CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lou Myers
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fernando Lopes



Date et Lieu de naissance : 28 décembre 1935 (Alvaiázere, Portugal)
Date et Lieu de décès : 2 mai 2012 (Lisbonne, Portugal)
Nom Réel : Fernando Marques Lopes

REALISATEUR

Né dans une famille modeste d’ouvriers, Fernando Lopes voit le jour le 28 décembre 1935, comme l’atteste son acte de naissance de la Freguesia (paroisse civile) de Maçãs de Dona Maria de la municipalité d’Alvaiázere au Portugal. Il est confié très tôt à une tante qui habite Ourèm dans le centre du pays. Il a dix ans lorsqu’il rejoint ses parents venus s’installer à Lisbonne où il fait ses études secondaires. Il travaille comme portier dans un hôtel pour aider la famille et se passionne pour le cinéma.

En 1957, Fernando Lopes est employé dans une équipe technique de la toute nouvelle Radio Télévision Portugaise (RTP). Boursier de la Fondation Nationale en 1959, il part étudier les techniques du cinéma à Londres et décroche un diplôme de réalisateur. De retour au pays, il réalise plusieurs documentaires dont «Belarmino» (1964), un docu-fiction sur l’ancien champion de boxe Bellarmin Fragoso, considéré comme une œuvre essentielle du nouveau cinéma portugais, mouvement largement inspiré du néo-réalisme italien et de la nouvelle vague française.

Tout en continuant à se consacrer à son travaille de documentaliste, Fernando Lopes est nommé directeur des programmes de la deuxième chaine de la RTP entre 1978 et 1980 et enseigne pendant plusieurs années à l’école de Théâtre et de Cinéma de Lisbonne. Il réalise encore une demi-douzaine de longs-métrages pour le cinéma. «Nos por ca todos bem», présenté en sélection parallèle au Festival de Cannes en 1977, est un drame qui donne la parole aux oubliés de la révolution, les paysans du nord du Portugal, représentés par sa propre mère interprétée par Zita Duarte. Son adaptation du roman de Mário Zambujal en 1984 «Crónica dos bons malandros» est maltraitée par la critique mais remporte un beau succès public dans son pays. Avec «Saudades, le mal du pays» en 1988, il raconte l’histoire d’Abel, incarné par Rogério Samora, qui revient au village et qui élimine les uns après les autres les prétendants de sa promise, jouée par Teresa Madruga, alors que se déroule le mystère de la passion. En 1993, il dirige son film le plus international «Le fil de l’horizon» avec Claude Brasseur et Andréa Ferréol, sur un scénario signé de Christopher Frank et Jean Nachbaur d’après le roman de Antonio Tabucchi. Son adaptation du dernier roman du grand écrivain José Cardoso Pires «Le dauphin» (2002) lui vaut une nomination au Festival des films du Monde de Montréal et «Lá fora» (2003) avec Alexandra Lencastre, Rogerio Samora et Maria Joao Abreu, se retrouve au marché du film à Cannes en 2004. «98 Octanas» (2005) est présenté hors compétition dans la sélection officielle au Festival de Turin et son avant-dernier film «Os sorrisos do destino» (2009) est montré en avant-première au Festival d’Estoril.

Parallèlement à sa carrière de metteur en scène, Fernando Lopes a été le monteur, scénariste, interprète et producteur de bon nombre de ses œuvres. En 1990, il produit deux courts-métrages de Joaquim Leitão avec des vedettes françaises, Christine Pascal dans «L’île» et Jacques Perrin dans «Ransom». En 2011, il dirige son dernier long-métrage «Em câmara lenta», un drame avec Rui Morrison et João Reis. Il meurt peu après sa sortie le 2 mai 2012 à Lisbonne à l’âge de soixante-seize ans. Avec une trentaine de films documentaires ou de fiction à son actif, Fernando Lopes est désormais considéré l’un des plus importants cinéastes Portugais de son époque.

