CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Leni Riefenstahl
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Harry Baur



Date et Lieu de naissance : 12 avril 1880 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 8 avril 1943 (Paris, France)
Nom Réel : Henri Marie Rodolphe Baur

ACTEUR
Image
1933 Les misérables – de Raymond Bernard avec Charles Vanel, Charles Dullin & Marguerite Moreno
Image
1936 Un grand amour de Beethoven – de Abel Gance avec Annie Ducaux, Jean-Louis Barrault & Jany Holt
Image
1937 Sarati, le terrible – de André Hugon avec Jeanne Helbling, Jacqueline Laurent & Marcel Dalio
Image
Volpone – de Maurice Tourneur avec Jacqueline Delubac, Louis Jouvet & Charles Dullin

Né le 12 avril 1880 dans le onzième arrondissement de Paris, de père et mère alsaciens catholiques, Henri Marie Rodolphe Baur passe son enfance à Saint-Nazaire. Plus tard, sa famille s’installe à Marseille et il étudie à l’école d’hydrographie. Passionné de théâtre, il suit des cours de comédie au Conservatoire d’Art Dramatique. Il change son prénom en Harry, apparaît dans plusieurs pièces, et décroche un double prix de comédie et de tragédie au conservatoire.

Au début du vingtième siècle, Harry Baur joue à Paris dans plusieurs salles de spectacle. Il débute aux Fantaisies Parisiennes, passe Chez Antoine et aux Mathurins, pour finir au Grand Guignol, au Palais-Royal, et au Théâtre Michel. Parallèlement, il entame sa carrière cinématographique dès 1908, sous la direction de grands cinéastes de l’ère du muet: Albert Capellani dans «L’assomoir» (1908); Victorien Jasset dans «Don César de Bazan» (1909) et «La légende du bon chevalier» (1909), et Georges Denola dans «L’évasion de Vidocq» (1909). Au cours des années dix, il joue dans une dizaine de films de Michel Carré. Rapidement, il acquiert une solide réputation d’acteur, et on le voit notamment dans: «La fille du chiffonnier» (1912) avec Mistinguett, et «Shylock, le marchand de Venise» (1913) de Henri Desfontaines.

En 1914, Harry Baur est mobilisé. Mais il contracte la fièvre typhoïde qui lui provoque une paralysie faciale, et il est donc réformé à Albi. Sous le pseudonyme d’Orido de Fhair, il collabore à la rubrique cinématographique du Crapouillot. À la fin de la guerre, il reprend le théâtre. Sur scène, les triomphes s’accumulent: «Le Caducée», «Le dieu d’argile», «Le procès de Mary Dugan» et «Le procès d’Oscar Wilde». Plus rare à l’écran, il apparaît toutefois aux côtés de la grande Sarah Bernhardt dans «La voyante» (1923) de Louis Mercanton.

Au cours des années trente, Harry Baur cumule les succès au théâtre. L’avènement du parlant le propulse tout à coup au firmament du vedettariat. Julien Duvivier, dont il est l’acteur fétiche, lui donne le rôle de sa vie dans «David Golder» (1931). Le cinéma se l’arrache, et par la suite il se trouve souvent en concurrence avec deux autres monstres sacrés: Raimu et Michel Simon. Doté d’une forte personnalité et d’un immense talent, il joue des rôles sur mesure, écrits ou remaniés pour lui. Il travaille avec les meilleurs réalisateurs de son époque, parmi lesquels: Anatole Litvak pour «Cette vieille canaille» (1933), Raymond Bernard pour «Les misérables» (1933), Pierre Chenal pour «Crime et châtiment» (1935), Abel Gance pour «Un grand amour de Beethoven» (1936), Robert Siodmak pour «Mollenard» (1938), Jacques de Baroncelli pour «L’homme du Niger» (1939), Maurice Tourneur pour «Volpone» (1940), et Christian-Jaque pour «L’assassinat du Père-Noël» (1941).

