CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lilli Carati
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Julio Villarreal



Date et Lieu de naissance : 4 novembre 1885 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 4 août 1958 (Mexico, District Fédéral, Mexique)
Nom Réel : Julio Crochet Martínez Villarreal

ACTEUR
Image
1944 Bugambilia, amour maudit (Bugambilia) de Emilio Fernández avec Dolores del Rio & Pedro Armendariz
Image
1951 Une femme sans amour (una mujer sin amor) de Luis Buñuel avec Rosario Granados & Tito Junco
Image
1954 Prends-moi… dans tes bras (llévame en tus brazos) de Julio Bracho avec Ninón Sevilla & Andrea Palma
Image
1956 La montagne mystérieuse (beast of Hollow Mountain) de Ismael Rodríguez & Edward Nassour avec Patricia Medina

Fils d’un père originaire de Valence et d’une mère castillane, Julio Villarreal vient au monde le 4 novembre 1885, à Madrid. Après ses études, il commence à se produire sur scène dans son pays natal. Issu d’une famille favorable à la monarchie, voyant la progression des Républicains, il part au Mexique puis aux Etats-Unis. Parlant parfaitement anglais, il est aussitôt embauché par la Fox pour travailler sur des adaptations en langue espagnole de productions américaines du studio. Entre temps, il s’est marié avec l’actrice mexicaine, Elisa Asperó, avec qui il a une fille, née en 1917, la future comédienne Elisa Christy qui sera aussi la première femme de Jorge Negrete.

En 1930, Julio Villarreal tourne sous la direction du jeune Raoul Walsh dans le western «La gran jornada» et sous celle de George Melford dans la comédie «Don Juan diplomático». L’année suivante, il réalise avec Phil Rosen la version espagnole du film policier de Howard Hawks «Le code criminel», et avec David Selman «El pasado acusa» dont la version américaine est assurée par Roy William Neill. Ce sont les deux seules réalisations de sa prolifique carrière. Pendant son séjour à Hollywood, il joue ainsi dans une vingtaine de longs-métrages destinés principalement au public d’Amérique du Sud.

Dès la seconde moitié des années trente, Julio Villarreal s’installe de façon quasi permanente au Mexique. Il s’impose rapidement comme l’un des meilleurs seconds rôles avec plus de cent-vingts films à son actif. Réputé pour sa gentillesse et son professionnalisme, il tourne auprès des plus grandes vedettes féminines du cinéma hispanique, parmi lesquelles: Maria Félix (4 films), Dolores del Rio (5 films), Sara García (9 films), María Elena Marqués (6 films), Libertad Lamarque (3 films) ou Sara Montiel (2 films). On le voit aussi auprès d’acteurs de renom: Pedro Armendariz, Jorge Negrete (son gendre), Pedro Infante, Jorge Mistral, Cantinflas, les frères Soler, etc. Pour une des rares productions où il est en tête d’affiche, il incarne le navigateur Christophe Colomb dans le film éponyme réalisé par José Díaz Morales en 1943, Carlos López Moctezuma y incarne Francisco de Bobadilla, Consuelo Frank la reine Isabelle de Castille et José Baviera le roi Ferdinand d’Aragon.

Julio Villarreal fait quelques incursions dans le cinéma hollywoodiens: «Sérénade à Mexico» (1947) de William Keighley, avec Shirley Temple et Franchot Tone; «Le bandit général» (1950) de Emilio Fernández avec Paulette Goddard; «Les pillards de Mexico» (1953) de John Farrow, avec Glenn Ford et Diana Lynn; «Le secret des sept cités» (1955) de Robert D. Webb, avec Richard Egan, Anthony Quinn et Rita Moreno. L’acteur fait également une apparition dans un épisode de la série télévisée américaine «Wire service» auprès de George Brent, en 1957.