© Pascal DONALD

copyright
1960 DO Les pierres et le temps ( as pedras e o tempo ) de Fernando Lopes
    + scénario
1961 DO Le vol de l’amitié ( o voo da amizade ) de Fernando Lopes
    + scénario
1962 DO Les mots et les fils ( as palavras e os fios ) de Fernando Lopes
    + scénario
1963 DO La route du progrès ( rota do progresso ) de Fernando Lopes
    + scénario
1964 DO Belarmino – de Fernando Lopes avec Belarmino Fragoso
    + scénario & décors
1965 DO Si Dieu le veut ( se Deus quiser ) de Fernando Lopes
    + scénario
1966 DO La croix du Sud ( cruzeiro do Sul ) de Fernando Lopes
    + scénario
1967 DO Le Tage, sur la route du progrès ( Tejo na rota do progresso ) de Fernando Lopes
    + scénario
CM Hoje, estreia – de Fernando Lopes
    + scénario
1969 CM Rouge, jaune et vert ( vermelho, amarelo e verde ) de Fernando Lopes
    + scénario
1970 CM Sever do vouga... Uma experiência – de Paulo Rocha
    Seulement conseiller technique
1971Une abeille sous la pluie ( uma abelha na chuva ) de Fernando Lopes avec Laura Soveral
    + dialogues & scénario
1972 DO Une aventure calculée ( a aventura calculada ) de Fernando Lopes
    + scénario
DO Nationalité : Portugais ( nacionalidade: Português / profissão: Português ) de Fernando Lopes
    + scénario & montage
DO Il était une fois… Demain ( era uma vez... Amanhã ) de Fernando Lopes avec Conceição Pombo
    + scénario & montage
1975 CM Le couvert ( o encoberto ) de Fernando Lopes
    + scénario & montage
1976 TV Cantigamente – de Fernando Lopes avec Cândido Mota
    Série – Réalisation d’un épisode, + montage
1977Nos por ca todos bem – de Fernando Lopes avec Zita Duarte
    + scénario & montage
1979 DO Lisbonne ( Lisboa ) de Fernando Lopes
    + scénario
1984Crónica dos bons malandros – de Fernando Lopes avec João Perry
    + scénario & production
1988Saudades, le mal du pays ( matar saudades ) de Fernando Lopes avec Rogério Samora
    + scénario
Rosa de Areia – de Margarida Cordeiro & António Reis avec Ana Clara Guerra Marques
    Seulement interprétation
1989Gran Sol – de Ferran Llagostera avec Lander Iglesias
    Seulement production
1990 CM L’île ( a ilha ) de Joaquim Leitão avec Christine Pascal
    Seulement production
CM Ransom / O resgate – de Joaquim Leitão avec Jacques Perrin
    Seulement production
1993Le fil de l’horizon ( o fio do horizonte / a linha do horizonte ) de Fernando Lopes avec Claude Brasseur
1997 DO Gérard, fotógrafo – de Fernando Lopes avec Gérard Castello Lopes
    + montage
CM O Apartamento – de João Tiago Costa, Luís Fonseca, Vítor Joaquim, João Milagre, Victor Nobre, Rui Poças, Leonardo Simões & João Tuna avec Maya Booth
    Seulement interprétation
1998 DO Pina Bausch : Lissabon Wuppertal Lisboa – de Fernando Lopes avec Pina Bausch
    + scénario & montage
2000Um dia na vida – de Álvaro Zuñiga avec Ana Zanatti
    Seulement voix
CM Cinema – de Fernando Lopes avec Isabel Ruth
    + montage
2002Le dauphin ( o delfim ) de Fernando Lopes avec Alexandra Lencastre
    + scénario
2003Lá fora – de Fernando Lopes avec Maria João Abreu
    + scénario
2004 DO Tomai Lá do O’Neill – de Fernando Lopes avec Rogério Jacques
    + scénario
200598 Octanas – de Fernando Lopes avec Carla Chambel
    + scénario, interprétation & montage
DO Pablo G. del Amo, un montador de ilusiones – de Diego Galán avec Pedro Almodóvar
    Seulement apparition
2006 TV Ela por Ela – de Fernando Lopes avec Maria João Seixas
    Série – + production
2007The lovebirds – de Bruno de Almeida avec Joaquim de Almeida
    Seulement interprétation
2008 DO Mon ami Mike au travail ( o meu amigo Mike ao trabalho ) de Fernando Lopes avec Michael Biberstein
    + voix
DO Fernando Lopes, provavelmente – de João Lopes
    Seulement apparition
2009Os sorrisos do destino – de Fernando Lopes avec Ana Padrão
DO Com que voz – de Nicholas Oulman avec Catherine Clément
    Seulement apparition
CM A felicidade – de Jorge Silva Melo avec Miguel Borges
    Seulement interprétation
    Meilleur acteur au festival du court-métrage de Bajadoz, Espagne
2010 CM Senhor X – de Gonçalo Galvão Teles avec Carloto Cotta
    Seulement interprétation
2011Em câmara lenta – de Fernando Lopes avec Rui Morrison
AUTRES PRIX :
      
    Prix Spécial pour l’ensemble de sa carrière au Fantaporto, Portugal ( 2008 )
Fiche créée le 3 mai 2012 | Modifiée le 3 mai 2012 | Cette fiche a été vue 4243 fois
PREVIOUSTheodor Loos || Fernando Lopes || Marga LópezNEXT