En 1942, Harry Baur part à Berlin pour jouer dans «Symphonie d’une vie» de Hans Bertram, aux côtés de Henny Porten. Dénoncé comme juif et communiste, il est arrêté sur ordre du Dr. Goebbels, à la fin du tournage. La Gestapo l’emprisonne et le torture à la prison du Cherche-Midi. Terriblement amaigri et très souffrant d’une angine de poitrine, il est relâché agonisant et transporté chez lui, où il s’éteint le 8 avril 1943. Le Tout-Paris assistera à ses obsèques à l’église parisienne de Saint-Philippe du Roule.

© Philippe PELLETIER - Sources : Cinémathèque N°6 – L’Avant-scène Cinéma N°181 du 1er février 1977

copyright
1908 CM Le bon cambrioleur – de ?
CM L’assommoir – de Albert Capellani avec Jacques Grétillat
1909 CM Don César de Bazan – de Victorin Jasset avec Jean Marie de L’Isle
CM L’enlèvement de mademoiselle Biffin – de Marc Janin avec Charles Prince
CM L’évasion de Vidocq – de Georges Denola
CM Hector est un garçon sérieux – de ? avec Louis Blanche
CM La jeunesse de Vidocq ou comment on devient policier – de ? avec Paul Landrin
CM La légende du bon chevalier – de Victorin Jasset avec Georges Saillard
CM Les petites irons à la mer – de ?
CM Octave – de ? avec René Leprince
CM La noce à Canuche – de Michel Carré avec Marguerite Deval
CM Les suicidés de Louf – de Michel Carré avec Lola Noyr
CM La miniature – de Michel Carré avec Paul Morgan
CM Beethoven – de Victorin Jasset avec Jeanne Grumbach
CM Hector est un garçon sérieux – de ? avec Augusta Vallée
CM Arsène Lupin – de Michel Carré avec Georges Tréville
1910 CM La haine – de Albert Capellani avec Paul Capellani
CM Les aventuriers du val d’or – de ? avec Jacques Varennes
CM L’évasion d’un truand – de Michel Carré avec André Bisson
CM Le four à chaux – de Michel Carré avec Laura Lukas
CM Le mauvais pilote – de ?
CM Le messager de Notre-Dame – de Michel Carré avec Madame Cassagne
CM Le naufragé – de Michel Carré avec Laura Lukas
CM Sur la pente – de Michel Carré avec Lola Noyr
1911 CM Vidocq – de Gérard Bourgeois avec Andrée Marly
CM Les notes de la blanchisseuse / Frisette, blanchisseuse de fin – de Georges Denola avec Charles Lorrain
1912 CM La fille des chiffonniers – de Georges Monca avec Mistinguett
CM Les amis de la mort – de ? avec Pierre Bressol
CM Le cheveux d’or / Les cheveux d’or – de Pierre Bressol avec Pierre Bressol
CM Le secret du lac – de ? avec Jules Berry
1913 CM Shylock, le marchand de Venise – de Louis Mercanton & Henri Desfontaines avec Louis Jouvet
CM Monsieur Lecoq – de Maurice Tourneur avec Maurice de Féraudy
CM Le roman de Carpentier – de ? avec George Carpentier
1914 CM Arsène Lupin contre Ganimard – de Michel Carré avec Georges Tréville
1915 CM Chignon d’or – de André Hugon & Louis Paglieri avec Mistinguett
CM Strass et compagnie – de Abel Gance avec Jean Yonnel
1916 CM Quand l’amour meut / Quand meurt l’amour – de Raoul d’Auchy avec Renée Carl
CM Le suicide de Sir Letson – de Jacques de Baroncelli
191748 avenue de l’Opéra – de Georges Denola & Bernard-Deschamps avec Jean Worms
Sous la griffe – de Albert Dieudonné avec Marie-Louise Derval
1918L’angoisse dans la nuit – de ?
L’âme de bronze – de Henry Roussel avec Gaston Rieffler
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque : la paix
