CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Yvonne Gaudeau
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Victor Lanoux



Date et Lieu de naissance : 18 juin 1936 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 4 mai 2017 (Vaux-sur-Mer, France)
Nom Réel : Victor Robert Nataf

ACTEUR
Image
1974 Cousin, cousine – de Jean-Charles Tacchella avec Marie-France Pisier & Marie-Christine Barrault
Image
1977 Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Claude Brasseur, Guy Bedos & Jean Rochefort
Image
1986 Sale destin – de Sylvain Madigan avec Pauline Lafont, Jacques Penot, Marie Laforêt & Michel Aumont
Image
1997 La position de l’escargot – de Mishka Saal avec Mirella Tomassini, Pascale Montpetit & Dino Tavarone

Victor Lanoux est né Victor Nataf le 18 juin 1936 à Paris, d’un père juif originaire de Sfax en Tunisie et d’une mère Normande. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Etat Français ayant adopté une politique d’exclusion contre les juifs, le petit Victor est caché dans une ferme du petit village creusois de La Chapelle-Taillefert où il va rester jusqu’à la fin de du conflit. De retour à Paris, il décroche son certificat d’études puis travaille à la chaîne pour les usines Simca de Poissy, avant de faire son service militaire chez les parachutistes à dix-neuf ans. Il sert en Algérie, puis démobilisé trois ans plus tard, il trouve un emploi de machiniste aux studios de Boulogne-Billancourt. Naît alors en lui le désir de devenir comédien, il intègre les cours de théâtre dispensés par Solange Picard. Dès 1961, il se produit sur scène dans des cabarets parisiens dans des sketches qu’il compose avec Pierre Richard.

En parallèle au duo qu’il forme avec Pierre Richard pendant cinq ans, Victor Lanoux joue des petits rôles dans des pièces classiques signées Molière ou Racine. En 1964, il est engagé au Théâtre National Populaire de Chaillot, alors dirigé par Georges Wilson. On le voit notamment dans «Hamlet» (1966) de Shakespeare ou dans «La résistible ascension d’Arturo Ui » (1969) de Bertolt Brecht. Par la suite, Victor Lanoux est distribué dans une bonne douzaine de pièces et en met en scène quelques-unes. Signalons qu’il est aussi l’auteur de quatre pièces dont «Le tourniquet» et «La ritournelle» qui vont connaître le succès. Pour «La ritournelle», il est nommé pour le Molière du meilleur auteur en 1989, mais c’est François Billetdoux pour «Réveille-toi Philadelphie!» qui est récompensé.

Pour le cinéma, après quelques figurations, Victor Lanoux débute dans le film de René Allio «La vieille dame indigne» où il joue le petit-fils de Louise Sylvie, alias Berthe Bertini, cette femme récemment veuve qui s’émancipe au grand dam de son entourage et de sa famille. Jusqu’à l’aube des années 2000, l’acteur apparait dans encore une quarantaine de films. Il donne la réplique à Jean Gabin dans «L’affaire Dominici» (1972) de Claude Bernard-Aubert et dans «Deux hommes dans la ville» (1973) de José Giovanni. En 1976, il est nommé pour le César du meilleur second rôle pour «Adieu poulet» (1975) de Pierre Granier-Deferre et dans la catégorie meilleur acteur pour «Cousin, cousine» (1974) de Jean-Charles Tacchella, prix attribués respectivement cette année-là à Jean Rochefort et Philippe Noiret. Puis c’est «Un éléphant ça trompe énormément» (1976) et «Nous irons tous au paradis» (1977), deux comédies de Yves Robert (1976) où il forme un quatuor mémorable avec Guy Bedos, Claude Brasseur et Jean Rochefort; mais aussi «Un moment d’égarement» (1977) de Claude Berri, «Retour en force» (1979) de Jean-Marie Poiré, «Un dimanche de flics» (1982) de Michel Vianey, «Sale destin» (1986) de Sylvain Madigan ou «Les démons de Jésus» (1996) de Bernie Bonvoisin. Victor Lanoux est aussi présent dans de nombreuses productions télévisées, mais c’est son personnage de «Louis la Brocante» dans 44 épisodes de cette série diffusée sur France3 entre 1998 et 2014 qui lui apporte une belle popularité.

