CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Claude Melki
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hugo Haas



Date et Lieu de naissance : 19 février 1901 (Brünn, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 1er décembre 1968 (Vienne, Autriche)
Nom Réel : Hugo Haas

ACTEUR

Issu d’une famille de commerçants juifs tchèques, Hugo Haas naît le 19 février 1920, à Brünn, ville de Moravie de l’Empire Austro-Hongrois (maintenant Brno en République Tchèque). Après ses études, le jeune homme décide de devenir chanteur et musicien comme son frère aîné Pavel (1899-1944). Il entre au conservatoire de Brünn où il suit les cours du fameux compositeur Leos Janácek. Celui-ci lui déconseille fortement de persister dans cette direction, mais aux vues du talent du jeune homme, il l’incite à devenir comédien. Quand à son frère Pavel, il deviendra le plus célèbre musicien tchèque de son époque.

Au début des années vingt, Hugo Haas fait ses débuts sur la scène du théâtre de Brünn, puis se produit dans les théâtres d’Olomouc et Ostrava pour finalement devenir la vedette des Théâtres de la Comédie et de Vinohrady à Prague. Entre temps, en 1925, il entame sa carrière cinématographique avec un petit rôle dans un film muet sur la vie de Josef Kajetán Tyl, le célèbre fondateur et directeur de revues.

Avec l’arrivée du cinéma parlant, Hugo Hass délaisse le théâtre et devient rapidement l’acteur le plus célèbre de son pays en tournant plusieurs comédies sous la direction de Martin Fric, Gustav Machatý et Vladimír Slavínský. En 1933, il passe à la réalisation pour «Okénko» qu’il interprète également aux côtés de Lida Baarova, future star de la UFA et maîtresse du Dr. Goebbels. En 1937, il prouve son talent de cinéaste en adaptant l’œuvre de son ami Karel Capek : «La peste blanche». Un film prophétique du monde à venir qui raconte l’histoire d’une terrible maladie, de la guerre menée par un tyran et de la responsabilité d’un simple médecin devant ces événements. Le rôle du médecin, étant incarné par Hass lui-même. Le film sera interdit quelques mois après sa sortie lors de l’invasion allemande.

En 1938, Hugo Haas est l’une des premières victimes des persécutions racistes dues à ses origines juives et à son amitié avec Karel Capek. L’année suivante, il est renvoyé du Théâtre National de Prague avec une interdiction de travailler. Finalement, en 1939 il choisit l’exil, et, après un voyage de plusieurs mois à travers l’Europe, il s’intalle aux Etats-Unis.

En 1944, Hugo Haas revient au cinéma par la petite porte en jouant des rôles secondaires dans plusieurs dizaines de productions hollywoodiennes, parmi lesquelles : «Jours de gloire» (1944) de Jacques Tourneur, «Féerie à Mexico» (1946) de George Sidney et «Casbah» (1948) de John Berry. Avec l’argent gagné par son travail d’acteur, il produit, réalise, écrit et interprète son premier film indépendant : «La racoleuse» (1951), petit chef-d’œuvre du film noir avec Haas en vieillard taraudé par le démon de midi et humilié par une garce incarnée par Beverly Michaels. Il travaille aussi pour la télévision et réalise encore une douzaine de films où il brode inlassablement sur le même thème. Seule exception: «Le grand damier» (1959), un plaidoyer contre le racisme avec John Drew Barrymore et Julie London.

Artiste atypique du septième art, Hugo Haas meurt le 1er décembre 1968, à Vienne en Autriche, emporté par une crise cardiaque à la suite d’un violente crise d’asthme. Il avait décidé quelques mois plus tôt de revenir vivre dans son pays natal.

