CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Liv Ullmann
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anita Page



Date et Lieu de naissance : 4 août 1910 (Flushing, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 6 septembre 2008 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Anita Pomares

ACTRICE

Issue d’un milieu modeste d’origine hispanique, son père est chauffeur et sa mère secrétaire, Anita Pomares naît le 4 août 1910 à Flushing, dans le conté du Queens de New York. Alors qu’elle est étudiante à la «Washington Irving High School» de New York, elle pose pour des photos publicitaires. Ses parents étant très proches de la famille de l’actrice Betty Bronson, elle désire également devenir une vedette de l’écran. Avec ses maigres revenus, elle prend des cours de danse, de chant et de comédie.

En 1925, sous le nom de Anita Rivers, elle décroche un petit rôle avec l’aide de Betty Bronson dans «A kiss for Cinderella» une comédie romantique tournée à New York par Herbert Brenon. La même année, elle enchaîne avec une participation dans «Le galant étalagiste» auprès de Evelyn Brent et Louise Brooks et le premier rôle dans un court-métrage. Hollywood s’intéresse a la très belle jeune fille et la Metro-Goldwyn-Mayer lui signe un contrat à long terme. Sa carrière est lancée.

Devenue Anita Page, elle tourne pour la première fois, en 1927, en compagnie de William Haines dans «Tu te vantes» de Sam Wood. Elle retrouvera ce partenaire à cinq autres reprises. L’année suivant elle est la vedette avec Lon Chaney de «Dans la ville endormie» (1928) de Jack Conway et est la partenaire de Joan Crawford dans «Les nouvelles vierges» (1928). Avec l’arrivée du cinéma parlant, elle renfonce considérablement sa notoriété. Elle fait une apparition aux côtés de Lon Chaney dans «À l’Ouest de Zanzibar» de Tod Browning (1928), puis joue avec Ramon Novarro dans «L’escadre volante» (1928) et Robert Montgomery dans «War nurse» (1929). Elle fait aussi partie de la distribution de «The Broadway melody» (1929), film vainqueur de la seconde cérémonie des Oscars et grand succès public. Celle que l’on appelle désormais «le plus beau visage d’Hollywood» partage l’affiche à deux reprises avec Buster Keaton pour «Le metteur en scène» (1930) et «Buster millionnaire» (1931). Par la suite, Anita Page donne également la réplique à Douglas Fairbanks Jr. dans «Little accident» (1930), John Gilbert dans «Gentleman’s fate» (1930), Clark Gable dans «Quand on est belle» (1931), Walter Huston dans «Faits divers» (1932) et Mickey Rooney dans «La grande cage» (1933).

Vedette adulée, Anita Page reçoit des milliers de lettres de son public par semaine, rivalisant avec Greta Garbo et tant d’autres beautés hollywoodiennes. La presse de l’époque rapporte ses frasques et lui prête des relations avec Clark Gable, William Haines, Robert Young, même le dictateur italien Benito Mussolini lui aurait proposé le mariage. Mais c’est avec le musicien Nacio Herb Brown qu’elle se lie en juillet 1934. Leur union ne dure que quelques mois et sera dissoute en avril 1935. Elle rencontre finalement l’amour en la personne du Lieutenant Herschel House, pilote de la Navy, et profite de la fin de son contrat avec la MGM pour annoncer sa retraite cinématographique. Le 9 janvier 1937, elle épouse son beau militaire qui lui fera deux enfants, et s’intalle à Coronado afin de se consacrer à sa vie familiale.

Après la mort de son époux en 1991, Anita Page atténue son désarroi en revenant au cinéma pour quelques films à petit budget. Nostalgique de ses années de gloire, elle ne cesse de revoir se films et accepte volontiers des interviews. Elle meurt dans son sommeil presque centenaire le 6 septembre 2008.

