CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lina Romay
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Claude Carliez



Date et Lieu de naissance : 10 janvier 1925 (Nancy, France)
Date et Lieu de décès : 17 mai 2015 (Saint-Mandé, France)
Nom Réel : Claude Michel Robert Carliez

CASCADEUR
Image
1959 Le bossu – de André Hunebelle avec Jean Marais, Bourvil, Sabine Sesselmann & Jean Le Poulain
Image
1963 Scaramouche (la máscara de Scaramouche) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Gérard Barray & Michèle Girardon
Image
1968 Le paria (Jaque mate) de Claude Carliez avec Jean Marais, Marie-José Nat & Horst Frank
Image
1982 L’as des as – de Gérard Oury avec Jean-Paul Belmondo, Rachid Ferrache & Marie-France Pisier

Très jeune, Claude Carliez est inscrit par son père à un cours d’escrime de Nancy. Ses professeurs remarquent tout de suite qu’il est doué et il est encouragé à devenir Maître d’armes à l’école de Joinville. Il le devient en 1946, mais il a aussi appris tous les arts martiaux et l’équitation. Deux ans plus tard, il est maître d’armes à la Cour du Grand Duché où il commence à mettre au point une escrime dite «artistique», celle avec le protocole, les traditions et les saluts ancestraux. Revenu à Paris, Claude retrouve en 1953 un de ses maîtres André Gardère, qui l’engage comme cascadeur à ses côtés pour le film de Christian-Jaque «Lucrèce Borgia» (1953); il y joue même un garde du corps de Martine Carol.

Cette expérience lui plaît et Claude Carliez la renouvelle dans «Cadet Roussel» (1954), «Le fils de Caroline Chéri» (1954) et d’autres opus. C’est à la fin de la décennie 1950 qu’il décide de former une équipe: Guy Delorme, Raoul Billerey, Antoine Baud, Yvan Chiffre, Lionel Vitrant et d’autres le rejoignent. À ce moment là, Claude Carliez et sa bande deviennent les incontournables de tous les films d’action et d’aventures de nos écrans petits ou grands. Parfois, il «fait» l’acteur et on le reconnaît facilement dans «Le bossu» (1959), «Austerlitz» (1959)», «Les trois mousquetaires» (1961), où il est Bernajoux, la fine lame du Cardinal!, «Le miracle des loups» (1961), «Les grandes vacances» (1966), «Moonraker» (1978). Claude a travaillé avec nos plus grands réalisateurs: André Hunebelle, Bernard Borderie, Christian-Jaque, Jean Delannoy, Jean Dréville, pour les films historiques, Georges Lautner, Gérard Oury, Henri Verneuil, Philippe de Broca et tant d’autres pour les films modernes.

Parmi ses grands complices, on retient en tout premier Jean Marais avec qui Claude Carliez tourne une douzaine de fois, et qu’il met en scène dans son seul film «Le paria», en 1968, puis Jean-Paul Belmondo (avec qui il met au point tant de cascades spectaculaires) et Eddie Constantine; Gérard Barray son ami dit de lui: «il m’a tout appris». Mais Claude ne se contente pas du cinéma! Il travaille pendant 4 ans avec Herbert von Karajan pour des opéras («Otello») à Paris et à Vienne. Il entraîne les comédiens du Français et de l’Odéon pour des rôles comme «Cyrano de Bergerac». Il apporte son concours à des spectacles du Lido ou d’«Hollyday on Ice». Arrivé à l’âge ou d’autres prennent leur retraite, Claude continue à animer des cours d’escrime. Très pédagogue, il explique avec patience et clarté chaque geste, en les décomposant, d’une voix très courtoise. Sa voix tranquille, rassurante met en confiance et je me souviens de son explication si simple et si limpide devant un extrait des «Trois mousquetaires» (1948) avec Gene Kelly! «C’est fort bien fait et très agréable à regarder, mais tu vois, il n’y a pas de gestes d’escrime, il n’y a pas de technique, c’est davantage de la chorégraphie»... Il y a quelques années, Claude Carliez retrouve les grands saluts des mousquetaires sous nos différents rois de France, les déchiffre, les apprend et ils redeviennent des mouvements d’école pour nos principales troupes d’escrime artistique.

Claude Carliez nous quitte ce 17 mai 2015. Il formait avec son épouse Eliane un couple modèle depuis plus de 65 ans. Leurs enfants Marie-Claude qui fut monteuse au cinéma, Michel qui reprend depuis qu’il est adolescent le flambeau de cascadeur et de bretteur, et leurs deux petits enfants sauront entretenir son souvenir.