Parallèlement à sa carrière à l’écran, Julio Villarreal se produit souvent au théâtre. Parmi les meilleurs rôles qu’il tient sur scène, ceux de Don Juan Tenorio, dans la pièce du même nom de dramaturge espagnol José Zorrilla et Michel Strogoff dans l’adaptation espagnole du roman de Jules Verne. Après une vie plus que bien remplie, l’acteur meurt victime d’une crise cardiaque le 4 août 1958, dans la capitale mexicaine. Il avait 72 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1930Del mismo barro – de David Howard avec Mona Maris
Les dieux de la mer ( el Dios del mar ) de Francisco Moreno & Edward D. Venturini avec Rosita Moreno
El valiente – de Richard Harlan avec Angelita Benítez
La gran jornada – de Raoul Walsh, Samuel Schneider & David Howard avec Carmen Guerrero
Don Juan diplomático – de George Melford & Enrique Tovar Ávalos avec Lia Torá
L’imposteur ( el impostor ) de Lewis Seiler avec Blanca de Castejón
1931El código penal – de Phil Rosen & Julio Villarreal avec Maria Alba
El pasado acusa – de David Selman & Julio Villarreal avec Rosita Granada
El proceso de Mary Dugan – de Marcel De Sano & Gregorio Martínez Sierra avec María Fernanda Ladrón de Guevara
La ley del harem – de Lewis Seiler avec Carmen Larrabeiti
Eran trece – de David Howard avec Juan Torena
1932Águilas frente al sol / Eagles across the sun – de Antonio Moreno avec Raúl de Anda
Una vida por otra – de John H. Auer avec Nancy Torres
El anónimo – de Fernando de Fuentes avec Gloria Iturbe
1933Le roi des tziganes ( el rey de los Gitanos ) de Frank R. Strayer avec Rosita Moreno
La calendria / Calendria – de Fernando de Fuentes avec Carmen Guerrero
Sagrario – de Ramón Peón avec Adriana Lamar
Profanación – de Chano Urueta avec Graciela Muñoz Peza
La nuit du péché ( la noche del pecado ) de Miguel Contreras Torres avec Virginia Zurí
Tiburón – de Ramón Peón avec Joaquín Coss
La sangre manda – de José Bohr & Raphael J. Sevilla avec Virginia Fábregas
1934Or et argent ( oro y plata ) de Ramón Peón avec Dolores Camarillo
Le vol de la mort ( el vuelo de la muerte ) de Guillermo Calles avec Adriana Lamar
Chucho el Roto – de Gabriel Soria avec Fernando Soler
Juarez et Maximilien ( Juárez y Maximiliano / la caída de un imperio ) de Miguel Contreras Torres avec Enrique Herrera
¿Quién mató a Eva? – de José Bohr avec Lucy Delgado
Cœur de bandit ( corazón bandolero ) de Raphael J. Sevilla avec Victoria Blanco
Votre fils ( tu hijo / amor de madre ) de José Bohr avec Julián Soler
Monja casada, virgen y mártir – de Juan Bustillo Oro avec Emma Roldán
1935Tribu – de Miguel Contreras Torres avec Emilio Fernández
1939Le cœur d’un enfant ( corazón de niño ) de Alejandro Galindo & Marco Aurelio Galindo avec Miguel Inclán
Café Concordia – de Alberto Gout avec Mimí Derba
Haine ( odio ) de William Rowland avec Aurora Walker
1940Ma petite mère ( mi madrecita ) de Francisco Elías avec Sara García
Hombre o demonio – de Miguel Contreras Torres avec María Calvo
Le secret d’une religieuse ( el secreto de la monja ) de Raphael J. Sevilla avec Lupita Gallardo
Carne de cabaret / Rosa la Terciopelo – de Alfonso Patiño Gómez avec Carolina Barret
La vie de Simon Bolivar ( Simón Bolivar ) de Miguel Contreras Torres avec Miguel Inclán
1941Le gendarme a du flair / Le gendarme inconnu ( el gendarme desconocido ) de Miguel M. Delgado avec Cantinflas
L’île de la passion ( la isla de la pasión ) de Emilio Fernández avec David Silva
1942Le comte de Monte-Cristo ( el conde de Montecristo ) de Roberto Gavaldón & Chano Urueta avec Mapy Cortés
Alejandra – de José Benavides hijo avec Susana Guízar
Les trois mousquetaires ( los tres mosqueteros ) de Miguel M. Delgado avec Pituka de Foronda