© Philippe PELLETIER

copyright
1925A kiss for Cinderella – de Herbert Brenon avec Esther Ralston
Le galant étalagiste ( love’em and leave’em ) de Frank Tuttle avec Louise Brooks
1926 CM Beach nuts – de Richard C. Harris avec Tommy Albert
1927Tu te vantes ( telling the world ) de Sam Wood avec William Haines
1928Les nouvelles vierges ( our dancing daughters ) de Harry Beaumont avec Johnny Mack Brown
À l’Ouest de Zanzibar / Le talion ( West of Zanzibar ) de Tod Browning avec Lionel Barrymore
Dans la ville endormie ( while the city sleeps ) de Jack Conway avec Lon Chaney
L’escadre volante (the flying fleet ) de George W. Hill avec Ramon Novarro
1929The Broadway melody – de Harry Beaumont avec Bessie Love
    + chansons
Ardente jeunesse / Jeunes filles modernes / Jeunesse moderne ( our modern maidens ) de Jack Conway avec Rod La Rocque
Coureur ( speedway ) de Harry Beaumont avec Ernest Torrence
Les bleus de la mer ( navy blues ) de Clarence Brown avec William Haines
    + chansons
War nurse – de Edgar Selwyn avec Robert Montgomery
    + chansons
Hollywood chante et danse ( the Hollywood revue of 1929/ the Hollywood revue ) de Charles F. Reisner avec Jack Benny
    Seulement apparition & chansons
CM The voice of Hollywood No. 3 – de ? avec Reginald Denny
    Seulement apparition
1930Le metteur en scène ( free and easy / easy go ) de Edward Sedgwick avec Buster Keaton
Pension de famille ( caught short ) de Charles Reisner avec Marie Dressler
Cœurs impatients / Jeunes filles modernes ( our blushing brides ) de Harry Beaumont avec Joan Crawford
Little accident – de William James Craft avec Douglas Fairbanks Jr.
Great day – de Harry A. Pollard & Harry Beaumont avec John Miljan
    Inachevé
Ma sœur masseuse ( reducing ) de Charles Reisner avec Lucien Littlefield
Quand on est belle ( the easiest way ) de Jack Conway avec Clark Gable
Gentleman’s fate – de Mervyn LeRoy avec John Gilbert
CM Screen snapshots series 9, No. 20 – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
1931Buster millionnaire ( sidewalks of New York ) de Jules White & Zion Myers avec Buster Keaton
Under eighteen – de Archie Mayo avec Warren William
CM Jackie Cooper’s Christmas party – de Charles Reisner avec Jackie Cooper
    Seulement apparition
CM The Christmas party – de Charles Reisner avec Wallace Beery
    Seulement apparition
CM The voice of Hollywood No. 7 [Second Series] – de ? avec John Miljan
    Seulement apparition
1932Are you listening ? – de Harry Beaumont avec Neil Hamilton
Faits divers / Corrupteur ( night court / justice for sale ) de W.S. Van Dyke avec Walter Huston
    + chansons
Âmes de gratte-ciel ( skycraper souls / skycraper ) de Edgar Selwyn avec Maureen O’Sullivan
Prospérité ( prosperity )de Sam Wood avec Norman Foster
Jungle bride – de Harry O. Hoyt & Albert H. Kelley avec Charles Starrett
1933Soldiers of the storm – de D. Ross Lederman avec Regis Toomey
La grande cage ( the big cage ) de Kurt Neumann avec Mickey Rooney
I have lived / After midnight – de Richard Thorpe avec Alan Dinehart
1936Hitch Hike to heaven / Footlights and shadows – de Frank R. Strayer avec Herbert Rawlinson
1960The runaway / Saint Mike – de Claudio Guzmán avec Cesar Romero
1988 DO Creaturealm : From the dead – de Ron Ford & Kevin J. Lindenmuth avec David DeCoteau
    Seulement apparition
1996Sunset after dark – de Mark J. Gordon avec Margaret O’Brien
1999 DO I used to be in pictures – de Austin Mutti-Mewse & Howard Mutti-Mewse avec Rose Hobart
    Seulement apparition
2000Witchcraft 11 ( Witchcraft XI: Sisters in blood ) de Ron Ford avec Mark Shady
2004Bob’s night out – de Thomas R. Bond II avec Conrad Brooks
2008Frankenstein rising – de Eric Swelstad avec Randal Malone
Fiche créée le 12 septembre 2008 | Modifiée le 29 août 2016 | Cette fiche a été vue 3840 fois
PREVIOUSLea Padovani || Anita Page || Geneviève PageNEXT