CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Leo G. Carroll
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bruce Lee



Date et Lieu de naissance : 27 novembre 1940 (San Francisco, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 19 juillet 1973 (Hong Kong, Chine)
Nom Réel : Li Yuen Kam

ACTEUR

Bruce Lee, nait le 27 novembre 1940, l’année du Dragon, dans le Chinatown de San Francisco. Son père Lee Hoi Chuen est une vedette de l’opéra de Canton et sa mère est eurasienne d’origine allemande. Il a trois ans quand ses parents reviennent habiter à Kowloon, un quartier de Hong Kong. Influencé par son père, Bruce devient très tôt un enfant star. Il enchaine des films qui ont plus ou moins de succès. À seize ans, avec «An orphan tragedy» se termine la première carrière cinématographique de Bruce Lee. D’autant plus, qu’entre temps il se découvre sa deuxième passion: Les arts martiaux. S’étant fait des ennemis qui ont juré sa mort, le jeune homme repart à San Francisco.

Il arrive aux Etats-Unis et exerce alors plusieurs petits boulots dans la communauté asiatique de San Francisco. Il se rend ensuite à Seattle et travaille comme serveur tout en continuant ses études. Il obtient son diplôme universitaire et commence à enseigner le Kung Fu. Bruce Lee intègre l’Université de Washington spécialisée en philosophie. En 1963, il rencontre Linda Emery qui devient sa femme en 1964. En 1965 né Brandon Lee. Le 19 avril 1969, sa fille Shannon voit le jour. A cette période tout va très vite, Ed Parker (le père du karaté américain) entend parler de Bruce Lee, et l’invite à Long Beach, pour effectuer une démonstration lors d’un tournoi international de Karaté. Dans le Public, Jay Sebring, coiffeur du producteur, William Dozier qui recherche un acteur, voit en Bruce Lee de grandes capacités. Dozier souhaite réaliser une nouvelle série télévisée: «Le frelon vert». En 1966, La famille Lee déménage à Los Angeles ou se tourne la série. Bruce tourne une trentaine d’épisodes qui ont un succès retentissant. Entre 1967 et 1971, Bruce gagne beaucoup d’argent en donnant des cours particuliers à des personnalités telles que James Garner, James Coburn, Steve McQueen, Sterling Siliphan ou encore Roman Polanski. En 1970, Bruce Lee subit une sévère blessure au dos. Il en profite pour travailler sur un projet appelée «Kung Fu». Il est très déçu d’apprendre que David Carradine obtient le rôle. Il comprend alors que conquérir les USA n’est pas choses facile. Il retourne à Hong Kong pour voir sa mère, fait la connaissance de Raymond Chow (directeur des studios de la Golden Harvest), et signe un contrat pour deux films.

