CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Barbara Britton
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Henry Fonda



Date et Lieu de naissance : 16 mai 1905 (Grand Island, Nebraska, USA)
Date et Lieu de décès : 12 août 1982 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Henry Jaynes Fonda

ACTEUR
Image
1939 Vers sa destinée (young Mr. Lincoln) de John Ford avec Alice Brady, Pauline Moore & Marjorie Weaver
Image
1957 Le faux coupable (the wrong man) de Alfred Hitchcock avec Vera Miles & Anthony Quayle
Image
1969 Il était une fois dans l’Ouest (c’era una volta il West) de Sergio Leone avec Claudia Cardinale
Image
1980 La maison du lac (on golden pond) de Mark Rydell avec Katharine Hepburn, Jane Fonda & Dabney Coleman

Henry Jaynes Fonda naît le 16 mai 1905, à Grand Island, dans le Nebraska (Etats-Unis). Très tôt passionné par le milieu artistique, le jeune Henry faits ses débuts dans une troupe de théâtre amateur, la «Omaha Community Playhouse», dirigée par Dorothy Brando, mère du célèbre Marlon. Il se produit ensuite sur les planches de Broadway où il excelle en tant qu’acteur, notamment dans «The game of love and death» (1929), une pièce tirée d’une œuvre de Romain Rolland.

En 1931, il épouse l’actrice Margaret Sullavan dont il divorce deux ans plus tard. Le jeune homme enchaîne avec une pièce intitulée «La jolie batelière» qui en 1935, sera transposée à l’écran par Victor Fleming, et qui marque les premiers pas cinématographiques d’Henry. L’année suivante, il épouse Frances Seymour Brokaw, de qui il aura deux enfants: Jane et Peter, qui deviendront tous deux également acteurs. Sa carrière décolle alors réellement. Il alterne avec autant de succès les rôles sur grand écran et sur les planches. En 1939, Henry Fonda tourne pour la première fois sous la direction de John Ford dans le film «Vers sa destinée», qui recueille d’excellentes critiques. Ce film marque le début d’une fructueuse collaboration entre les deux hommes qui renouvelleront l’expérience à maintes reprises, notamment dans: «Les raisins de la colère» (1940), pour lequel il est nominé aux Academy Awards.

Durant la seconde guerre mondiale, Henry Fonda est nommé Lieutenant, et pour son héroïsme, remporte une Etoile de Bronze et une Citation Présidentielle. Après la guerre, il tourne à nouveau pour John Ford, notamment en 1946, dans «La poursuite infernale» et en 1948, dans «Le massacre de Fort Apache». Ce dernier film marque un tournant dans la carrière de l’acteur dans la mesure où il dévoile une autre facette de son talent et de sa personnalité. En effet, il incarne un rôle beaucoup plus sombre qu’à l’accoutumée. Ce film marque également un passage à vide dans la carrière de l’acteur. Il n’effectue ensuite que quelques apparitions dans ses films suivants et se consacre essentiellement au théâtre. Henry retourne sur les planches de Broadway, et, de 1948 à 1951 joue presque mille deux cents fois le rôle titre de «Mister Roberts», la pièce de Joshua Logan et Thomas Heggen. Personnage qu’il reprendra à l’écran en 1954, sous la direction de Mervyn LeRoy et de John Ford.

En 1950, Henry, après s’être séparée de Frances, se marie avec Susan Blanchard dont il adopte la fille (ils divorceront en 1956). Henry Fonda est considéré comme une des légendes Hollywoodiennes de par la diversité de ses rôles. Nous pouvons citer: «Douze homme en colère» (1957) de Sidney Lumet, «L’étrangleur de Boston» (1968) de Richard Fleischer ou encore «Il était une fois dans l’ouest» (1969) de l’italien Sergio Leone où il incarne un personnage extrêmement antipathique.