© Donatienne ROBY

copyright
1953Lucrèce Borgia – de Christian-Jaque avec Pedro Armendáriz
Les trois mousquetaires – de André Hunebelle avec Yvonne Sanson
    + doublure de Jean Martinelli
1954Cadet-Rousselle – de André Hunebelle avec François Périer
Le fils de Caroline chérie – de Jean Devaivre avec Jean-Claude Pascal
1955L’affaire des poisons – de Henri Decoin avec Viviane Romance
Les aventures de Gil Blas de Santillane ( una aventura de Gil Blas ) de René Jolivet & Ricardo Muñoz Suay avec Georges Marchal
1956Michel Strogoff ( Michele Strogoff / der kurier de zaren ) de Carmine Gallone avec Curd Jürgens
1958Les Vikings ( the Vikings ) de Richard Fleischer avec Kirk Douglas
1959Le bossu – de André Hunebelle avec Bourvil
Austerlitz – de Abel Gance avec Pierre Mondy
La corde raide – de Jean-Charles Dudrumet avec Annie Girardot
1960Le capitan – de André Hunebelle avec Elsa Martinelli
Vive Henri IV… Vive l’amour ! – de Claude Autant-Lara avec Simone Renant
Le capitaine Fracasse – de Pierre Gaspard-Huit avec Jean Marais
1961Le miracle des loups – de André Hunebelle avec Jean-Louis Barrault
Les trois mousquetaires : Les ferrets de la reine – de Bernard Borderie avec Françoise Christophe
Les trois mousquetaires : La vengeance de Milady – de Bernard Borderie avec Mylène Demongeot
Le crime ne paie pas – de Gérard Oury avec Edwige Feuillère
Le comte de Monte Cristo – de Claude Autant-Lara avec Louis Jourdan
Cartouche – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
1962Le chevalier de Pardaillan – de Bernard Borderie avec Gianna Maria Canale
Les mystères de Paris – de André Hunebelle avec Jill Haworth
Shéhérazade – de Pierre Gaspard-Huit avec Anna Karina
Mandrin – de Jean-Paul Le Chanois avec Georges Rivière
Le masque de fer – de Henri Decoin avec Claudine Auger
La salamandre d’or – de Maurice Régamey avec Madeleine Robinson
1963OSS 117 se déchaîne / OSS 117 – de André Hunebelle avec Irina Demick
Charade – de Stanley Donen avec Cary Grant
Des frissons partout – de Raoul André avec Eddie Constantine
Scaramouche / Le masque de Scaramouche ( la máscara de Scaramouche / le avventure di Scaramouche / the adventures of Scaramouche ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Michèle Girardon
D’où vient-tu Johnny ? – de Noël Howard avec Johnny Hallyday
Une ravissante idiote – de Edouard Molinaro avec Brigitte Bardot
L’honorable Stanislas, agent secret – de Jean-Charles Dudrumet avec Jean Marais
La tulipe noire – de Christian-Jaque avec Alain Delon
Nick Carter va tout casser – de Henri Decoin avec Paul Frankeur
1964Lucky Jo – de Michel Deville avec Pierre Brasseur
Angélique, marquise des anges / Angélique – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
Ces dames s’en mêlent – de Raoul André avec Annie Cordy
Fantômas – de André Hunebelle avec Mylène Demongeot
Le majordome – de Jean Delannoy avec Paul Meurisse
Laissez tirer les tireurs – de Guy Lefranc avec Eddie Constantine
Une souris chez les hommes / Un drôle de caïd – de Jacques Poitrenaud avec Dany Saval
Banco à Bangkok pour OSS 117 – de André Hunebelle avec Pier Angeli
Le corniaud – de Gérard Oury avec Louis de Funès
Pleins feux sur Stanislas – de Jean-Charles Dudrumet avec Nadja Tiller
1965Furia à Bahia pour OSS 117 – de André Hunebelle avec Frederick Stafford
Fantômas se déchaîne / Fantômas revient /Fantômas contre Interpol – de André Hunebelle avec Louis de Funès
La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Francis Blanche
Faites vos jeux, mesdames / Feu à volonté ( Hagan juego, señoras ) de Marcel Ophüls avec Laura Valenzuela
Les deux orphelines ( le due orfanelle ) de Riccardo Freda avec Jean Desailly
Coplan FX 18, casse tout – de Riccardo Freda avec Richard Wyler
Nick Carter et le trèfle rouge – de Jean-Paul Savignac avec Nicole Courcel