La véritable carrière cinématographique de Bruce Lee démarre avec le premier film d’une série qui n’en compte que cinq dont le premier «Big Boss» (1971), qu’il tourne sous la direction de Wu Chia Hsiang, puis de Lo Wei est un triomphe. Son deuxième film, «La fureur de vaincre» (1972) marche aussi bien que le précédent. La même année, «La fureur du dragon» entre en chantier. Le champion du monde de karaté Chuck Norris est de la partie. Le film tourné en Italie, bats tous les records au Box Office en Asie du sud Est. Il obtient le contrôle total de son troisième film «La fureur du dragon». C’est son plus gros succès. Six mois plus tard, il est engagé par la Warner pour «Opération dragon» réalisé par Robert Clouse. John Saxon accepte un second rôle ainsi que Jim Kelly, ancien champion de karaté. Toujours en 1973, il tourne quelques scènes du «Jeu de la mort» qui est sûrement le meilleur des cinq films. Le film reste inachevé. Dans la soirée du 19 juillet 1973, on le découvre en sueur, suffoquant et avec un pouls imperceptible. Appelé d’urgence, son médecin le fait conduire à l’hôpital. Bruce Lee décède d’un œdème cérébral dû à une allergie à l’aspirine, selon la thèse officielle. Plusieurs milliers de personnes s’amassent sur le trajet qui l’emmène à sa dernière demeure, au cimetière de Lakeview à Seattle.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1941Golden gate girl / Chi men nu / The birth of mankind – de Kwan Man Ching avec Moon Quan
1946The birth of mankind / T beginning of a boy / Fu-gui fu-yun / The birth of mankind – de Yue Leung avec Siu Kee Lun
1948My son / A chan – de Feng Feng
Fu gui fu yun / Wealth is like a dream – de ?
1949Meng li xi shi / Sai See in the dream – de Aimin Jiang avec Liu Hap-Wai
The story of Fan Li Hua / Fan Li Hua – de But Fu avec Shun Siu Lei
1950The kid / Hsi chih chu / Kid Cheung / Xi lu xiang / My son, Ah Chung – de Feng Feng avec Chao Shi
1951Infancy / Ren zhi cu – de Kim Chun avec Ying Cheung
1953A mother’s tears / Tzu mu lei / Ci mu lei – de Kim Chun avec Nü Hongxian
Blame it on father / Fu chih kuo / Fu zhi guo – de Suen Wai
Countless families / Chien wan jenchia / Qian wan ren jia – de Chu Kei avec Yuet Ching Lee
In the face of demolition / Wei lou chun xiao – de Tie Li avec Luquan Gao
Ku hai ming deng / The guiding light – de Kim Chun avec Wood Yau Cheung
1954Ai / Love – de Kim Chun, Sun-Fung Lee, Tie Lie, Wui Ng, Hang Wong & Ji Zhu avec Ching Lee
1955An orphan’s tragedy / Ku shing hsueh lei / Gu xing xue lei – de Ji Zhu avec Hark-Sun Lau
Ai xia ji / Love II – de Kim Chun, Sun-Fung Lee, Tie Lie, Wui Ng, Hang Wong & Ji Zhu avec Shizeng Ma
We owe it to our children / Erh-nu chai / Er nu zhai – de Kim Chun avec Chor-Shan Wong
Orphan’s song / Ky-erth hsing / Gu er xing – de ?
1956The wise guys who fool around / Cha tien nafu / Zha dian na fu – de Wai Gwong Cheung avec Louming Bai
Too late for divorce / Tsao chih tang chu wo wu chia / Zao zhi dang cu wo bu jia – de Cheung Wai Gwong
1957Thunder and rain / Leiyer / The thunderstorm / Lei yu – de Wui Ng avec Ying Cheung
1958The orphan / Ah-sam – de Lee Sun Fung
1960A goose alone in the world / Jen-kai ku-hung / Ren hai gu hong – de Sun-Fung Lee avec Cho-fan Ng
1968Matt Helm règle ses comptes / Matt Helm règle son «comte» ( the wrecking crew ) de Phil Karlson avec Sharon Tate
    Seulement conseiller technique pour les combats d’arts martiaux
1969La valse des truands ( Marlowe ) de Paul Bogart avec James Garner
1970Pluie de printemps ( a walk in the spring rain ) de Guy Green avec Ingrid Bergman
    Seulement chorégraphie des combats
1971Big boss ( tangshan ta-hsiung / tang shan da xiong / the Chinese connection ) de Lo Wei avec Li Quinn
    + assistant réalisateur, production & scénario
1972La fureur de vaincre ( fist of fury / the iron hand / ching wu men / jing wu men / 精武門 ) de Lo Wei avec Nora Miao
    + assistant réalisateur, scénario & production – Non crédité
The unicorn fist / Chin-lin chang / Qi lin zhang – de Lo Mar avec Danny Lee
    + chorégraphie des combats
Opération dragon ( enter the dragon / long zheng hu dou / the deadly 3 / 龍爭虎鬥 ) de Robert Clouse avec John Saxon
    + production
1973La fureur du dragon ( return of the dragon / fury of the dragon / way of the dragon / meng long guojiang ) de Bruce Lee avec Chuck Norris
    + scénario & production
DO The real Bruce Lee – de Jim Markovic
    Seulement apparition
DO The last days of Bruce Lee – de avec George Lazenby
    Seulement apparition
1974Le jeu de la mort ( the game of death / si wang you ju ) de Robert Clouse & Bruce Lee avec Gig Young
    + producteur exécutif
1977Le cercle de fer ( the silent flute / circle of iron ) de Richard Moore avec David Carradine
    Seulement scénario
Fiche créée le 20 avril 2008 | Modifiée le 28 octobre 2012 | Cette fiche a été vue 4633 fois
PREVIOUSBrandon Lee || Bruce Lee || Christopher LeeNEXT