme succès au Plymouth Theatre de Broadway de octobre 1958 à février 1960. Miss Claudette tourne son dernier film en 1961 auprès du jeune Troy Donahue dans «La soif de la jeunesse. Elle poursuit sa carrière théâtrale jusqu’en 1986, année de sa dernière composition face à Rex Harrison dans «Aren’t wee all».

Claudette se retire définitivement dans sa propriété de Speighstown, à la Barbade, et ne réapparaît plus que pour recevoir des prix ou des hommages bien mérités à travers le monde. Au terme d’une vie bien remplie, tant au niveau familial qu’artistique, elle s’éteint, le 30 juillet 1996, victime d’une crise cardiaque, dans sa maison de vacances de Speightstown, sur l’île de la Barbade.

© Philippe PELLETIER

copyright
1927Pour l’amour de Mike / L’homme le plus laid du monde ( for love of Mike ) de Frank Capra avec Ben Lyon
1929Un trou dans le mur ( a hole in the wall ) de Robert Florey avec Edward G. Robinson
The lady lies – de Hobart Henley avec Walter Huston
1930 Young man of Manhattan – de Monta Bell avec Norman Foster
Une belle brute ( manslaughter ) de George Abbott avec Fredric March
La grande mare ( the big pond ) de Hobart Henley avec Maurice Chevalier
La grande mare – de Hobart Henley avec Henry Mortimer
    Version française de « The big pond »
L’énigmatique monsieur Parkes ( mysterious Mr. Parkes ) de Louis J. Gasnier avec Adolphe Menjou
Honor among lovers – de Dorothy Arzner avec Charles Ruggles
1931Le lieutenant souriant ( the smiling lieutenant ) de Ernst Lubitsch avec Miriam Hopkins
Secrets of a secretary – de George Abbott avec Herbert Marshall
Sa femme ( his woman ) de Edward Sloman avec Gary Cooper
1932Le sexe le plus habile ( the wiser sex ) de Berthold Viertel & Victor Viertel avec Melvyn Douglas
Misleading lady – de Stuart Walker avec Edmund Lowe
Make me a star – de William Beaudine avec Stuart Erwin
    Seulement apparition
CM Hollywood on parade – de ? avec Charles Chaplin
    Seulement apparition
Le signe de la croix ( the sign of the cross ) de Cecil B. DeMille avec Charles Laughton
Le président fantôme ( the phantom president ) de Norman Taurog avec Jimmy Durante
Le revenant ( the man from yesterday ) de Berthold Viertel avec Clive Brook
1933Princesse Nadia ( tonight is ours ) de Stuart Walker avec Paul Cavanagh
Chanteuse de cabaret ( torch singer / Broadway singer ) de Alexander Hall & George Somnes avec Ricardo Cortez
La lune à trois coins ( three-cornered moon ) de Elliott Nugent avec Richard Arlen
Le long des quais ( I cover the waterfront ) de James Cruze avec Ernest Torrence
Four frightened people – de Cecil B. DeMille avec William Gargan
CM Hollywood on parade No. B-1 – de ? avec Richard Dix
    Seulement apparition
CM Hollywood on parade No. A-9 – de Louis Lewyn avec John Boles
    Seulement apparition
1934New York-Miami ( it happened one night ) de Frank Capra avec Clark Gable
    Oscar de la meilleure actrice, USA

