CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeanne Crain
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Granier-Deferre



Date et Lieu de naissance : 22 juillet 1927 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 16 novembre 2007 (Paris, France)
Nom Réel : Pierre Julien Granier

REALISATEUR
Image
1970 Le chat – de Pierre Granier-Deferre avec Simone Signoret, Jean Gabin, Annie Cordy & Jacques Rispal
Image
1973 Le train – de Pierre Granier-Deferre avec Jean-Louis Trintignant, Romy Schneider & Maurice Biraud
Image
1981 L’Etoile du Nord – de Pierre Granier-Deferre avec Simone Signoret, Philippe Noiret & Jean Rougerie
Image
1987 Noyade interdite – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Noiret, Suzanne Flon & Marie Trintignant

Pierre Granier-Deferre naît le 22 juillet 1927 à Paris (IXème arrondissement) dans une famille bourgeoise. C’est le film de Jacques Becker, «Goupi mains rouges» (1943), avec Fernand Ledoux, Robert Le Vigan et Blanchette Brunoy, qui lui donne envie de faire du cinéma et il rentre à l’Institut des Hautes Études Cinématographiques fondé à la même époque par Marcel L’Herbier. D’abord monteur, Pierre Granier-Deferre devient à partir de 1950 l’assistant de André Berthomieu pour sept films, et Jean-Paul Le Chanois pour six autres. Citons encore parmi ses maîtres, Marcel Carné, Georges Lacombe, Guy Lefranc, Georges Lampin et Maurice Delbez, sans oublier Denys de La Patellière avec qui il terminera son apprentissage en 1960 sur le tournage d’«Un taxi pour Tobrouk» (1960), avec Lino Ventura, Charles Aznavour, Germán Cobos, Maurice Biraud et Hardy Kruger.

L’année suivante, Pierre Granier-Deferre réalise en solo son premier long métrage «Le petit garçon de l’ascenseur», avec Marcel Dalio et le petit Alain Dekok, un film adapté d’un roman de Paul Vialar. En 1962, il s’attaque à un livre de Georges Duhamel, «Les aventures de Salavin» et confie à Maurice Biraud le rôle-titre d’un doux rêveur fréquentant un clochard, Julien Carette, dans un Paris insolite. Mais c’est le film noir, «La métamorphose des cloportes» (1965), qui le révèle au grand public. Inspiré d’un roman de Alphonse Boudard, sur des dialogues de Michel Audiard, Pierre Granier Deferre a fait appel à un acteur qui lui est déjà familier, Lino Ventura. Le réalisateur enchaîne alors les succès pendant deux décennies en prenant pourtant le parti contraire à la «Nouvelle Vague» qu’il n’apprécie guère. Aimant à travailler les œuvres littéraires aux analyses psychologiques fouillées, c’est un passionné de Georges Simenon qu’il sert magistralement en y associant des couples d’acteurs exceptionnels comme Simone Signoret et Alain Delon dans «La veuve Couderc» (1971). Le cinéaste affectionne également les huis clos où les fortes personnalités s’affrontent comme pour «Le chat» (1970) avec de nouveau Simone Signoret et cette fois-ci Jean Gabin avec qui Granier-Deferre a tourné «La Horse». Le cinéaste dirige également des nouvelles générations d’acteurs comme Patrick Dewaere («Adieu, poulet» 1976), Alain Souchon («L’homme aux yeux d’argent» 1985) et Elisabeth Bourgine («Cours privé» 1986).

