CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Patrice Wymore
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Antonin Artaud



Date et Lieu de naissance : 4 septembre 1896 (Marseille, France)
Date et Lieu de décès : 4 mars 1948 (Ivry-sur-Seine, France)
Nom Réel : Antoine Marie Joseph Artaud

ACTEUR
Image
1926 Le juif errant – de Luitz-Morat avec André Marnay, Gabriel Gabrio, Maurice Schutz & Jeanne Helbling
Image
1928 La passion de Jeanne d’Arc – de Carl Theodor Dreyer avec Renée Falconetti, André Berley & Michel Simon
Image
1929 Verdun, visions d’histoire – de Léon Poirier avec Albert Préjean, Jeanne Marie-Laurent & Suzanne Bianchetti
Image
1931 Les croix de bois – de Raymond Bernard avec Pierre Blanchar, Charles Vanel & Gabriel Gabrio

Fils d’un petit armateur et capitaine au long cours et d’une mère originaire de Smyrne en Turquie, Antoine Marie Joseph Artaud naît le 4 septembre 1896, à Marseille. Aîné de neuf enfants, dont seulement trois survivent, il est très tôt sujet à des troubles nerveux. Etudiant chez les Maristes du collège marseillais du Sacré-Cœur, il fonde en 1910, avec des camarades, une petite revue où il publie ses premiers poèmes sous le nom de Louis de Attides. En 1916, il est mobilisé puis réformé, pour raison de santé, au bout de quelques semaines. Ces premiers poèmes sont publiés dans La Revue de Hollande.

Après plusieurs séjours en maison de santé, Antonin Artaud arrive à Paris en 1920. Il fait de la figuration dans plusieurs théâtres. L’année suivante, il publie divers textes pour le journal Demain et fait ses véritables débuts de comédien, au théâtre de l’Œuvre dans «Les scrupules de Sganarelle» de Henri de Régnier. Ensuite, il collabore jusqu’en 1926, aux revues La Criée, Les Cahiers Du Sud, Images De Paris, L’Ere Nouvelle, Le Mercure De France, Le Disque Vert, La Rose Des Vents, Action, Critique Art Philosophie, La N.R.F., La Révolution Surréaliste, Le Crapouillot, etc…. Il devient rapidement un membre éminent du groupe surréaliste, dont font aussi partie Aragon, Paul Eluard et André Breton.

Entre temps, Antonin Artaud se produit dans plusieurs pièces de théâtre. Il apparaît entre autres, dans «L’avare» (1922) de Molière, «La vie est un songe» (1922) de Calderón, «Liliom» (1923) de Ferenc Molnár, «R.U.R» (1924) de Karel Tchapek et «Au pied du mur» (1925) de Aragon. En 1926, il fonde avec ses amis Roger Vitrac et Robert Aron les premiers jalons du Théâtre Alfred-Jarry.

Pour le cinéma, Antonin Artaud joue son premier rôle, en 1924, dans «Fait divers», un court métrage d’avant-garde de Claude Autant-Lara. La même année, il interprète le traître Morel dans «Surcouf » réalisé par Luitz-Morat et produit par son cousin Alex Nalpas. En 1926, il incarne Marat dans «Napoléon», production historique monumentale de Abel Gance. Au cours des années suivantes, Artaud écrit plusieurs projets de scénarios et enchaîne les rôles, souvent des personnages mystiques ou à l’esprit torturé. Il est, entre autre, le moine Massieu dans «La passion de Jeanne d’Arc» (1928) de Carl Theodor Dreyer, le secrétaire Mazaud dans «L’argent» (1928) de Marcel L’Herbier, un mendiant dans «L’opéra de quat’sous» (1930) de Georg Wilhelm Pabst, le soldat qui devient fou dans «Les croix de bois» (1931) de Raymond Bernard, un maître chanteur dans «Mater Dolorosa» (1932) de Abel Gance, le rémouleur dans «Liliom» (1934) de Fritz Lang et le chimiste dans «Koenigsmark» (1935) de Maurice Tourneur. Signalons aussi sa présente dans «Le zouave Chabidou» (1934) de Henry Wulschleger, seconde époque de «Sidonie Panache», où son nom est souvent mentionné, dans plusieurs biofilmographies, par erreur.

À partir de janvier 1936, Antonin Artaud entreprend un long voyage au Mexique puis en Irlande. Dès son retour, fin 1937, il est interné dans plusieurs asiles psychiatriques. Il passe les dernières années de sa vie à la maison de santé d’Ivry-sur-Seine. Souffrant d’un cancer des intestins, il y meurt dans la nuit du 3 au 4 mars 1948. Son œuvre de poète, d’écrivain, de peintre et d’acteur, ainsi que ses souffrances mentales et physique, le classent irrémédiablement dans la longue liste de artistes maudits.

© Philippe PELLETIER - Sources «Antonin Artaud, qui êtes-vous» de Alain et Odette Virmaux (éditions La manufacture – 1996)

copyright
1924Surcouf – de Luitz-Morat avec María Dalbaicín
    Sérial en 8 épisodes
    1 : Le roi des corsaires
    2 : Les pontons anglais
    3 : Les fiançailles tragiques
    4 : Un cœur de héros
    5 : La chasse à l’homme
    6 : La lettre à Bonaparte
    7 : La morsure du serpent
    8 : La réponse de Bonaparte
CM Faits divers – de Claude Autant-Lara avec Madame Lara
1925Graziella – de Marcel Vandal avec Nina Vanna
1926Le juif errant – de Luitz-Morat avec André Marnay
    Sérial en 5 épisodes
    1 : Prologue, les ardents
    2 : Monsieur Rodin
    3 : Carnaval
    4 : Le treize février
    5 : Le justicier
Napoléon / Napoléon Bonaparte / Napoléon vu par Abel Gance – de Abel Gance avec Albert Dieudonné
1927 CM La coquille et le clergyman – de Germaine Dulac avec Lucien Bataille
    Seulement scénario
1928La passion de Jeanne d’Arc – de Carl Theodor Dreyer avec Renée Falconetti
L’argent – de Marcel L’Herbier avec Brigitte Helm
1929Verdun, visions d’histoire / Verdun souvenirs d’histoire – de Léon Poirier avec Albert Préjean
Tarakanova – de Raymond Bernard avec Camille Bert
1930L’opéra de quat’sous – de Georg Wilhelm Pabst avec Margo Lion
La femme d’une nuit – de Marcel L’Herbier avec Francesca Bertini
1931Faubourg Montmartre – de Raymond Bernard avec Gaby Morlay
Les croix de bois – de Raymond Bernard avec Pierre Blanchar
1932Mater Dolorosa – de Abel Gance avec Line Noro
Coup de feu à l’aube – de Serge de Poligny avec Annie Ducaux
L’enfant de ma sœur – de Henry Wulschleger avec Paulette Dubost
1934Liliom – de Fritz Lang avec Madeleine Ozeray
Le zouave Chabidou – de Henry Wulschleger avec Florelle
1935Lucrèce Borgia – de Abel Gance avec Jacques Dumesnil
Koenigsmark ( Königsmark ) de Maurice Tourneur avec Elissa Landi
Fiche créée le 5 février 2006 | Modifiée le 3 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 7575 fois
PREVIOUSLuis Arroyo || Antonin Artaud || Jean ArthurNEXT