Cléopâtre ( Cleopatra ) de Cecil B. DeMille avec Warren William
Images de la vie ( imitation of life ) de John M. Stahl avec Alan Hale
CM The Hollywood you never see – de Herbert Moulton avec Ian Keith
    Seulement apparition
1935Mondes privés ( private worlds ) de Gregory La Cava avec Charles Boyer
Aller et retour ( the gilded lily ) de Wesley Ruggles avec Ray Milland
Mon mari le patron ( she married her boss ) de Gregory La Cava avec Raymond Walburn
Je veux me marier ( the bride comes home ) de Wesley Ruggles avec Robert Young
DO The fashion side of Hollywood – de Josef von Sternberg avec George raft
1936Sous deux drapeaux ( under two flags ) de Frank Lloyd avec Ronald Colman
Le démon sur la ville / La vierge de Salem ( maid of Salem ) de Frank Lloyd avec Fred MacMurray
1937À Paris tous les trois ( I met him in Paris ) de Wesley Ruggles avec Lee Bowman
Cette nuit est la notre / Tovaritch ( Tovarich ) de Anatole Litvak avec Basil Rathbone
1938La huitième femme de Barbe Bleue ( Bluebeard’s eighth wife ) de Ernst Lubitsch avec David Niven
La baronne de minuit ( midnight ) de Mitchell Leisen avec Francis Lederer
CM Hollywood goes to town – de Herman Hoffman avec John Barrymore
    Seulement apparition
1939Zaza – de George Cukor avec Bert Lahr
Le monde est merveilleux ( it’s a wonderful world ) de W.S. Van Dyke avec James Stewart
Sur la piste des Mohawks ( drums along the Mohawk ) de John Ford avec Henry Fonda
1940La fièvre du pétrole ( Boom Town ) de Jack Conway avec Spencer Tracy
Réveille-toi, mon amour ( arise, my love ) de Mitchell Leisen avec Dennis O’Keefe
1941La folle alouette ( skylark ) de Mark Sandrich avec Brian Aherne
Adieu jeunesse / Souviens-toi du jour ( remember the day ) de Henry King avec John Payne
1942 DO Hedda Hopper’s Hollywood n°6 – de Herbert Moulton avec Reginald Denny
    Seulement apparition
Madame et ses flirts / Aventure à Palm Beach ( the Palm Beach story ) de Preston Sturges avec Joel McCrea
Une dangereuse aventure ( no time for love ) de Mitchell Leisen avec Rod Cameron
1943Les anges de miséricorde ( so proudly we hail ! ) de Mark Sandrich avec Veronica Lake
1944Depuis ton départ ( since you went away ) de John Cromwell avec Joseph Cotten
Une femme sur les bras / Bienvenue à la maison ( practically yours ) de Mitchell Leisen avec Cecil Kellaway
DA Garabatos Claudette Colbert – de Enrique Diban
    Seulement apparition
1945Demain viendra toujours / Vivre pour demain ( tomorrow is forever ) de Irving Pichel avec Orson Welles
Désir de femme ( guest wife ) de Sam Wood avec Don Ameche
1946 Sans réserve / Billet pour Hollywood ( without reservations / thanks god, I’ll take it from here ) de Mervyn LeRoy avec John Wayne
Cœur secret ( the secret heart ) de Robert Z. Leonard avec Walter Pidgeon
1947L’œuf et moi ( the egg and I ) de Chester Erskine avec Richard Long
L’homme aux lunettes d’écaille ( sleep, my love ) de Douglas Sirk avec Robert Cummings
1948Ma femme et ses enfants ( family Honeymoon ) de Claude Binyon avec Chill Wills
CM Screen snapshots: Photoplay Gold Medal Awards – de Ralph Staub avec Mary Livingstone
    Seulement apparition
1949Fiancée à vendre / L’amour est une bonne affaire ( bride for sale ) de William D. Russell avec George Brent
Fureur secrète ( the secret fury ) de Mel Ferrer avec Robert Ryan
1950Captive à Bornéo ( three came home ) de Jean Negulesco avec Sessue Hayakawa
Amour et caméra ( watch the birdie ) de Jack Donohue avec Red Skelton
    Seulement apparition
1951Tempête sur la colline ( thunder on the hill / Bonaventure ) de Douglas Sirk avec Robert Douglas
Chérie divorçons ( let’s make it legal ) de Richard Sale avec Zachary Scott
1952La femme du planteur ( the planteur’s wife / outpost in Malaya / white blood ) de Ken Annakin avec Jack Hawkins
1953Destinées – de Christian-Jaque, Marcello Pagliero & Jean Delannoy avec Michel Piccoli
1954Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Jean Marais
1956Le rendez-vous de quatre heures ( Texas Lady ) de Tim Whelan avec Barry Sullivan
1961La soif de la jeunesse / Parrish, l’homme à la tête d’ange ( Parrish ) de Delmer Daves avec Troy Donahue
AUTRES PRIX :
      
    Gala Tribute par le Film Society of Lincoln Center, USA ( 1984 )

    Prix Donostia pour l’ensemble de sa carrière au festival international du film de San Sebastián, Espagne ( 1990 )
Fiche créée le 25 décembre 2005 | Modifiée le 20 mars 2017 | Cette fiche a été vue 12106 fois
PREVIOUSEmma Cohen || Claudette Colbert || George ColeNEXT