En 1980, Henry Fonda tourne dans «La maison du lac» de Mark Rydell, aux côtés de Katharine Hepburn et de sa fille Jane Fonda. Cet ultime rôle est l’une de ses compositions les plus poignantes. Ainsi, cette magistrale interprétation est enfin couronnée d’un Golden Globe ainsi que de l’Oscar du meilleur acteur. Peu de temps après, le 12 août 1982, celui qui fut une star admirée à la carrière exemplaire, s’éteint, après un long combat contre un cancer de la prostate, à Los Angeles, Californie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1935La jolie batelière ( the farmer takes a wife ) de Victor Fleming avec Janet Gaynor
A travers l’orage ( way down east ) de Henry King avec Rochelle Hudson
Griseries ( I dream too much ) de John Cromwell avec Lily Pons
La fille du bois maudit ( the trail of the Lonesome Pine ) de Henry Hathaway avec Sylvia Sidney
1936Le diable au corps ( the moon’s our home ) de William A. Seiter avec Beulah Bondi
Spendthrift – de Raoul Walsh avec Mary Brian
La baie du destin ( wings of the morning ) de Harold Schuster avec Annabella
J’ai le droit de vivre ( you only live once ) de Fritz Lang avec Sylvia Sidney
1937Rivalité ( Slim ) de Ray Enright avec Pat O’Brien
Une certaine femme ( that certain woman ) de Edmund Goulding avec Bette Davis
L’insoumise ( Jezebel ) de William Wyler avec George Brent
Collège mixte ( I met my love again ) de Arthur Ripley & Joshua Logan avec Joan Bennett
1938Blocus ( blockade ) de William Dieterle avec Madeleine Carroll
Les gars du large ( spawn of the North ) de Henry Hathaway avec John Barrymore
Le brigand bien-aimé / Le bandit bien-aimé ( Jesse James ) de Henry King avec Tyrone Power
Miss Manton est folle ( the mad Miss Manton ) de Leigh Jason avec Barbara Stanwyck
1939Laissez-nous vivre ( let us live ! ) de John Brahm avec Maureen O’Sullivan
Vers sa destinée ( young Mr. Lincoln ) de John Ford avec Pauline Moore
Et la parole fût ( the story of Alexander Graham Bell / the modern miracle ) de Irving Cummings avec Loretta Young
Sur la piste des Mohawks ( drums along the Mohawk ) de John Ford avec Claudette Colbert
1940Le roman de Lillian Russell ( Lillian Russell ) de Irving Cummings avec Alice Faye
La belle écuyère ( Chad Hanna ) de Henry King avec Linda Darnell
Le retour de Frank James ( the return of Frank James ) de Fritz Lang avec Jackie Cooper
Les raisins de la colère / Grappes d’amertume ( the grapes of wrath ) de John Ford avec Jane Darwell
Un cœur pris au piège ( the lady Eve ) de Preston Sturges avec Barbara Stanwyck
1941L’appel du nord ( wild geese calling ) de John Brahm avec Joan Bennett
Tu m’appartiens ( you belong to me / good morning, doctor ) de Wesley Ruggles avec Ruth Donnelly
Si Adam avait su… ( the male animal ) de Elliott Nugent avec Olivia de Havilland
CM Meet the stars #5 : Hollywood meets the Navy – de Harriet Parsons avec Charles Butterworth
    Seulement apparition
1942Six destins / Histoires de Manhattan ( tales of Manhattan ) de Julien Duvivier avec Ginger Rogers
La poupée brisée ( the big street ) de Irving Reis avec Lucille Ball
Qui perd gagne ( rings on her fingers ) de Rouben Mamoulian avec Gene Tierney
Le nigaud magnifique ( the magnificent dope ) de Walter Lang avec Lynn Bari
Aventures en Libye / Le sergent immortel ( immortal sergeant ) de John M. Stahl avec Thomas Mitchell
DO La bataille de Midway ( the battle of Midway ) de John Ford
    Seulement narration
DO It’s everybody’s war – de ?
    Seulement narration
1943L’étrange incident / L’aube fatale ( the ox-bow incident / strange incident ) de William A. Wellman avec Dana Andrews
1946La poursuite infernale ( my darling Clementine ) de John Ford avec Victor Mature
1947Dieu est mort / Le fugitif ( the fugitive / el fugitivo ) de John Ford avec Dolores del Rio
La longue nuit ( the long night ) de Anatole Litvak avec Vincent Price
Femme ou maîtresse ( Daisy Kenyon ) de Otto Preminger avec Joan Crawford
1948Le massacre de Fort Apache ( Fort Apache / war party ) de John Ford avec John Wayne
La folle enquête / Sur notre joyeux chemin ( on our merry way / a miracle can happen ) de King Vidor & Leslie Fenton avec Burgess Meredith
L’ange de la haine ( Jigsaw / Gun Moll ) de Fletcher Markle avec Marlene Dietrich
    Seulement apparition
1950 DO Grant Wood – de ?
    Seulement narration
DO Home of the homeless – de ?
    Seulement narration
1951 DO The growering years – de ?
    Seulement narration
DO Benjy – de Fred Zinnemann
    Seulement narration
DO Pictura – de Ewald André Dupont, Luciano Emmer, Enrico Gras, Marc Sorkin, Lauro Vanturi, Robert Hessens & Alain Resnais avec Nadres Segovita
    Seulement narration de la version anglaise du segment « Grant Wood »
1952 DO The impressionable years – de ?
    Seulement narration
1953Main Street to Broadway – de Tay Garnett avec Tallulah Bankhead
    Seulement apparition
1954Permission jusqu’à l’aube ( Mister Roberts ) de John Ford & Mervyn LeRoy avec James Cagney
1956Guerre et paix ( war and peace ) de King Vidor avec Audrey Hepburn
    Etoile de Cristal du meilleur acteur étranger aux prix de l’Académie du cinéma Français, France
1957Le faux coupable ( the wrong man ) de Alfred Hitchcock avec Vera Miles
Du sang dans le désert / L’étoile de fer ( the tin star ) de Anthony Mann avec Anthony Perkins
Douze hommes en colère ( twelve angry men ) de Sidney Lumet avec Lee J. Cobb
    BAFTA du meilleur acteur étranger aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