Histoire d’un grand amour ( historia de un gran amor ) de Julio Bracho avec Jorge Negrete
Yo bailé con Don Porfirio – de Gilberto Martínez Solares avec Joaquín Pardavé
El verdugo de Sevilla – de Fernando Soler avec Ricardo Montalban
La vierge qui fonda une patrie ( la virgen que forjó una patria ) de Julio Bracho avec Ramon Novarro
1943Christophe Colomb ( Cristóbal Colón / la grandeza de América ) de José Díaz Morales avec Gloria Jordan
Cinco fueron escogidos – de Agustín P. Delgado & Herbert Kline avec María Elena Marqués
La fille du ciel ( la hija del cielo ) de Juan José Ortega avec Carlos López Moctezuma
Le rebel ( el rebelde / romance de antaño ) de Jaime Salvador avec Jorge Negrete
Michel Strogoff ( Miguel Strogoff ) de Miguel M. Delgado avec Lupita Tovar
1944Mi lupe y mi caballo – de Carlos Toussaint avec María Luisa Zea
Rose des neiges ( rosa de las nieves ) de Vicente Oroná avec Rosario Granados
Tribunal de justice ( tribunal de justicia ) de Alejandro Galindo avec Janet Alcoriza
La route de Sacramento ( camino de Sacramento ) de Chano Urueta avec Rosario Granados
Adulterio – de José Díaz Morales avec Hilde Krüger
Crépuscule ( crepúsculo ) de Julio Bracho avec Gloria Marín
Bugambilia, amour maudit / Bougainvillier ( Bugambilia ) de Emilio Fernández avec Dolores del Rio
La maison du renard ( la casa de la zorra ) de Juan José Ortega avec Mimí Derba
1945Le moine blanc ( el monje blanco ) de Julio Bracho avec Tomás Perrín
Amour défendu ( vértigo ) de Antonio Momplet avec Maria Félix
Une vierge moderne ( una vírgen moderna ) de Joaquín Pardavé avec Lilia Michel
La devoradora – de Fernando de Fuentes avec Luis Aldás
Au-delà de l’amour ( más allá del amor ) de Adolfo Fernández Bustamante avec Alicia Rodríguez
1946Pepita Jiménez– de Emilio Fernández avec Rosita Díaz Gimeno
El puente del castigo – de Miguel M. Delgado avec Carmelita González
El desquite – de Roberto Ratti avec Chel López
Tampico ( Gran Casino / en el viejo Tampico ) de Luis Buñuel avec Libertad Lamarque
1947Sérénade à Mexico ( honeymoon / two men and a girl ) de William Keighley avec Shirley Temple
Todo un caballero – de Miguel M. Delgado avec Gustavo Rojo
¡ A volar joven ! / Puerta joven – de Miguel M. Delgado avec Cantinflas
1948Le chant de la sirène ( el canto de la sirena / song of the siren ) de Norman Foster avec Tito Junco
El casado casa quiere – de Gilberto Martínez Solares avec María Elena Marqués
Cuando los padres se quedan solos – de Juan Bustillo Oro avec Beatriz Aguirre
Hay lugar para... dos – de Alejandro Galindo avec Katy Jurado
1949Soy charro de Levita – de Gilberto Martínez Solares avec Rosita Quintana
San Felipe de Jesús / El divino conquistador / Felipe de Jesús – de Julio Bracho avec Eugenia Galindo
La mal aimée ( la malquerida ) de Emilio Fernández avec Pedro Armendariz
Confidencias de un ruletero – de Alejandro Galindo avec Lilia Prado
La possession ( la posesión ) de Julio Bracho avec Miroslava Stern
Pluie rouge ( lluvia roja ) de René Cardona avec Elsa Aguirre
Le calvaire d’une femme / La maison de l’amour perdu ( la casa chica ) de Roberto Gavaldón avec Dolores del Rio
1950Le bandit général ( the torch / bandit general / del adio nace el amor ) de Emilio Fernández avec Paulette Goddard
La loca de la casa – de Juan Bastillo Oro avec Beatriz Aguirre
Un día de vida – de Emilio Fernández avec Columba Domínguez
Capitán de rurales – de Alejandro Galindo avec Luis Aguilar
La plaine / La terre basse ( tierra baja ) de Miguel Zacarías avec Pedro Armendariz
Si usted no puede, yo sí – de Julián Soler avec Fernando Soto
Doña perfecta – de Alejandro Galindo avec Esther Fernández
1951La fille de l’autre ( la hija de la otra ) de Vicente Oroná avec Beatriz Aguirre
