CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Walter Steinbeck
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alfredo Mayo



Date et Lieu de naissance : 17 mai 1911 (Barcelone, Espagne)
Date et Lieu de décès : 19 mai 1985 (Palma de Majorque, Espagne)
Nom Réel : Alfredo Fernández Martínez

ACTEUR
Image
1941 Escuadrilla – de Antonio Román avec Luchy Soto, José Nieto, Luis Arroyo, Carlos Muñoz & Raúl Cancio
Image
1965 ,La chasse (la caza) de Carlos Saura avec Ismael Merlo, Emilio Gutiérrez Caba & José María Prada
Image
1967 Peppermint frappé – de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin & José Luis López Vázquez
Image
1969 Los desafíos – de Rafael Azcona, José Luis Egea, Víctor Erice & Claudio Guerín avec Daisy Granados

Alfredo Mayo naît Alfredo Fernández Martínez, le 17 mai 1911, à Barcelone, sous le règne du roi d’Espagne Alphonse XIII. Le jeune homme commence sa carrière à dix-huit ans en entrant dans la célèbre compagnie théâtrale de Esnesto Vilches. En 1935, il débute au cinéma, avec un petit rôle, dans un film dirigé par son propre directeur de théâtre: «El ciento trece». Puis il tourne avec le metteur en scène portugais José Leitão de Barros dans «Las tres gracias» où il interprète le poète Bocage.

Après la guerre civile espagnole (1936-1939) qui a provoqué la chute de la seconde république espagnole (1931-1939), Alfredo Mayo reprend le chemin des studios. Il devient, à trente ans et pour une bonne décennie, le jeune premier de tous les films à succès de son pays. Dans l’Espagne franquiste, il incarne dans l’immédiate après guerre, le preux des films d’actions à caractère plus ou moins historique exaltant les vertus du sacrifice à la patrie, notamment dans «Race» (1941), tiré d’un récit intitulé «Raza, recueil d’anecdotes pour le scénario d’un film» écrit par le général Francisco Franco lui-même, sous le pseudonyme de Jaime de Andrade. Il est aussi le héros de drames romantiques ou réalistes et le soupirant idéal des comédies les plus enjouées. Alfredo travaille sous la direction des plus grands metteurs en scène de la péninsule ibérique de l’époque: José Luis Sáenz de Heredia, Juan de Orduña, etc. Il donne la réplique aux charmantes Ana Mariscal et Amparo Rivelles, tandis que l’inénarrable comique Fernando Freyre de Andrade joue les trouble-fête.

Dans les années cinquante, Alfredo Mayo est cantonné dans des rôles plus secondaires. En 1965, il tourne dans l’une des plus importantes œuvres de Carlos Saura, «La chasse», ce qui lui vaut un prix du meilleur acteur par le CEC (Círculo de Escritores Cinematográficos, Cercle Espagnol des Ecrivains de Cinéma). Deux ans plus tard, il retrouve Saura pour «Peppermint frappé» auprès de Geraldine Chaplin, film qui sera présenté à Cannes et recevra un ours d’argent au festival de Berlin. En 1969, il remporte un second prix pour son interprétation dans «Los desafíos», un film dramatique, composé de trois sketches, mis en scène respectivement par José Luis Egea, Víctor Erice et Claudio Guerín. Cette suite d’honneurs lui permet de repartir vers une nouvelle carrière. Il peut ainsi montrer de nouveau, s’il en était nécessaire, grâce aux rôles très diversifiés qui lui sont confiés, son immense talent. Alfredo Mayo participe également à de nombreux films à l’étranger pour le cinéma ou la télévision (France,Italie, Argentine, Espagne, Cuba, Allemagne…): «Les cinquante-cinq jours de Pékin» (1963) de Nicholas Ray, «L’appel de la forêt» adapté du roman de Jack London par Ken Annakin en 1972, etc.

C’est à Palma de Majorque, aux Baléares, que Alfredo Mayo meurt le 19 mai 1985, d’un infarctus, alors qu’il tourne une série pour la télévision espagnole. À la demande de son épouse, il est enterré à Madrid. Cet immense acteur qui a participé à plus de deux cents films en cinquante ans de carrière cinématographique ininterrompue disait, quelques jours avant sa mort, à sa partenaire de tournage: «Alors que j’oublie mes dialogues, pourquoi voulez vous que je me rappelle de ma vie ? Non, vraiment je serais incapable de dicter mes mémoires!». Que ces quelques lignes et sa filmographie nous fassent un peu moins regretter qu’il ne l’ait pas fait.

