CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Charlia
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hildegard Knef



Date et Lieu de naissance : 28 décembre 1925 (Ulm, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 1er février 2002 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Hildegard Frieda Albertine Knef

ACTRICE

Hildegard Frieda Albertine Knef naît le 28 décembre 1925 à Ulm, ville du Sud de l’Allemagne. À dix-sept ans, la jeune fille est employée par les Studios UFA, au département des dessins animés. Parallèlement, elle suit des cours de comédie à l’Ecole de Cinéma de Babelsberg.

Sous le troisième Reich, Hildegard Knef apparaît dans quelques films qui ne sortiront qu’après la guerre. Après la capitulation de l’Allemagne nazie, elle est arrêtée et emprisonnée par les troupes soviétiques. Elle ne sera libérée qu’en 1946. Hildegard tourne alors «Les assassins sont parmi nous» (1946) de Helmut Käutner, film qui la révèle au grand public. L’année suivante, elle remporte un prix d’interprétation au Festival de Locarno pour son rôle de la jeune Christine Fleming dans «Film sans titre» (1947) de Rudolf Jugert.

En 1950, lors d’un premier séjour à Hollywood, David O. Selznick la courtise et lui demande de signer un contrat, en modifiant son nom et ses origines allemandes. Elle refuse catégoriquement, retourne en Europe et fait scandale en tournant nue dans «Confession d’une pécheresse» de Willi Forst. Le film est un succès mondial et Hildegard est élevée au rang de star.

Par la suite, Hildegard Knef s’installe de nouveau aux Etats-Unis, signe pour deux films avec la Twentieth Century Fox, et sous le nom américanisé d’Hildegard Neff, elle partage l’affiche avec Tyrone Power dans «Mission à Trieste» (1952) et Gregory Peck dans «Les neiges du Kilimanjaro» (1952). Cette même année, elle rejoint la France pour tourner dans le film de Julien Duvivier, «La fête à Henriette» (1952), puis elle gagne la Grande-Bretagne pour jouer sous la direction de Carol Reed dans «L’homme de Berlin» (1953). Le public peut encore apprécier sa beauté et son talent dans: «Madeleine et son légionnaire» (1957) avec Bernhard Wicki, «La fille de Hambourg» (1957) avec Daniel Gélin et «Cri d’angoisse» (1958) avec Van Johnson. En 1959, sa prestation dans «Le troisième témoin» de Josef von Báky lui vaut un prix d’interprétation par l’Académie du Cinéma Germanique. Entre 1954 et 1965, elle joue triomphalement à Broadway 675 fois dans «Ninotchka», la comédie musicale de Cole Porter.

En 1963, forte de son expérience théâtrale new-yorkaise, Hildegard Knef débute avec succès, une carrière de chanteuse. Sa voix particulière, profonde et rauque, enchante le public. Elle interprète Bertolt Brecht, mais également ses propres textes. En 1970, elle écrit un best-seller autobiographique: «Der geschenkte gaul». Jusqu’à la fin des années quatre-vingt, elle participe à plusieurs œuvres cinématographiques internationales, des documentaires et des productions télévisées. Elle apparaît notamment aux côtés d’Henry Fonda dans «Fedora» (1978), film méconnu de Billy Wilder. En 1975, elle sort une première fois victorieuse d’une lutte contre un cancer du sein.

Face à ce fléau qu’elle doit combattre à plusieurs reprises, Hildegard Knef gagne la sympathie de beaucoup de gens à travers le monde. Elle s’investi énormément pour combattre cette maladie, mais, affaiblie par une pneumonie, elle s’éteint à Berlin le 1er février 2002.

© Philippe PELLETIER

copyright
1944Träumerei – de Harald Braun avec Mathias Wieman
    Scènes coupées au montage
Die brüder Noltenius – de Gerhard Lamprecht avec Karl Mathias
1945Fahrt ins glück – de Erich Engel avec Käthe Dorsch
Sous les ponts ( unter den brücken ) de Helmut Käutner avec Carl Raddatz
1946Les assassins sont parmi nous ( die mörder sind unter uns ) de Wolfgang Staudte avec Arno Paulsen
1947Film sans titre ( film ohne titel ) de Rudolf Jugert avec Willy Fritsch
    Prix d’interprétation féminine au festival international du cinéma de Locarno, Suisse