© Philippe PELLETIER

copyright
1925Josef Kajetán Tyl – de Svatopluk Innemann avec Helena Friedlová
1929Z ceských mlýnu – de Svatopluk Innemann & Ferry Seidl avec Bozena Svobodová
1930Mélodie de la vie ( kdyz struny lkají / melodie des lebens ) de Friedrich Feher avec Magda Sonja
1931Obrácení Ferdyse Pistory – de Josef Kodícek avec Jindrich Plachta
Naceradec, král kibicu – de Gustav Machatý avec Theodor Pistek
Muzi v offsidu – de Svatopluk Innemann avec Betty Kysilková
Kariéra Pavla Camrdy – de Miroslav Josef Krnanský avec Helena Monczakova
Le brave soldat Schweik ( dobrý voják Svejk ) de Martin Fric avec Oskar Marion
1932Zapadlí vlastenci – de Miroslav Josef Krnanský avec Josef Novák
Sœur Angélique ( Sestra Angelika ) de Martin Fric avec Suzanne Marwille
    + lyriques
Madla z cihelny – de Vladimír Slavínský avec Antonie Nedosinská
1933Zivot je pes – de Martin Fric avec Adina Mandlová
    + lyriques
Okénko – de Vladimír Slavínský & Hugo Haas avec Lida Baarova
Její lékar – de Vladimír Slavínský avec Jaroslav Proucha
Dum na predmesti – de Miroslav Cikán avec Hana Vítová
    + scénario
1934Mazlícek – de Martin Fric avec Frantisek Kreuzmann
    + scénario
Der doppelbräutigam – de Martin Fric avec Jakob Tiedtke
    Seulement scénario
Poslední muz – de Martin Fric avec Zdenka Baldová
1935Jedenácté prikázání – de Martin Fric avec Truda Grosslichtová
At zije neboztík – de Martin Fric avec Adina Mandlová
    + scénario
1936Velbloud uchem jehly – de Otakar Vávra & Hugo Haas avec Jirina Stepnicková
    + scénario
Ulicka v ráji – de Martin Fric avec Vladimír Jedlicka
Trois hommes dans la neige ( tři muži ve sněhu ) de Vladimír Slavínský avec Vera Ferbasová
Švadlenka – de Martin Fric avec Bedrich Veverka
Mravnost nade vše – de Martin Fric avec Svetla Svozilová
    + scénario
Das gäßchen zum paradies / Dobrodinec chudých psu – de W.L. Bagier & Martin Fric avec Mady Rahl
    + lyriques & scénario
Le mari rêvé – de Roger Capellani avec Simone Héliard
    Seulement scénario original
1937Kvocna / Kvočna – de Hugo Haas avec Rùzena Nasková
    Seulement réalisation & scénario
La peste blanche / la chute du tyran ( bílá nemoc ) de Hugo Haas avec Zdenek Stepánek
    + scénario & production
Devcata, nedejte se ! – de Hugo Haas avec Leopolda Dostalová
    + scénario
Andula vyhrála – de Miroslav Cikán avec Ruzena Slemrová
1938Svet kde se zebrá – de Miroslav Cikán avec Marie Glázrová
    + scénario
Co se septá – de Hugo Haas avec Frantisek Roland
    + scénario
1944Jours de gloire ( days of glory ) de Jacques Tourneur avec Gregory Peck
L’aveu ( summer storm ) de Douglas Sirk avec Linda Darnell
Strange affair – de Alfred E. Green avec Nina Foch
Madame Parkington ( Mrs. Parkington )de Tay Garnett avec Greer Garson
La princesse et le pirate ( the princess and the pirate ) de David Butler avec Virginia Mayo
1945Documents secrets – de Léo Joannon avec Marie Déa
Une cloche pour Adano / Pour que sonne la cloche ( a bell for Adano ) de Henry King avec Gene Tierney
Jealousy – de Gustav Machatý avec Karen Morley
What next, caporal Hargrove ? – de Richard Thorpe avec Keenan Wynn
La femme du pionnier ( Dakota ) de Joseph Kane avec John Wayne
1946Two smart people – de Jules Dassin avec Lucille Ball
Féerie à Mexico ( holiday in Mexico ) de George Sidney avec Walter Pidgeon
CM Galileo ( leben des Galilei ) de Ruth Berlau & Joseph Losey avec Charles Laughton
Senorita Toréador ( fiesta ) de Richard Thorpe avec Mary Astor
1947Bel Ami ( the private affairs of Bel Ami / women of Paris ) de Albert Lewin avec Angela Lansbury
Poste avancé / Complot ( Northwest outpost / end of the rainbow ) de Allan Dwan avec Ilona Massey
La fière Créole ( the foxes of Harrow ) de John M. Stahl avec Maureen O’Hara
L’as du cinéma ( Merton of the movies ) de Robert Alton avec Red Skelton
1948Tisa mon amour ( my girl Tisa ) de Elliott Nugent avec Lilli Palmer
Casbah – de John Berry avec Marta Toren
La petite téléphoniste ( for the love of Mary ) de Frederick De Cordova avec Deanna Durbin
1949Le bagarreur du Kentucky ( the fighting Kentuckian /a strange caravan ) de George Waggner avec Oliver Hardy
Vendetta – de Mel Ferrer avec Faith Domergue
1950Les mines du roi Salomon ( king Salomon’s mines ) de Andrew Marton & Compton Bennett avec Deborah Kerr
1951La racoleuse ( pickup ) de Hugo Haas avec Beverly Michaels
    + scénario & production
The girl on the bridge – de Hugo Haas avec Robert Dane
    + scénario & production
1952Strange fascination – de Hugo Haas avec Cleo Moore
    + production
1953Thy neighbor’s wife – de Hugo Haas avec Ken Carlton
    + production
One girl’s confession – de Hugo Haas avec Russ Conway
    + scénario & production
1954The other woman – de Hugo Haas avec Lance Fuller
    + scénario & production
Le tendre piège ( the tender trap ) de Charles Walters avec Debbie Reynolds
Bait – de Hugo Haas avec John Agar
    + dialogues, scénario & production
1955La potence est pour demain ( hold back tomorrow / no tomorrow ) de Hugo Haas avec Harry Guardino
    Seulement réalisation, scénario & production
1955 TV Screen directors playhouse – de Hugo Haas
    Seulement réalisation de 1 épisode – Série
1956Edge of hell / Tender hearts – de Hugo Haas avec June Shelley
    + scénario & production
Désirs secrets ( Lizzie ) de Hugo Haas avec Eleanor Parker
1956 TV Telephone time – de Hugo Haas avec John Nesbitt
    + réalisation de 2 épisodes – Série
1957Hit and run – de Hugo Haas avec Vince Edwards
    + scénario & production
1958Born to be loved – de Hugo Haas avec Carol Morris
    + scénario, musique & production
Le dernier damier ( night of the Quarter Moon / the color of her skin / flesh and flame ) de Hugo Haas avec Julie London
    Seulement réalisation
1961Paradise Alley ( stars in the Black Yard ) de Hugo Haas avec Marie Windsor
    + scénario & production
Fiche créée le 29 août 2005 | Modifiée le 22 août 2015 | Cette fiche a été vue 5586 fois
PREVIOUSDolly Haas || Hugo Haas || Joan HackettNEXT