À partir des années quatre-vingt-dix, Pierre Granier-Deferre intensifie son travail pour la télévision en se plongeant dans le monde de son romancier préféré et en mettant en scène ou en écrivant les scénarii de nombreuses enquêtes du commissaire Maigret alias Bruno Crémer assisté de Alexandre Brasseur. En 2005, le vieux cinéaste toujours fidèle à ses amitiés et à son monde littéraire et artistique participe à son dernier scénario, celui du «Passager de l’été» un drame paysan, réalisé en Normandie, à l’extrémité du Cotentin, par Florence Moncorgé, la propre fille de Jean Gabin. Pierre Granier Deferre, dont le fils aîné Denys Granier-Deferre (1949) est aussi réalisateur, a été marié quatre fois et a eu cinq enfants. Il a notamment partagé la vie de Annie Fratellini, mère de sa fille Valérie, mais aussi de l’actrice anglaise Susan Hampshire, mère de Christopher Granier-Deferre. Ce grand cinéaste pourtant si discret mais dont les œuvres font partie du patrimoine cinématographique français, s’est éteint dans sa quatre-vingt et unième années des suites d’une longue maladie le 16 novembre 2007. Ses cendres reposent à Paris (Cimetière du Père Lachaise).

© Caroline HANOTTE

copyright
1950Le roi des camelots – de André Berthomieu avec Colette Ripert
    Seulement assistant réalisateur
Sans laisser d’adresse – de Jean-Paul Le Chanois avec Danièle Delorme
    Seulement assistant réalisateur
CM Terreur en Oklahoma – de Paul Paviot & André Heinrich avec Michel Piccoli
    Seulement assistant réalisateur
1951Agence matrimoniale – de Jean-Paul Le Chanois avec Julien Carette
    Seulement assistant réalisateur
Chacun son tour – de André Berthomieu avec Michèle Philippe
    Seulement assistant réalisateur
La nuit est mon royaume – de Georges Lacombe avec Jean Gabin
    Seulement assistant réalisateur
1952Allô… je t’aime – de André Berthomieu avec Claude Farell
    Seulement assistant réalisateur
Belle mentalité – de André Berthomieu avec Jeanne Fusier-Gir
    Seulement assistant réalisateur
Elle et moi – de Guy Lefranc avec Dany Robin
    Seulement assistant réalisateur
1953L’œil en coulisse – de André Berthomieu avec Nicole Maurey
    Seulement assistant réalisateur
Le portrait de son père – de André Berthomieu avec Brigitte Bardot
    Seulement assistant réalisateur
Le village magique / Le village imaginaire – de Jean-Paul Le Chanois avec Lucia Bosé
    Seulement assistant réalisateur
CM La fête enchantée – de Pierre Granier-Deferre
1954Les évadés – de Jean-Paul Le Chanois avec Pierre Fresnay
    Seulement assistant réalisateur
L’air de Paris – de Marcel Carné avec Arletty
    Seulement assistant réalisateur
Papa, maman, la bonne et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Robert Lamoureux
    Seulement assistant réalisateur
1956Le cas du docteur Laurent – de Jean-Paul Le Chanois avec Nicole Courcel
    Seulement assistant réalisateur
Crime et châtiment – de Georges Lampin avec Marina Vlady
    Seulement assistant réalisateur
1957À pied, à cheval et en voiture – de Maurice Delbez avec Denise Grey
    Seulement assistant réalisateur
1958En légitime défense – de André Berthomieu avec Maria Mauban
    Seulement assistant réalisateur
Et ta sœur ? – de Maurice Delbez avec Pierre Fresnay
    Seulement assistant réalisateur
Le fauve est lâché – de Maurice Labro avec Estella Blain
    Seulement assistant réalisateur
Les grandes familles – de Denys de La Patellière avec Pierre Brasseur
    Seulement assistant réalisateur
1959Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Marie-José Nat
    Seulement assistant réalisateur
Gestapo contre X / Une gueule comme la mienne – de Frédéric Dard avec Claire Maurier
    Seulement assistant réalisateur & réalisateur de quelques scènes
Les yeux de l’amour – de Denys de La Patellière avec Jean-Claude Brialy
    Seulement assistant réalisateur
CM Mensonges – de Pierre Granier-Deferre
    + scénario
1960L’ours – de Edmond Séchan avec Renato Rascel
    Seulement assistant réalisateur
Un taxi pour Tobrouk – de Denys de La Patellière avec Hardy Krüger
    Seulement assistant réalisateur
1961Le petit garçon de l’ascenseur – de Pierre Granier-Deferre avec Louis Seigner
    + adaptation & scénario
1962Les aventures de Salavin / La confession de minuit – de Pierre Granier-Deferre avec Julien Carette
    + adaptation & scénario
1964 TV Histoires d’hommes – de Pierre Granier-Deferre
    Série
1965La métamorphose des cloportes – de Pierre Granier-Deferre avec Lino Ventura
    + adaptation & scénario
Paris au mois d’août – de Pierre Granier-Deferre avec Charles Aznavour
    + adaptation & scénario
1967Le grand dadais – de Pierre Granier-Deferre avec Jacques Perrin
1969La horse – de Pierre Granier-Deferre avec Jean Gabin
    + adaptation & scénario
1970Le chat – de Pierre Granier-Deferre avec Simone Signoret
    + adaptation & scénario
1971La veuve Couderc – de Pierre Granier-Deferre avec Alain Delon
    + scénario
1972Le fils – de Pierre Granier-Deferre avec Yves Montand
    + scénario
1973Le train – de Pierre Granier-Deferre avec Jean-Louis Trintignant
    + adaptation & scénario
La race des seigneurs – de Pierre Granier-Deferre avec Jeanne Moreau
    + scénario
1974La cage – de Pierre Granier-Deferre avec Ingrid Thulin
    + dialogues & scénario
TV Histoires insolites – de Pierre Granier-Deferre avec Alain Doutey
    Série
1975Adieu poulet – de Pierre Granier-Deferre avec Patrick Dewaere
1976Une femme à sa fenêtre – de Pierre Granier-Deferre avec Romy Schneider
    + scénario
1979Le toubib – de Pierre Granier-Deferre avec Véronique Jannot
    + scénario
1981Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre avec Michel Piccoli
    + scénario
    Prix Louis Delluc, France

