CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Herbert Mundin
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 1984



Président du Festival : Dirk Bogarde (Royaume-Uni), du 11 mais au 23 mai 1984. Membres du jury : Franco Cristaldi (Italie), Michel Deville (France), Stanley Donen (USA), Istvan Dosai (Hongrie), Arne Hestenes (Norvège), Isabelle Huppert (France), Ennio Morricone (Italie), Jorge Semprún (Espagne) & Vadim Yusov (URSS).
Palme d’Or :
Paris, Texas – de Wim Wenders (Allemagne de l’Ouest/France)
Prix d’interprétation masculine :
Francisco Rabal & Alfredo Landa (Les saints innocents (los santos inocentes) de Mario Camus) (Espagne)
Prix d’interprétation féminine :
Helen Mirren (Cal – de Pat O’Connor) (Royaume-Uni)
Prix de la mise en scène :
Bertrand Tavernier (Un dimanche à la campagne) (France)
Grand Prix Spécial du Jury :
Márta Mészáros (Journal intime (napló gyermekeimnek)) (Hongrie)
Prix du scénario :
Theo Angelopoulos, Tonino Guerra & Thanassis Valtinos (Voyage à Cythère (taxidi sta Kithira / tαξίδι στα Κύθηρα) de Theo Angelopoulos) (Grèce)
Prix de la Meilleure Contribution Artistique :
Peter Biziou (Another country – de Marek Kanievska) (Royaume-Uni)
Prix de la Commission Supérieure Technique :
Lars von Trier (The element of crime (forbrydelsens element)) (Danemark)
Films en compétition :
Another country – de Marek Kanievska (Royaume-Uni) Bayan ko (Bayan ko: Kapit sa patalim) de Lino Brocka (Philippines/France) Cal – de Pat O’Connor (Royaume-Uni) Le jour plus long que la nuit (dges game utenebia / den dlinnee nochi) de Lana Gogoberidze (URSS) Henri IV, le roi fou (Enrico IV) de Marco Bellocchio (Italie) La maison et le monde (ghare-baire) de Satyajit Ray (Inde) La pirate – de Jacques Doillon (France) Les saints innocents (los santos inocentes) de Mario Camus (Espagne) Paris, Texas – de Wim Wenders (Allemagne de l’Ouest/France) Le Bounty (the Bounty) de Roger Donaldson (USA) The element of crime (forbrydelsens element) de Lars von Trier (Danemark) Quilombo – de Carlos Diegues (Brésil) Journal intime (napló gyermekeimnek) de Márta Mészáros (Hongrie) Le succès à tout prix (success is the best revenge) de Jerzy Skolimowski (Royaume-Uni/France) Voyage à Cythère (taxidi sta Kithira / tαξίδι στα Κύθηρα) de Theo Angelopoulos (Grèce) Un dimanche à la campagne – de Bertrand Tavernier (France) Au-dessous du volcan (under the volcano) de John Huston (USA) Virgil – de Vincent Ward (Nouvelle-Zélande) Le pays où rêve les fourmis vertes (wo die grünen ameisen träumen / where the green ants dream) de Werner Herzog (Allemagne de l’Ouest/Australie)
Films en hors-compétition :
Broadway Danny Rose – de Woody Allen (USA) Beat Street – de Stan Lathan (USA) Choose me – de Alan Rudolph (USA) Après la répétition (eifter repetitionen / after the rehearsal / nach der probe) de Ingmar Bergman (Suède) Fort Saganne – de Alain Corneau (France) Il était une fois en Amérique (once upon a time in America / c’era una volta in America) de Sergio Leone (USA)
Membres du jury Caméra d’Or : Mehmet Basutcu (Turquie), José Luis Guarner (Espagne), Bernard Jubard (France), Michel Jullien (France), Samuel Lachize (France), Serge Leroy (France) & Fee Vaillant (Allemagne de l’Ouest).