© Caroline HANOTTE

copyright
1935El ciento trece / El 113 – de Ernesto Vilches & Raphael J. Sevilla avec Juanita Poveda
1936Las tres gracias / Bocage – de José Leitão de Barros avec Luchy Soto
1940La florista de la Reina – de Eusebio Fernández Ardavín avec María Guerrero
1941Sarasate – de Richard Busch avec Margherita Carosio
¡ Harka ! – de Carlos Arévalo avec Luchy Soto
Escuadrilla – de Antonio Román avec Luchy Soto
Race ( raza / espíritu de una raza ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Ana Mariscal
1942¡ A mí la legión ! – de Juan de Orduña avec Pilar Soler
Malvaloca – de Luis Marquina avec Amparo Rivelles
Un caballero famoso – de José Buchs avec Amparo Rivelles
El frente de los suspiros – de Juan de Orduña avec Antoñita Colomé
Deliciosamente tontos – de Juan de Orduña avec Amparo Ribelles
El abanderado – de Eusebio Fernández Ardavín avec Mercedes Vecino
1943Arribada forzosa – de Carlos Arévalo avec Silvia Morgan
1944El camino de Babel – de Jerónimo Mihura avec Guillermina Grinn
1945Su última noche – de Carlos Arévalo avec Paola Barbara
Afan evu / El bosque maldito – de José Neches avec Conchita Tapia
1946Audiencia pública – de Florián Rey avec Paola Barbara
Chantaje – de Antonio de Obregón avec Mary Delgado
Héroes del 95 – de Raúl Alfonso avec María Eugenia Rodríguez
1947Luis Candelas ( Luis Candelas, el ladrón de Madrid ) de Fernando Alonso Casares avec Mary Delgado
El huésped del cuarto número 13 / O hóspede do quarto treze – de Arthur Duarte avec Teresa Casal
Obsesión – de Arturo Ruiz Castillo avec María Paz Molinero
Amanhã como hoje / Mañana como hoy – de Mariano Pombo avec Ana Marsical
1948El marqués de Salamanca – de Edgar Neville avec Conchita Montes
Pototo, Boliche y Compañía – de Ramón Barreiro avec Jorge Mistral
1949El santuario no se rinde – de Arturo Ruiz Castillo avec Beatriz de Añara
Paz – de José Díaz Morales avec Emilia Guiu
La septième page ( séptima página ) de Ladislao Vajda avec Luis Prendes
1950La gitane de Grenade / La vierge gitane ( Debla, la virgen gitana ) de Ramón Torrado avec Paquita Rico
María Antonia «La Caramba» / La duquesa Cayetana y Goya – de Arturo Ruiz Castillo avec Antoñita Colomé
La leona de Castilla – de Juan de Orduña avec Amparo Rivelles
1952Hombre acosado – de Pedro Lazaga avec María Asquerino
1953El alcalde de Zalamea – de José Guitiérrez Maesso avec Isabel de Pomés
1954Alta costura – de Luis Marquina avec María Martín
Plage interdite ( playa prohibita / paya prohibida ) de Julián Soler avec Rossana Podesta
1955Suspenso en comunismo – de Eduardo Manzanos Brochero avec Carlota Bilbao
Sucedió en Sevilla – de José Guitiérrez Maesso avec Juanita Reina
La espera – de Vincente Lluch avec Mónica Pastrana
1956Piedras vivas – de Raúl Alfonso avec Maria Piazzai
1957Valencia ( el último culpé ) de Juan de Orduña avec Sara Montiel
Le destin d’un enfant / Rendez-vous de Gabriel ( el maestro / il maestro ) de Edouardo Manzanos Brochero & Aldo Fabrizi avec Mary Lamar
Héroes del aire – de Ramón Torrado avec Lina Rosales
Pasos de angustía – de Clemente Pamplona avec Lina Rosales
1958Une jeune fille de Valladolid ( una muchachita de Valladolid ) de Luis César Amadori avec Analía Gadé
Quince bajo la lona / 15 bajo la lona – de Agustín Navarro avec Carlos Larrañaga
Canto para tí – de Sebastián Almeida avec Marifé de Triana
1959Mission in Morocco / Misión en Marruecos – de Anthony Squire & Carlos Arévalo avec Lex Barker
Robinson et le triporteur ( Hola, Robinson ) de Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
Les légions de Cléopâtre ( le legioni di Cleopatra ) de Vittorio Cottafavi avec Linda Cristal
Juanito ( 3 kerle geh’n durch dick und dünn / unsere heimat ist die ganze welt ) de Fernando Palacios avec Pablito Calvo
1960La révolte des mercenaires / La fureur des mercenaires ( la rivolta del mercenari / los mercenarios / revolt of the mercenaries ) de Piero Costa avec Virginia Mayo
Un ángel tuvo la culpa – de Luis Lucia avec Pilar Cansino
Don Lucio y el hermano pio – de José Antonio Nieves Conde avec Montserrat Salvador
Un paso al frente – de Ramón Torrado avec German Cobos
La belle du Tabarin / Marquita, la belle de Tabarin ( la reina del Tabarín ) de Jesus Franco avec Danielle Godet
