CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Nathalie Nerval
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Teresa Wright



Date et Lieu de naissance : 27 octobre 1918 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 6 mars 2005 (New Haven, Connecticut, USA)
Nom Réel : Muriel Teresa Wright

ACTRICE
Image
1942 Madame Miniver (Mrs. Miniver) de William Wyler avec Greer Garson, Walter Pidgeon & May Whitty
Image
1947 Suprême aveu (the imperfect lady) de Lewis Allen avec Ray Milland, Virginia Field & Anthony Quinn
Image
1950 C’était des hommes (the men) de Fred Zinnemann avec Marlon Brando, Everett Sloane & Jack Webb
Image
1952 Californie en flammes (California conquest) de Lew Landers avec Cornel Wilde & Ivan Lebedeff

Fille d’un agent d’assurances, Muriel Teresa Wright vient au monde le 27 octobre 1918 à New York (New York). Dès son plus jeune âge, la famille Wright s’installe à Maplewood, dans le New Jersey. La jeune fille poursuit ses études à la Columbia High School et en sort diplômée en 1938. Parallèlement à sa scolarité, elle apparaît dans plusieurs spectacles amateurs. Elle se découvre une véritable passion pour le théâtre et participe aux cours d’été du Wharf Theater de Provincetown (Massachusetts). En automne 1938, Teresa Wright s’installe à New York et auditionne pour le rôle d’Emily dans «Our town» une pièce qui se joue à Broadway. Elle n’est pas choisie mais est engagée comme remplaçante de Dorothy McGuire. Son physique juvénile lui permet de décrocher plusieurs petits rôles dans des productions théâtrales de la Côte Est. En 1939, elle incarne l’ingénue Mary Skinner dans «Life with father» de Russel Crouse et Howard Lindsay, un énorme succès qui sera joué plus de trois mille fois.

Sa performance dans «Life with father» attire l’attention de Samuel Goldwyn. Teresa Wright signe un contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer et débute à l’écran, en 1941, dans «La vipère» de William Wyler. Son interprétation d’Alexandra Giddens, la fille de Bette Davis, lui vaut sa première nomination aux Oscars dans la catégorie second rôle féminin. En 1943, c’est la consécration avec une seconde nomination pour «Vainqueur du destin» de Sam Wood. Elle remporte finalement la statuette tant convoitée pour sa prestation dans «Madame Miniver» de William Wyler. Au cours des années quarante, elle enchaîne les tournages dans des rôles de jeunes filles de bonnes familles ou de mères dévouées, où elle côtoie les plus grandes stars et les meilleurs cinéastes. Nous pouvons citer: Alfred Hitchcock pour «L’ombre d’un doute» (1943), Gary Cooper pour «Le petit Casanova» (1944), Fredric March pour «Les plus belles années de notre vie» (1946), Anthony Quinn pour «Suprême aveu» (1947) et Robert Mitchum et Raoul Walsh pour «La vallée de la peur» (1948). En 1948, son contrat avec la MGM prend fin.

En 1950, Teresa Wright partage l’affiche avec le débutant Marlon Brando dans «C’était des hommes» de Fred Zinnemann. L’année suivante, elle tourne pour George Stevens, puis en 1953, George Cukor lui offre son dernier grand rôle dans «Gloire et fortune» aux côtés de Spencer Tracy. Par la suite, sa carrière s’essouffle peu à peu. À partir des années soixante, Teresa retrouve un regain de popularité en participant à plusieurs productions télévisées. En 1975, elle retourne à Broadway, à la demande de George C. Scott pour incarner Linda dans «La mort d’un commis voyageur» de Arthur Miller. Elle renoue avec le théâtre et joue notamment dans «Ah ! Wilderness» (1975) de Eugene O’Neill, «Morning’s at seven» (1980-1981) de Paul Osborn et «On borrowed time» (1991-1992) toujours de Paul Osborn.

À la fin des années soixante-dix, Teresa revient sporadiquement devant les caméras pour interpréter des rôles secondaires. Elle incarne, entre autres, Laura Roberts dans «Quelque part dans le temps» (1979) avec Christopher Reeve et la Grand-mère dans «Le prix de la passion» (1988) avec Liam Neeson. En 1997, Francis Ford Coppola lui offre son dernier rôle au cinéma dans «L’idéaliste». Elle s’éloigne ensuite de la vie artistique et se retire dans sa propriété de Nouvelle-Angleterre. Teresa Wright meurt le 6 mars 2005, à New Haven (Connecticut), victime d’une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1941La vipère ( the little foxes ) de William Wyler avec Bette Davis
1942Vainqueur du destin / L’idole du peuple ( the pride of the yankees ) de Sam Wood avec Walter Brennan
Madame Miniver ( Mrs. Miniver ) de William Wyler avec Greer Garson
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA
1943L’ombre d’un doute ( shadow of a doubt ) de Alfred Hitchcock avec Joseph Cotten
1944Casanova le petit ( Casanova Brown ) de Sam Wood avec Gary Cooper
1946Les plus belles années de notre vie ( the best years of our lives ) de William Wyler avec Fredric March
La vallée de la peur ( pursued ) de Raoul Walsh avec Robert Mitchum
1947Le dompteur de femmes ( the trouble with women ) de Sidney Lanfield avec Ray Milland
Suprême aveu ( the imperfect lady / Mrs. Loring’s secret / they met at midnight ) de Lewis Allen avec Anthony Quinn
1948Enchantement / Vous qui avez vingt ans ( enchantment ) de Irving Reis avec David Niven
1949Capture / La puissance du remords ( the capture ) de John Sturges avec Lew Ayres
1950C’était des hommes ( the men / battle stripe ) de Fred Zinnemann avec Marlon Brando
1951L’ivresse et l’amour ( something to live for ) de George Stevens avec Ray Milland
1952Dernière minute ( count the hours / every minute counts ) de Don Siegel avec Macdonald Carey
Le piège d’acier ( the steel trap ) de Andrew Stone avec Joseph Cotten
Californie en flammes ( California conquest ) de Lew Landers avec Cornel Wilde
1953Gloire et fortune ( the actress ) de George Cukor avec Spencer Tracy
1954Track of the cat – de William A. Wellman avec Tab Hunter
1956The search for Bridley Murphy – de Noel Langley avec Louis Hayward
1957Escapade au Japon ( escapade in Japan ) de Arthur Lubin avec Clint Eastwood
1958Des jeux pour pleurer / Les années merveilleuses ( the restless years / the wonderful years ) de Helmut Käutner avec John Saxon
1969Hail, hero ! – de David Miller avec Michael Douglas
The happy ending – de Richard Brooks avec John Forsythe
1976Déluge sur la ville ( flood ! ) de Earl Bellamy avec Richard Basehart
1977Rendez-vous à Roseland ( Roseland ) de James Ivory avec Christopher Walken
1979Quelques part dans le temps ( somewhere in time ) de Jeannot Szwarc avec Christopher Reeve
1988Le prix de la passion ( the good mother / the price of passion ) de Leonard Nimoy avec Liam Neeson
1993 CM The red coat – de Robin Swicord avec Jeff Yagher
1997L’idéaliste ( the rainmaker / John Grisham’s the rainmaker ) de Francis Ford Coppola avec Jon Voight
2001 DO Goldwyn – de Mark A. Catalena & Peter Jones avec Farley Granger
    Seulement apparition
Fiche créée le 13 octobre 2005 | Modifiée le 24 avril 2016 | Cette fiche a été vue 6407 fois
PREVIOUSJanet Wright || Teresa Wright || Ida WüstNEXT