CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dennis Price
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Gaspard-Huit



Date et Lieu de naissance : 29 novembre 1917 (Libourne, France)
Date et Lieu de décès : 1er mai 2017 (Paris, France)
Nom Réel : Jean Michel Pierre Gaspard Huit

REALISATEUR
Image
1956 La mariée est trop belle – de Pierre Gaspard-Huit avec Brigitte Bardot, Micheline Presle & Louis Jourdan
Image
1958 Christine – de Pierre Gaspard-Huit avec Romy Schneider, Alain Delon & Jean-Claude Brialy
Image
1960 Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Jean Marais, Gérard Barray & Anna-Maria Ferrero
Image
1966 À belles dents – de Pierre Gaspard-Huit avec Mireille Darc, Jacques Charrier & Peter van Eyck

Pierre Gaspard-Huit est né le 29 novembre 1917 à Libourne en Gironde. Attiré par le cinéma, il fait des études cinématographiques en Allemagne où il devient assistant de versions françaises tournés au pays de Goethe. Prisonnier pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille aux studios Bavaria à Munich notamment sur «Titanic» (1943) superproduction destinée à la propagande nazie.

De retour en France à La Libération, Pierre Gaspard-Huit devient l’assistant de Roger Richebé. Considéré comme «homme à tout faire» chez Pathé, il accepte de seconder des réalisateurs en difficultés comme Jean Gehret pour «Le café du Cadran» (1946) avec Bernard Blier. À cette époque, il met en scène des courts-métrages ainsi qu’un moyen-métrage «La vie tragique d’Utrillo» qui obtient le Prix Lumière en 1950. Il signe le scénario et les dialogues du film d’aventure «Passeurs d’or» (1948) de E.G. de Meyst avec Ginette Leclerc. Après une mésentente avec son interprète principal Noël-Noël, Roger Richebé quitte le tournage de «La fugue de Monsieur Perle» (1952) dont Pierre Gaspard-Huit se voit confier la réalisation. Dans cette comédie, Louis de Funès tient le rôle d’un patient d’un hôpital psychiatrique où Noël-Noël s’est fait interner. Il enchaîne avec le documentaire «La marche glorieuse» (1954) qui relate la carrière du Maréchal Jean de Lattre de Tassigny. Il se fait véritablement connaître avec le policier «Sophie et le crime» (1955) avec Marina Vlady dans le rôle-titre où elle compose une journaliste confrontée à un assassin. Il dirige une autre jeune première de l’époque Dany Robin dans «Paris canaille» (1955) en ingénue qui courtise Daniel Gélin. À l’initiative de la productrice Christine Gouze-Rénal, il enchaîne avec «La mariée était trop belle» (1956) d’après un roman de Odette Joyeux avec Brigitte Bardot entourée de Micheline Presle et Louis Jourdan. Mais ce gentillet marivaudage est éclipsé par la sortie simultanée de «Et Dieu créa la femme» qui donne naissance au mythe BB. Sollicité par le producteur José Bénazéraf, il achève le tournage de la satire des milieux publicitaires «Les lavandières du Portugal» (1957) avec Jean-Claude Pascal alors que le réalisateur Ramon Torrado vient de décéder.