Caméra d’or :
Stranger than paradise – de Jim Jarmusch (USA)
Prix Perspective du Cinéma :
Philippe Garrel (Liberté la nuit) (France)
Prix de la Jeunesse :
Gonzalo Suárez (Epilogue (epílogo)) (Espagne) Leos Carax (Boy meets girl) (France)
Prix du Jury Œcuménique :
Wim Wenders (Paris, Texas) (Allemagne de l’Ouest/France)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
Mario Camus (Les saints innocents (los santos inocentes)) (Espagne)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Theo Angelopoulos (Voyage à Cythère (taxidi sta Kithira / tαξίδι στα Κύθηρα)) (Grèce) Wim Wenders (Paris, Texas) (Allemagne de l’Ouest/France) Nelson Pereira dos Santos (Mémoires de prison (memórias do cárcere)) (Brésil)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Abel Gance et son Napoléon – de Nelly Kaplan (France) Les condors ne meurent pas tous les jours (cóndores no entierran todos los días) de Francisco Norden (Colombie) Le Tartuffe – de Jacques Lassalle & Gérard Depardieu (France) Frontières (de grens) de Leon de Winter (Pays-Bas) De weg naar Bresson / The road to Bresson – de Leo de Boer & Jurriën Rood (Pays-Bas) El norte – de Gregory Nava (USA) Féroce (feroz) de Manuel Gutiérrez Aragón (Espagne) Les ruines (khandhar) de Mrinal Sen (Inde) Le jour S… – de Jean-Pierre Lefebvre (Canada) Man of flowers – de Paul Cox (Australie) La fête de Maria (Mária-nap) de Judit Elek (Hongrie) Le rouet (yeoin janhoksa moulleya moulleya) de Doo-yong Lee (Corée du Sud) Andreï Tarkovski, un poète au cinéma (un poeta nel Cinema: Andreij Tarkovskij) de Donatella Baglivo (Italie) Où est Parsifal ? (where is Parsifal ?) de Henry Helman (Royaume-Uni)
Section parallèle :
Adieu champion – de Bernard Pujolar (France) Le rêve de la ville (ahlam el madina) de Mohamed Malas (Syrie) Archie Shepp, je suis jazz, c’est ma vie – de Franck Cassenti (France) Argie – de Jorge Blanco (Argentine) Station atomique (atómstöðin) de Þorsteinn Jónsson (Icelande) Ballade sanglante – de Sylvain Madigan (France) Ballades – de Catherine Corsini (France) Bless their little hearts – de Billy Woodberry (USA) Boy meets girl – de Leos Carax (France) Ceux d’en bas – de Stéphan Holmes (France) Déraillements – de Thierry Derocles (France) Les héritiers (die erben) de Walter Bannert (Autriche) Epilogue (epílogo) de Gonzalo Suárez (Espagne) Equinoxe – de Olivier Chavarot (France) L’esquimaude a froid (eszkimó asszony fázik) de János Xantus (Hongrie) Euskadi, hors d’état – de Arthur MacCaig (France) Eva sur paysage ordinaire – de Emmanuel Ciepka (France) Ting bu liao de ai / Everlasting love – de Michael Mak (Hong-Kong) Fluchtpunkt Berlin / Flight to Berlin – de Christopher Petit (Allemagne de l’Ouest/Royaume-Uni) Ganga maya – de Ludovic Segarra (France) Histoire du caporal – de Jean Baronnet (France) Il était une croix – de Nina Barbier (France) Etienne, le roi (István, a király) de Gábor Koltay (Hongrie) Kanakerbraut – de Uwe Schrader (Allemagne de l’Ouest) L’orage en colère brise la voix de la cascade, légende comtoise – de Denis Llorca (France) La boule – de Alain Ughetto (France) La casa de agua – de Jacobo Penzo (Venezuela) La combine de la girafe – de Thomas Gilou (France) La Vago – de Aïssa Djabri (France) Le voyage – de Michel Andrieu (France) Le chien – de Jean-François Gallotte (France) Le ciel saisi – de Henri Herré (France) Le thé à la menthe – de Abdelkrim Bahloul (France) Les années de rêves – de Jean-Claude Labrecque (Canada) Liberté la nuit – de Philippe Garrel (France) Le mirage (maya miriga) de Nirad N. Mahapatra (Inde) Mémoires de prison (memórias do cárcere) de Nelson Pereira dos Santos (Brésil) Plus heureux que jamais (nunca fomos tão felizes) de Murilo Salles (Brésil) Old enough – de Marisa Silver (USA) Ra – de Thierry Barthes & Pierre Jamin (France) Orinoko, nuevo mundo – de Diego Rísquez (Venezuela) Paris vu par… vingt ans après – de Philippe Garrel, Frédéric Mitterrand, Philippe Venault, Bernard Dubois, Agathe Vannier, Chantal Akerman & Vincent Nordon (France) Raffl – de Christian Berger (Autriche) Revanche – de Nikos Vergitsis (Grèce) Rouge midi – de Robert Guédiguian (France) Le dernier jeu (sista leken / viimeinen kesä) de Jon Lindström (Suède/Finlande) Au-delà du chagrin et de la douleur (smärtgränsen) de Agneta Elers-Jarleman (Suède) Stranger than paradise – de Jim Jarmusch (USA) Territoire intime – de Sylvie Zade-Routier (France) Les Bostoniennes (the Bostonians) de James Ivory (Royaume-Uni) Le tueur était presque parfait (the hit) de Stephen Frears (Royaume-Uni) Tueur maison – de Alain Robak (France) Variety – de Bette Gordon (USA)
Palme d’Or du court métrage :
Le cheval de fer – de Gérald Frydman & Pierre Levie (Belgique/France)
Prix du court métrage :
La peste (chiri / tchouma) de David Takaichvili (URSS)
Courts métrages et documentaires en compétition :
La porte (atjo) de Maria Horvath (Hongrie) Le songe de Bottom (Bottom’s dream) de John Canemaker (USA) Une pièce (ett rum) de Mats Olof Olsson (Suède) Le cheval de fer – de Gérald Frydman & Pierre Levie (Belgique/France) La peste (chiri / tchouma) de David Takaichvili (URSS) Tip top – de Paul Driessen (Canada) Points – de Dan Collins (Canada) Orphée et Eurydice (Orpheus and Eurydice) de Lesley Keen (Royaume-Uni) Le spectacle – de Gilles Chevallier (France) Het scheppen van een koe – de Paul Driessen (Pays-Bas)
PREVIOUSFestival de Cannes 1983 || Festival de Cannes 1984 || Festival de Cannes 1985NEXT
Fiche créée le 16 avril 2008 | Modifiée le 25 septembre 2008 | Cette fiche a été vue 1948 fois