Islas Marías – de Ismael Rodríguez avec Pedro Infante
La bienamada – de Emilio Fernández avec Roberto Cañedo
Un prince de l’église ( un principe de la iglesia ) de Miguel M. Delgado avec María Douglas
La noche avanza – de Roberto Gavaldón avec Anita Blanch
Gallo en corral ajeno – de Julián Soler avec Gloria Marín
Une femme sans amour ( una mujer sin amor ) de Luis Buñuel avec Rosario Granados
1952Sangre en el barrio / Crucero 33 – de Adolfo Fernández Bustamante avec Antonio Badú
La miel se fue de la luna – de Julián Soler avec Alma Rosa Aguirre
Celle que tu aimes ( la mujer que tu quieres ) de Emilio Gómez Muriel avec Irasema Dilián
Désirs interdits ( cuando levanta la niebla ) de Emilio Fernández avec Arturo de Córdova
Je veux vivre ( quiero vivir ) de Alberto Gout avec Jorge Mistral
Jimmy ( yo soy gallo donde quiera ) de Roberto Rodríguez avec Sara Montiel
El señor fotógrafo – de Miguel M. Delgado avec Rosa Arenas
1953Le joueur ( el jugador ) de Vicente Oroná avec Carmelita González
Un divorcio – de Emilio Gómez Muriel avec Marga López
Les pillards de Mexico ( plunder of the sun ) de John Farrow avec Diana Lynn
Eugenia Grandet – de Emilio Gómez Muriel avec Andrea Palma
Ceux qui ne sont pas nés ( los que no deben nacer ) de Agustín P. Delgado avec Pituka de Foronda
Quatre heures avant de mourir ( cuatro horas antes de morir ) de Emilio Gómez Muriel avec Carmen Montejo
Reportaje – de Emilio Fernández avec Arturo de Córdova
El valor de vivir – de Tito Davison avec Rosita Quintana
La voleuse ( la ladrona ) de Emilio Gómez Muriel avec Rosa Arenas
Miradas que matan – de Fernando Cortés avec Ana Bertha Lepe
1954Je ne crois pas aux hommes ( yo no creo en los hombres ) de Juan José Ortega avec Sara Montiel
Prends-moi… dans tes bras / Rita, fille ardente ( llévame en tus brazos ) de Julio Bracho avec Ninón Sevilla
La rose blanche ( la rosa blanca / momentos de la vida de Martí ) de Emilio Fernández avec Rebeca Iturbide
Píntame angelitos blancos – de Joselito Rodríguez avec Emilia Guiú
La mujer que se vendio – de Agustín P. Delgado avec Ramón Gay
La sorcière ( la bruja ) de Chano Urueta avec Lilia del Valle
Mourir pour vivre ( morir para vivir ) de Miguel Morayta avec Alma Rosa Aguirre
1955Père contre fils ( padre contra hijo ) de Juan Bustillo Oro avec María Gentil Arcos
Le secret des sept cités ( seven cities of gold ) de Robert D. Webb avec Rita Moreno
La faute des hommes ( la culpa de los hombres ) de Roberto Rodríguez avec María Antonieta Pons
Histoire d’un amour ( historia de un amor ) de Roberto Gavaldón avec Libertad Lamarque
1956Cœur sauvage ( corazón salvaje ) de Juan José Ortega avec Martha Roth
La maison du malheur ( casa de perdición ) de Ramón Pereda avec Fernando Fernández
La montagne mystérieuse ( beast of Hollow Mountain / la bestia de la montaña / el monstruo de la montaña hueca ) de Edward Nassour & Ismael Rodríguez avec Patricia Medina
La faraona – de René Cardona avec Lola Flores
¡Aquí están los Aguilares! – de Jaime Salvador avec Antonio Aguilar
Horas de agonía – de Miguel M. Delgado avec Lilia Prado
1957Morir de pie – de Rafael Baledón avec Guillermo Cramer
Cuatro contra el imperio – de Jaime Salvador avec Fernando Casanova
Les fous dangereux ( locos peligrosos ) de Fernando Cortés avec Germán Valdés
Les sauvages ( los salvajes ) de Rafael Baledón avec Anita Blanch
Préstame tu cuerpo – de Tulio Demicheli avec Silvia Pinal
1958El gran premio – de Carlos Orellana avec Sara García
El fin de un imperio – de Jaime Salvador avec Rosario Granados
Fiche créée le 19 décembre 2013 | Modifiée le 23 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 2923 fois
PREVIOUSFranck Villard || Julio Villarreal || Hervé VillechaizeNEXT