CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Geraldine Fitzgerald
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Mireille Darc



Date et Lieu de naissance : 15 mai 1938 (Toulon, France)
Date et Lieu de décès : 28 août 2017 (Paris, France)
Nom Réel : Mireille Christiane Gabrielle Aimée Aigroz

ACTRICE
Image
1965 Galia – de Georges Lautner avec Venantino Venantini, Françoise Prévost & François Chaumette
Image
1967 Fleur d’oseille – de Georges Lautner avec Maurice Biraud, Henri Garcin & André Pousse
Image
1973 La valise – de Georges Lautner avec Jean-Pierre Marielle, Michel Constantin, Amidou & Michel Galabru
Image
1988 La barbare – de Mireille Darc avec Murray Head, Angela Molina, Aurélie Gibert & Abdellatif Hamrouni

Cadette d’une fratrie de trois enfants, Mireille Darc est née Mireille Aigroz le 15 mai 1938, à Toulon, d’un père jardinier originaire du canton Suisse de Vaud et d’une mère épicière (en réalité, elle est la fille naturelle d’un marin mort en Indochine). Après son baccalauréat, elle entre au Conservatoire de Toulon d’où elle sortira diplômée d’un prix d’Excellence en 1957. Deux ans plus tard, elle monte à Paris, change son nom en Darc et suit des cours de théâtre dispensés par Maurice Escande. Parallèlement, elle pratique plusieurs petits boulots avant de poser pour des photos et faire du mannequinat.

Mireille Darc débute à la télévision dans des dramatiques diffusées en direct et se fait remarquer dans «Hauteclaire» (1961) avec Paul Frankeur. Au cinéma, elle apparaît dans «Les distractions» (1959) avec Jean-Paul Belmondo et obtient un second rôle dans «Pouic-Pouic» (1963) avec Louis de Funès. Elle retrouve de Funès dans «Des pissenlits par la racine» (1963) et un sketch de la comédie «Les bons vivants» (1965), tous deux réalisés par Georges Lautner. Elle devient l’actrice fétiche de ce réalisateur qui l’intègre au casting des «Barbouzes» (1964) avec Lino Ventura et lui donne le rôle principal de «Galia» (1965). Au théâtre, elle est la partenaire de Jean-Pierre Cassel dans «Pieds nus dans le parc» (1964) de Neil Simon.

Surnommée «La grande sauterelle» par la bande de Michel Audiard en référence au film éponyme de Georges Lautner tourné en 1966, Mireille Darc enchaîne les comédies policières sous la direction du réalisateur «Fleur d’oseille» (1967), «Laisse aller… c’est une valse!» (1970), «Il était une fois un flic» (1971) ou «La valise» (1973). Elle fait une incursion dans l’univers de Jean-Luc Godard pour «Week-end» (1967). En 1968, sur le tournage de «Jeff» de Jean Herman, Mireille Darc rencontre Alain Delon qui devient son compagnon durant une quinzaine d’années. Ensemble, ils partagent l’affiche du film policier «Les seins de glace» (1974) de Georges Lautner ainsi que de la comédie dramatique «L’homme pressé» (1977) de Edouard Molinaro. En 1977, elle complète la distribution de «Mort d’un pourri» (1977). Dans un registre plus léger, elle se fait remarquer avec des rôles sexy dans «Le grand blond avec une chaussure noire» (1972) et «Le retour du grand blond» (1974) de Yves Robert avec Pierre Richard. Dans le même état d’esprit, elle incarne une call-girl qui séduit un chef d’entreprise dans «Le téléphone rose» (1975) avec Pierre Mondy. En 1986,elle fait une dernière apparition auprès de Jacques François dans «La vie dissolue de Gérard Floque» (1986) de Georges Lautner.