    Prix Interfilm Otto Dibelius au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

L’Etoile du Nord – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Noiret
    + adaptation & scénario
    César du meilleur dialogue ou adaptation, France
1983L’ami de Vincent – de Pierre Granier-Deferre avec Jean Rochefort
    + scénario
1985L’homme aux yeux d’argent – de Pierre Granier-Deferre avec Alain Souchon
    + scénario
1986Cours privé – de Pierre Granier-Deferre avec Elisabeth Bourgine
    + scénario
1987Noyade interdite – de Pierre Granier-Deferre avec Guy Marchand
    + scénario
1988La couleur du vent – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Léotard
    + scénario
1989L’Autrichienne – de Pierre Granier-Deferre avec Ute Lemper
1990 TV Le gorille – de Pierre Granier-Deferre avec Karim Allaoui
    Série
1991La voix – de Pierre Granier-Deferre avec Nathalie Baye
    + scénario
1992Archipel – de Pierre Granier-Deferre avec Claire Nebout
    + scénario
1994Le petit garçon – de Pierre Granier-Deferre avec Jacques Weber
    + scénario
1995 TV Maigret et la vente à la bougie – de Pierre Granier-Deferre avec Bruno Cremer
    + adaptation & scénario
1996 TV La dernière fête – de Pierre Granier-Deferre avec Charlotte Rampling
    + scénario
2001 TV Maigret et la fenêtre ouverte – de Pierre Granier-Deferre avec Alexandre Brasseur
    + scénario
2005Le passager de l’été – de Florence Moncorgé-Gabin avec François Berléand
    Seulement scénario
    Remerciements à André Siscot (Les Gens du Cinéma), pour les informations d’état-civil
Fiche créée le 17 novembre 2007 | Modifiée le 25 juin 2012 | Cette fiche a été vue 6423 fois
PREVIOUSGilles Grangier || Pierre Granier-Deferre || Cary GrantNEXT