DO Eight steps to peace – de ?
    Seulement narration
1958Les feux du théâtre / Les lumières de la rampe ( stage struck ) de Sidney Lumet avec Joan Greenwood
L’homme aux colts d’or / La cité sans loi ( Warlock / shout out at Warlock ) de Edward Dmytryk avec Anthony Quinn
DO Reach for tomorrow – de ?
    Seulement narration
1959L’homme qui comprend les femmes ( the man who understood women ) de Nunnally Johnson avec Leslie Caron
1960 DO The fabulous fifties – de Charles Eames & Ray Eames
    Seulement voix & narration
1961Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec Robert Ryan
Tempête à Washington ( advise and consent ) de Otto Preminger avec Charles Laughton
1962La conquête de l’Ouest ( how the west was won ) de John Ford, Henry Hathaway & George Marshall avec Carroll Baker
La montagne des neuf Spencer / Le feu dans la montagne ( Spencer’s mountain ) de Delmer Daves avec Maureen O’Hara
DO San Francisco fire – de Charles Eames & Ray Eames
    Seulement voix & narration
1963Que le meilleur l’emporte ( the best man / Gore Vidal’s the best man ) de Franklin J. Schaffner avec Margaret Leighton
1964Première victoire ( in harm’s way ) de Otto Preminger avec John Wayne
Guerre secrète ( the dirty game / the dirty agents / la guerra segreta / spione unter sich ) de Terence Young, Carlo Lizzani & Christian-Jaque avec Bourvil
Une vierge sur canapé ( sex and the single girl ) de Richard Quine avec Natalie Wood
Le mors aux dents ( the rounders ) de Burt Kennedy avec Glenn Ford
DO Rangers of Yellowstone – de ?
    Seulement voix & narration
1965La bataille des Ardennes ( battle of the Bulge ) de Ken Annakin avec Pier Angeli
Point limite ( fair-safe ) de Sidney Lumet avec Walter Matthau
1966Gros coup à Dodge City / Hold-up à la carte ( a big hand for the little lady / big deal at Dodge City ) de Fielder Cook avec Joanne Woodward
Frontière en flammes ( welcome to Hard Times / killer on a horse ) de Burt Kennedy avec Janice Rule
DO Born to buck – de ? avec Casey Tibbs
    Seulement voix & narration
1967Les cinq hors-la-loi ( Firecreek ) de Vincent McEveety avec Inger Stevens
Police sur la ville ( Madigan ) de Don Siegel avec Richard Widmark
DO The really big family – de Alexander Grasshoff avec Bill Dukes
    Seulement voix & narration
1968Les tiens, les miens, le nôtre ( yours, mine and ours ) de Melville Shavelson avec Van Johnson
L’étrangleur de Boston ( the Boston strangler ) de Richard Fleischer avec Tony Curtis
CM Beans, bullets and black oil – de ? avec Leon Grabowsky
    Seulement voix & narration
DO The golden flame – de ?
    Seulement voix & narration
DO All about people – de ?
    Seulement voix & narration
1969Il était une fois dans l’Ouest ( c’era una volta il West / once upon a time in the West ) de Sergio Leone avec Claudia Cardinale
Le reptile ( there was a croocked man ) de Joseph L. Mankiewicz avec Kirk Douglas
Attaque au Cheyenne Club ( the Cheyenne Social Club ) de Gene Kelly avec Shirley Jones
DO Hollywood : The Selznick years – de Marshall Flaun avec King Vidor
    Seulement voix, narration & apparition
DO An impression of John Steinbeck : Writer / Steinbeck – de Donald Wrye