1961Teresa de Jesús – de Juan de Orduña avec Aurora Bautista
La parade de l’adieu ( alerta en el cielo ) de Luis César Amadori avec Antonio Vilar
Sissi 63 ( cariño mio / die liebe ist ein seltsames spiel ) de Rafael Gil avec Marianne Hold
Armas contra la ley / Armi contro la legge – de Ricardo Blasco avec Moira Orfei
Les cloches ont cessé de sonner ( Fray Escoba ) de Ramón Torrado avec René Muñoz
1962Héros sans retour ( marcia o crepa / commando / the legion’s last patrol / marcia o muere / marschier und krepier / sprung in die hölle ) de Frank Wisbar avec Stewart Granger
Siempre en mi recuerdo – de Silvio F. Balbuena & Manuel Caño avec Mary Paz Pondal
Les cinquante-cinq jours de Pékin ( fifty-five days at Peking ) de Nicholas Ray avec Ava Gardner
Histoire d’une nuit ( historia de una noche ) de Luis Saslavski avec Paquita Rico
Los guerrilleros – de Pedro Luis Ramírez avec Pilar Gómez Ferrer
CM Érase una vez... Los Brincos – de Juan Antonio Porto avec Antonio Ozores
1963Cyrano et d’Artagnan – de Abel Gance avec José Ferrer
Millonario por un día / El turista – de Enrique Cahen Salaberry avec Marisa Núñez
Alféreces provisionales / Un puente sobre el tiempo – de José Luis Merino avec Tota Alba
El secreto de Tomy – de Antonio del Amo avec Marie France
1964Les terreurs de l’Ouest ( i magnifici brutos del West / los brutos en el Oeste ) de Marino Girolami avec Emma Penella
Fontana di Trevi / Roma de mis amores – de Carlo Campogalliani avec Maria Grazia Buccella
Monsieur de la Salle ( el señor de la Salle ) de Luis César Amadori avec Mel Ferrer
Casi un caballero – de José María Forqué avec Alberto Closas
Cerrado por asesinato – de José Luis Gamboa avec Mara Cruz
1965Due mafiosi contro Goldginger / Dos mafiosos contra Goldezenger / Misión Goldginger / Operación relámpago – de Giorgio Simonelli avec Rosalba Neri
Les sentiers de la haine ( il piombo e la carne / bullet in the flesh / bullets and the flesh / el sendero del odio / i sentieri dell’odio ) de Marino Girolami avec Rod Cameron
Faites vos jeux, mesdames / Feu à volonté ( Hagan juego, señoras ) de Marcel Ophüls avec Eddie Constantine
Opération lotus bleu ( agente 077 missione Bloody Mary / agent 077 – Mission Bloody Mary / agente 077 / misión Bloody Mary / mission Bloody Mary / la muerte espera en Atenas / operación loto azul ) de Sergio Grieco avec Ken Clark
077 intrigue à Lisbonne ( misión Lisboa / da 077 : Intriguo a Lisbona ) de Tulio Demicheli avec Daniel Ceccaldi
La chasse ( la caza ) de Carlos Saura avec Ismael Merlo
    Prix CEC du meilleur acteur par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne
1966Las últimas horas – de Santos Alcocer avec Ángel Picazo
Cartes sur table ( cartas boca arriba ) de Jesus Franco avec Sophie Hardy
L’affaire Lady Chaplin / Mission spéciale Lady Chaplin ( missione speciale Lady Chaplin / operación Lady Chaplin / Operation Lady Chaplin ) de Alberto De Martino & Sergio Grieco avec Daniela Bianchi
Mission secrète pour Lemmy Logan ( Agente Logan – missione Ypotron / operation « Y » / S077 : Operación relámpago / Ypotrón / Ypotron – Final countdown ) de Giorgio Stegani avec Luis Dávila
1967Dos alas / Vuelo increible – de Pascual Cervera avec Erasmo Pascual
Peppermint frappé – de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin
No le busques tres pies … – de Pedro Lazaga avec Mary Carrillo
Si volvemos a vernos – de Francisco Regueiro avec Esperanza Roy
1968El paseíllo – de Ana Mariscal avec Rosanna Yanni
L’agent américain ( el millón de Madigan / un dollaro per sette vigliacci / Madigan’s millions / Madigan’s million ) de Giorgio Gentilli avec Dustin Hoffman
Este cura / Operación San Antonio – de Enrique Carreras avec Evangelina Salazar
El taxi de los conflictos – de José Luis Sáenz de Heredia & Mariano Ozores Hijo avec Pilar Cansino
CM Las malas lenguas – de Arturo Ruiz Castillo & Guillermo Ziener avec Ana de Leyva
1969La patrouille des sept damnés ( comando al inferno / 7 eroiche carogne / i diavoli di Hitler ) de José Luis Merino avec Guy Madison
Los desafíos – de Rafael Azcona, José Luis Egea, Víctor Erice & Claudio Guerín avec Daisy Granados
    Prix CEC du meilleur acteur par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