À la fin de la décennie, Pierre Gaspard-Huit connaît son heure de gloire. Sous contrat avec le producteur Michel Safra, il accepte le signer le remake de «Christine» (1958) où Romy Schneider reprend le rôle tenu par sa mère Magda Schneider dans la première version «Liebelei» signée par Max Ophuls. Ce film vaut surtout pour la rencontre de Romy Schneider et Alain Delon qui devient un couple mythique. Alors que les films de cape et d’épée sont en vogue, il met en scène «Le capitaine Fracasse» (1960) d’après Théophile Gautier avec Jean Marais. Par manque d’ambition, alors qu’il se considère injustement comme un «rempailleur de chaises», il enchaîne avec des co-productions «Shéhérazade» (1962) et «Gibraltar » (1963) dont Gérard Barray est tête d’affiche. Après l’échec d’«À belles dents» (1965) avec Mireille Darc, il exerce son métier sur le petit écran. Il signe «Les galapiats» (1969), une mini-série à succès qui réunit des adolescents d’origine nationale et sociale différente dans une colonie de vacances. Pour sa dernière réalisation, il révèle Véronique Jannot dans le feuilleton «Paul et Virginie» (1974) adapté du roman de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre. Ensuite, il se consacre à l’écriture de scénarios de téléfilms de prestige comme «L’homme de Suez» (1983) de Christian-JaqueGuy Marchand prête ses traits à Ferdinand de Lesseps. Oublié, Pierre Gaspard-Huit décède le 1er mai à Paris à l’âge de 99 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1937Etes-vous jalouse ? – de Henri Chaumette avec Suzy Prim
    Seulement assistant réalisateur
1946Coïncidences – de Serge Debecque avec Serge Reggiani
    Seulement assistant réalisateur
Le Café du Cadran – de Jean Gehret & Henri Decoin avec Blanchette Brunoy
    Seulement assistant réalisateur
CM Cœur de France – de Pierre Gaspard-Huit
1948Passeurs d’or – de E.G. de Meyst avec Ginette Leclerc
    Seulement adaptation, dialogues & scénario
1950 CM La vie dramatique de Maurice Utrillo / La vie tragique d’Utrillo – de Pierre Gaspard-Huit avec Maurice Utrillo
1951Gibier de potence – de Roger Richebé avec Arletty
    Seulement assistant réalisateur
DO Albert 1er et son règne – de William Magnin
    Seulement directeur de la photographie
CM L’herbe à la Reyne – de Pierre Gaspard-Huit avec Renée Cosima
    + scénario
1952La fugue de monsieur Perle – de Roger Richebé avec Noël-Noël
    Seulement assistant réalisateur & réalisation de quelques scènes – Non crédité
Les amants de minuit – de Roger Richebé avec Dany Robin
    Seulement assistant réalisateur
1953 CM Cœur frivole ou la grande comédie – de Pierre Gaspard-Huit
1954Le tzarevitch ( der zarewitsch ) de Arthur Maria Rabenalt avec Sonja Ziemann
    Seulement scénario de la version française
Série noire – de Pierre Foucaud avec Erich von Stroheim
    Seulement scénario
DO La marche glorieuse / De Lattre, Maréchal de France – de Pierre Gaspard-Huit & William Magnin
1955Sophie et le crime – de Pierre Gaspard-Huit avec Marina Vlady
    + adaptation & scénario
Paris canaille / Paris coquin / La soupe à la grimace / Oh, la-la chéri ! – de Pierre Gaspard- Huit avec Daniel Gélin
1956La mariée est trop belle – de Pierre Gaspard-Huit avec Brigitte Bardot
Les lavandières du Portugal ( las lavanderas de Portugal ) de Pierre Gaspard-Huit & Ramón Torrado avec Anne Vernon
    + scénario
1957Quand sonnera midi – de Edmond T. Greville avec Georges Marchal
    Seulement adaptation & scénario
1958Christine – de Pierre Gaspard-Huit avec Romy Schneider
    + adaptation & scénario
1960Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Jean Marais
    + adaptation & scénario
1962Shéhérazade – de Pierre Gaspard-Huit avec Anna Karina
    + sujet & scénario
1963Gibraltar / Alerte à Gibraltar ( misión en el estrecho / spionaggio a Gibilterra ) de Pierre Gaspard-Huit avec Gérard Barray
    + adaptation & scénario
1966À belles dents – de Pierre Gaspard-Huit avec Mireille Darc
    + adaptation & scénario
1968 TV Bas de Cuir / La légende de Bas-de-Cuir ( die lederstrumpferzählungen ) de Jean Dréville & Pierre Gaspard-Huit avec Pierre Massimi
    + adaptation & scénario de 3 épisodes
    1 : Der letzte Mohikaner (réalisé par Jean Dréville)
    2 : La prairie ( die Prärie )
    3 : Der Wildtöter
1969 TV S.O.S. fréquence 17 – de Christian-Jaque & Jean Dréville avec Jean Gaven
    Série – seulement scénario de 3 épisodes
    1 : L’escalade
    2 : Objet volant non identifié
    3 : Les menottes
1970 TV Les galapiats – de Pierre Gaspard-Huit avec Robert Party
    Série – + scénario de 8 épisodes
    1 : Le camp vert
    2 : Un grimoire et une énigme
    3 : Le trésor des templiers
    4 : L’homme à la Land-Rover
    5 : L’avion message
    6 : Le pot aux roses
    7 : La grande panique
    8 : Le coup de filet
1973 TV Le neveu d’Amérique – de Pierre Gaspard-Huit avec France Dougnac
    Série – + adaptation & scénario
1974 TV Paul et Virginie – de Pierre Gaspard-Huit avec Véronique Jannot
    Série – + adaptation & scénario
1978 TV Histoires de voyous : Les marloupins – de Michel Berny avec Catherine Alric
    Seulement scénario
1980 TV L’inspecteur mène l’enquête – de Eddy Naka avec Michel Bedetti
    Série – Seulement scénario d’un épisode
    1 : L’escarboucle de Salammbô
TV La vie des autres – de Jean-Pierre Desagnat avec Geneviève Fontanel
    Série – seulement scénario de 3 épisodes
    1 : La crétoise
    2 : Le scandale
    3 : Vasco
1983 TV L’homme de Suez – de Christian-Jaque avec Guy Marchand
    Série – Seulement scénario
1993 DO Shiva und die Galgenblume : Der letzte Film des Dritten Reiches – de Hans Georg Andres & Michaela Krützen avec Margot Hielscher
    Seulement apparition
2003 DO Romy Schneider, à fleur de peau – de Bertrand Tessier avec Jean-Claude Carrière
    Seulement apparition
Fiche créée le 4 mai 2017 | Modifiée le 8 mai 2017 | Cette fiche a été vue 237 fois
PREVIOUSRomain Gary || Pierre Gaspard-Huit || Hassane GassamaNEXT