    Seulement voix & narration
1970Trop tard pour les héros ( too late the hero / suicide run ) de Robert Aldrich avec Cliff Robertson
Le clan des irréductibles ( sometimes a great notion / never give an inch ) de Paul Newman avec Lee Remick
1971 DO The american west of John Ford / The great american west of John Ford – de Denis Sanders avec James Stewart
    Seulement voix, narration & apparition
DO Directed by John Ford – de Peter Bogdanovitch avec John Ford
    Seulement apparition
1972Le poney rouge / Le poney doré ( the red pony ) de Robert Totten avec Ben Johnson
Le serpent ( the serpent / night flight from Moscow ) de Henri Verneuil avec Philippe Noiret
1973Noces de cendres ( ash Wednesday ) de Larry Peerce avec Elizabeth Taylor
Mon nom est Personne ( il mio nome è Messino / lonesome gun / my name is nobody / mein name ist Nobody ) de Tonino Valerii avec Terence Hill
Un flic véreux ( the Alpha caper / inside job ) de Robert Michael Lewis avec Elena Verdugo
DO Film making technics – de ?
    Seulement narration
1974Les derniers jours de Mussolini ( Mussolini : Ultimo atto / the last days of Mussolini / the last four days / the last tyran / Mussolini : The last four days ) de Carlo Lizzani avec Rod Steiger
DO Valley Forge – de ?
    Seulement narration
1975La bataille de Midway ( Midway / the battle of Midway ) de Jack Smight avec Charlton Heston
1976Le toboggan de la mort ( rollercoaster ) de James Goldstone avec George Segal
Tentacules ( tentacoli / tentacles ) de Olivio G. Assonitis avec Shelley Winters
The last cow boy ( the last of the cowboys / great smokey readblock ) de John Leone avec Eileen Brennan
DO The world of Andrew Wyeth – de ?
    Seulement narration
1977Fedora – de Billy Wilder avec Marthe Keller
La grande bataille ( il grande attaco / la battaglia di Mareth / battle force / the great battle ) de Umberto Lenzi avec Helmut Berger
1977 DO Alcohol abuse the arly warning signs – de ?
    Seulement narration
1978L’inévitable catastrophe ( the swarm ) de Irwin Allen avec Olivia de Havilland
Wanda Nevada – de Peter Fonda avec Brooke Shields
La cité en feu ( city on fire ) de Alvin Rakoff avec Ava Gardner
DO Big yellow schoner to Bizantium – de ?
    Seulement narration
DO America’s sweetheart : The May Pickford story – de John Edwards
    Seulement narration
1979Météore ( meteor ) de Ronald Neame avec Sean Connery
1980La maison du lac ( on golden pond ) de Mark Rydell avec Katharine Hepburn
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

    Meilleur acteur au festival international du cinéma de Karlovy Vary, Tchécoslovaquie
AUTRES PRIX :
      
    David Spécial aux prix David di Donatello, Italie ( 1973 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’American Film Institut, USA ( 1978 )

    Prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes, USA ( 1980 )

    Prix Pomme d’Or de la star masculine de l’année aux Golden Apple Awards, USA ( 1981 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 1981 )
Fiche créée le 16 octobre 2005 | Modifiée le 23 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 12915 fois
PREVIOUSNina Foch || Henry Fonda || Jane FondaNEXT