Train d’enfer – de Gilles Grangier avec Marisa Mell
1966Atout cœur à Tokyo pour OSS 117 – de Michel Boisrond avec Marina Vlady
La grande vadrouille – de Gérard Oury avec Terry-Thomas
Peau d’espion – de Edouard Molinaro avec Senta Berger
Carré de dames pour un as – de Jacques Poitrenaud avec Sylva Koscina
Paradiso Hôtel du libre échange ( Hotel Paradiso ) de Peter Glenville avec Gina Lollobrigida
Le Saint prend l’affût – de Christian-Jaque avec Jean Yanne
Fantômas contre Scotland Yard – de André Hunebelle avec Françoise Christophe
Les grandes vacances – de Jean Girault avec Claude Gensac
Le soleil des voyous – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
1967Le fou du labo IV – de Jacques Besnard avec Jean Lefebvre
Coplan sauve sa peau – de Yves Boisset avec Margaret Lee
La louve solitaire – de Edouard Logereau avec Danièle Gaubert
L’homme qui valait des milliards – de Michel Boisrond avec Anny Duperey
1968Le paria / Lago le paria ( Jaque mate / diamond rush ) de Claude Carliez avec Jean Marais
    + réalisation
La voie lactée – de Luis Buñuel avec Delphine Seyrig
Adieu l’ami – de Jean Herman avec Charles Bronson
Jeff – de Jean Herman avec Suzanne Flon
Sous le signe de Monte-Cristo / Le révolté – de André Hunebelle avec Raymond Pellegrin
La peau de Torpédo – de Jean Delannoy avec Lilli Palmer
1969L’or se barre ( the Italian job ) de Peter Collinson avec Michael Caine
Aux frais de la princesse – de Roland Quignon avec Roger Nicolas
Mon oncle Benjamin / Mon oncle Benjamin, l’homme en habit rouge – de Edouard Molinaro avec Jacques Brel
Commencez la révolution sans nous ( start the revolution without me / two times two ) de Bud Yorkin avec Gene Wilder
1970Le mur de l’Atlantique – de Marcel Camus avec Sophie Desmarets
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Marlène Jobert
1971Le casse – de Henri Verneuil avec Dyan Cannon
La folie des grandeurs / Les sombres héros – de Gérard Oury avec Yves Montand
Papa, les petits bateaux – de Nelly Kaplan avec Michel Bouquet
1973Les aventures de Rabbi Jacob – de Gérard Oury avec Louis de Funès
Colinot / L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez avec Francis Huster
Nuits rouges / L’homme sans visage – de Georges Franju avec Gayle Hunnicutt
Par ici la monnaie / Les démerdards – de Richard Balducci avec Mary Marquet
Le hasard et la violence – de Philippe Labro avec Katharine Ross
1974L’important c’est d’aimer – de Andrzej Zulawski avec Romy Schneider
Le retour du grand blond – de Yves Robert avec Pierre Richard
Marseille contrat ( the destructors / the Marseille contract ) de Robert Parrish avec Anthony Quinn
Q [le gros lot] / Au plaisir des dames – de Jean-François Davy avec Jean Parédès
Peur sur la ville – de Henri Verneuil avec Lea Massari
1975On a retrouvé la septième compagnie ! – de Robert Lamoureux avec Pierre Mondy
L’alpagueur – de Philippe Labro avec Jean-Paul Belmondo
La sauvage – de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve
Blondy ( germicide / vortex ) de Sergio Gobbi avec Bibi Andersson
Police Python 357 – de Alain Corneau avec Simone Signoret
1976Une femme fidèle – de Roger Vadim avec Sylvia Kristel
1977Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine – de Coluche & Marc Monnet avec Gérard Lanvin
L’animal – de Claude Zidi avec Raquel Welch
Dites-lui que je l’aime – de Claude Miller avec Miou-Miou
Julia – de Fred Zinnemann avec Jane Fonda
L’ordre de la sécurité du monde – de Claude d’Anna avec Joseph Cotten
1978Perceval le Gallois – de Eric Rohmer avec Fabrice Luchini
Coup de tête – de Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dewaere
Ecoute voir… – de Hugo Santiago avec Catherine Deneuve
La carapate – de Gérard Oury avec Victor Lanoux
Moonraker ( Ian Fleming’s Moonraker ) de Lewis Gilbert avec Roger Moore
Flic ou voyou – de Georges Lautner avec Marie Laforêt
