CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Celia Johnson
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lois Nettleton



Date et Lieu de naissance : 6 août 1927 (Oak Park, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 18 janvier 2008 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Lois June Nettleton

ACTRICE

Lois Nettleton voit le jour le 6 août 1927 à Oak Park, petite ville des environs de Chicago dans l’Illinois. Elle y grandit puis étudie l’art dramatique au «Goodman Theatre» de Chicago et au prestigieux «Actor Sudio» de New York. En 1948, la jeune femme est élue Miss Chicago. Sa beauté et ton talent en font vite la nouvelle coqueluche des scènes new-yorkaises. Elle est particulièrement appréciée dans «The biggest thief in town» (1949) une pièce de Dalton Trumbo avec Thomas Mitchell, mais aussi dans «Darkness at noon» (1951) de Sidney Kingsley avec Claude Rains, «God and Kate Murphy» (1959) mis en scène par Burgess Meredith et «Silent night, lonely night» (1959/1960) de Robert Anderson.

En 1957, la jeune comédienne fait une courte apparition en infirmière, dans «Un homme dans la foule», un drame de Elia Kazan avec Andy Griffith et Patricia Neal en vedette. Les débuts officiels au cinéma de Lois Nettleton datent de 1962 dans «L’école des jeunes mariés» de George Roy Hill avec Jane Fonda et Anthony Franciosa et dans «Le filles de l’air», une comédie sans prétention de Henry Levin. Entre temps, elle apparait dans une multitude de séries et d’émissions télévisées dont un épisode de «La quatrième dimension» (1961). En 1961, Lois Nettleton épouse l’humoriste et showman Jean Shepherd. Le couple divorcera sept ans plus tard. L’actrice va poursuit sa carrière cinématographique et tourner une quinzaine de films en trente ans. Elle donne ainsi la réplique à quelques unes des plus grandes stars hollywoodiennes, parmi lesquelles: Robert Mitchum pour «Un homme fait la loi» (1969), Frank Sinatra pour «Un beau salaud» (1970), James Coburn pour «Les centaures» (1971), Richard Harris pour «Echoes of a summer» (1975), Ernest Borgnine pour «La ferme de la terreur» (1981) et Burt Reynolds pour «La cage aux poules» (1982). Sur la scène new-yorkaise du «St. James Theatre», en 1973, elle est une excellente Blanche Dubois dans «Un tramway nommé Désir» de Tennessee Williams.

Mais c’est surtout ses prestations pour le petit écran qui vont lui apporter la notoriété et en faire la vedette incontournable d\'une multitude de séries et émissions télévisées, Lois Nettleton apparaît notamment dans des épisodes de «Suspicion» (1963) une minisérie présentée par Alfred Hitchcock, «Le fugitif» (1964/1966), «Bonanza» (1966), «Gunsmoke, police des plaines» (1961/1967), «Daniel Boone» (1968), «L’homme de la cité» (1971), «Le Mary Tyler Show» (1973), «Hawaï, police d’état» (1975), «Les rues de San Francisco» (1977), «Hotel» (1985), «Senfeld» (1994), etc. Elle reçoit à deux reprises le prestigieux Prix Daytime Emmy. En 1977,pour «The American woman: Portraits of courage » une drame tiré de l’œuvre de Anne Grant, puis en 1983 pour «A gun for Mandy» un volet de la série religieuse et moraliste «Insight».

En 1994, Lois Nettleton retrouve une dernière fois le cinéma dans «Mirror, mirror 2: Raven dance», un film d’horreur avec Roddy McDowall et Sally Kellerman. Mais elle continue sa carrière sur scène et tourne toujours beaucoup pour la télévision. Se sachant atteinte d’un cancer du poumon depuis de début des années deux mille, elle fait un dernier téléfilm en 2006 «Où la magie commence…» aux côtés de Edward Asner. Lois Nettleton s’éteint dans sa quatre-vingt-unième année, le 18 janvier 2008, à Woodland Hills en Californie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1957Un homme dans la foule ( a face in the crowd ) de Elia Kazan avec Andy Griffith
1962L’école des jeunes mariés / Rodage matrimonial ( period of adjustment ) de George Roy Hill avec Anthony Franciosa
Les filles de l’air ( come fly with me ) de Henry Levin avec Karl Malden
1963À l’ouest du Montana ( maid order bride / West of Montana ) de Burt Kennedy avec Buddy Ebsen
1967La vallée du mystère ( valley of mystery / stranded ) de Joseph Lejtes avec Richard Egan
1968The bamboo saucer / Collision course – de Frank Telford avec Dan Duryea
1969Un homme fait la loi ( the good guys and the bad guys ) de Burt Kennedy avec Robert Mitchum
1970Un beau salaud ( dirty Dingus Magee ) de Burt Kennedy avec Frank Sinatra
The sidelong glances of a pigeon kicker / Pigeons – de John Dexter avec Jordan Christopher
1971Les centaures ( the honkers ) de Steve Ihnat avec James Coburn
1973The man in the glass booth – de Arthur Hiller avec Maximilian Schell
1975Echoes of a summer / The last castle – de Don Taylor avec Richard Harris
1980Soggy bottom, USA / Swamp rats – de Theodore J. Flicker avec Ben Johnson
1981La ferme de la terreur ( deadly blessing ) de Wes Craven avec Ernest Borgnine
Butterfly – de Matt Cimber avec Orson Welles
1982La cage aux poules ( the best little whorehouse in Texas / the best little whorehouse in Texas ) de Colin Higgins avec Burt Reynolds
1993The feminine touch / November conspiracy – de Conrad Janis avec George Segal
1994Mirror, mirror 2 : Raven dance – de Jimmy Lifton avec Roddy McDowall
Fiche créée le 24 janvier 2008 | Modifiée le 7 août 2013 | Cette fiche a été vue 3138 fois
PREVIOUSNathalie Nerval || Lois Nettleton || Lotte NeumannNEXT