CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Maria Montez
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Corinne Lahaye



Date et Lieu de naissance : 28 mars 1947 (Bois-Colombes, France)►
Date et Lieu de décès : 16 février 2020 (Paris, France)►
Nom Réel : Corinne Marie Jeanne Lahaye

ACTRICE
Image
1976 Le jour de gloire – de Jacques Besnard avec Jean Lefebvre, Darry Cowl & Pierre Tornade
Image
1981 Te marre pas… c’est pour rire ! – de Jacques Besnard avec Aldo Maccione, Michel Galabru & Marco Perrin
Image
1982 On n’est pas sorti de l’auberge – de Max Pécas avec Jean Lefebvre, Bernadette Lafont & Pierre Doris
Image
1982 Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Pierre Mondy, Michel Galabru & Annie Cordy

Née le 28 mars 1947 à Bois-Colombes, Corinne Lahaye suit les cours du Conservatoire national supérieur d’art dramatique à la fin des années soixante. Elle fait partie de la Promotion 1969 composée notamment de Bernard Alane, Jean Barney ou Elisabeth Margoni. Elève du Conservatoire, elle débute sur scène dans «Le cheval évanoui» (1966) de Françoise Sagan avec Nicole Courcel et Jacques François.

Dès le début, sa carrière théâtrale s’oriente vers le théâtre de boulevard. À partir de 1971, elle reprend à plusieurs reprises le rôle de Judith, l’une des trois hôtesses de l’air, dans «Boeing boeing» de Marc Camoletti. Elle est également l’interprète de «Duos sur canapé» (1975), du même auteur. Elle est la partenaire de Jacqueline Maillan dans «Madame Sans-Gêne» (1973), Jean Lefebvre dans «Les vignes du Seigneur» (1977), Micheline Luccioni dans «Un roi qu’à des malheurs» (1979) ou Jean Piat dans «Domino» (1981). Compagne de Jean-Pierre Darras qu’elle épouse en 1983, ils sont partenaires dans «Grand-père» (1985) de Rémo Forlani et «Le comédien» (1996) de Sacha Guitry. En 1991, elle joue dans «N’écoutez, pas mesdames» de Sacha Guitry avec Dominique Paturel et Micheline Dax. Pour sa dernière apparition sur scène, elle intègre la distribution de la pièce «Le dindon» (2000) de Feydeau.

Au cinéma, Corinne Lahaye se spécialise dans les comédies après un second rôle dans «Mais où est donc passée la 7ème Compagnie» (1973) de Robert Lamoureux. Elle est dirigée par Jean Girault dans «Les murs ont des oreilles» (1973), de nouveau Robert Lamoureux dans «Opération Lady Marlène» (1974) ou Jacques Besnard dans «Le jour de gloire» (1976) et «Général… nous voilà!» (1978). Le couple Corinne Lahaye et Jean-Pierre Darras se retrouve à plusieurs reprises au générique de films. Ils tournent ensemble dans «Le bourgeois gentilhomme» (1981) de Roger Coggio, «Te marre pas… c’est pour rire!» (1981) de Jacques Besnard ou «Jamais avant le mariage» (1981) de Daniel Ceccaldi. Elle obtient un second rôle conséquent dans «On n’est pas sorti de l’auberge» (1982) de Max Pécas avec Jean Lefebvre et Bernadette Lafont. Lorsque son époux passe à la réalisation, il la sollicite pour «Le braconnier de Dieu» (1982) d’après René Fallet. Sa dernière apparition au cinéma est dans «Le voleur de feuilles» (1983) de et avec Pierre TrabaudJean-Pierre Darras est également crédité. Pour la télévision, elle apparaît dans une dizaine de pièces de l’émission «Au théâtre ce soir» de Pierre Sabbagh. Elle joue dans des épisodes de «Florence ou la vie de château» (1986) avec Annie Girardot ou «Marie Pervenche» (1988) avec Danièle Evenou. Pour son dernière rôle, elle est la partenaire de Macha Méril et Victor Lanoux dans le téléfilm «Belle grand-mère» (1998) de Marion Sarraut.

Après le décès de Jean-Pierre Darras en 1999, Corinne Lahaye reprend la direction artistique des «Estivales de Carpentras» créées par son époux en 1993. Mais en 2010, la 18ème édition est supprimée par le comité d’organisation après l’annonce par la municipalité de la suppression de toute aide. Retirée de la vie publique, elle s’installe définitivement dans la commune de Suzette située dans le Vaucluse en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Corinne Lahaye est décédée le 16 février 2020 des suites d’une intoxication alimentaire à l’âge de 72 ans. Une cérémonie religieuse en son hommage est célébrée en l’église Saint-Augustin à Paris. Elle est ensuite inhumée au cimetière de Suzette auprès de son mari Jean-Pierre Darras.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1963Les siffleurs ( viheltäjât ) de Eino Ruustsabo avec Michel Strasberg
1969Le blé en liasses – de Alain Brunet avec Pierre Richard
1970La guerre des espions / Bastos, ma sœur préfère le colt 45 – de Jean-Louis Van Belle avec Félix Marten
1973Mais où est passé la septième compagnie ? – de Robert Lamoureux avec Pierre Mondy
1974Les murs ont des oreilles – de Jean Girault avec Louis Velle
1975Opération Lady Marlène – de Robert Lamoureux avec Michel Serrault
L’année sainte – de Jean Girault avec Jean Gabin
À l’est du Rio Concho / Ça va paniquer ! – de Gilbert Roussel avec Raoul Delfosse
1976Sexuella – de Maxime Debest avec Patrick Préjean
Le jour de gloire – de Jacques Besnard avec Jean Lefebvre
Pauline et l’ordinateur – de Francis Fehr avec Martin Lamotte
1978Général… nous voilà ! – de Jacques Besnard avec Darry Cowl
1979Les joyeuses colonies de vacances – de Michel Gérard avec Marthe Villalonga
1981Le bourgeois gentilhomme – de Roger Coggio avec Michel Galabru
Te marre pas… c’est pour rire ! – de Jacques Besnard avec Aldo Maccione
Jamais avant le mariage – de Daniel Ceccaldi avec Jean-Pierre Darras
1982On n’est pas sorti de l’auberge – de Max Pécas avec Bernadette Lafont
Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Annie Cordy
1983Le voleur de feuilles – de Pierre Trabaud avec Denise Grey
Fiche créée le 22 février 2020 | Modifiée le 29 mai 2020 | Cette fiche a été vue 1770 fois
PREVIOUSMaurice Lagrenée || Corinne Lahaye || Francis LaiNEXT