Entre hier et demain ( zwischen gestern und morgen ) de Harald Braun avec Viktor de Kowa
1950Confession d’une pécheresse ( die sünderin ) de Willi Forst avec Gustav Fröhlich
La légion des damnés / Le traître ( decision before dawn ) de Anatole Litvak avec Richard Basehart
1951Deux cœurs… Une mélodie ( es geschehen noch wunder ) de Willi Forst avec Marianne Wischmann
Les amants tourmentés / La nuit sur la route ( nachts auf den straßen ) de Rudolf Jugert avec Hans Albers
1952Mission à Trieste / Courrier diplomatique ( diplomatic courier ) de Henry Hathaway avec Tyrone Power
Les neiges du Kilimanjaro ( the snows of Kilimanjaro ) de Henry King avec Gregory Peck
Morton a-t-il tué ? ( night without sleep ) de Roy Ward Baker avec Gary Merrill
Mandragore / Mandragore, la fille sans âme ( alraune ) de Arthur Maria Rabenalt avec Erich von Stroheim
La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Michel Auclair
1953Illusion ( illusion in moll ) de Rudolf Jugert avec Hardy Kruger
L’homme de Berlin ( the man between ) de Carol Reed avec James Mason
Histoire d’un grand amour ( eine liebesgeschichte ) de Rudolf Jugert avec O.W. Fischer
1954Svengali – de Noel Langley avec Terence Morgan
Geständnis unter vier augen / Treffpunkt Kanalstrße – de André Michel avec Hans Christian Blech
1957Madeleine et le légionnaire ( Madeleine und der legionär ) de Wolfgang Staudte avec Bernhard Wicki
La fille de Hambourg – de Yves Allégret avec Daniel Gélin
1958Cri d’angoisse / Le traqué de Berlin ( subway in the sky ) de Muriel Box avec Van Johnson
Le troisième témoin ( der mann, der sich verkaufte ) de Josef von Báky avec Kurt Ehrhardt
    Prix d’Argent du cinéma du meilleur second rôle féminin aux prix du cinéma germanique, Allemagne
1960Les conquérants de la vallée sauvage ( la strada dei giganti ) de Guido Malatesta avec Chelo Alonso
1961Les liaisons douteuses ( Lulu ) de Rolf Thiele avec Mario Adorf
Catherine de Russie ( Caterina di Russia ) de Umberto Lenzi avec Sergio Fantoni
1962L’opéra de quat’sous ( die dreigroschenoper ) de Wolfgang Staudte avec Lino Ventura
Ballade pour un voyou – de Jean-Claude Bonnardot avec Philippe Noiret
Landru – de Claude Chabrol avec Charles Denner
Le tueur à la rose rouge ( hipnosi / dummy of death / hypnosis / ipnosi / nur tote zeugen schweigen ) de Eugenio Martín avec Jean Sorel
1963Gibraltar / Alerte à Gibraltar ( misión en el estrecho / spionaggio a Gibilterra ) de Pierre Gaspart-Huit avec Gérard Barray
Le grand jeu de l’amour ( das große liebesspiel ) de Alfred Weidenmann avec Paul Hubschmid
Mozambique / Le secret de la liste rouge ( blonde fracht für Sansibar ) de Robert Lynn avec Steve Cochran
Toujours au-delá ( warterzimmer zum jenseits ) de Alfred Vohrer avec Götz George
1964Condamnés au péché ( verdammt zur sünde / die festung ) de Alfred Weidenmann avec Martin Held
1967Le peuple des abîmes / Le continent perdu ( the lost continent / the dying sea / lost island / the people of Abrimes ) de Michael Carreras avec Eric Porter
1975Jeder stirbt für sich allein – de Alfred Vohrer avec Carl Raddatz
DO Hildegard Knef und ihre lieder Hildegard / Knef and her songs – de David Hamilton, François Reichenbach & Gérard Vandenberg
1977...Und die bibel hat doch recht – de Harald Reinl avec Werner Jacobs
    Seulement apparition
1978Fedora – de Billy Wilder avec Henry Fonda
1980Checkpoint Charlie ( Warum die UFOs unseren salat klauen ) de Hans Jürgen Pohland avec Curd Jürgens
1984L’avenir d’Emilie / Envols et entraves ( flügel und fesseln ) de Helma Sanders-Brahms avec Brigitte Fossey
1988Démoniaque présence ( witchery / witchcraft / malefiche presenze / ghosthouse two / la casa quattro ) de Fabrizio Laurenti avec Richard Farnworth
1991Haus am see – de Ilse Hofmann avec Hans Korte
1995 DO Für mich soll’s rosen regnen – de Walter Harch avec Konstantin Wecker
1998Eine fast perfekte hochzeit – de Reinhard Schwabenitzky avec Alexander Goebbel
2000 DO Marlene Dietrich : Her own song – de David Riva avec Volker Schlöndorff
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1977 )

    Caméra d’Or de Berlin, Allemagne ( 2000 )

    Bambi pour l’ensemble de sa carrière aux Prix Bambi, Allemagne ( 2001 )
Fiche créée le 9 juin 2005 | Modifiée le 27 juin 2016 | Cette fiche a été vue 11515 fois
PREVIOUSJack Klugman || Hildegard Knef || Lotte KochNEXT