    2 : 2ème époque : la guerre
1922 CM La robe déchirée – de Jacques de Baroncelli avec Léon Mathot
1923La voyante – de Leone Abrams & Louis Mercanton avec Sarah Bernhardt
1930Le juif polonais – de Jean Kemm avec Mady Berry
David Golder – de Julien Duvivier avec Camille Bert
1931Les cinq gentlemen maudits – de Julien Duvivier avec Robert Le Vigan
Le cap perdu / Cap Forlorn – de Ewald André Dupont avec Marcelle Romée
1932Poil de carotte – de Julien Duvivier avec Robert Lynen
Criminel / Le code criminel – de Jack Forrester avec Hélène Perdrière
Les trois mousquetaires – de Henri Diamant-Berger avec Andrée Lafayette
    Film en 2 époques
    1 : Les ferrets de la Reine
    2 : Milady
1933Cette vieille canaille – de Anatole Litvak avec Alice Field
La tête d’un homme – de Julien Duvivier avec Valéry Inkijinoff
Les misérables – de Raymond Bernard avec Marguerite Moreno
    Film en 3 parties
    1 : Tempête sous un crâne
    2 : Les Thénardier
    3 : Liberté, liberté chérie
Rothchild / Rothschild – de Marco de Gastyne avec Germaine Auger
1934Les nuits moscovites – de Alexis Granowsky avec Annabella
Un homme en or / Un homme et sa femme – de Jean Dréville avec Suzy Vernon
Le greluchon délicat / Le valet de cœur – de Jean Choux avec Alice Cocéa
1935Tarass Boulba – de Alexis Granowsky avec Danielle Darrieux
Golgotha / Ecce Homo – de Julien Duvivier avec Edwige Feuillère
Crime et châtiment – de Pierre Chenal avec Madeleine Ozeray
Les yeux noirs – de Victor Tourjansky avec Simone Simon
Les hommes nouveaux – de Marcel L’Herbier avec Nathalie Paley
1936Les nuits moscovites ( Moscow nights / I stand condemned ) de Anthony Asquith avec Laurence Olivier
Nitchevo / L’agonie du sous-marin – de Jacques de Baroncelli avec Marcelle Chantal
Le Golem – de Julien Duvivier avec Marcel Dalio
Un grand amour de Beethoven / Beethoven – de Abel Gance avec Annie Ducaux
Samson – de Maurice Tourneur avec Gaby Morlay
Paris – de Jean Choux avec Renée Saint-Cyr
1937Un carnet de bal – de Julien Duvivier avec Marie Bell
Sarati, le terrible – de André Hugon avec Jeanne Helbling
Nostalgie – de Victor Tourjansky avec Gina Manès
Les secrets de la Mer Rouge – de Richard Pottier avec Charles Dechamps
La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Jany Holt
Mollenard – de Robert Siodmak avec Gabrielle Dorziat
1938Le fils rebelle ( the rebel son / the barbarian and the lady / the rebel son of Taras Bulba / Taras Bulba ) de Adrian Brunel, Albert de Courville & Alexis Granowsky avec Patricia Roc
Le patriote – de Maurice Tourneur avec Colette Darfeuil
1939Le président Haudecœur – de Jean Dréville avec Betty Stockfeld
L’homme du Niger – de Jacques de Baroncelli avec Victor Francen
1940The mad empress / Carlotta the mad empress / Juarez and Maximilian – de Miguel Contreras Torres avec Medea de Novara
Volpone – de Maurice Tourneur avec Jacqueline Delubac
1941L’assassinat du Père Noël – de Christian-Jaque avec Renée Faure
Péchés de jeunesse – de Maurice Tourneur avec Lise Delamare
1942Symphonie d’une vie ( symphonie eines lebens ) de Hans Bertram avec Henny Porten
Fiche créée le 7 octobre 2005 | Modifiée le 1 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 13514 fois
PREVIOUSJacques Baumer || Harry Baur || Aurora BautistaNEXT