El mejor del mundo – de Julio Coll avec Tony Isbert
1970Libido / Dans les replis de la chair ( nelle pieghe della carne / las endemoniadas ) de Sergio Bergonzelli avec Pier Angeli
¿ Quién soy yo ? – de Ramón Fernández avec Teresa Gimpera
Viva Sabata ( arriva Sabata! / reza por tu alma...y muere / dollars to die for / Sabata the killer ) de Tulio Demicheli avec Rossana Rovere
El bosque del lobo – de Pedro Olea avec José Luis López Vázquez
CM Palabra de Rey – de Arturo Ruiz Castillo & Joaquín Vera avec José Moreno
1971Los gallos de la madrugada – de José Luis Sáenz de Heredia avec Fernando Fernán Gómez
En la red de mi canción – de Mariano Ozores Hijo avec Concha Velasco
Monta in sella, figlio di...! / Great treasure hunt / Repóker de bribones – de Tonino Ricci avec Mark Damon
Tu seras la proie des vautours / La proie des vautours ( un dólar de recompensa / la preda e l’avvoltoio / la presa y la buitre ) de Rafael Romero Marchent avec Peter Lee Lawrence
1972Mio caro assassino / My dear killer / Sumario sangriento de la pequeña Estefania – de Tonino Valerii avec Helga Liné
Marianela – de Angelino Fons avec Jacqueline Parent
Entre dos amores / La usurpadora – de Luis Lucia avec Manolo Escobar
Trop jolies pour être honnêtes / Quatre souris pour un hold-up – de Richard Balducci avec Jane Birkin
L’appel de la forêt ( ruf der wildnis / call of the wild ) de Ken Annakin avec Charlton Heston
Proceso a Jesús – de José Luis Sáenz de Heredia avec Diana Lorys
La lettre écarlate ( der scharlachrote buchstabe / la letra escarlata / the scarlet letter ) de Wim Wenders avec Senta Berger
La vengeance du zombie ( Vudú sangriento ) de Manuel Caño avec Fernando Sancho
1973Vera ( Vera, un cuento cruel ) de Josefina Molina avec Lucia Bosé
La llamaban La Madrina – de Mariano Ozores avec Lina Morgan
Storia di karatè, pugni e fagioli / La ley del karate en el Oeste / Siete contra todos – de Tonino Ricci avec Dean Reed
La charge des diables / les quatre de Fort Apache ( campa carogna… la taglia cresce / charge ! / los quatro de Fort Apache / those dirty dogs ) de Giuseppe Rosati avec Stephen Boyd
Volveré a nacer – de Javier Aguirre avec Isela Vega
La cloche de l’enfer ( la campana del infierno ) de Claudio Guerín avec Viveca Lindfors
Vida conyugal sana – de Roberto Bodegas avec Ana Belén
1974Larga noche de julio – de Lluis Josep Comerón avec Marisa Paredes
El calzonazos – de Mariano Ozores Hijo avec María Kosti
Los caballeros del botón de ancla – de Ramón Torrado avec Rafael Hernández
Chicas de alquiler – de Ignacio F. Iquino avec Silvia Solar
Doctor, me gustan las mujeres, ¿es grave? – de Ramón Fernández avec Manuel Alexandre