Victime d’un AVC, Victor Lanoux est admis à l’hôpital Malakoff de Vaux-sur-Mer, commune proche de Royan en Charente-Maritime, après plusieurs jours d’hospitalisation, il meurt dans la nuit du 3 au 4 mai 2017. Il avait 80 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1964La vieille dame indigne – de René Allio avec Louise Sylvie
La vie normale – de André Charpack avec Monique Lejeune
1966 CM L’affaire du camion – de François Villiers avec Sylvia Sorrente
1967Tu seras terriblement gentille – de Dirk Sanders avec Karen Blanguernon
1971Elle court, elle court la banlieue – de Gérard Pirès avec Marthe Keller
Trois milliards sans ascenseur – de Roger Pigaut avec Françoise Rosay
1972L’affaire Dominici – de Claude Bernard-Aubert avec Jean Gabin
1973Deux hommes dans la ville – de José Giovanni avec Alain Delon
Je sais rien, mais je dirai tout – de Pierre Richard avec Bernard Blier
1974Dupont-Lajoie – de Yves Boisset avec Isabelle Huppert
Cousin, cousine – de Jean-Charles Tacchella avec Marie-France Pisier
1975Adieu, poulet – de Pierre Granier-Deferre avec Lino Ventura
Folle à tuer – de Yves Boisset avec Marlène Jobert
1976Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Guy Bedos
Servante et maîtresse – de Bruno Gantillon avec Andréa Ferréol
Une femme à sa fenêtre – de Pierre Granier-Deferre avec Romy Schneider
1977Le passé simple – de Michel Drach avec Marie-José Nat
Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Claude Brasseur
Un moment d’égarement – de Claude Berri avec Jean-Pierre Marielle
1978La carapate – de Gérard Oury avec Pierre Richard
Les chiens – de Alain Jessua avec Gérard Depardieu
Au bout du bout du banc – de Peter Kassovitz avec Jane Birkin
    + production
Un si joli village – de Etienne Périer avec Valérie Mairesse
1979Retour en force – de Jean-Marie Poiré avec Bernadette Lafont
1980Une sale affaire – de Alain Bonnot avec Christophe Lambert
1981Boulevard des assassins – de Boramy Tiolong avec Stéphane Audran
La revanche – de Benoît Lary avec Annie Girardot
1982Stella – de Laurent Heynemann avec Nicole Garcia
Un dimanche de flics – de Michel Vianey avec Jean Rochefort
Y a t-il un français dans la salle ? – de Jean-Pierre Mocky avec Jacqueline Maillan
1983Canicule – de Yves Boisset avec Bernadette Lafont
Louisiane ( Louisiana ) de Philippe de Broca avec Margot Kidder
Les voleurs de la nuit ( thieves after dark ) de Samuel Fuller avec Véronique Jannot
1984La smala – de Jean-Loup Hubert avec Josiane Balasko
La triche – de Yannick Bellon avec Anny Duperey
1985Le lieu du crime – de André Téchiné avec Catherine Deneuve
Bonjour les vacances 2 ! ( European vacation / National Lampoon’s european vacation ) de Amy Heckerling avec Chevy Chase
1986Sale destin – de Sylvain Madigan avec Pauline Lafont
1987L’invité surprise – de Georges Lautner avec Renée Saint-Cyr
1988Moitié-moitié – de Paul Boujenah avec Michel Boujenah
    Seulement adaptation & scénario
Rouge Venise – de Etienne Périer avec Vincent Spano
1991Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Miou-Miou
1996Les démons de Jésus – de Bernie Bonvoisin avec Nadia Farès
1997La position de l’escargot – de Mishka Saal avec Mirella Tomassini
1998Les grandes bouches – de Bernie Bonvoisin avec Gérard Darmon
2000Reines d’un jour – de Marion Vernoux avec Karin Viard
2002Baby Boogie – de Sylvain Gillet avec Jean-Claude Dreyfus
Fiche créée le 1 mars 2009 | Modifiée le 4 mai 2017 | Cette fiche a été vue 5886 fois
PREVIOUSGeorges Lannes || Victor Lanoux || Angela LansburyNEXT