1979Le guignolo – de Georges Lautner avec Michel Galabru
La guerre des polices – de Robin Davis avec Claude Brasseur
La Tour Eiffel en otage ( the hostage tower ) de Claudio Guzman avec Douglas Fairbanks Jr.
1980Les Charlots contre Dracula – de Jean-Pierre Desagnat avec Andréas Voutsinas
Le complot diabolique du Dr. Fu Manchu ( the fiendish plot of Dr. Fu Manchu ) de Piers Haggard avec Peter Sellers
Le coup de parapluie – de Gérard Oury avec Valérie Mairesse
Le choc – de Robin Davis avec Catherine Deneuve
1981Le professionnel – de Georges Lautner avec Robert Hossein
Josepha – de Christopher Frank avec Bruno Cremer
Garde à vue – de Claude Miller avec Lino Ventura
Pour la peau d’un flic – de Alain Delon avec Anne Parillaud
Le bourgeois gentilhomme – de Roger Coggio avec Jean-Pierre Darras
1982L’as des as – de Gérard Oury avec Marie-France Pisier
On s’en fout… nous on s’aime – de Michel Gérard avec Arielle Besse
Le battant – de Alain Delon avec François Périer
La boum 2 – de Claude Pinoteau avec Brigitte Fossey
Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Gérard Depardieu
Surexposé ( exposed ) de James Toback avec Rudolf Nureyev
La lune dans le caniveau – de Jean-Jacques Beineix avec Nastassja Kinski
1983Le marginal – de Jacques Deray avec Henry Silva
Les morfalous – de Henri Verneuil avec Jacques Villeret
La bête noire – de Patrick Chaput avec Richard Bohringer
Flics de choc – de Jean-Pierre Desagnat avec Pierre Massimi
Retenez-moi… ou je fais un malheur ! – de Michel Gérard avec Jerry Lewis
Les cavaliers de l’orage – de Gérard Vergez avec Gérard Klein
1984Joyeuses Pâques – de Georges Lautner avec Sophie Marceau
Stress – de Jean-Louis Bertucelli avec Carole Laure
La vengeance du serpent à plumes – de Gérard Oury avec Coluche
Le jumeau – de Yves Robert avec Jean-Pierre Kalfon
La tête dans le sac – de Gérard Lauzier avec Marisa Berenson
Rive droite, rive gauche – de Philippe Labro avec Carole Bouquet
Hors-la-loi – de Robin Davis avec Isabelle Pasco
La septième cible / La 7ème cible – de Claude Pinoteau avec Jean Poiret
Wildschut – de Bobby Eerhart avec Hidde Maas
1985Dangereusement vôtre ( a view to a kill / Ian Fleming’s a view to a kill ) de John Glen avec Grace Jones
La cible ( target ) de Arthur Penn avec Gene Hackman
Bras de fer – de Gérard Vergez avec Bernard Giraudeau
Max mon amour ( Makkusu, mon amûru / マックス、モン・アムール ) de Nagisa Oshima avec Charlotte Rampling
Zahn um Zahn – de Hajo Gies avec Götz George
1986Le solitaire – de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo
Lévy et Goliath – de Gérard Oury avec Michel Boujenah
Sweet lies – de Nathalie Delon avec Joanna Pacula
1988Deux minutes de soleil en plus – de Gérard Vergez avec Pauline Lafont
Tank you Satan – de André Farwagi avec Patrick Chesnais
Connemara – de Louis Grospierre avec Charley Boorman
1989Valmont – de Milos Forman avec Annette Bening
Présumé dangereux – de Georges Lautner avec Robert Mitchum
1990Netchaïev est de retour – de Jacques Deray avec Yves Montand
Les fleurs du mal – de Jean-Pierre Rawson avec Antoine Duléry
1991Le retour de Casanova – de Edouard Molinaro avec Alain Delon
La neige et le feu – de Claude Pinoteau avec Vincent Perez
1992Une journée chez ma mère – de Dominique Cheminal avec Charlotte de Turckheim
Max et Jérémie – de Claire Devers avec Philippe Noiret
Pétain – de Jean Marbœuf avec Jacques Dufilho
1993La fille de d’Artagnan – de Bertrand Tavernier avec Sophie Marceau
1994L’amour conjugal – de Benoit Barbier avec Sami Frey
1995Beaumarchais, l’insolent – de Edouard Molinaro avec Sandrine Kiberlain
1997Une chance sur deux – de Patrice Leconte avec Vanessa Paradis
Fiche créée le 22 mai 2015 | Modifiée le 22 mai 2015 | Cette fiche a été vue 1624 fois
PREVIOUSLouise Carletti || Claude Carliez || Henning CarlsenNEXT