1975Canciones de nuestra vida – de Eduardo Manzanos Brochero avec Carmen Sevilla
La espuela – de Roberto Fandiño avec Carmen Montiel
El chiste – de Eduardo Manzanos Brochero avec Antonio Garisa
Terapia al desnudo – de Pedro Lazaga avec Juan Luis Galiardo
1976La amante perfecta – de Pedro Lazaga avec Helga Liné
El límite del amor – de Rafael Romero Marchent avec Maria Perschy
Call girl ( call girl, la vida privada de una señorita bien ) de Eugenio Martín avec Jennifer O’Neill
Delirio d’amore / Pasión – de Tonino Ricci avec Macha Méril
Con uñas y dientes – de Paulino Viota avec Alicia Sánchez
Un día con Sergio – de Rafael Romero Marchent avec Florinda Chico
1977El apolítico – de Mariano Ozores Hijo avec Carmen Sevilla
Estoy hecho un chaval – de Pedro Lazaga avec Roberto Font
Gusanos de seda – de Francisco Rodríguez Gordillo avec María Arias
DO Raza, el espíritu de Franco – de Gonzalo Herralde avec Pilar Franco Bahamonde
    Seulement apparition
1978Los restos del naufragio – de Ricardo Franco avec Ángela Molina
Manaos ( rebelión en la selva / slaves from prison camp Manaos ) de Alberto Vázquez Figueroa avec Fabio Testi
Ojo rojo – de Alberto Márquez Figueroa avec José Sacristán
Avisa a Curro Jiménez – de Rafael Romero Marchent avec Sara Lezana
Cabo de vara – de Raúl Artigot avec Max H. Boulois
Encuentro en el abismo / Incontri con gli umanoidi / L’ultimo S.O.S. / Uragano sulle Bermude / Encounter in the deep / Encounters in the deep – de Tonino Ricci avec Gabriele Ferzetti
1979El Tahúr – de Rogelio A. González Jr. avec Tito Junco
Quiero soñar – de Juan Logar avec Fiorella Faltoyano
Los Los Cántabros – de Paul Naschy avec Joaquín Gómez Sáinz
1981Patrimoine national ( patrimonio nacional ) de Luis García Berlanga avec José Luis de Villalonga
Cecilia – de Humberto Solás avec Eslinda Núñez
Perdóname, amor – de Luis Gómez Valdivieso avec Queta Claver
La leyenda del tambor / El niño del tambor / Timbaler del Bruc – de Jorge Grau avec Mercedes Sampietro
1982Cristóbal Colón, de oficio... descrubridor – de Mariano Ozores avec Andrés Pajares
Hablamos esta noche – de Pilar Miró avec Conrado San Martín
Mar brava / Dios, el niño y el mar – de Angelino Fons avec Jorge Sanz
1983Bearn ou la chambre des poupées ( Bearn o la sala de las muñecas / Bearn ) de Jaime Chavarri avec Angela Molina
El Cid cabreador – de Angelino Fons avec Carmen Maura
1984S.A.D.E. ( Poppers ) de José María Castellví avec Miguel Ortiz
1985Luces de bohemia – de Míguel Ángel Díez avec Imanol Arias
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne ( 1974 )
Fiche créée le 12 février 2006 | Modifiée le 15 juillet 2017 | Cette fiche a été vue 20945 fois
PREVIOUSKatharina Mayberg || Alfredo Mayo || Archie MayoNEXT