Confrontée à des problèmes personnels (opération à cœur ouvert, accident de voiture et séparation avec Alain Delon), Mireille Darc cesse toutes ses activités professionnelles à l’exception de photographies de charme. En 1985, elle fait son retour avec succès sur scène dans «Chapitre II» de Neil Simon. Elle entreprend de réaliser son premier film «La barbare» (1988) avec Murray Head d’après Katherine Pancol. Attirée par la réalisation, elle se spécialise dans des reportages dont les thèmes reprennent des sujets de société (prostitution, greffe d’organe ou maladie). Elle reprend son métier de comédienne à la télévision, elle devient l’héroïne d’une saga estivale «Les cœurs brûlés» (1992) suivie de sa suite «Les yeux d’Hélène» (1994) et de plusieurs téléfilms. Victime de deux hémorragies cérébrales en 2016, elle s’éloigne de la vie publique. Mireille Darc s’éteint à Paris le 28 août 2017.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1959 CM La revenante – de Jacques Poitrenaud avec Robert Dalban
1960La bride sur le cou – de Roger Vadim avec Brigitte Bardot
Les distractions – de Jacques Dupont avec Claude Brasseur
La mort a les yeux bleus / Mourir d’amour – de Dany Fog avec Bruno Cremer
1961Les nouveaux aristocrates – de Francis Rigaud avec Paul Meurisse
¿ Pena de muerte ? – de José María Forn avec Jacques Dumesnil
1962Les veinards – de Philippe de Broca, Jean Girault & Jacques Pinoteau avec François Périer
    Segment « Le vison » de Jean Girault
Virginie – de Jean Boyer avec Roger Pierre
CM Lettre de Provins – de Jean Dasque avec Martine Simon
    Seulement voix
1963Des pissenlits par la racine – de Georges Lautner avec Francis Blanche
Les durs à cuire / Comment supprimer son prochain sans perdre l’appétit – de Jacques Pinoteau avec Roger Pierre
Pouic-Pouic – de Jean Girault avec Louis De Funès
1964Monsieur – de Jean-Paul Le Chanois avec Jean Gabin
La chasse à l’homme – de Edouard Molinaro avec Jean-Paul Belmondo
Les barbouzes – de Georges Lautner avec Lino Ventura
1965Du rififi à Paname – de Denys de La Patellière avec George Raft
Ne nous fâchons pas – de Georges Lautner avec Michel Constantin
Barbouze chérie ( zarabanda bing bing / Baleari operazione oro ) de José María Forqué avec Jacques Sernas
Les bons vivants / Un grand seigneur – de Gilles Grangier & Georges Lautner avec Bernard Blier
Galia – de Georges Lautner avec Venantino Venantini
    Prix du jury de la meilleure actrice au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine
1966À belles dents – de Pierre Gaspard-Huit avec Peter van Eyck
La blonde de Pékin – de Nicolas Gessner avec Edward G. Robinson
La grande sauterelle – de Georges Lautner avec Hardy Kruger
1967Fleur d’oseille – de Georges Lautner avec Maurice Biraud
Week-end – de Jean-Luc Godard avec Jean Yanne
1968Jeff – de Jean Herman avec Alain Delon
Un corps… une nuit ( summit ) de Giorgio Bontempi avec Gian Maria Volonté
1969Borsalino – de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo
    Seulement apparition
Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause ! – de Michel Audiard avec Robert Dalban
Gonflés à bloc / Le rallye de Monte Carlo / Montecarlo Rally ( those daring young men in their jaunty jalopsies / Monte Carlo or bust / Monte Carlo Rally / quei temerari sulle loro pazze, scatenate, scalcinate carriole / il ralleye di Montecarlo… e tutta quella confusione ) de Ken Annakin avec Tony Curtis
Madly – de Roger Kahane avec Valentina Cortese
    + scénario
1970Fantasia chez les ploucs – de Gérard Pirès avec Jacques Dufilho
Laisse aller… c’est une valse – de Georges Lautner avec Michel Constantin
1971Il était une fois un flic – de Georges Lautner avec Robert Castel
1972Le grand blond avec une chaussure noire – de Yves Robert avec Pierre Richard
Il n’y a pas de fumée sans feu – de André Cayatte avec Michel Bouquet
1973O.K. patron – de Claude Vital avec Jacques Dutronc
La valise – de Georges Lautner avec Jean-Pierre Marielle
1974Borsalino & Co. – de Jacques Deray avec Daniel Ivernel
    Seulement apparition
Dis-moi que tu m’aimes – de Michel Boisrond avec Daniel Ceccaldi
Les seins de glace – de Georges Lautner avec Michel Peyrelon
Le retour du grand blond – de Yves Robert avec Jean Carmet
1975L’ordinateur des pompes funèbres – de Gérard Pirès avec Claude Piéplu
Le téléphone rose – de Edouard Molinaro avec Michael Lonsdale
1976Les passagers – de Serge Leroy avec Jean-Louis Trintignant
1977L’homme pressé – de Edouard Molinaro avec Alain Delon
Mort d’un pourri – de Georges Lautner avec Klaus Kinski
1978Les ringards – de Robert Pouret avec Aldo Maccione
1980 DO Reporters – de Raymond Depardon avec Coluche
    Seulement apparition
1981Jamais avant le mariage – de Daniel Ceccaldi avec Jean-Pierre Darras
Pour la peau d’un flic – de Alain Delon avec Michel Auclair
    Seulement apparition
1982L’été de nos quinze ans – de Marcel Jullian avec Michel Sardou
1983Si elle dit oui… je ne dis pas non ! – de Claude Vital avec Pierre Mondy
    + scénario
1984Réveillon chez Bob – de Denys Granier-Deferre avec Jean Rochefort
1986La vie dissolue de Gérard Floque – de Georges Lautner avec Roland Giraud
1988La barbare – de Mireille Darc avec Murray Head
    Seulement réalisation & scénario
1992 DO La deuxième vie – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
1996 DO Brève rencontre – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
DO Le doute et l’espérance – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
2000 CM Lucie – de Guillaume Nicloux avec Sylvie Testud
    Seulement voix
2002 DO De l’ombre à la lumière – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
2004 DO Jeunesse éternelle – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
2005 DO Une vie classée X – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
DO Les liserons d’eau – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
2007 DO Vivre d’amour – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
2008 DO Annie Girardot, ainsi va la vie – de Nicolas Baulieu avec Annie Girardot
    Seulement apparition
2009 DO Voyage vers l’inconnu – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
2010 DO Pas sur la bouche – de Mireille Darc avec Virginie Despentes
    Seulement réalisation
2012 DO Pardonner – de Mireille Darc
    Seulement réalisation
Fiche créée le 23 janvier 2009 | Modifiée le 28 août 2017 | Cette fiche a été vue 9996 fois
PREVIOUSRay Danton || Mireille Darc || Denise DarcelNEXT